Vertiges après avoir mangé: causes possibles de faiblesse

La migraine

1. Syndrome de dumping 2. Mauvais régime alimentaire et troubles de l'alimentation 3. Allergies alimentaires et intolérance à un certain nombre de produits

Certaines personnes peuvent se sentir faibles et avoir le vertige pendant ou après les repas. Les causes de ce phénomène résident dans certains processus pathologiques du corps.

Autres symptômes possibles:

Si de telles manifestations se produisent une fois, cela peut indiquer un excès de nourriture sur un estomac vide, un flux de sang vers les organes du tractus gastro-intestinal pour digérer les aliments. Si une personne se sent constamment mal en ces moments, cela peut indiquer une pathologie, dont il faut trouver les raisons.

Pourquoi le vertige après avoir mangé?

Cela peut arriver à cause de:

  • syndrome de dumping;
  • régime alimentaire inapproprié;
  • les allergies;
  • utilisation constante de produits contenant de la tyramine, en particulier en grande quantité.

Syndrome de dumping

Les raisons de son apparition résident dans l'absorption d'aliments intestinaux mal digérés. Ceci est accompagné d'un symptôme d'hypovolémie: lorsque l'apport sanguin dans le cerveau diminue et augmente dans le foie. En conséquence, le système sympatho-surrénalien est excité et des catécholamines (adrénaline, noradrénaline, dopamine) apparaissent dans le sang.

En raison du développement du syndrome de dumping, une personne peut se sentir très mal: elle est étourdie par une perte de conscience, elle est très malade - elle est vouée aux vomissements. En même temps, il y a une sensation de plénitude dans l'estomac, de chaleur dans le haut du corps, d'engourdissement et de fourmillements dans les membres; la transpiration augmente fortement, maux de tête, essoufflement, tachycardie, polyurie (augmentation de l'excrétion de l'urine) apparaissent. À la fin de l'attaque possible diarrhée.

Si le syndrome de dumping se développe tardivement (1 à 3 heures après un repas), ces symptômes peuvent ajouter une sensation de forte faim, un assombrissement des yeux.

Entre les attaques, une personne peut souffrir d’irritabilité, de fatigue, d’apathie, de diminution des performances et des fonctions cognitives (mémoire, attention).

Pourquoi cette pathologie survient-elle? Il se développe souvent chez les personnes qui ont déjà subi une opération à l'estomac. Une maladie grave est accompagnée d'une altération du métabolisme, d'une insuffisance cardiovasculaire (y compris soudaine, avec menace de décès), d'une nette diminution de poids et d'un épuisement.

Le traitement des patients est effectué en fonction de la gravité du traitement: avec une forme légère, un régime suffisant et une réception des moyens de renforcement symptomatiques et généraux, dans les cas graves, une opération avec introduction d'une greffe entérique est indiquée.

Mauvaise alimentation et troubles de l'alimentation

Une cause de vertiges pendant ou après un repas peut être un régime avec un niveau réduit de glucides. Des périodes trop longues, ainsi que des «pannes», aggravent la situation lorsque, après plusieurs jours de faim, une personne peut manger une grande quantité de nourriture.

Presque toujours, à ces moments-là, non seulement une personne a mal à la tête, mais elle est nauséeuse, elle éprouve une faiblesse générale forte, un mal de tête.

Pour éviter les symptômes désagréables, il est préférable d'abandonner un régime rigide et de se conformer aux principes d'une alimentation saine intégrant le sport. Il n'est pas nécessaire de prendre de longues pauses entre les repas pour abandonner l'installation «ne pas manger après six heures».

Des troubles mentaux: boulimie et anorexie mentale peuvent provoquer des vertiges pendant ou après les repas. Les attaques de suralimentation constante s'accompagnent de sentiments de faim, de douleur dans la région épigastrique. Des nausées peuvent survenir à la suite d'une absorption incontrôlée d'aliments.

Avec l'anorexie, des vertiges peuvent survenir après chaque repas. En plus d'elle, il y a des crises d'essoufflement, de tachycardie et de transpiration excessive.

Allergies alimentaires et intolérance à un certain nombre de produits

Les causes de vertiges pendant ou après un repas peuvent être couvertes par des allergies et des intolérances à certains types de produits.

Les symptômes habituels des allergies alimentaires sont connus de beaucoup (éruption cutanée, rougeur et desquamation de la peau, douleurs abdominales, nausées, diarrhée), mais des symptômes tels que faiblesse générale, maux de tête, étouffement, vertiges peuvent également être observés. Il s'agit d'une manifestation d'une réaction allergique grave pouvant entraîner un choc anaphylactique et la mort. Cela peut se produire sur n'importe quel produit, y compris chez la personne qui n'a jamais souffert d'allergies.

Si, après avoir mangé, une personne s'aperçut que ses lèvres, sa langue et ses paupières commençaient à gonfler, il devenait difficile d'inhaler, il y avait des acouphènes, de graves nausées, des vertiges et des faiblesses, une vive douleur à l'abdomen, appelez immédiatement une ambulance et, avant votre arrivée antihistaminique par voie intramusculaire.

Un cas particulier d’allergie est la réaction à la tyramine, substance organique à effet vasoconstricteur. Grâce à lui, la pression artérielle augmente, un déséquilibre se produit dans les processus d'excitation et d'inhibition du système nerveux. Une consommation excessive de produits contenant de la tyramine, avec son intolérance, peut conduire au fait qu'une personne commence à se sentir mal: elle est étourdie et a des maux de tête, des nausées après avoir mangé.

Lorsque des vertiges apparaissent, vous devez analyser votre menu et essayer de refuser les produits suivants:

  • en conserve, salé, mariné (viande, légumes secs, poisson);
  • fromages de longue durée;
  • bière, vermouth, ale;
  • noix et céréales.

Utilisez avec prudence:

  • agrumes;
  • cuisson de la levure et de la pâte acidulée;
  • bouillons de viande;
  • du chocolat

Pour résumer. Les causes de vertiges après avoir mangé des aliments se trouvent dans le développement de certains processus pathologiques du corps, notamment le syndrome de dumping, les effets d'un régime strict, le développement de la boulimie et de l'anorexie et les allergies. La survenue de cette réaction s'accompagne souvent de symptômes courants tels que nausée, faiblesse, mal de tête, tachycardie. Le traitement de la maladie sous-jacente est effectué, après quoi les attaques de vertiges disparaissent ou s’affaiblissent.

Étourdi après avoir mangé: raisons

Les plaintes qui, après avoir commencé à manger, commencent à se sentir étourdi et à ressentir une sensation de faiblesse associée à des nausées peuvent être entendues assez souvent. L'inconfort peut être attribué à un déjeuner copieux après une longue abstinence, s'ils surviennent rarement et rapidement. Vous ne pouvez pas ignorer les symptômes qui apparaissent régulièrement, quelle que soit la portion d'aliment et le contenu, car ils peuvent signaler le développement de la maladie et sa transition ultérieure vers le stade avancé.

Symptômes et signes associés

Dans la plupart des cas, les vertiges qui surviennent après avoir mangé sont accompagnés d'autres symptômes non moins désagréables. Ceux-ci comprennent:

  • nausée, souvent accompagnée de vomissements;
  • la faiblesse;
  • les acouphènes;
  • tremblant dans les membres, avec les orteils des mains et les pieds deviennent froids;
  • pâleur de la peau, apparition de taches rouges à contours flous;
  • essoufflement, essoufflement;
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • éblouissement et taches colorées dans les yeux;
  • grondement et sensation de lourdeur dans l'estomac;
  • sueurs froides, sensation de froid.

L'apparition de plusieurs des symptômes décrits simultanément avec des vertiges immédiatement après avoir mangé indique que le corps est exposé à des facteurs indésirables ou qu'un dysfonctionnement s'est produit dans le travail du système gastro-intestinal.

Causes possibles

Des vertiges accompagnés d'un sentiment de faiblesse peuvent survenir lorsque vous mangez trop, en particulier s'ils étaient précédés d'une abstinence alimentaire prolongée. La cause de cette affection est un afflux accru de sang dans l'estomac afin de digérer une grande quantité de nourriture et sa sortie des structures cérébrales.

Si les symptômes sont constamment inquiets et commencent à causer une gêne, la raison peut en être une des conditions pathologiques:

  • l'hypovolémie;
  • les allergies alimentaires;
  • syndrome de dumping;
  • empoisonnement à la tyramine;
  • régime difficile.

Il est possible de reconnaître la cause exacte de l'apparition de symptômes désagréables, après avoir mangé des vertiges, une faiblesse, etc., en fonction des signes caractéristiques de la maladie.

Si la cause est l'hypovolémie

On appelle hypovolémie un trouble gastro-intestinal, dans lequel la nourriture est partiellement digérée et introduite dans l’intestin sous une forte pression en raison d’une insuffisance de liquide. La cause des vertiges dans cette maladie est la réduction du flux sanguin dans les vaisseaux. En plus de ce symptôme, l'hypovolémie se caractérise par les symptômes suivants:

  • soif inextinguible;
  • faiblesse et rythme cardiaque rapide;
  • abaisser la pression artérielle;
  • crampe d'estomac après avoir mangé;
  • peau pâle;
  • urine faible, malgré une forte consommation de liquide.

Lorsque les symptômes d'hypovolémie sont prononcés, il est important de diagnostiquer rapidement la maladie afin de prévenir une altération du flux sanguin dans la poitrine et l'abdomen.

Pour ce faire, le médecin doit déterminer la cause du manque de liquide dans le tube digestif et l'éliminer. En outre, on prescrit au patient des médicaments qui compensent la perte de liquide, ce qui peut inclure une solution de chlore et de sodium.

Si la cause est des allergies alimentaires

Des vertiges et une sensation de faiblesse peuvent apparaître après la consommation de certains aliments et suppléments. Les allergènes peuvent être:

  • produits protéiques;
  • pâtisseries et autres produits à base de farine;
  • bonbons - bonbons, crèmes, caramel;
  • des conservateurs et des additifs alimentaires qui rehaussent la couleur et le goût.

En plus des vertiges et des faiblesses, l'apparition d'une réaction allergique après un repas indique les symptômes suivants:

  • gonflement des tissus du visage, du larynx, de la langue;
  • difficulté à avaler;
  • douleur dans l'œsophage et l'estomac;
  • les acouphènes;
  • éruption cutanée (pas toujours).

Aux premiers signes d'allergie alimentaire, vous devez boire un antihistaminique et appeler une ambulance. Dans de tels cas, le retard peut entraîner le développement d'un choc anaphylactique et la mort!

Si la cause est le syndrome de dumping

Le syndrome de dumping est une maladie dans laquelle l'estomac n'a pas le temps de transformer les aliments. Un tel problème provoque des vertiges et une sensation de somnolence après un repas en raison d'un afflux important de sang dans l'estomac et d'une perturbation du processus de division des aliments. Le syndrome de dumping a deux phases, chacune caractérisée par ses symptômes.

Les signes d'un stade précoce de la maladie apparaissent moins de 20 minutes après la prise d'un repas. Au cours de cette période, une personne, en plus des vertiges, des faiblesses et des nausées, éprouve:

  • sensation de trop manger et d'estomac gonflé;
  • palpitations cardiaques;
  • tremblement des membres;
  • acouphènes.

Le traitement du syndrome de dumping à un stade précoce est principalement axé sur le régime alimentaire, qui est choisi par le médecin individuellement, en tenant compte des facteurs ayant conduit à cette affection. Les produits qui devraient être limités au cours du traitement comprennent les produits à base de fibres, de noix et de farine.

Lorsque le syndrome de dumping atteint un stade avancé, les symptômes de la maladie ne commencent à apparaître que 1,5 à 2 heures après avoir mangé, mais leur intensité augmente considérablement. En plus du patient, on observe des vertiges:

  • faiblesse grave;
  • sueurs froides;
  • sensation de faim, malgré le peu de temps écoulé après avoir mangé;
  • troubles visuels (éblouissement, points noirs et blancs ou colorés dans les yeux);
  • rougeur du visage;
  • une forte baisse de la glycémie;
  • nausée et envie de vomir après un repas copieux.

Le traitement de la forme tardive du syndrome est conforme aux recommandations spéciales et à la prise du médicament prescrit par un médecin gastro-entérologue. Le patient est crédité de:

  • régime strict avec une restriction quotidienne de protéines, glucides et lipides;
  • substitution du sucre dans le régime à des substituts (par exemple, xylitol ou sorbitol);
  • nourriture divisée - la nourriture dense ne doit pas être prise simultanément avec un liquide;
  • 5-6 repas par jour;
  • 30 minutes de repos après les repas;
  • prendre un antihistaminique pour réduire la réaction des tissus gastro-intestinaux à l'ingestion d'aliments non digérés dans l'intestin;
  • prendre Octreotide - un médicament qui réduit la production de sérotonine, de gastrine, de peptides et de polypeptides responsables du tractus gastro-intestinal;
  • transfusions sanguines - si un dysfonctionnement gastro-intestinal a entraîné de graves troubles de l'alimentation.

Les médicaments ne doivent être pris qu'après avoir consulté un médecin selon la posologie et la nomenclature qu'il a prescrites.

Si la cause est une intoxication à la tyramine

Une consommation régulière de tyramine en grande quantité peut provoquer des vertiges, des nausées et une faiblesse après avoir mangé. La cause de ces affections est l’effet vasoconstricteur de la matière organique et le dysfonctionnement des processus d’inhibition et d’excitation du système nerveux. Les produits contenant de la tyramine incluent:

  • du chocolat;
  • fromages - durs, fondus, avec des moisissures;
  • agrumes;
  • boissons alcoolisées fermentées (vin, bière);
  • produits à base de farine à partir de pâte à levure;
  • conserves et marinades.

Pour se débarrasser de l'inconfort qui survient après avoir mangé, il suffit de limiter l'utilisation des produits décrits ou de les exclure complètement de l'alimentation.

Si la raison - un régime rigide.

Souvent, les personnes qui veulent perdre du poids choisissent leur propre régime alimentaire en y ajoutant des éléments nutritifs et des portions extrêmement petites. Un long séjour avec de tels régimes amène le corps à manquer de substances et d'oligo-éléments nécessaires à son travail normal. En conséquence, après avoir mangé des vertiges, il se produit une faiblesse et d’autres signes de fatigue.

Si la détérioration du bien-être est due à la poursuite d'un régime, il est urgent de consulter un nutritionniste et un gastro-entérologue pour normaliser le régime et prévenir le développement de complications dangereuses telles que:

  • maladies du tractus gastro-intestinal (gastrite, ulcère);
  • l'anorexie;
  • boulimie.

Dans les deux derniers cas, le patient devra consulter un psychiatre, ces troubles étant classés dans la catégorie des troubles mentaux.

Dans l'anorexie, une personne ne ressent pas la sensation de faim par réflexe; toute tentative de manger de la nourriture provoque donc dégoût, nausée, vomissements et vertiges graves. Avec la boulimie, le patient ressent une sensation constante de faim, ce qui le fait manger souvent et en grande quantité.

Pourquoi le vertige survient-il après avoir mangé et comment l'éviter?

Parfois, la sensation de faim est parfois accompagnée de vertiges, mais comment expliquer les vertiges après avoir mangé? Si ce phénomène apparaît de manière irrégulière, il ne devrait y avoir aucune cause d'inquiétude. Probablement étourdi par une longue abstinence de nourriture et par trop manger. Par exemple, dans la tourmente quotidienne, il n’y avait ni temps ni possibilité de manger et à la fin de la journée de travail, la nourriture était finalement avalée. En conséquence, le corps réagit de manière appropriée à l'attitude frivole à l'égard de sa santé.

Les vertiges après avoir mangé peuvent apparaître de façon intermittente. Cela peut indiquer certaines maladies. Vous devez identifier les causes des vertiges après avoir mangé et savoir comment y faire face. Arrêtons-nous sur cette question pour avoir une idée du danger du vertige après avoir mangé et de la façon de le traiter.

Causes possibles et symptômes

Au moment de manger, mais surtout après un repas, certaines personnes peuvent avoir des vertiges. C'est la faute du processus de résection. Lorsque l'estomac devient difficile à digérer, il se forme un caillot alimentaire qui se déploie dans le duodénum et augmente le flux sanguin dans la région intestinale. Au contraire, l'apport sanguin dans le cerveau diminue, ce qui entraîne des symptômes désagréables et des vertiges après avoir mangé.

Tous ces processus négatifs s'appellent le syndrome de dumping de l'estomac, quand il n'est pas en mesure de remplir pleinement ses fonctions.

Le syndrome se transforme en une série de conditions douloureuses:

  • la léthargie;
  • des vertiges;
  • abaisser la pression artérielle;
  • peau pâle;
  • l'apparition dans de grandes zones de taches non caractéristiques de la peau;
  • roule la nausée;
  • au moment de manger, la fréquence cardiaque change;
  • dans une sueur froide.

Syndrome de dumping précoce

Les aliments se trouvent dans le tractus gastro-intestinal et ne sont pas digérés comme il se doit. La tête commence à tourner en raison d'une augmentation de la pression artérielle dans les intestins. Le syndrome précoce est caractérisé par les symptômes ci-dessus.

En cas de vertiges persistants pendant et après les repas, il est nécessaire de prendre des mesures pour les éliminer en contactant un spécialiste. De plus, le besoin émétique peut contribuer au développement de la boulimie lorsque l’estomac ne peut pas manger. Il va sans dire que l'on ne peut éviter les ulcères peptiques.

Les étourdissements se produisent à ce stade, non pas à cause du volume de nourriture, mais parce qu’elle ne la supporte pas.

Étourdi après avoir mangé et d'un petit morceau, et du jus, ce qui provoque le processus de fermentation dans l'organe digestif.

Syndrome de dumping tardif

Contrairement au syndrome précoce avec syndrome tardif:

  • la peau ne devient pas pâle, mais de couleur violette;
  • dans l'estomac grogne, comme si vous avez faim;
  • la vision se détériore et la concentration est perdue;
  • si vous prenez un test sanguin, il montrera une nette diminution de la glycémie;
  • après avoir mangé une très forte sensation de faim.

L’apparition peu fréquente des symptômes ci-dessus ne doit pas alerter. La raison réside dans la suralimentation habituelle. Cependant, les manifestations systématiques doivent obliger à consulter un médecin, sinon des conséquences graves ne doivent pas être évitées.

Allergies alimentaires

Les personnes sujettes aux réactions allergiques subissent une perte d’équilibre après l’introduction de certains aliments dans les organes digestifs.

Parmi eux, des produits contenant des protéines, de la farine et du bonbon. La cause des allergies peut souvent être le contenu copieux des additifs alimentaires dans les aliments. Les allergies alimentaires peuvent hanter des personnes qui, à l’instar des autres membres de la famille, n’avaient pas remarqué auparavant un phénomène similaire.

En cas d'œdème des tissus mous, d'enflure de la langue, de difficulté à avaler, d'acouphènes, de nausées, de faiblesse et de vertiges après avoir mangé, il est nécessaire de prendre un médicament antiallergique et de consulter un médecin. Un retard et un comportement passif en cas d'allergies ont un effet néfaste sur la vie humaine, ce qui entraîne de graves conséquences, notamment la mort.

Empoisonnement à la tyramine

Provoquer également ce phénomène peut être une forte teneur en tyramine dans les produits. Ce composant, ayant une étymologie organique, est capable de constriction des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une augmentation de la pression artérielle lorsque l'équilibre entre les processus d'excitation et d'inhibition est perturbé.

En cas de ces symptômes, vous devez surveiller attentivement le choix des produits. Il est nécessaire de limiter l'utilisation des produits suivants:

  • agrumes;
  • du chocolat;
  • boissons alcoolisées ou fermentées;
  • produits à base de pâte à levure;
  • aliments en conserve.

Suivre un régime

Les partisans de régimes radicales éprouvent très souvent les symptômes ci-dessus. La sensation de vertige avec de tels régimes durs est semblable aux manifestations du syndrome de dumping. Mais la différence fondamentale réside dans le fait qu’en raison de la famine fréquente, des portions limitées et des repas inopportuns, le bien-être de la personne s’aggrave au cours de son régime. Une sensation de malaise ne le quitte pas, même lorsque de la nourriture est entrée dans le corps.

De tels régimes, il est préférable de refuser et de faire confiance à un spécialiste en la matière. Seul un médecin devrait contrôler ces expériences "affamées". Sinon, la boulimie, l'anorexie et un certain nombre d'autres maladies des organes digestifs adhèrent à des régimes rigides.

Trop manger affecte le corps d'une manière similaire. Afin de ne pas être victime d'un symptôme aussi négatif, il est nécessaire de suivre un régime rationnel et, le plus souvent, de rester à l'air libre.

Comment éviter les vertiges

Afin d'éviter les vertiges, la douleur et les nausées, vous devez suivre un régime rationnel et limiter l'utilisation de certains aliments:

Il est l'heure du petit déjeuner, du déjeuner et du dîner. Le jeûne contribuera à une circulation sanguine intensive, y compris lorsqu'il n'y a pas de nourriture en vue. Il est nécessaire d'être prudent adhérents de divers régimes. Depuis que nous avons décidé de nous limiter à la nourriture, il est impossible pour le regard de s'arrêter à la nourriture. Sinon, le syndrome de dumping ne sera pas long à venir. Pas besoin de vous fixer un temps clair pour les repas. Une longue attente, puis l'absorption hâtive d'aliments savoureux, mais difficilement digestibles, affectent la condition humaine.

N'oubliez pas que pas un seul événement festif ne mérite de prêter attention à votre santé. Ne pas mourir de faim après 18 heures. Sinon, le petit-déjeuner sera accompagné de nausées et de faiblesses.

Après avoir mangé malade et étourdi

Des symptômes tels que vertiges et nausées après avoir mangé sont assez fréquents. Quelles conditions et maladies se manifestent par de tels signes?

Nausée et vertiges: état physiologique

Très souvent, après avoir mangé, des nausées et des vertiges dans certaines conditions ne constituant pas une menace pour la santé. Il vous suffit d'attendre le malaise: buvez une tasse de thé chaud et, si possible, allongez-vous.

Quelles conditions physiologiques provoquent des nausées et des vertiges après avoir mangé?

La nausée, qui s'accompagne souvent de vomissements, de vertiges et de faiblesses - une affection typique du premier trimestre de la grossesse. À partir du 4ème mois de grossesse, ces symptômes disparaissent généralement.

Éjection d'adrénaline
Une augmentation des niveaux d'adrénaline dans le sang immédiatement après avoir mangé peut provoquer des nausées et des vertiges. La cause peut être la peur, la joie, l'anxiété et d'autres émotions.

Le mal de mer
Souvent, après avoir été étourdi, la faiblesse disparaît quand on le secoue dans les transports en commun, les visites touristiques, la navigation de plaisance ou le catamaran.

Surchauffe
Une insolation ou une surchauffe provoque des nausées, des faiblesses et des maux de tête.

Activité physique
Si, immédiatement après un repas, vous pouvez modifier radicalement votre position corporelle ou effectuer un travail physique intense, vous risquez d'avoir des nausées et des vertiges.

Prise de médicaments
Les nausées, les maux de tête et les vertiges sont les effets secondaires de la prise de certains médicaments. La possibilité de leur apparition doit obligatoirement être spécifiée dans les instructions du médicament.

Abaissement de la pression artérielle ou de la concentration de glucose ou d'hémoglobine dans le sang.

Les surcharges psycho-émotionnelles se manifestent souvent par des symptômes physiologiques tels que nausées, maux de tête, faiblesse, dépression. Le plus souvent, ces symptômes surviennent chez des femmes anxieuses et suspectes.

Les raisons peuvent être différentes:

  • exposition prolongée au stress, à l'anxiété et à l'anxiété;
  • attendre un événement important (examen, entretien, représentation en public, etc.);
  • la nécessité de prendre une décision importante.

Les antidépresseurs à base de plantes aideront à survivre à une période difficile de la vie.

Nausée et vertiges: symptômes dangereux

Les nausées et les vertiges après avoir mangé peuvent être des signes de maladies dangereuses. Chaque maladie a son propre ensemble de symptômes. Seul un médecin peut établir un diagnostic précis en fonction des résultats des tests. Si les symptômes apparaissent régulièrement (2-3 jours), il est préférable d’aller immédiatement chez le médecin.

La présence de toute maladie indique des nausées et des vertiges après avoir mangé?

Gastrite, ulcères
Autres symptômes: brûlures d'estomac, brûlures et douleurs à l'estomac.

Commotion cérébrale
Une commotion peut être suspectée après une chute, un coup ou une blessure à la tête.

Pancréatite
Accompagné de douleur sous les côtes droites, douleur intense dans tout l'abdomen.
Avec la pancréatite, il est très dangereux de réchauffer l'estomac.

Empoisonnement
La nausée se transforme rapidement en vomissements, la température augmente fortement (jusqu'à 39 ° C), le patient ressent une faiblesse atroce.

Appendicite
Des douleurs aiguës cousues se produisent dans le bas-ventre droit, la température augmente.
Lors d'une crise d'appendicite, vous ne pouvez utiliser ni analgésique, ni nourriture, ni liquide.

Inflammation rénale
En plus des nausées et des faiblesses, il existe des sensations douloureuses dans le bas du dos, des frissons et une miction fréquente (parfois douloureuse).

Maladie de la vésicule biliaire
Accompagné d'une sensation d'amertume sur la langue après le repas, douleur dans l'hypochondre droit, sensations de distension dans l'estomac.

Dysfonctionnements de l'appareil vestibulaire
Les nausées et les vertiges qui surviennent pendant le mouvement indiquent une perturbation du fonctionnement normal de l'appareil vestibulaire. Avec une circulation dense peut provoquer des vomissements, transpiration, faiblesse. Le "mal de mer" chronique nécessite un traitement médical par un neurologue.

Maladie cardiaque
La nausée est l'un des signes de la maladie cardiaque. Les échecs cardiaques se caractérisent également par une sensation de manque d’air, une asphyxie et une compression de la poitrine. Une crise cardiaque nécessite un appel d'urgence immédiat.

La migraine
L'aura (précurseur) de la migraine se manifeste souvent par des nausées et des vomissements. En outre, il y a (et tout le temps s'intensifie) une douleur dans les tempes et à l'arrière de la tête, une faiblesse et une somnolence, une vision floue jusqu'à l'apparition d'hallucinations.
La migraine est une maladie grave qui équivaut à un handicap. Le neuropathologiste s’occupe du traitement des douleurs migraineuses.

Nausée et faiblesse: symptômes rares

Dans certaines conditions (rarement), la nausée et la faiblesse sont l'un des symptômes:

  • ostéochondrose cervicale;
  • l'épilepsie;
  • maladies du cerveau (tumeur, encéphalite);
  • névrite;
  • otite moyenne;
  • l'hépatite;
  • accident vasculaire cérébral;
  • l'hypertension;
  • rhumatisme et autres

Des nausées régulières, accompagnées de vertiges, après avoir mangé indiquent une maladie grave. Après 2-3 jours de manifestation régulière de tels symptômes devrait consulter un médecin.

Causes de vertige après avoir mangé

Certains ont le vertige après avoir mangé. En plus de cela peut être une crise de nausée. Avec l'apparition de telles manifestations négatives, l'intérêt vital est immédiatement perdu, l'humeur se dégrade et l'irritabilité apparaît.

La présence de tels symptômes après un repas peut indiquer directement la présence d’une maladie. Leur apparence signale directement la nécessité de consulter un médecin. Cela permettra aux médecins spécialistes de ralentir une certaine maladie au stade initial et de s'en débarrasser par un traitement correctement prescrit.

Manifestations connexes ↑

Le secret d'une telle déviation dans le fonctionnement du corps est une résection de l'estomac. L'explication de ce processus est assez simple. Quand une personne mange des aliments, une certaine quantité de sang est envoyée à l'estomac pour traiter rapidement les aliments. Si la nourriture est mal transformée ou ne convient pas au développement, elle entre dans l'intestin grêle sous forme d'une formation solide appelée chyme. En conséquence, la pression augmente et une quantité abondante de catécholamines est envoyée au sang. Une telle manifestation provoque des douleurs à la tête, ainsi que des nausées et des vertiges.

Dans le langage des professionnels de la santé, un tel processus négatif est appelé syndrome de dumping. Il est directement lié à l'échec de l'estomac de compléter l'action. À propos de lui directement peut indiquer les raisons suivantes:

  • augmentation du rythme cardiaque et de la faiblesse dans tout le corps;
  • abaissement de la pression artérielle et des maux de tête;
  • phénomènes émétiques;
  • blanchiment de la peau et des taches sur celle-ci;
  • libération de sueurs froides et apparition d'essoufflement lors de la respiration;
  • augmentation du rythme cardiaque

Chez les patients, une telle manifestation du corps comporte deux étapes: précoce et tardive. Le premier vient la première minute après avoir mangé, après environ 15 à 20 minutes. La seconde, la plus dangereuse pour la santé, apparaît lorsque la nourriture reste dans l'estomac pendant 2 à 3 heures.

Signes individuels ↑

Si, après avoir pris des vertiges, cette maladie peut se caractériser par des symptômes communs, communs à de nombreux autres maux. En outre, le syndrome de dumping présente des manifestations individuelles incompatibles avec d'autres maladies. Ceux-ci comprennent:

  • tachycardie cardiaque;
  • tremblement des muscles des membres supérieurs et inférieurs;
  • sensation de satiété dans l'estomac lorsqu'il semble que la nourriture se trouve au tout début du tube digestif;
  • l'apparition d'acouphènes et l'apparition de douleurs à la tête.

Plus de ces manifestations du syndrome de dumping affectent les personnes avec une partie éloignée de l'estomac. Aux déviations énumérées, un sentiment de faiblesse et de vertige est ajouté. Pour traiter avec succès de telles manifestations, il est nécessaire de connaître la nature de l'apparition de chaque étape de cette déviation par rapport au traitement sain des aliments dans l'estomac.

Nature du stade précoce du syndrome de dumping ↑

La nécessité de traiter rapidement les aliments dans l'estomac est signalée par une indisposition et un certain nombre d'autres manifestations. Cela est dû à la grande quantité de nourriture avec laquelle le corps est incapable de faire face. À partir de là, il se transforme en chyme, envoyé directement dans l'intestin grêle. Un tel chaos crée les phénomènes énumérés. Ils ajoutent plus de nervosité et de dépression dans l'humeur.

Habituellement, le syndrome de dumping précoce affecte souvent les amoureux à manger en petites portions. Après avoir mangé, ils ont presque des vertiges, accompagnés de nausées et de douleurs à la tête. En fin de compte, en raison de ces mauvais phénomènes, le corps peut commencer à rejeter complètement les aliments. S'ils ne consultent pas leur médecin à temps, ils peuvent provoquer un ulcère ou une gastrite de l'estomac.

Caractéristiques du syndrome de décharge tardive ↑

La présence chez l'homme des manifestations de cette maladie au stade avancé est signalée par des symptômes plus graves. Ils sont:

  • sensation de forte faim immédiatement après le processus de manger;
  • l'apparition de faiblesse dans tout le corps;
  • sueurs froides et tête qui tourne;
  • baisse de la glycémie;
  • flux sanguin excessif au visage, ce qui provoque des rougeurs;
  • grondements dans le tube digestif;
  • diminution du niveau de vision lorsque des rayures colorées apparaissent devant vos yeux.

Si une grande quantité de nourriture est mangée en même temps, le patient pour le syndrome de décharge tardive peut avoir des nausées et des vomissements. Ces pathologies ont une caractéristique périodique. S'ils se répètent avec le temps, il est urgent de contacter l'institution médicale pour en déterminer les causes. Cela aidera à comprendre rapidement pourquoi il y a des vertiges après avoir mangé, car, outre le syndrome de dumping, il peut entraîner d'autres perturbations dans le fonctionnement du corps.

Méthodes de traitement du syndrome de dumping ↑

Lors du traitement de cette maladie, il est important de respecter les règles de l'alimentation établies par un nutritionniste. Le régime alimentaire est sélectionné pour chaque patient individuellement.

Conseil Pour réduire les manifestations du syndrome de dumping, les aliments doivent être pris en position couchée. Les symptômes deviennent donc moins perceptibles.

En pratique, il existe des recommandations généralement acceptées concernant les règles de l'alimentation. Ils sont particulièrement acceptables pour les personnes qui ont subi une résection de l'estomac. Ceux-ci comprennent:

  • Le régime devrait comprendre un ensemble varié de produits riches en calories et contenant suffisamment de protéines et de vitamines;
  • la réception doit être fréquente et séparée, environ 5 à 7 fois par jour;
  • les aliments doivent être consommés avec un liquide, c'est-à-dire que les aliments solides doivent être lavés avec un produit aqueux sous forme de jus, de jus ou simplement d'eau;
  • exclure du régime des plats chauds, qui comprennent la viande, les champignons, les bouillons de poisson et de légumes, ainsi que les aliments fumés, les assaisonnements épicés, les pâtisseries, le pain noir, les légumes crus, le chocolat et les conserves;
  • Vous pouvez manger des plats de pommes de terre (en particulier de la purée de pommes de terre), du pain blanc frais (hier), de la choucroute et du chou frais, des tomates salées et fraîches, de la vinaigrette, de la okrochka, du bortsch, du blanc d'œuf, etc.

Conseil Il n'est pas nécessaire de consommer dans le régime alimentaire du sucre sous forme pure, du lait, du beurre, de la crème sure, de la mayonnaise, de la viande grasse, car ces produits sont mal absorbés par le corps. Ils provoquent des ballonnements dans l'estomac et finalement des vomissements accompagnés de diarrhée.

Si vous suivez scrupuleusement le régime alimentaire, si vous suivez les recommandations générales et si vous vous conformez aux exigences du médecin, vous pouvez oublier ces problèmes d’estomac pendant longtemps. Bien sûr, à l'avenir, nous devrons abandonner les aliments difficiles à digérer et pratiquer une prophylaxie périodique sous la supervision de médecins spécialistes.

Si après avoir mangé

En mangeant et plus souvent après, certaines personnes présentent des symptômes tels que vertiges, maux de tête et même des nausées. Sur les causes de ces processus, ainsi que des méthodes de traitement plus loin.

Manifestation de vertige

Les symptômes suivants indiquent l’apparition du syndrome de vertige ou vertige:

  • faiblesse dans les membres supérieurs et inférieurs, tachycardie;
  • abaisser la pression artérielle;
  • nausées sévères et même vomissements (dans les cas les plus rares);
  • pâleur de la peau, probablement coloration;
  • sueurs froides, manque d'air;
  • accélérer ou ralentir le rythme cardiaque en mangeant.

Tous ces symptômes de vertige n'apparaissent pas en même temps, généralement pas plus de 2-3. Cependant, avec des problèmes de santé chroniques, 3 processus ou plus sont susceptibles de se former.

  • Toutes les informations sur le site sont à titre informatif seulement et ne constitue pas un manuel pour l'action!
  • Seul le MÉDECIN peut vous fournir le DIAGNOSTIC EXACT!
  • Nous vous exhortons à ne pas vous auto-guérir, mais à vous inscrire auprès d'un spécialiste!
  • Santé à vous et à votre famille!

Signes d'hypovolémie

L'hypovolémie est une réduction générale du volume de sang circulant dans le corps humain (CBC).

Les symptômes les plus typiques du phénomène présenté doivent être pris en compte:

Les symptômes les plus communs de l'hypovolémie

Une forme plus complexe d'hypovolémie est caractérisée par une violation du système circulatoire des organes abdominaux, ainsi que de la poitrine.

Ses manifestations sont sans ambiguïté:

  • douleur dans le péritoine et ensuite dans la poitrine;
  • stupeur courte (torpeur);
  • bêtise;
  • cyanose, dans laquelle la peau et les muqueuses sont peintes en bleu (de clair à très foncé);
  • oligurie (diminution de la quantité d'urine excrétée).

L’apparition d’un choc hypovolémique, qui se produit en cas de perte d’une quantité importante de liquide, malgré la forte consommation d’alcool, est probable. Il est important de ne pas confondre ce phénomène avec des signes de diabète, car lorsque vous essayez de le compenser, l'état général peut s'aggraver avec le vertige.

Au cours de la palpation et de l'examen de routine, il se produit une diminution du tonus des veines dans le cou, une augmentation de la fréquence cardiaque et une hypotension de type orthostatique. Dans ce dernier cas, les vaisseaux perdent la capacité de maintenir une pression optimale.

Des symptômes tels que des modifications de la turgescence cutanée, ainsi que la dessiccation des muqueuses sont loin d'être les signes les plus fiables d'identification du stade d'hypovolémie.

Syndrome de dumping

Le syndrome de dumping s'appelle alimentation irrégulière dans la région intestinale en raison de l'incapacité de l'estomac à fonctionner à 100%. Dans le phénomène présenté, il y a 2 étapes principales: début et fin.

Si le premier stade est diagnostiqué, le corps sera confronté à des symptômes désagréables après pas moins de 10 minutes et pas plus de 20 minutes après avoir mangé les aliments. Si c'est un stade tardif, le syndrome se manifestera après 2-3 heures.

  • Les raisons de la formation du syndrome de dumping précoce doivent être considérées comme un début trop rapide de digestion des aliments.
  • Il pénètre dans le tractus gastro-intestinal d'une quantité importante, n'a pas le temps d'être absorbé par l'organisme et pénètre dans la région intestinale sous forme de chyme (suc gastrique nocif).
  • Le patient ressent une sensation de faiblesse dans les membres, des vertiges et des nausées immédiatement après avoir mangé. La raison en est l'augmentation de la pression osmotique dans la région intestinale.
  • Caractérisé par le syndrome de dépressurisme précoce et par des signes tels qu'un trouble du rythme cardiaque, en particulier une accélération du rythme cardiaque.
  • Les facteurs de vertige ne sont pas la quantité de nourriture consommée, mais l'incapacité du corps à la supporter.
  • Cela explique le fait que le vertige peut même apparaître même à partir d'un petit morceau de gâteau ou après avoir bu du jus de pomme, ce qui a provoqué une fermentation dans l'estomac.

Les principaux symptômes doivent être considérés comme:

  • l'émergence d'un sentiment de faim non justifié (c'est-à-dire que le patient a faim, même s'il a récemment mangé un repas copieux);
  • sentiment de faiblesse générale (passivité, fatigue);
  • la présence de vertiges sévères, accompagnés de sueurs froides;
  • la chute rapide de la quantité de glucose dans le sang, qui peut être rapidement compensée;
  • rougeur prolongée du visage sans raison apparente;
  • grondement constant et fort dans l'estomac;
  • détérioration des fonctions visuelles - assombrissement et assombrissement, scintillement des traînées et des taches claires, éblouissement. En outre, une personne perd la capacité de se concentrer sur un sujet particulier.

Beaucoup moins souvent, une personne est confrontée à une faiblesse perceptible, qui s'accompagne non seulement de nausées, mais également de vomissements. Cela se produit lorsque le patient a consommé des aliments en trop grande quantité.

Le vertige a une nature ponctuelle dans cette situation, c’est-à-dire qu’il ne se reproduira pas et n’aggravera pas l’évolution du syndrome.

Pourquoi la maladie de Ménière provoque des vertiges - à lire ici.

Régime rigide

Une autre raison de vertiges après avoir mangé peut être un régime dur ou prolongé, pauvre en glucides. Ainsi, une alimentation insuffisante, une très petite portion ou, inversement, le désir de manger le plus de nourriture possible pendant les vacances sont tous des facteurs très réels qui affectent le vertige.

Le mécanisme de la maladie décrite est similaire au syndrome de dumping, y compris une faiblesse permanente. Cela se produit en raison du rapport inadéquat des composants nutritionnels nécessaires à une personne pour un état de santé optimal.

Le phénomène est dangereux en raison de l’étourdissement permanent des vertiges, ainsi que des nausées après avoir mangé des aliments peuvent former un syndrome d’estomac «irrité».

On peut aussi parler de boulimie nerveuse (gourmandise) et d'anocrésie (manque d'appétit). Tous ces processus, qui sont de plus en plus attribués aux processus mentaux, ne sont formés que par des vertiges constants.

Produits de Tyramine

Certains aliments, s'ils sont consommés régulièrement ou s'ils sont consommés en grandes quantités au cours d'un seul cycle de repas, peuvent provoquer des vertiges graves et prolongés.

C’est très probablement lorsqu’on utilise de tels produits saturés d’une substance appelée "tyramine". C'est un composant qui permet de rétrécir les vaisseaux dans le cerveau.

Ces produits comprennent:

  • citrons, oranges, pamplemousses;
  • Assez pour en manger plus de trois par jour pour ressentir les premiers symptômes bénins
  • en particulier les variétés élites, à savoir le cheddar, le roquefort et le camembert (pour éviter cela, il ne faut pas consommer plus de 100 grammes par jour, de préférence avec une pause de 24 heures).
  • il en va de même pour le fromage fondu;

Si, malgré l'élimination complète de ces produits, après avoir mangé la tête n'arrête pas de tourner, vous devez contacter un spécialiste. Dans ce cas, un ensemble de raisons est probable, se débarrasser de chacune d’elles est toujours nécessaire.

Réaction allergique

Les allergies alimentaires - l'intolérance d'un certain produit ou de l'un de ses composants - peuvent également affecter le fait que le vertige survient après avoir mangé des aliments. La catégorie de risque comprend non seulement les personnes souffrant d'allergies, mais également celles qui ont des proches de personnes ayant des réactions allergiques ou des personnes qui en souffrent depuis leur enfance.

Une réaction allergique peut se former même dans les cas où le patient n'a pas connu de phénomène similaire. Très rarement, il se forme à l'âge adulte sans se manifester dans l'enfance.

Parmi les signes d'une telle allergie, ils distinguent non seulement les vertiges, les nausées après avoir mangé des aliments, mais aussi:

  • bourdonnements périodiques dans les oreilles (plus il est fort, plus l'allergie est agressive);
  • sensation de compression du crâne;
  • faiblesse générale dans la région des membres.

La réaction est généralement provoquée par des aliments contenant des protéines, du sucre et de la farine. Toutes sortes d'additifs alimentaires synthétiques peuvent également être un catalyseur pour les allergies et les vertiges après avoir mangé.

Que faire si après avoir mangé

Plusieurs algorithmes ont été développés, qui sont utilisés si les vertiges se produisent périodiquement après un repas:

Après chaque repas, quel que soit le degré de densité, il est recommandé de se reposer pendant 3 à 5 minutes. Il est nécessaire de s’asseoir car l’horizontale, au contraire, aggravera la situation.

La chirurgie est un autre traitement contre les vertiges après avoir mangé. Pour lui recours à des cas exceptionnels. Cela est possible lorsque, dans le cadre d'une échographie, des spécialistes ont diagnostiqué des processus pathologiques dans le système gastro-intestinal (dans l'intestin ou dans l'estomac).

L’indication chirurgicale est la probabilité qu’ils soient en mesure d’entraîner une augmentation forcée de la pression osmotique, ce qui peut mettre la vie en danger.

L'opération implique la résection d'une partie de l'estomac ou des intestins, après quoi un long processus de récupération sera nécessaire. Déjà dans les premiers jours après l'opération, une amélioration significative de la santé avait été observée et les rechutes de vertige étaient extrêmement rares.

Ici, vous pouvez voir les causes du vertige chez les femmes.

Cet article décrit des méthodes de traitement des vertiges avec ostéochondrose cervicale.

Étourdi après avoir mangé

Les vertiges et les nausées après avoir mangé accompagnent des maladies de divers organes et systèmes, sont une caractéristique individuelle des personnes asthéniques (personnes de grande taille, personnes maigres dont les muscles sont insuffisamment développés) et se manifestent parfois chez des personnes en bonne santé sans raison apparente et passent sans traitement. Les raisons pour lesquelles des vertiges après avoir mangé, incluent également la spécificité de la nutrition, du régime alimentaire et des médicaments. Pour connaître les raisons de la détérioration du bien-être, vous devez faire attention à votre propre régime et, si nécessaire, consulter un gastro-entérologue et un nutritionniste.

Contenu:

Vertiges dus à l'utilisation de certains produits

Dans certains cas, la faiblesse, les nausées et les vertiges après avoir mangé ont un lien clair et direct avec la nature de la nourriture. En même temps, cela peut devenir dangereux même avec l'utilisation d'une petite quantité de produit indésirable. Ce groupe de produits comprend:

  • Café et boissons à haute teneur en caféine. La caféine a un effet stimulant sur le système cardiovasculaire, avec un travail intensif qui augmente le manque d’oxygène (déficit en oxygène, en particulier dans le tissu cérébral), des palpitations cardiaques et des vertiges.
  • Les aliments riches en sucre. Le glucose augmente le flux sanguin dans l'estomac, appauvrissant ainsi le flux sanguin dans le cerveau et formant un déficit en oxygène. En outre, le glucose améliore les processus de fermentation bactérienne dans les intestins et, par conséquent, conduit à une augmentation de la concentration de sous-produits toxiques de la fermentation.
  • Les aliments riches en tiramin sont les fromages avec des fromages moisis et épicés, les produits laitiers, le kvas, le chocolat, les arachides, les fruits secs, le café et le thé, les viandes fumées et les saucisses, le poisson et la viande en conserve. La tyramine agit notamment sur les vaisseaux de la tête et du cou et provoque des spasmes. Pour cette raison, après avoir mangé un vertige d'intensité variable et tremblante lors de la marche.

Vertiges avec prise de médicaments

Les vertiges après avoir mangé ne sont pas dus à la nature de la nourriture ou à la présence d'une maladie, mais à l'utilisation concomitante de médicaments. Traditionnellement, la consommation de comprimés de médicaments "liés" à un repas. Cela réduit l'incidence des réactions indésirables dans le tractus gastro-intestinal et permet également de se rappeler de la nécessité de prendre des médicaments plusieurs fois par jour.

La faiblesse, les vertiges et les nausées après avoir mangé se développent sur le fond de la prise:

  • Médicaments hypoglycémiques (médicaments pour le traitement du diabète). Avec une surdose de médicaments de ce groupe, il se produit une diminution rapide et brutale du taux de glucose dans le sang, ce qui entraîne une dégradation de celui-ci. Au contraire, lorsque l'on prend de faibles doses de médicaments hypoglycémiants après un repas, une hyperglycémie se développe - une augmentation excessive de la glycémie. Contre l'hyperglycémie, il y a aussi une faiblesse, des nausées et même des vomissements, de la miction et de la soif.
  • Les antihypertenseurs pour normaliser la pression artérielle. Réduire la pression artérielle au-dessous des valeurs habituelles chez une personne entraîne également l’apparition de symptômes similaires. Une sélection compétente d'antihypertenseurs vous permet d'éviter les fluctuations de la pression artérielle pendant la journée.
  • Préparations pour améliorer la circulation cérébrale (Vinpocetine, Bravinton, Kavinton). Dans ce cas, les symptômes se développent également en raison de l'action vasodilatatrice du médicament et de la baisse de la pression artérielle. Dans le même temps, l'apport en oxygène et en nutriments au cerveau s'améliore certes, mais paradoxalement, une faiblesse apparaît dans les jambes.

Vertiges au milieu du syndrome de dumping

Le syndrome de dumping est classiquement considéré comme une maladie de l'estomac opéré, mais dans de rares cas, il peut se développer en l'absence d'intervention chirurgicale. Avec cette pathologie, après avoir mangé, des vertiges, des sueurs et des "bouffées de chaleur" apparaissent, il se produit une sensation de palpitations et une gêne dans la région du cœur. En fonction de la cause et du moment du développement en relation avec la prise alimentaire, il existe deux formes de syndrome de dumping:

  1. Le syndrome de dumping précoce se développe 10-15 minutes après un repas, l’état de santé n’en souffre pas pendant le repas. La consommation d'aliments sucrés, de produits laitiers et de plats chauds est le pire de tous. En plus de la faiblesse grave (jusqu’à la perte de connaissance), de la transpiration et de l’augmentation du rythme cardiaque, des troubles gastro-intestinaux apparaissent - nausée jusqu’à vomissements, diarrhée, lourdeur abdominale, sensation de satiété et augmentation de la taille abdominale. Avec cette forme de syndrome de dumping, un traitement non chirurgical est possible:
    • manger souvent (5 à 6 fois par jour) et par petites portions;
    • évitez les aliments très chauds ou froids;
    • limiter la consommation de liquide;
    • limiter la consommation d'hydrates de carbone «rapides» (sucre et produits en contenant, farine blanche et produits dérivés, fruits sucrés);
    • prenez en outre une multivitamine (Alphabet, Vitrum) ou des vitamines du groupe B (Milgamma, Vitaxon, Neyrurubin);
    • prenez des préparations enzymatiques (Festal, Panzinorm, Pancréatine).
  2. Pour le développement du syndrome de dumping tardif, ou hypoglycémique, 2-3 heures après avoir mangé devrait passer. Avec cette forme de syndrome de dumping, apparaissent des sensations de faiblesse, une transpiration froide et collante, des tremblements dans les mains et dans tout le corps, des vertiges, une accélération du rythme cardiaque et une diminution du niveau de pression artérielle. Les symptômes apparaissent en raison d'une hypoglycémie (diminution de la glycémie) due à une formation excessive d'insuline dans le pancréas. La maladie s’améliore rapidement après l’ingestion d’aliments riches en glucides - boissons sucrées, confiseries ou simplement du sucre raffiné. Le traitement comprend également des repas fréquents et la prise de médicaments à base de métoclopramide (métoclopramide, zerukal, métamol) afin de normaliser la fonction motrice du tractus gastro-intestinal.

Vertiges dus aux allergies alimentaires

Dans certaines situations, la réponse à la question de savoir pourquoi l’état empire de façon dramatique après avoir mangé, loin du domaine de la gastro-entérologie et est directement liée à la présence d’allergies alimentaires. Il se développe chez les enfants et les adultes, les personnes des deux sexes, quelle que soit leur origine ethnique. La probabilité de développer des allergies alimentaires est accrue chez les personnes atteintes de dermatite atopique, d'asthme et de proches parents allergiques dans la famille.

Dans le rôle des allergènes agissent le plus souvent:

  • agrumes (orange, citron, mandarine);
  • miel et ses dérivés (pollen, cire);
  • légumineuses (lentilles, arachides, pois verts);
  • fruits de mer (crevettes, calmars);
  • colorants synthétiques; conservateurs et arômes.

L'allergie est croisée. Dans le même temps, une réaction à un seul produit alimentaire apparaît, puis à l'évolution de la maladie, à d'autres produits de ce groupe. Chez certaines personnes, la réaction se développe même avec l'inhalation de l'odeur du produit, sans manger.

Les symptômes des allergies alimentaires comprennent:

  • gonflement des lèvres, de la langue, des joues et de la gorge muqueuse;
  • inconfort abdominal;
  • nausée, vomissements, selles molles;
  • faiblesse et vertiges;
  • démangeaisons de la peau, gonflement, rougeur et éruption cutanée.

Dans une telle situation devrait:

  • exclure complètement le contact avec le produit allergène;
  • si le repas était récent, alors laver l'estomac;
  • prendre un sorbant (Sorbex, charbon actif, charbon blanc);
  • prendre un antihistaminique (Cetrin, Aleron, Diazolin);
  • si la gravité des symptômes augmente, rendez-vous immédiatement au centre médical le plus proche, car les allergies alimentaires peuvent se transformer en choc anaphylactique (une menace de mort).

Vertiges au milieu des changements d'habitudes alimentaires

La perturbation du bien-être après un repas est associée à un changement de la nature ou de l'intensité de la nutrition. Une évaluation critique des produits alimentaires permet souvent de déterminer pourquoi l’inconfort apparaît pendant les vacances, le jeûne ou au cours d’un régime.