Causes et options de traitement pour la douleur et le gonflement des tempes

Prévention

L'éventail des causes de douleur et de gonflement du temple à gauche et à droite est large. Le problème est souvent associé à d'autres symptômes, démangeaisons, décoloration de la peau, douleur à la mâchoire, aux oreilles, vision floue, sensibilité accrue de la peau. Un plan de traitement est élaboré après avoir déterminé les facteurs en cause. Quelles sont les causes de la maladie?

Pourquoi il y a de la douleur dans les temples

  1. Une des causes courantes de gonflement douloureux de la tempe et du front est une piqûre d'insecte. C'est plus souvent un œdème unilatéral. Elle s'accompagne de démangeaisons, de rougeurs, de chaleur, de douleurs brûlantes, qui se développent immédiatement après la morsure. Dans certains cas, la tumeur se propage à l'ensemble du visage.
  2. Une autre cause fréquente de douleur est une blessure à la tempe, à la tête. Lorsque les vaisseaux sanguins sont endommagés, le sang s'accumule dans la région lésée.
  3. L'œdème cérébral est une maladie grave, accompagnée d'un gonflement des tempes. L'œdème cérébral est dû à une méningite, à une infection ou à une tumeur.
  4. L'artérite temporaire est une affection dans laquelle les artères sont enflammées. La quantité de sang circulant dans ces artères jusqu'à la tête et aux yeux est réduite en raison de l'inflammation. Si la maladie n'est pas traitée à temps, cela conduit à la cécité et aux accidents vasculaires cérébraux. La cause exacte de l'artérite temporale n'est pas connue. Cela est probablement dû à une perturbation du système immunitaire. Chez les femmes, la maladie survient 2 fois plus souvent que chez les hommes. Les personnes atteintes de polymyalgie rhumatismale courent également un plus grand risque. La polymyalgie survient principalement chez les personnes de plus de 70 ans. Dans de rares cas, la maladie se développe jusqu'à 50 ans.
  5. La douleur et le gonflement du visage, y compris des tempes, provoquent des allergies aux produits chimiques présents dans les cosmétiques, des allergènes alimentaires.
  6. Sinusite, infections des oreilles et des yeux, conjonctivite.
  7. Infections cutanées Ébullition ou bouton.

Options de traitement pour les maux de tête et les tumeurs dans les tempes

Un gonflement dans la région temporale n'est qu'un symptôme indiquant la maladie sous-jacente. Comme il existe de nombreuses causes possibles, il est important de diagnostiquer le principal déclencheur responsable de l'apparition de ce symptôme. Les symptômes associés contribuent à déterminer la cause.

  1. Pour les œdèmes provoqués par une piqûre d’insecte, dans la plupart des cas, le traitement n’est pas nécessaire, car tout se passe tout seul. Toutefois, s’il est associé à une sensation de brûlure intense et à des démangeaisons, des crèmes et des pommades contenant des stéroïdes sont utiles. Les remèdes maison tels que le gel d’aloe vera sont efficaces pour soulager les symptômes.
  2. Si une tumeur est apparue suite à une blessure, les médicaments anti-inflammatoires accéléreront son déclin.
  3. Les antibiotiques et les anti-inflammatoires sont utiles en cas d’infection cutanée.
  4. L'œdème cérébral nécessite un traitement à l'hôpital. Cela dépend de la raison. Si l'œdème est dû à une méningite bactérienne, les antibiotiques et les diurétiques parentéraux sont efficaces.
  5. Les corticostéroïdes sont prescrits pour le traitement de l'artérite temporale. En fonction de la gravité de la maladie, des médicaments immunosuppresseurs sont utilisés. Le patient doit arrêter de fumer et boire de l'alcool.

Quelles maladies provoquent un gonflement des temples et comment les traiter

Lors d'un mal de tête, de nombreuses personnes remarquent que leurs tempes sont enflées. Quelle est la raison de cette condition? Pourquoi les oedèmes apparaissent-ils? Le médecin peut répondre à ces questions après un examen approfondi.

Un spasme des vaisseaux sanguins se produit pendant le mal de tête. Il peut être accompagné de douleurs lors de la mastication, d'un objet fendu dans les yeux, d'un gonflement des tempes. Une pulsation douloureuse des vaisseaux sanguins apparaît dans la région temporale et autour des yeux. Les poches se propagent progressivement sur les joues, les veines gonflent sur le front et sur la tempe. Pourquoi est-ce que cela se passe? Quel type de problèmes de santé ces symptômes peuvent-ils indiquer?

Raisons

Si les tempes sont enflées, douloureuses dans la région des yeux, la région temporale, la vision se détériore, les gouttes de la paupière supérieure se déchirent, il se produit une déchirure active, les veines du front gonflées. Consultez immédiatement un médecin. Il déterminera les raisons de la condition, pourquoi le gonflement est apparu.

Maladie de l'articulation temporo-mandibulaire

Souvent, les gens vont chez un médecin pour demander pourquoi, pendant le repas, ils ont mal au ventre et se gonflent. La douleur peut être ressentie à la fois à gauche et à droite de la tempe. Il s'intensifie lors de l'ouverture de la bouche en bâillant.

Raisons

La douleur aiguë dans l'articulation temporo-mandibulaire peut avoir différentes causes:

  • ecchymoses et blessures mécaniques;
  • maladies infectieuses ou inflammatoires;
  • problèmes dentaires.

La lésion d'une articulation lors d'une ecchymose entraîne une perturbation de l'intégrité de la capsule articulaire ou des ligaments périarticulaires, une hémorragie dans sa cavité. Si vous tombez, vous pouvez avoir une fracture ou une fissure. Au cours de la blessure, une inflammation des tissus commence à se développer, les joues gonflent.

En raison de l'expansion des artères sanguines, la partie liquide du sang est sécrétée dans l'espace extracellulaire. Apparaît un gonflement du visage, qui appuie sur le tissu de l'articulation, sa mobilité est altérée. Pour soulager la douleur aiguë, vous pouvez utiliser Mydocalm.

Si l'intégrité de la capsule articulaire est altérée, les microorganismes pathogènes pénètrent dans la cavité et l'inflammation commence. Au cours de l'infection de l'articulation temporo-mandibulaire, le tissu musculaire, les ligaments et les os sont touchés, les veines du front font saillie et un œdème apparaît.

Le plus souvent, les infections et les inflammations de l'articulation temporo-mandibulaire apparaissent dans le contexte des maladies suivantes:

  • parotides ou otites moyennes purulentes;
  • ostéomyélite du tissu osseux de la mâchoire;
  • furonculose du canal auditif;
  • le visage de phlegmon;
  • maladies infectieuses associées à une inflammation de la cavité buccale.

Une douleur aiguë dans la région temporale est souvent due à des troubles systémiques:

  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • le lupus érythémateux;
  • la goutte.

Les infections détruisent les tissus de l'articulation, violent le système immunitaire, métabolisent.

Les symptômes

Les maladies de l'articulation temporo-mandibulaire sont accompagnées des manifestations suivantes:

  • gonflement des tissus du visage et des tempes;
  • douleur aiguë et pressante, aggravée par le mouvement de la mâchoire;
  • douleur qui donne au front ou à tout le visage;
  • sensation de forte pression dans la région temporale et dans la région des yeux.

Les symptômes se manifestent davantage lors de l'ouverture de la bouche, lors de la mastication. Les patients ressentent une raideur articulaire, généralement le matin. Parfois, la température corporelle augmente.

Diagnostics

Pour identifier les causes de l'inflammation dans l'articulation temporo-mandibulaire, effectuez des études de diagnostic:

  • tests de laboratoire;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • radiographie

Après avoir étudié les données de diagnostic et les résultats de l'analyse, un traitement peut être prescrit.

Traitement

Pour soulager la douleur aiguë de l’articulation endommagée, vous pouvez utiliser l’action myorelaxante - Mydocalm. Ce médicament est prescrit après des blessures graves.

Mydocalm soulage les spasmes musculaires survenant pendant la lésion de l'articulation temporo-mandibulaire. Pour soulager le gonflement, utilisez des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Artérite temporale

La maladie de Horton est plus fréquente chez les personnes de plus de 50 ans. La maladie se caractérise par une inflammation des vaisseaux temporaux, des branches des artères des yeux, un gonflement des tissus mous du visage. Les causes de la lésion ne sont pas complètement révélées.

On pense que le facteur génétique joue un rôle important. Parmi les patients avec un diagnostic similaire, il y a plus de femmes que d'hommes plus âgés. De ce fait, on peut juger de l’âge et de la sensibilité hormonale à la maladie de Horton.

Dans l'artérite temporale, il se produit des modifications de l'aorte et de ses gros vaisseaux. Plus l'artère est petite, moins les signes d'inflammation apparaissent. Les petites branches temporales et orbitales constituent l'exception.

La maladie de Horton est une maladie auto-immune. Dans le processus de perturbation de la réponse immunitaire, des anticorps anti-immunoglobulines et des dépôts de complexes immuns sur les parois des vaisseaux affectés ont été détectés.

Les facteurs qui provoquent une artérite sont principalement des virus. Ils sont plus fréquents après des infections virales respiratoires aiguës.

Symptômes de l'artérite temporale

Les symptômes communs incluent les facteurs suivants:

  • fièvre fébrile;
  • maux de tête sévères localisés sur le front;
  • des signes d'anorexie sont possibles;
  • perte de poids nette;
  • faiblesse et fatigue.

Si vous avez un mal de tête avec une artérite temporale, il peut alors se manifester d'un ou deux côtés. Habituellement, cela fait mal dans la région de la tempe gauche ou droite. La douleur palpite, pire la nuit. Il peut pousser sur deux semaines.

Les patients se plaignent d'avoir mal au cuir chevelu, au visage, des engourdissements et des douleurs vives au niveau des joues. Le syndrome douloureux se manifeste dans les muscles de la ceinture scapulaire et dans la région pelvienne. Lorsque l'artérite temporale apparaît gonflement, rougeur et sensibilité après la palpation des artères temporales.

Les causes des dommages aux artères temporales endommagent les yeux. Les symptômes de cette inflammation sont:

  • sensation d'objets fendus;
  • douleur oculaire;
  • vision floue;
  • image floue de l'environnement.

Cette affection est due à une perturbation de l'apport sanguin aux nerfs optiques. La neuropathie ischémique se développe, conduisant à la cécité.

Diagnostics

Pour le traitement en temps opportun nécessite une histoire complète des signes cliniques, des tests de laboratoire, une biopsie de l'artère temporale. L'âge du patient joue un rôle important dans le diagnostic.

Avec l'artérite temporale a révélé une anémie hypochrome, la leucocytose. L'optométriste examine le fond d'œil et vérifie l'acuité visuelle. Un diagnostic par IRM du cerveau et des vaisseaux oculaires est réalisé.

Un examen histologique de la biopsie des artères temporales, qui montre les changements suivants:

  • épaississement de la couche interne de la paroi du vaisseau;
  • la formation de granulomes, cellules géantes;
  • rétrécissement de la lumière du vaisseau enflammé.

La lésion du vaisseau est segmentaire. Après le diagnostic, prescrire un traitement.

Traitement

Pour réduire la douleur et soulager le tonus musculaire dans l'artérite temporale, vous pouvez prendre des relaxants musculaires, par exemple Mydocalm. Les relaxants musculaires sont utilisés comme thérapie complexe. Mydocalm prescrit pour les lésions inflammatoires des vaisseaux temporaux.

Après élimination de la douleur aiguë, l’artérite temporale est traitée avec des préparations de corticostéroïdes. La posologie est définie en fonction du degré d'endommagement des vaisseaux sanguins et des canaux visuels. Leur action est basée sur la suppression des processus inflammatoires dans les artères temporales.

Conclusion

Si vous avez mal à la tête, les joues gonflées, la région temporale, cela peut être le symptôme d'une maladie grave. Pour arrêter la douleur, pour enlever le gonflement, vous devez prendre Mydocalm.

Whisky gonflement pour maux de tête

Pourquoi les temples sont-ils gonflés?

Le contenu

Certaines personnes remarquent périodiquement un gonflement des tempes, qui s'accompagne de maux de tête, de douleurs à la mastication et d'une fissure aux yeux. Ces symptômes peuvent être caractéristiques de l'artérite temporale, qui nécessite un traitement immédiat chez le médecin.

Qu'est-ce que l'artérite temporale?

L'artérite temporale est appelée inflammation des artères des bras, du cou, du torse et de la tête. C'est précisément dans ce dernier cas que les artères temporales qui alimentent les yeux en sang, les nerfs optiques et la tête elle-même sont affectées. Les médecins pensent que les causes de l'apparition de l'artérite temporale sont d'origine virale, génétique et environnementale, mais la science ne les connaît pas encore. Les femmes de plus de 55 ans souffrent généralement d'artérite temporale - les hommes en souffrent moins souvent. la lumière entre eux se réduit considérablement, ce qui complique l'apport d'oxygène et de nutriments de la circulation sanguine aux vaisseaux sanguins de la tête. Une conséquence de l'artérite peut souvent être la formation d'un caillot sanguin, ce qui provoque une atrophie des muscles de la paupière, une cécité ou même un accident vasculaire cérébral. Les principaux symptômes de cette maladie sont un gonflement des tempes et de l'artère, ainsi qu'une douleur au moment d'appuyer sur la région temporale. En outre, une personne peut ressentir des maux de tête, des douleurs au cuir chevelu, de fortes douleurs aux tempes, une déficience visuelle temporaire et un malaise général.

Traitement de l'artérite temporale

Lorsque les symptômes ci-dessus apparaissent, il est urgent de se rendre à l'hôpital afin de commencer rapidement le traitement. Après une visite chez le médecin, il faudra confirmer le diagnostic pour lequel le patient sera soumis à un test de vitesse de sédimentation des érythrocytes et de protéine C-réactive. En outre, le médecin sera guidé par des symptômes prononcés et des résultats de biopsie, dans lesquels un morceau de l'artère temporale est généralement pris à 100% avec un diagnostic fondé sur des tests de laboratoire La petite taille des artères temporales ne permet pas le traitement de cette maladie par une intervention chirurgicale. L'artérite dépend du début du traitement et du stade de la maladie, de sorte que le médecin vous prescrira un traitement médicamenteux avant les résultats de la biopsie. Les principaux médicaments utilisés dans le cadre de cette thérapie sont des anti-inflammatoires puissants - les glucocorticoïdes, qui sont d'abord pris à fortes doses, puis la posologie est progressivement réduite. L'effet notable du traitement ne se manifestera que quelques jours plus tard. Cependant, pour obtenir un résultat stable, le traitement médicamenteux devra être répété périodiquement pendant 1-2 ans.

Dis le!

Pourquoi les temples sont-ils gonflés?

Qu'est-ce que l'artérite temporale?

L'artérite temporale est appelée inflammation des artères des bras, du cou, du torse et de la tête. C'est précisément dans ce dernier cas que les artères temporales qui alimentent les yeux en sang, les nerfs optiques et la tête elle-même sont affectées. Les médecins considèrent les facteurs viraux, génétiques et environnementaux comme les causes du développement de l'artérite temporale, mais la science ne connaît pas encore les raisons plus précises de son apparition.

Les femmes de plus de 55 ans souffrent généralement d'artérite temporale - les hommes en souffrent moins souvent.

L'inflammation des artères temporales entraîne un gonflement de leurs parois, ce qui entraîne un rétrécissement important de la lumière entre elles, ce qui rend difficile l'apport d'oxygène et de nutriments par le sang aux vaisseaux de la tête. Une conséquence de l'artérite peut souvent être la formation d'un caillot sanguin, ce qui provoque une atrophie des muscles de la paupière, une cécité ou même un accident vasculaire cérébral. Les principaux symptômes de cette maladie sont un gonflement des tempes et de l'artère, ainsi qu'une douleur au moment d'appuyer sur la région temporale. En outre, une personne peut ressentir des maux de tête, des douleurs au cuir chevelu, de fortes douleurs aux tempes, une déficience visuelle temporaire et un malaise général.

Traitement de l'artérite temporale

Lorsque les symptômes ci-dessus apparaissent, il est urgent de se rendre à l'hôpital afin de commencer rapidement le traitement. Après une visite chez le médecin, il faudra confirmer le diagnostic pour lequel le patient sera soumis à un test de vitesse de sédimentation des érythrocytes et de protéine C-réactive. En outre, le médecin sera guidé par les symptômes prononcés et les résultats de la biopsie, dans lesquels un morceau de l'artère temporale est généralement prélevé à 100% sur le diagnostic à l'aide de tests de laboratoire.

La petite taille des artères temporales ne permet pas de traiter cette maladie à l'aide d'une intervention chirurgicale.

Le succès du traitement de l'artérite temporale dépend du début du traitement et du stade de la maladie. Le médecin vous prescrira donc un traitement médicamenteux avant même que les résultats de la biopsie ne soient obtenus. Les principaux médicaments utilisés dans le cadre de cette thérapie sont des anti-inflammatoires puissants - les glucocorticoïdes, qui sont d’abord pris à fortes doses, puis la posologie est progressivement réduite. L'effet notable du traitement ne se manifestera que quelques jours plus tard. Cependant, pour obtenir un résultat stable, le traitement médicamenteux devra être répété périodiquement pendant 1-2 ans.

Redémarrage givré: comment éviter l'avitaminose hivernale sans affecter le budget

Les systèmes immunitaires du corps s'assèchent avec l'arrivée du froid. Cela est dû au fait que les réserves de vitamines d'été.

madi888 31 mars

Cela peut sembler ridicule à quelqu'un, mais aujourd'hui, j'avais très peur. Pendant le repas, mes tempes sont devenues soudainement enflées et ma tête me faisait mal. J'avais terriblement peur, mes mains tremblaient. Je me suis immédiatement couché. Qu'est-ce que c'est, qui sait? Je souffre de dystonie végétative-vasculaire. Souvent posé dans des hôpitaux. J'ai aussi des maux de tête. Certains disent que c'est à cause du cou, car j'ai un travail sédentaire. J'ai consulté tous les médecins... ils ont dit que j'avais une neurologie pure et que mes vaisseaux sanguins étaient en spasme. Que faire

Renata 31 mars

aaaaaaaaa # 33; # 33; # 33; J'ai la même chose J'étais considérée comme folle))) et j'ai aussi eu la névralgie # 33; et j'ai aussi de fortes attaques de panique, j'ai contourné de nombreux neuropathologistes et psychothérapeutes, mais tout le monde pense que c'est un SYMPTOME, car il n'est pas traité en principe (en Occident, ils pensent différemment). la seule option que je me sauve est le bon mode de vie et de bonnes pensées, même si parfois je me perds. Et avec l’émergence d’une nouvelle puce VSD, j’essaie de l’ignorer. Au fait, à propos de la panique. à un moment donné, il se répétait tous les trois jours, car cela ne durait pas longtemps. état fou, vous avez peur de tout dans le monde # 33; Les médecins transportant une ambulance ont pensé que j'étais sous quelque chose et ont menacé de noter les enregistrements 33, 33 et 33; C'est juste un cauchemar.

madi888 31 mars

aaaaaaaaa # 33; # 33; # 33; J'ai la même chose J'étais considéré comme fou)))
et j'ai aussi la névralgie # 33;
et j'ai aussi de fortes attaques de panique, j'ai contourné de nombreux neuropathologistes et psychothérapeutes, mais tout le monde pense que c'est un SYMPTOME, car il n'est pas traité en principe (en Occident, ils pensent différemment). la seule option que je me sauve est le bon mode de vie et de bonnes pensées, même si parfois je me perds. Et avec l’émergence d’une nouvelle puce VSD, j’essaie de l’ignorer.

Au fait, à propos de la panique. à un moment donné, il se répétait tous les trois jours, car cela ne durait pas longtemps. état fou, vous avez peur de tout dans le monde # 33; Les médecins transportant une ambulance ont pensé que j'étais sous quelque chose et ont menacé de noter les enregistrements 33, 33 et 33; C'est juste un cauchemar.


Wow # 33; # 33; # 33; Mon homme est n ° 33; J'ai le même # 33; Ils s'appellent.. attaques de panique # 33; Mon cœur commence soudain à battre la chamade... J'ai eu un tel effet que si je reculais dans l'espace.. c'était une horreur # 33; Vu toutes sortes de sédatifs. Agripaume, Corvalol, etc. Mais il semble avoir disparu. et puis les maux de tête # 33; Et vous Serra la tête, droit à la peur folle # 33; Maintenant, je bois toutes sortes de pilules, mais tout de même... une très grande sensibilité au climat et à divers autres facteurs. Tous les docteurs rient, parce que ce n’est pas une maladie.. et j’ai un peu de gêne # 33; Ça va passer ou pas? Comment se battre. Déjà fatigué. Et au fait. J'ai fumé plus tôt, mais maintenant je ne fume pas. Mauvais pour les navires… même si je me laisse parfois aller. N’est-ce pas effrayant? Et dans le cas de l'alcool.. ils disent le meilleur vin blanc. bien que j'ai récemment eu un malaise de lui aussi. Comme la bière va bien))

Renata 31 mars

Wow # 33; # 33; # 33; Mon homme est n ° 33; J'ai le même # 33; Ils s'appellent.. attaques de panique # 33; Mon cœur commence soudain à battre la chamade... J'ai eu un tel effet que si je reculais dans l'espace.. c'était une horreur # 33; Vu toutes sortes de sédatifs. Agripaume, Corvalol, etc. Mais il semble avoir disparu. et puis les maux de tête # 33; Et vous Serra la tête, droit à la peur folle # 33; Maintenant, je bois toutes sortes de pilules, mais tout de même... une très grande sensibilité au climat et à divers autres facteurs. Tous les docteurs rient, parce que ce n’est pas une maladie.. et j’ai un peu de gêne # 33; Ça va passer ou pas? Comment se battre. Déjà fatigué. Et au fait. J'ai fumé plus tôt, mais maintenant je ne fume pas. Mauvais pour les navires… même si je me laisse parfois aller. N’est-ce pas effrayant? Et dans le cas de l'alcool.. ils disent le meilleur vin blanc. bien que j'ai récemment eu un malaise de lui aussi. Comme la bière va bien))

Bon sang, quel plaisir de vous rencontrer, ami n ° 33; La crise d'adrénaline s'appelle également # 33; Je bois Motherwort avec des cours, et Corvalol, quand attrape # 33; Oui et la compétence se resserre # 33; # 33; # 33; De plus, il me semble que ce sont mes pensées et les siennes. Je pense, je pense, je pense, et j’ai une série de pensées pour lesquelles je n’ai pas le temps, ce qui me pousse le cerveau # 33;
Je ne bois pas du tout, à ce moment-là, j’ai décidé d’acheter du bon vin rouge à des fins médicinales, j’ai bu plusieurs fois et c’était déjà après que toutes ces ordures aient commencé - je me sentais mal. et effrayant. Mais J'ai fumé de l'herbe. Une fois - c'était si effrayant, j'ai pensé, me réveiller dans un hôpital psychiatrique, mourir. J'ai ces crises et toutes sortes de choses inexplicables pour la cinquième année. En passant, j'ai encore parfois du mal à avaler. il suffit de le manger et c'est # 33; et ne peut pas avaler. il semble être débordé # 33; mais, ce qui est typique quand je l’oublie, tout est en ordre.

Renata 31 mars

En général, fumer devrait être jeté. Il est mb et n'affecte pas beaucoup, mais dans notre position, il est également fumeur.

Le problème de l'accumulation de liquide dans les tempes

Il existe de nombreuses informations sur Internet décrivant le gonflement du visage ou de la tête. Mais il ne suffit pas de trouver des articles exhaustifs sur le sujet des tumeurs dans le temple. Il est lui-même formé à partir d'un os qui ne peut pas accumuler de liquide, il ne se produit qu'un néoplasme sous-cutané.

On observe souvent un gonflement qui descend jusqu'à la joue. Il y a rarement une accumulation de liquide des deux côtés. Pourquoi se produit-il un gonflement de la tempe gauche, par exemple?

Gonflement des parties latérales de la tête à la suite de maladies

Il n’est pas toujours facile de diagnostiquer et d’établir les causes du gonflement de la région du temple. À l'examen du patient s'inscrit dans un complexe avec des visites chez le médecin:

  • oculiste;
  • un neurologue;
  • oto-rhino-laryngologiste;
  • allergologue;
  • neurologue en hélicoptère;
  • dermatologue en présence de problèmes de peau: éruptions cutanées, décoloration;
  • En outre, exclure une source parasitaire d'inflammation en consultant un spécialiste des maladies infectieuses avec des tests.

Après avoir établi des signes d'inflammation, on comprend pourquoi plusieurs domaines de l'examen du corps sont nécessaires:

  • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
  • lourdeur autour de la zone touchée s'étendant jusqu'au sourcil, à l'oreille, au cou;
  • peau lâche;
  • veines enflées du temple;
  • douleur dans le temple quand on appuie dessus, ce qui n'apparaît pas dans tous les cas.

Sources de gonflement du côté de la tête

Les causes suivantes provoquent un gonflement dans la zone des temples:

  • amygdalite chronique, accompagnée d'une forte augmentation des amygdales;
  • maux de gorge prolongés;
  • inflammation des végétations adénoïdes;
  • réactions allergiques;
  • une augmentation de la pression artérielle, qui peut survenir en raison de situations nerveuses, entraîne un gonflement des veines des tempes;
  • processus inflammatoires dans la région de la glande parotide, les causes des oreillons pouvant être une hypothermie, une infection, un traumatisme;

Les causes du gonflement des tempes peuvent être le développement de nombreuses maladies des muscles masticateurs, l'os temporal. Des réactions allergiques peuvent survenir à la suite de produits cosmétiques de mauvaise qualité, d'une piqûre d'insecte ou d'une infection.

Des problèmes vasculaires peuvent être à l'origine du gonflement associé à la maladie de l'artère temporale.

Cette maladie est aussi appelée maladie de Horton. Parmi les conséquences similaires, on distingue les maladies de Kawasaki et de Takayasu, ainsi que la périartérite nodeuse. Les virus de l'hépatite, l'herpès, sont à l'origine de ces affections.

En plus de l'apparition de zones enflées, la maladie de Horton peut entraîner une perte partielle ou totale de la vision. Cette affection doit donc être traitée sans faille.

Diagnostics

La raison du diagnostic devrait être la présence des symptômes suivants:

  • écoulement persistant des yeux;
  • douleurs cycliques au visage et à la tête;
  • ternissement dans la perception des objets environnants;
  • paresseux du siècle, il y a son omission.

A la recherche de la raison principale pour laquelle le temple se gonfle, les types d’examens suivants peuvent être appliqués dans différentes zones du corps:

  • électrocardiogramme cardiaque;
  • tests de réactions allergiques et d'infections;
  • réentphalopathie vasculaire cérébrale;
  • diagnostics informatiques;
  • en cas de maladie de l'artère temporale, un diagnostic par ultrasons de la tête et une biopsie des vaisseaux de la tête sont effectués;
  • examen des vaisseaux oculaires par un oculiste;
  • tests de laboratoire sur le sang, détection de taux élevés de leucocytes;

L'oculiste vérifie la pression du fond d'œil et la vision du patient. Si vous soupçonnez une maladie, les organes ORL sont envoyés à un oto-rhino-laryngologiste. S'il existe un œdème de la région temporale du visage, consultez l'un de ces spécialistes. Vous pouvez commencer par rendre visite à un thérapeute qui analysera les symptômes existants, effectuera les premiers tests et, si nécessaire, vous dirigera vers le prochain spécialiste.

Prévention et traitement des tumeurs

Les mesures de rétablissement sont sélectionnées en fonction de l’image complète de la maladie, établissant la cause qui l’a provoquée. En raison de son développement rapide, il peut être nécessaire d'éliminer très rapidement le gonflement du visage. Dans ce cas, prescrire des outils puissants qui ont un effet anti-inflammatoire efficace. Parmi ceux-ci émettent des glucocorticoïdes.

Au stade initial, même avant d’obtenir les résultats des tests de laboratoire, de fortes doses de médicaments sont prescrites. A l'avenir, le nombre de médicaments diminue progressivement. Les conditions difficiles sont rarement résolues rapidement, car les vaisseaux du temple sont très petits. Ces opérations sont coûteuses et appartiennent à la section de la microchirurgie.

Pour réduire l’œdème, on suit un régime approprié, dans lequel une réduction de la consommation de sel et du volume de liquides est recommandée. Voici toutes les règles du pouvoir pour toutes les poches.

Enflure de régime

En plus du traitement médical prescrit par le médecin, réduire l'enflure dans la région du temple aidera à une nutrition adéquate. Il est recommandé de limiter l'utilisation des produits suivants:

  • exclure l'eau minérale, les boissons gazeuses, le café et l'alcool pour la période de prophylaxie;
  • une grande quantité de sels contient des tomates, du céleri, des betteraves, des haricots;
  • les produits semi-finis, les aliments fumés, les aliments frits, les aliments en conserve contribuent à la rétention d'eau dans le corps;
  • restauration rapide, perturbation des habitudes alimentaires, facteurs aggravants;
  • travailler sur le vêtement frustrant tous les systèmes du corps, le sommeil agité et la nervosité jouent dans le développement de l'œdème du temple et d'autres maladies plus dangereuses;
  • plats épicés et légumes marinés;
  • réduire le nombre de portions d'un seul repas;
  • retirer de la diète, des bonbons, des produits à base de farine.

Il existe un grand nombre de régimes qui aident efficacement à réduire l'enflure des temples:

  • la pastèque;
  • tisane, thé;
  • pomme;
  • des légumes;
  • acide lactique;
  • réception de divers jus de fruits.

Choisir un régime alimentaire seul avec gonflement des tempes est extrêmement dangereux. Utiliser le type de régime approprié n’est possible qu’après examen et après avoir reçu les recommandations du médecin. Chaque personne a ses propres maladies chroniques qui doivent être prises en compte lors du choix des produits. Dans certains cas, une période préparatoire transitoire sera nécessaire pour organiser le travail de tous les systèmes du corps.

Mesures pour réduire le gonflement

Utilisez de l'eau pure, sans additifs. Avec de l'eau seule, vous pouvez réduire le gonflement de moitié en peu de temps. Liquide bouilli et minéral ne convient pas. Des molécules qui ne sont pas liées à d'autres substances, dépendent de la rapidité de travail de presque tous les systèmes d'activité vitale de l'organisme.

L'eau non liée contribue à l'élimination rapide des fluides et des scories de l'œdème de la tempe. Parmi les produits, il est conseillé de choisir:

  • citron, chou frais et concombres;
  • boissons: jus de baies, canneberges, thé vert, airelles, jus de citrouille;
  • décoctions à base de plantes: bourgeons de bouleau, bardane, bourgeons de pin, panais;
  • melon, fraises, pommes, raisins de Corinthe, bananes, agrumes et riz brun.

Une bonne nutrition aidera non seulement à éliminer l'enflure des tempes, mais aussi à perdre ces kilos en trop. Cependant, certains des produits énumérés éliminent un oligo-élément important du potassium. De tels régimes sont contre-indiqués pour les personnes souffrant de cardiopathie et de problèmes vasculaires. Le sport léger, la marche en plein air et une attitude positive seront des facteurs de soutien sur le chemin de la guérison.

Gonflement du temple

Le temple est un os ordinaire qui ne peut pas gonfler seul. En règle générale, la structure change la peau dans cette partie de la tête. Parfois, des veines gonflées sont prises pour un gonflement des tempes dû à une pression trop élevée. Dans tous les cas, il est conseillé de faire appel à des experts sur ce sujet. Après tout, l'œdème n'est pas une maladie, ce n'est qu'un symptôme d'un problème. Parfois, elle peut être très sérieuse.

Pour un diagnostic précis entre les maladies, la présence des symptômes suivants est importante:

  • mal de tête grave pendant une longue période ou périodiquement, régulièrement;
  • larmoiement abondant;
  • vision floue;
  • l'omission de la paupière supérieure, et parfois de sorte qu'il devient difficile de voir.

Si vous avez au moins un symptôme supplémentaire en plus de l'œdème du temple, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Pourquoi le whisky gonfle-t-il

L'apparition d'un œdème dans la région temporale peut avoir plusieurs causes, à savoir:

  • Blessures, coups, secousses de la tête;
  • Réaction allergique aux cosmétiques;
  • Hypertension artérielle;
  • Maladies neuro-infectieuses;
  • Inflammation sur le cuir chevelu;
  • Inflammation des muscles temporaux ou masticateurs;
  • La maladie de Horton.

Quelles mesures prendre?

Si vos tempes sont enflées, vous devriez prendre rendez-vous avec un neurologue. Après examen, il peut prescrire les examens suivants:

Causes de douleur dans la tempe gauche

Un mal de tête de nature locale est considéré comme un symptôme plus dérangeant qu'un symptôme qui couvre tout l'hémisphère ou le crâne. Une situation dans laquelle le temple ne fait mal que du côté gauche nécessite un diagnostic immédiat. Dans certains cas, les causes de la maladie sont physiologiques, mais la probabilité de présence d’une pathologie est élevée. Avec un certain nombre de maladies, les sensations dans la tempe gauche deviennent le seul signe d’un problème. Selon leurs seules caractéristiques, un spécialiste expérimenté est capable de poser un diagnostic préliminaire. Avec l'apparition systématique du symptôme, il vaut mieux abandonner l'utilisation des fonds, apporter un soulagement temporaire et se soumettre à un examen approfondi.

Pourquoi la tempe gauche fait-elle mal?

La localisation temporelle des céphalées est un symptôme courant qui accompagne plusieurs dizaines de maladies. La lutte contre cette maladie ne devrait être entreprise qu'après l'identification de la principale cause de la maladie.

L’utilisation d’analgésiques, d’antispasmodiques, d’AINS est inutile dans le contexte de nombreuses affections physiologiques et pathologiques. La douleur dans la tempe gauche peut être une conséquence du stress, des spasmes vasculaires dus à l'hypothermie ou à une coiffure mal choisie, à l'utilisation d'aliments nocifs ou à un long séjour avec un régime alimentaire strict.

Les principales causes de douleur de nature pathologique sont associées à l’état des vaisseaux sanguins ou des terminaisons nerveuses.

Artérite temporale

L'inflammation des parois des canaux sanguins, dont souffre la région temporale, est rare. Les maladies sont particulièrement sensibles chez les personnes de plus de 50 ans.

Elle peut être causée par des modifications pathologiques congénitales ou acquises des vaisseaux sanguins, des lésions cranio-cérébrales, des accidents vasculaires cérébraux, une hypothermie systématique de la tête. Dans ce cas, il y a une douleur forte et constante dans la tempe gauche. La peau dans la région gonfle et commence à palpiter. Lorsque vous cliquez sur la zone, le symptôme augmente, parfois accompagné d'une diminution de la qualité de la vision. De l’inconfort et des sensations douloureuses ne peuvent que sauver le traitement par un thérapeute ou un angiosurgeon. Une action indépendante ne fera qu'aggraver le problème.

La migraine

Avec cette maladie neurologique, dans près de 99% des cas, la céphalgie n'affecte que la moitié du crâne; parfois, les hémisphères peuvent changer. Au début, une partie de la tête fait mal au patient - le front, les tempes, la couronne ou l'arrière de la tête. La sensation se propage progressivement dans tout l'hémisphère et affecte l'œil. Il se caractérise par une pulsation, un caractère constant et une intensité croissante.

  • peur de la lumière, des odeurs, des sons;
  • des nausées qui, au plus fort de la douleur, se transforment en vomissements, soulagent le patient et lui permettent de s'endormir;
  • faiblesse, baisse de performance;
  • léthargie et somnolence, mais le patient a du mal à dormir.

Le tableau clinique de la migraine se développe souvent soudainement. Dans 25% des cas, il est précédé d'une aura. Elle se manifeste sous la forme de modifications de la qualité de la vision, de problèmes de parole ou de coordination, d'attaques de panique. La durée de l'attaque varie de 2-3 heures à 3 jours. Leur fréquence est individuelle - d'une fois par an à des exacerbations systématiques plusieurs fois par semaine.

Névralgie du nerf trijumeau

L'apparition d'un mal de tête à la tempe gauche peut être due au pincement des terminaisons nerveuses situées de ce côté de la tête. Les sensations sont aiguës, intenses, se produisent soudainement. Ils se caractérisent par un lumbago dans la région temporale avec des échos dans la joue, la bouche, la mâchoire, l’oreille ou les yeux. La douleur est si intense que la personne gèle, craignant de provoquer une augmentation du symptôme. Parfois, les patients commencent involontairement à masser le côté affecté, mais cela n'apporte pas de soulagement.

Augmentation de la pression intracrânienne

Une céphalée éclatante ou pressante peut provoquer une hypertension intracrânienne. Selon les causes et la localisation de la source du problème, le patient a mal à la tête gauche ou à un autre endroit. Le symptôme est dû à une absorption réduite du liquide céphalo-rachidien et à une augmentation de son volume. Cette condition provoque des blessures, des maladies infectieuses, des problèmes de la colonne vertébrale. Il se développe également souvent dans le contexte de la formation et de la croissance d'une tumeur dans le cerveau. En outre, le patient a des vertiges, des nausées, des points clignotants devant les yeux, une faiblesse musculaire sur une moitié du corps, des sueurs. La symptomatologie augmente au cours de la journée et atteint son apogée le soir.

Céphalée en grappe

Les symptômes d'une maladie dont l'étiologie n'est pas claire se manifestent souvent chez l'homme. Les personnes d'âge mûr et de forte corpulence sont prédisposées à la pathologie. Fumer augmente le risque de développer la maladie. Elle se caractérise par une douleur soudaine et intense dans la tempe gauche (ou à droite), de nature brûlante et progressive et pouvant durer de 5 minutes à une heure et demie. Il se produit derrière les yeux, puis la douleur se propage à la tempe, accompagnée de congestion nasale, de transpiration, de rougeur du visage, de larmoiements. Les attaques peuvent aller en grappes (séries) - jusqu'à 8-10 par jour. Leur durée atteint parfois plusieurs semaines, après quoi une rémission prolongée commence.

L'hypertension

Le plus souvent, une augmentation de la pression artérielle est accompagnée d'une céphalée de la localisation occipitale. Dans ce cas, mal de tête à gauche, à droite ou sur toute la surface du dos. Les sensations peuvent se propager à la couronne et aux temples. Ils ont un caractère éclatant, parfois complété par une pulsation. Les douleurs sont accompagnées de vertiges, faiblesse, anxiété, dégradation de la qualité de la vision, incoordination, nausées et vomissements. La rupture est si forte que le patient ne peut pas dormir ni même couvrir ses paupières. Il devient irritable, capricieux, au plus fort des sensations, incapable de faire les choses habituelles.

Tumeur cérébrale

Lors de la formation et de la croissance d'un néoplasme dans la partie temporale de la tête, la douleur peut s'étendre sur une zone considérable, mais le plus souvent elle est localisée à un point spécifique.

Sensations principalement pulsatiles, irradiant vers les tissus voisins. Selon le type et la taille de la tumeur, les caractéristiques des lésions cérébrales, elles peuvent être accompagnées de nausées et de vomissements, de vertiges, de troubles du sommeil. Les patients subissent souvent une diminution de la qualité de la vision et de l'audition et des hallucinations apparaissent. Le patient peut perdre conscience, parfois son esprit change, de fréquentes sautes d'humeur se produisent.

Glaucome

Sous ce diagnostic se réfère à une liste de maladies oculaires. Ils s'accompagnent d'une augmentation constante ou périodique de la pression intraoculaire. Lors d'une crise aiguë, le patient ressent une vive douleur à l'arrière de la tête ou à la tempe et aux yeux, ce qui est souvent confondu avec une migraine. Les paupières gonflent, le mucus devient rouge, la cornée se trouble et la pupille se dilate et devient irrégulière. Si le patient n'est pas traité à temps, il peut devenir aveugle. Le type de pathologie chronique a un développement plus lent. Il est également caractérisé par des maux de tête, ce qui donne à l'oeil. Au fur et à mesure que la maladie progresse chez l'homme, la qualité de la vision diminue, des défauts de perception visuelle et une atrophie du nerf optique se développent.

Sensibilité météorologique

La réaction pathologiquement violente du corps à un changement de pression atmosphérique est accompagnée de spasmes ou d'une sensation de forte pression. Dans ce cas, le patient a mal au côté gauche de la tête et pas seulement à la tempe. Céphalgie peut être donné dans la mâchoire et les os du visage du crâne. Il s'accompagne d'une détérioration de l'état général, d'une rougeur des yeux, d'une faiblesse et de sautes d'humeur. Chez de nombreux patients, la dépendance aux conditions météorologiques se manifeste par des baisses de la pression artérielle. Selon les indicateurs du tonomètre, des symptômes caractéristiques d’hypertension ou d’hypotension apparaissent.

Traitement et prévention du syndrome de la douleur

Une personne qui a mal à la tête à la tempe gauche devrait consulter le médecin. Selon les résultats de l'enquête, l'agent de santé établira un diagnostic et vous indiquera quoi faire dans un cas particulier.

Il vaut mieux renoncer à essayer de résoudre le problème vous-même. Si la douleur n'est pas très forte et que la manifestation est ponctuelle, vous pouvez appliquer une compresse fraîche sur la zone à problèmes ou, au contraire, utiliser de la chaleur sèche (sel chauffé enveloppé dans un chiffon). Même de la douleur temporale soulage bien le frottement sur place céphalgie menthol ou huile essentielle de menthe.

Méthodes de traitement de la douleur dans la tempe gauche

Les effets éventuels sur le corps en vue de l'élimination de la céphalgie dépendent des causes et des caractéristiques de la maladie. Selon le type de pathologie, un thérapeute, un neurologue, un chirurgien, un orthodontiste, un ophtalmologue, un ORL et d’autres spécialistes peuvent s’occuper du traitement d’un symptôme.

La gravité des résultats dépend non seulement de l'expérience de l'agent de santé, mais également des caractéristiques de la maladie. Si l’hypertension artérielle peut être rapidement éliminée à l’aide de médicaments et afin de prévenir les rechutes en corrigeant le régime alimentaire, le traitement de la migraine peut être différé de plusieurs années.

Approches de base dans la lutte contre la céphalgie temporale:

  • la prise de médicaments vise à supprimer l'inflammation, à lutter contre l'infection, à améliorer la fonction vasculaire et à éliminer les symptômes;
  • la chirurgie - il est indiqué pour les tumeurs, les abcès, les hématomes, l'accumulation d'un volume important de liquide céphalo-rachidien, l'incapacité des canaux sanguins à remplir leurs fonctions;
  • physiothérapie - utilisée comme méthode auxiliaire pour améliorer l'efficacité du traitement principal;
  • massage - implique un impact sur les zones à problèmes ou les points biologiquement actifs afin de soulager la douleur;
  • homéopathie - les médicaments de nature organique sont souvent utilisés dans le traitement de maladies de nature chronique;
  • médecine traditionnelle - peut non seulement réduire la gravité des symptômes, mais aussi éliminer les causes de leur apparition.

Quelle que soit l’approche privilégiée par une personne en particulier, celle-ci doit au préalable s’adresser à un spécialiste. Sinon, il y a des risques inutiles. L'acceptation de médicaments naturels et le massage avec des tumeurs peuvent accélérer la croissance de l'éducation. L'homéopathie, non coordonnée avec le médecin, est capable de lisser les signes de nombreuses pathologies, leur permettant de progresser sous une forme latente.

Les crises de douleur temporelle sont en mesure d'assommer de manière permanente le rythme de vie habituel, même avec le début du traitement, dans les délais. Une prévention simple mais efficace réduira la probabilité de leur développement, réduira la gravité des symptômes. Cela implique le rejet des mauvaises habitudes, la correction du travail et du repos, la transition vers une alimentation saine. En outre, il est intéressant de renforcer l’immunité et d’améliorer la texture des parois vasculaires par le sport et le durcissement.

Causes et actions pour douleur dans la tempe droite

Tout le monde a mal à la tête. Le plus souvent, les gens s'inquiètent de la douleur dans le temple à droite. Comment cela peut-il être causé? Il est important de déterminer dans quelle mesure une maladie grave peut masquer ce symptôme inoffensif.

La douleur dans le temple droit viole souvent le régime de travail des personnes, les obligeant à interrompre leur travail et à bénéficier d'un repos forcé ou même d'un congé de maladie. Les gens de tous les âges et de toutes les spécialités en souffrent.

Pathologie du crâne et du volume du cerveau

Description
Les maux de tête à la tempe droite sont souvent causés par des lésions cérébrales, des tumeurs ou des abcès. Avec une lésion cérébrale traumatique, une gêne peut survenir non pas immédiatement après l'impact, mais après un certain temps. Une tumeur et un abcès sont accompagnés de symptômes similaires, mais la tumeur se développe plus longtemps.
Caractéristique
Douleur avec lésion cérébrale traumatique, sourde, associée à des nausées et des vertiges. La victime d'un accident vasculaire cérébral doit être emmenée chez un médecin le plus tôt possible - parfois, la lésion est accompagnée d'une hémorragie intracrânienne, dont les symptômes apparaissent après une heure ou deux de la «fenêtre brillante». Avant d’arriver à l’hôpital, il est préférable de ne donner à la victime ni pilule ni nourriture, vous ne pouvez utiliser qu’une petite quantité de liquide.

Mais comme ces formations tridimensionnelles pressent le tissu cérébral, la douleur s'intensifie matin et soir, en position horizontale. Avec un abcès, il est de nature palpitante, il se détériore considérablement lorsque la tête est inclinée vers le bas, associé à une faiblesse et une fièvre graves. Il convient de rappeler que les abcès cérébraux se développent toujours à la suite d’une autre infection - pneumonie, otite, sepsie et affectent les personnes immunodéficientes, lorsque le corps humain transmet les microbes du sang au cerveau.

En fonction de son emplacement, une tumeur et un abcès peuvent également se manifester de différentes manières: parésie, paralysie, sensibilité altérée, crises d'épilepsie. Une forte perte d'audition ou de vision d'un côté, des odeurs obsessionnelles, de graves vertiges soudains et une perte d'équilibre devraient alerter la tumeur.

Maladies neurologiques

Description
Les causes des lésions du nerf trijumeau peuvent être:

  • processus inflammatoire
  • diverses infections (même la grippe),
  • des blessures
  • maladie dentaire,
  • stress
  • hypothermie

Caractéristique
Des sensations douloureuses à droite apparaîtront avec la défaite du nerf trijumeau droit. C'est l'une des douleurs corporelles les plus graves. La névralgie se manifeste par des accès de douleur vive et lancinante qui disparaît périodiquement. Au moment de l'attaque, la personne tente de rester immobile, car toute action ne fait qu'intensifier la douleur. Le traitement de la névralgie du trijumeau est effectué par un neurologue. Les analgésiques ordinaires n’aident généralement pas, on prescrit souvent des anticonvulsifs. De nombreuses méthodes physiothérapeutiques font un bon travail avec la névralgie: acupuncture, UHF. Si la cause des attaques est une maladie dentaire, alors, en plus du neurologue, le dentiste se chargera du traitement de la personne.

Inflammations du cerveau et des membranes

Description
Méningite - inflammation de la membrane et encéphalite - une inflammation de la substance cérébrale est toujours accompagnée de douleur à la tempe droite. Leur cause est une infection: méningocoque, streptocoque, virus de la grippe, rougeole, rubéole, varicelle. N'oubliez pas l'encéphalite virale transmise par les tiques, dont la cause est la morsure d'une tique infectée. L'encéphalite ne disparaît jamais sans conséquences: un mal de tête ou des convulsions peuvent durer toute une vie.
Caractéristique
Douleur dans la tête avec méningite et encéphalite.Des crises d'épilepsie sévères et pressantes, associées à des nausées, peuvent survenir. Dès les premières heures de la méningite, il y a une éruption cutanée, comme un astérisque, qui remonte des pieds au-dessus. Si une éruption cutanée survient sur le visage, il s'agit d'un symptôme extrêmement défavorable. La méningite est facilement reconnaissable à la posture caractéristique d'une personne - recroquevillée, comme si elle gelait, mais sa tête est rejetée en arrière. C'est une position réflexe pour soulager les maux de tête.

L'inflammation dans l'encéphalite peut capturer à la fois le cerveau entier et, à certains endroits, les foyers. Selon l'emplacement de la lésion, l'encéphalite peut se manifester par une diminution de la vision et de l'ouïe, une paralysie du bras ou de la jambe, des crises d'épilepsie et une modification de la psyché.

En cas de suspicion de méningite et d'encéphalite, une équipe d'ambulances doit être appelée pour hospitaliser une personne dans un hôpital spécialisé dans les maladies infectieuses. Le plus souvent, il sera soigné dans une unité de soins intensifs, par un médecin spécialiste des maladies infectieuses et un neurologue. Le traitement de l'inflammation du cerveau et de ses membranes est toujours très long et comprend des antibiotiques, des antiviraux et des moyens de réduire l'intoxication.

Maladies vasculaires

Description
Les lésions vasculaires, telles que l'athérosclérose, l'hypertension, la migraine, l'artérite temporale, peuvent provoquer des douleurs à la tempe droite. La cause de l'athérosclérose est un taux de cholestérol élevé. Le cholestérol se dépose sur les parois, rétrécissant la lumière du vaisseau - peu de sang et d’oxygène pénètrent dans le cerveau.

L’augmentation de la pression - l’hypertension - se produit plus souvent chez les personnes âgées et, sans contrôle, peut entraîner un AVC. L’artérite temporale (ou maladie de Horton) est une maladie vasculaire inflammatoire, le plus souvent de l’artère temporale, qui touche les hommes plus âgés.

Pour artérite temporale est très caractéristique une forte augmentation de la douleur lorsque vous appuyez sur la tempe. Cette pathologie peut être vue de l'extérieur par l'enflure et la rougeur du temple. L'artérite est une maladie systémique de tous les vaisseaux et est traitée par un rhumatologue. Le diagnostic est confirmé par un test sanguin présentant des signes d'inflammation et une biopsie d'un morceau de paroi de l'artère. Le traitement est assez grave et inclut des hormones. Ne traitez donc pas l’artérite temporale à la légère.

Les migraines ne touchent toujours que la moitié de la tête et, à la même fréquence, à droite ou à gauche. Si vous avez toujours mal à droite ou à gauche, cela exclut le diagnostic de migraine. Des attaques se produisent pendant plusieurs jours, obligeant une personne à quitter son travail. Souvent, les gens se rapprochent dans une pièce sombre et évitent les bruits forts - ces symptômes sont similaires à ceux de la méningite, car les migraines irritent également les membranes du cerveau, mais ce n'est pas dangereux.

Les analgésiques classiques pour les migraines ne sont d'aucune aide, et les antispasmodiques ne peuvent qu'aggraver la situation, car les vaisseaux cérébraux sont déjà dilatés. Un neurologue ou un thérapeute qui est approché par une personne malade recommande généralement le sumatriptan, un médicament spécifiquement conçu pour se débarrasser des crises de migraine.

Troubles hormonaux pendant la menstruation, la grossesse et la ménopause

Description
Tout changement dans l'équilibre des hormones du corps féminin peut déclencher un mal de tête. De telles sensations douloureuses sont toujours associées à quelque chose, par exemple aux derniers jours du cycle menstruel ou à l’apparition de la ménopause. La menstruation s'accompagne d'une rétention d'eau dans le corps, ce qui provoque une gêne.

Maladies infectieuses

Description
Toute maladie infectieuse, qu’il s’agisse de la grippe, du mal de gorge ou simplement d’une infection virale respiratoire aiguë, force toujours une personne à se plaindre d’un mal de tête. Cependant, le principal symptôme sera une infection: forte fièvre, toux, nez qui coule, mal de gorge.

Avec la grippe, le premier symptôme est souvent le mal de tête aux tempes, précédé par une forte fièvre et une toux. Vous pouvez suspecter la grippe en fonction de la saison, de la période de l’épidémie et du contact possible avec une personne malade. Dans ce cas, il est préférable de prendre les antiviraux immédiatement:

Lorsque les maux de tête dus au SRAS sont généralement moins prononcés, ils se joignent aux symptômes déjà existants du rhume - écoulement nasal, toux. Mais les agents antiviraux ci-dessus seront également efficaces pour les infections virales respiratoires aiguës.

Mal de tête de tension

Description
Ce soi-disant mal de tête de stress. La raison de telles sensations désagréables est la névrose, une surcharge excessive et la fatigue. Cela concerne les écoliers et les employés de bureau qui sont forcés de faire un travail mental pendant longtemps et de travailler avec un ordinateur. Une position longue dans une position inconfortable au bureau provoque une tension dans les muscles du cou, qui provoque des douleurs.

Des sensations douloureuses désagréables au niveau de la tête sont également à l’origine de situations stressantes - scandales, nervosité excessive, petit travail nécessitant une grande prudence ou des moments de travail accompagnés d’un grand sens des responsabilités.

Si de telles sensations accompagnent absolument chaque journée de travail ou sont obligées de prendre plus de 2 comprimés analgésiques plus de 2 fois par semaine, on parle alors de céphalée de tension chronique. Cette situation dangereuse peut entraîner une dépression et une détérioration du travail de tous les autres organes.

Maladies des organes voisins

De nombreux organes situés directement à côté du cerveau, avec une lésion, provoquent une douleur dans la tempe du côté correspondant:

  • La conjonctivite est une inflammation des paupières,
  • La sinusite est une infection des sinus du crâne,
  • Otite - inflammation de l'oreille (interne ou secondaire),
  • Problèmes dentaires - caries, parodontite.

Caractéristique
La douleur dans les maladies des organes voisins est toujours assez forte, ce qui s'explique par l'innervation similaire dans laquelle le nerf trijumeau est impliqué.

Avec la sinusite, les sensations douloureuses sont pressantes, éclatantes. Ils s'accompagnent d'écoulement nasal, de difficultés respiratoires et de ronflements nocturnes. Parfois, les polypes sont à l’origine de la sinusite et, au lieu de provoquer un écoulement nasal, seuls le mal de tête et l’incapacité de respirer par le nez sont concernés. Le traitement de la sinusite est l'otorhinolaryngologist. Selon le type de sinusite, il peut s’agir de la prise d’antibiotiques, de l’élimination des polypes, de l’ouverture de la cavité des sinus avec élimination du pus.

Avec l'otite, la douleur peut être vive, aggravée lorsque vous appuyez sur le point situé devant le conduit auditif ou derrière l'oreille. Une personne peut être dérangée par une perte auditive, des acouphènes ou une congestion, une décharge de pus par les oreilles. Un oto-rhino-laryngologue est également capable de traiter l'otite moyenne en prescrivant des gouttes locales et des comprimés à l'intérieur. Ce sont généralement des antibiotiques - tsiprolet, rifampicine et autres.

La conjonctivite, en plus de la douleur, s'accompagne de pertes oculaires et d'une sensibilité à la lumière. Selon les espèces, il peut y avoir une conjonctivite bactérienne - avec des sécrétions blanc jaunâtre, des cils collants le matin ou virale - avec des larmoiements clairs et une forte rougeur des yeux. Le traitement de la conjonctivite est simple, c'est le travail d'un ophtalmologiste. Des gouttes antibactériennes (ziprolet) ou antivirales (ophtalmoferon) sont prescrites.

Douleur avec manque d'oxygène

Description
Un manque d'oxygène peut survenir à la fois dans une pièce encombrée et non ventilée, et par exemple lors d'une ascension ou d'une descente dans des cavernes profondes. Dans le même temps, la tempe droite de la tête est douloureuse à cause de l'hypoxie (manque d'oxygène) du cerveau.

Nourriture

Description
Curieusement, certains aliments peuvent vous donner mal à la tête. Les produits contenant de la tyramine ont cette propriété: le vin rouge, les fromages chers, le chocolat et certains fruits de mer. Le chocolat, en plus de la tyramine, contient de la caféine, qui provoque un spasme des vaisseaux sanguins et une douleur à la tempe droite.

Ces sensations apparaissent après avoir consommé une grande quantité de produits contenant des nitrites:

Caractéristique
Dans ce cas, la douleur est assez forte. Une personne devine généralement le rôle des produits dans l'apparition d'un mal de tête. Les antidouleurs ne sont pas très efficaces. Il faut du temps pour éliminer l'excès d'épices ou de tyramine du corps. Vous pouvez accélérer ce processus si vous utilisez beaucoup d'eau pure. Certaines personnes sont extrêmement sensibles à la tyramine et l'utilisation d'une quantité minime de vin rouge ou de fromage, en particulier, les rend associées à une forte migraine.

Changement de temps, orages magnétiques

Fait souvent mal à la tempe droite et à un changement brutal de la pression atmosphérique dû aux changements des conditions météorologiques. Ceci est dû à un changement de tonus vasculaire en réponse à des baisses barométriques.

Mauvaise position de sommeil

Description
Un oreiller trop plat ou trop haut peut provoquer une tension musculaire, un serrage des vaisseaux du cou et une douleur matinale à la tempe droite. Des sensations similaires sont provoquées par une mauvaise posture pendant le sommeil, avec rotation de la tête ou avec la main sous le cou.

Premiers secours en cas de douleur dans le temple à droite

Selon la situation, une personne souffrant de maux de tête peut avoir besoin d’une aide urgente ou d’un traitement retardé. Certaines conditions ne nécessitent pas d'intervention médicale et peuvent être gérées indépendamment:

Si le mal de tête ne s'accompagne d'aucun autre symptôme, la personne dans son ensemble se sent plutôt bien, il est alors nécessaire de prendre un antidouleur et, si possible, de dormir.

Analgésiques pouvant être pris (auparavant, après consultation du médecin):

  • paracétamol - 0,5 g 3 à 4 fois par jour;
  • spasmalgon - 1 comprimé, 2 à 3 fois par jour;
  • Ketorol - 1 comprimé, jusqu'à 3 fois par jour;
  • ibuprofène - 0,4 à 3 fois par jour;

Il existe des outils de médecine traditionnelle qui peuvent être utilisés pour soulager la douleur au temple:

  • thé à la mélisse ou à la menthe;
  • thé à la camomille;
  • thé vert au miel;
  • thé à l'origan;

En cas de douleur à la tempe et d’hypertension, la pression artérielle doit être mesurée et, si elle est augmentée, prenez un médicament qui la réduit - la nifédipine, le captopril ou la moxonidine.

Si le mal de tête est associé au stress, un sédatif vous aidera à vous en débarrasser, même du thé simple à la menthe.

Avec les sentiments désagréables qui accompagnent les infections et le rhume, il convient de rappeler que ce mal de tête est associé à une intoxication. Ainsi, en plus des analgésiques et des antipyrétiques, il est judicieux de boire une grande quantité de liquide - compote ou jus.

Il est possible que le mal de tête précède la perte de conscience. Il vaut la peine d'essayer d'empêcher un coup lorsqu'une personne tombe, de le coucher, de le libérer de la cravate et du mouchoir et d'essayer de le réveiller à l'aide d'un cri, d'une caresse ou d'une giclée d'eau.

Il existe des situations où une intervention médicale d'urgence en cas de maux de tête dans le temple ne peut être évitée:

  • Si la perte de conscience après un mal de tête est longue, la personne ne récupère pas après 2-3 minutes ou, en plus d'un épisode d'évanouissement: nausée, vomissements, changements mentaux, il est recommandé d'appeler une ambulance dès que possible.
  • En cas de lésion cérébrale traumatique, en premier lieu, il est nécessaire d'arrêter le saignement s'il y a une plaie ouverte. De la glace froide enveloppée de coton doit être appliquée sur le lieu de l’impact. Poser une personne et ne pas la laisser se lever - des vertiges surviennent souvent après une blessure.
  • Les tumeurs, les abcès, l'encéphalite peuvent être accompagnés d'une crise d'épilepsie. Pendant ce temps, les objets susceptibles de vous blesser doivent être retirés de la personne - ciseaux des mains, objets tranchants à proximité. La tête doit être placée sur le côté et essayer de détecter l'heure de la crise. Il est strictement interdit de placer dans la bouche du patient des objets étrangers - cuillères, mains, etc. Cela ne provoque que des dommages supplémentaires - dents cassées.

Dans tous ces cas, après avoir fourni les premiers soins, vous devez appeler une ambulance ou amener le blessé au service des urgences dès que possible.