Traitement du coeur

La migraine

Le manque chronique de sommeil, la charge de travail constante au travail, le stress et la maladie entraînent un épuisement des forces du corps. Apparaissent des maladies paresseuses qui peuvent conduire au fait que commence à se sentir étourdi pendant le sommeil. Celles-ci peuvent être des maladies chroniques des voies respiratoires supérieures, par exemple, une sinusite ou des processus inflammatoires des organes du tube digestif (inflammation du petit et du gros intestins). Les maladies rhumatismales, la tuberculose sous toutes ses formes peuvent provoquer des vertiges au repos la nuit. Il existe une autre maladie qui provoque des vertiges, elle est transmise par des morsures de tiques - la maladie de Lyme.

Une personne affaiblie par la maladie remarque l'apparition de vertiges lorsqu'elle se couche le soir et est parfois tourmentée par des rêves dans lesquels elle se sent étourdie. Certains essaient de trouver des indices dans le livre de rêves, mais la réponse devrait être recherchée auprès des médecins. La raison la plus probable du repos inférieur était une maladie qui nécessite un diagnostic et un traitement.

Symptômes en position horizontale

Les vertiges sont considérés comme normaux s’ils se produisent assez rarement et sous l’influence de certains facteurs: lorsqu’ils montent une balançoire, un carrousel et d’autres attractions similaires, avec une forte montée d’une position horizontale à une position verticale. Ceci est dû au fait qu'un déséquilibre se produit entre le centre d'analyse visuelle et l'appareil vestibulaire en raison du changement de position.

Il s'avère qu'en étant en position horizontale, une personne ne devrait pas se sentir étourdie. Mais certains patients insistent sur le fait que c'est pendant la nuit de sommeil qu'ils présentent des symptômes désagréables lorsqu'ils sont pris de vertiges, parfois accompagnés de nausées et de vomissements. Les symptômes s'aggravent lorsque vous allumez le lit. N'espérez pas que les vertiges disparaîtront d'eux-mêmes. Il est nécessaire de rechercher la cause du vertige. Ces raisons peuvent être des changements graves se produisant à l'intérieur du corps ou de ses organes individuels.

Les principales causes de vertiges

Les experts ont tendance à considérer plusieurs causes d’étourdissements au repos ou en position horizontale. Habituellement, ce symptôme est concomitant pour de telles maladies ou affections:

  1. Hypertension artérielle ou hypotension. Ces deux maladies entraînent une instabilité de la pression artérielle, tandis qu’une personne peut parfois présenter des symptômes désagréables sous forme de vertiges, de vomissements.
  2. Les plaques d'athérosclérose bloquent la lumière des vaisseaux vitaux, ce qui entraîne une altération de la circulation sanguine dans le cerveau. L'athérosclérose des vaisseaux peut être accompagnée de phénomènes désagréables. Une personne s'aperçoit qu'elle a la tête qui tourne, même au repos, surtout le soir avant d'aller se coucher ou le matin, même avant de se lever.
  3. Les maladies de l'oreille interne sont très dangereuses. Avec l'otite (labyrinthe), la membrane muqueuse de l'oreille interne est enflammée. Sa cavité est remplie de contenu purulent, soulève une gêne, un acouphène, une déficience auditive. Sous la pression de pus, le tympan se déplace, une personne a des vertiges, des douleurs à la tête et aux oreilles. Une fois que l'inflammation a été guérie, les symptômes de vertige, de congestion de l'oreille ou de perte d'audition peuvent être perturbés pendant un certain temps. La cause la plus fréquente de vertige périphérique est la pathologie de l'oreille interne.
  4. La violation de la fonction vestibulaire du corps est associée au syndrome de Ménière. Dans cette maladie, le ton des vaisseaux responsables de la nutrition de l'appareil vestibulaire et des terminaisons auditives diminue. Cette maladie entraîne souvent des pertes d’équilibre lors de la marche, ce qui peut provoquer des haut-le-cœur. Même pendant le sommeil peut être étourdi.
  5. Si les patients se plaignent de vertiges, un test sanguin de sucre doit être effectué. Ses taux élevés suggèrent de développer un diabète. Et cette maladie entraîne un changement de l'état des vaisseaux sanguins et des symptômes tels que le tour de tête.
  6. Vous devriez considérer la version des néoplasmes cérébraux. À cette fin, des tests de diagnostic sont prescrits (par exemple, l'IRM). Avec les tumeurs, une personne peut avoir des maux de tête de type migraine, se plaindre de vertiges et d'une déficience de l'audition ou de la vision.
  7. Lors de l'interrogatoire et de l'examen du patient, il convient de préciser s'il y a eu des blessures au crâne. S'ils se sont produits, les symptômes de nausée et de vertige peuvent être dus à une commotion cérébrale ou à un gonflement du cerveau.
  8. Le patient est clarifié sur les maladies disponibles et les médicaments qu'il prend. Certains effets secondaires des médicaments sont les vomissements, les nausées et les vertiges.
  9. Un régime alimentaire inadéquat et des restrictions alimentaires à long terme (jeûne) peuvent entraîner le fait que le corps perd les vitamines et les minéraux dont il a besoin. D'où le sentiment de fatigue, de manque de sommeil, de nausée, de vertige nocturne.
  10. Les maladies cardiaques (par exemple, la tachycardie, la bradycardie, l'arythmie) entraînent une détérioration de la circulation sanguine: une faiblesse, une anxiété, des vertiges apparaissent.
  11. Le vertige positionnel bénin ne se manifeste pas seulement lors d'une forte augmentation. Des nausées peuvent survenir pendant une activité physique, par exemple, en s'accroupissant ou en courant. Pour passer le test BPTP, vous devez vous asseoir sur le canapé, étirer les membres inférieurs et tourner la tête à gauche, puis vous allonger rapidement en position horizontale et tourner la tête à droite. Après cela, vous devrez vous élever lentement en position verticale.

Troubles neurologiques

La fatigue chronique provoque l'épuisement du corps. Il existe des troubles du système nerveux central et périphérique. Il peut s’agir de troubles dus à un accident vasculaire cérébral, à la maladie de Parkinson ou à la maladie d’Alzheimer et à la sclérose en plaques sénile.

Les troubles mentaux peuvent provoquer non seulement des vertiges: il y a une réticence à vivre, l'intérêt est perdu dans tout ce qui se passe autour de soi. Donc, la dépression endogène se manifeste. Une personne commence à ressentir une anxiété sans cause qui le hante non seulement pendant la journée, mais aussi pendant le sommeil. Le matin, un tel patient se réveille sans dormir, il se retire, la dépression s'aggrave, tout semble prohibitif et presque impossible à mettre en œuvre. Un tel patient a nécessairement besoin de l'aide d'un psychothérapeute.

Avec une violation du rythme de sommeil chez une personne apparaissent des cauchemars. En eux, il se sent aspiré dans l'abîme ou le tourbillon, il se réveille d'un vertige et d'une anxiété extrêmes. Les mêmes cauchemars hantent les personnes atteintes de troubles mentaux, par exemple les troubles dépressifs ou l’anxiété excessive. Les cauchemars ne donnent pas à une personne un repos complet. Ils exacerbent la situation, conduisent au fait qu'une personne ne dort pas suffisamment et commence à devenir encore plus nerveuse, anxieuse, à montrer de l'agressivité ou à sombrer dans la dépression. Une assistance spécialisée dans ce cas sera très nécessaire et importante.

Comment aider le corps

Pour traiter le vertige, il est nécessaire de déterminer la cause exacte de la maladie. Mais ce n'est pas toujours possible. Après tout, vous devez passer par de nombreuses activités de diagnostic, des enquêtes, rendre visite à plus d’un spécialiste. Et une personne a besoin d'aide maintenant, car son état de santé se détériore de jour en jour. Cauchemars, excitation, vertiges, nausées - sont déséquilibrés. Par conséquent, le médecin peut prescrire des médicaments qui améliorent l'état du patient avant la fin de l'examen complet. Ce sera un moyen de soulager le stress, d’éliminer les nausées et les vertiges. Les rendez-vous obligatoires seront des médicaments qui améliorent la circulation cérébrale.

Si vous êtes diagnostiqué avec des étourdissements pendant le sommeil, dont les causes sont enracinées dans le vertige périphérique (pour les problèmes d’oreille moyenne), une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Drainage de l’endolinf, chirurgie du labyrinthe ou opération du nerf auditif.

La quantité de vertige peut être réduite par un menu bien conçu. Le régime alimentaire doit être conçu de manière à contenir des aliments riches en fer, magnésium et vitamines essentielles (C, P, B). Il convient de limiter la réception du thé et du café, il est souhaitable d'abandonner le chocolat et autres friandises. Le tabac et l'alcoolisme devraient également être guéris. Le régime devrait viser à éliminer les excès de liquide du corps. Pour ce faire, réduisez la quantité de sel consommée quotidiennement et d'aliments salés. La quantité totale de liquide pénétrant dans le corps ne doit pas dépasser 1,5 litre par jour.

Avant de vous coucher, vous pouvez vous promener lentement dans l’air frais. Mieux si c'est un parc tranquille. Pour éliminer les vertiges, nous montrons des exercices de rééducation spécialement conçus et qui se déroulent sans flambée.

Les types de vertiges sont différents et dépendent des raisons de son origine.
En l'absence de maladie, divers facteurs peuvent provoquer une irritation du complexe vestibulaire: rester en hauteur et regarder vers le bas, le mal des transports pendant le transport, l'observation du passage d'un train, etc. Ces vertiges sont appelés symptômes physiologiques.

Peut se produire spontanément ou être associé à certains facteurs. L'un d'eux est le tour de tête.

Les causes de vertiges en tournant la tête peuvent être les suivantes:

  • Vertiges paroxystiques bénins lorsqu'aucune cause apparente n'est identifiée (dans ce cas, il existe généralement des anomalies au niveau du micro-appareil vestibulaire);
  • Ostéochondrose de la colonne cervicale (lésion des disques intervertébraux), caractérisée par un fort rétrécissement du canal, où l'artère vertébrale alimente le cerveau;
  • L'hypotension, qui entraîne également une diminution de l'apport d'oxygène au cerveau;
  • Hypertension artérielle, accompagnée de modifications de la paroi vasculaire. Dans cette maladie, des vertiges peuvent survenir en rêve, surtout si la pression augmente principalement la nuit;
  • Lésion cérébrale (le temps écoulé depuis sa réception ne joue pas un rôle significatif dans l'apparition de ce symptôme);
  • Troubles du sommeil, y compris le manque d'une nuit complète de sommeil;
  • Hypotension orthostatique, qui survient pendant une forte montée du lit
  • Diabète sucré - au stade où les angiopathies (lésions vasculaires) se développent avec une insuffisance de l'apport sanguin au cerveau;
  • Tumeurs cérébrales (bénignes et malignes).

Manifestations en position couchée

Les symptômes de vertiges paroxystiques bénins liés à la position sont l'apparition d'attaques de vertige de courte durée (plusieurs secondes), observées uniquement lorsque la position du corps change (de verticale à horizontale et, inversement, lorsque vous tournez le corps pendant le sommeil et que vous retombez en arrière de la tête). Mais le plus souvent, des vertiges apparaissent la nuit pendant le sommeil, ce qui est contraire au repos approprié. La période initiale peut être remplacée par une longue période de rémission. En fait, la nature de la maladie n’a pas été suffisamment étudiée (décrite pour la première fois au début du XXe siècle), mais les symptômes caractéristiques permettent au médecin de suspecter une hypoglycémie.

Ce sont des symptômes assez rares qui sont généralement causés par:

Ses symptômes apparaissent souvent tout au long de la journée, mais lorsque vous vous levez, l'appareil vestibulaire est activement impliqué, de sorte que la nausée et la faiblesse se manifestent souvent après le sommeil.
Si vous devez faire un test de BPTP (étourdissement bénin paroxystique positionnel), une personne est placée sur une chaise et priée d'étirer ses jambes, puis tourne la tête vers la gauche. Après cela, il devrait rapidement prendre une position horizontale et tourner la tête vers la droite, après quoi il devrait se lever lentement.

Cette maladie ne se manifeste pas seulement par la montée. Il y a souvent des nausées et des vertiges pendant l'exercice, le fait de courir ou de s'accroupir. DPPG est la cause de la mauvaise santé, qui se plaint d'environ un tiers des personnes âgées.

  • rotation de la tête, ce qui se produit de manière paroxystique lors du retournement de la tête;
  • mal de tête constant à l'arrière de la tête;
  • douleur dans la colonne cervicale;
  • resserrement du cou pendant les mouvements;
  • douleur lancinante dans les bras et la ceinture scapulaire;
  • se frotter les mains;
  • tension douloureuse des muscles du cou;
  • la possibilité de développer des attaques de gouttes (chute soudaine sans perte de conscience), qui est associée à une hypoxie aiguë du cerveau et à une baisse du tonus musculaire.

Symptômes de vertige positionnel bénin

Les symptômes suivants aideront à suspecter DPPG:

  • étourdissements lors du mouvement de la tête, particulièrement souvent en décubitus dorsal lorsque vous tournez à droite ou à gauche, et étourdi peut également se retourner en tombant;
  • En règle générale, une attaque commence le matin quand une personne se réveille et commence à se retourner dans son lit;
  • l'attaque ne dure pas longtemps (jusqu'à 1 minute) et passe facilement;
  • les vertiges peuvent aussi être accompagnés de nausées et de vomissements.

Parfois, de graves vertiges surviennent la nuit, pendant le sommeil, forçant le patient à se réveiller. Les vertiges peuvent être accompagnés de nausées et de vomissements. La maladie est bénigne: les périodes d’exacerbation, où les crises se répètent tous les jours, sont remplacées par une rémission spontanée, qui peut durer plusieurs années.

Causes de vertige

L'étiologie de la maladie reste dans la plupart des cas inconnue. On pense que des vertiges de position bénins peuvent survenir après une lésion cérébrale traumatique ou à la suite d’une infection virale. Il n'y a pas de lien entre le vertige positionnel bénin et l'insuffisance vertébrobasilaire. Les femmes sont malades environ deux fois plus souvent que les hommes. La maladie peut commencer à tout âge, plus souvent dans 50 à 60 ans.

Le piracétam est un autre médicament couramment prescrit. Il fait référence aux médicaments nootropes agissant sur le système nerveux central. Sous leur influence, les processus cognitifs sont améliorés, améliorant ainsi la perception, la mémoire, la concentration de l'attention et la conscience. Le médicament n'a pas d'effet calmant ni stimulant mental.

Le piracétam augmente le flux sanguin dans les vaisseaux sanguins cérébraux, affectant les globules rouges, les plaquettes et la paroi vasculaire: augmente l'élasticité des globules rouges, réduit la formation de plaquettes et réduit le risque de spasmes vasculaires cérébraux. Le médicament est administré par voie intraveineuse ou intramusculaire.

Au cours de l'utilisation du médicament peut apparaître des effets secondaires. Ceux-ci incluent des désordres du système nerveux, tels que l'ataxie (coordination altérée des mouvements), le déséquilibre, l'exacerbation des symptômes de l'épilepsie, la somnolence, l'insomnie, la fatigue, les maux de tête; Troubles gastro-intestinaux (vomissements, diarrhée, douleurs abdominales, douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen). Du côté du système immunitaire, des réactions d'hypersensibilité sont possibles: agitation, anxiété, confusion, œdème de Quincke, dermatite, prurit, urticaire. En présence de tels problèmes, il est nécessaire d'informer le médecin.

Rééducation vestibulaire

Avec la défaite de l'appareil oprino-moteur et vestibulaire, qui s'accompagne d'un léger vertige, la rééducation vestibulaire peut être efficace. C'est un entraînement d'équilibre qui compense le vertige. Il est également prescrit aux personnes après des opérations neurochirurgicales (neuroectomie, labyrintectomie) après une lésion cérébrale traumatique chez les patients souffrant de névroses d’anxiété, de la maladie de Ménière (lorsque les crises se produisent moins d’une fois par mois), du système nerveux central et de lésions mixtes. Cette procédure ne convient pas aux personnes souffrant de vertiges et de déséquilibres se présentant périodiquement sous forme d'attaques.

Maladies du système cardiovasculaire. L'hypotension et les maladies cardiaques peuvent provoquer des vertiges, qui précèdent les évanouissements et les évanouissements. Le patient ressent de la légèreté dans la tête, une sensation de légèreté, de la peur, une accélération du rythme cardiaque.

Troubles neurologiques. Dans ce cas, la personne a une instabilité lors de la marche, une démarche «ivre», résultant des mouvements et disparaissant lorsque le patient est couché et assis. Un tel vertige est caractéristique de maladies telles que l'épilepsie, la migraine, etc.

Le vertige ou vertige est un trouble de l'état de santé dans lequel une personne ressent un faux mouvement de son corps dans l'espace ou un mouvement d'objets environnants. Cette affection s'accompagne d'une perte d'équilibre, parfois de nausées, de haut-le-cœur, de maux de tête et d'autres signes dépendant de la cause du symptôme.

Les vertiges sont l’une des raisons les plus fréquentes pour lesquelles les personnes consultent un médecin. Chacun de nous a sûrement ressenti ce qu’il était, par exemple, le vertige accompagne presque toujours un rhume, ce qui nous oblige à rester au lit ou lors d’une forte hausse le matin au lever du lit. Mais dans de tels cas, la tête ne tourne pas beaucoup et pas du tout pendant longtemps (plusieurs secondes), ce qui ne s'affiche pas dans l'état général de la personne et ne réduit pas sa qualité de vie.

Mais que faire lorsque certaines personnes commencent à se plaindre d'un vertige intense et constant? Pourquoi survient-il et quelles maladies il cache? Et enfin, comment se débarrasser de ce symptôme douloureux? C'est ce qui sera discuté ci-dessous.

Transmission vidéo sur les causes du vertige:

Types de vertige

Il existe plusieurs classifications du vertige, mais les types principaux sont vrais et faux.

Faux vertige

Les patients décrivent le terme étourdissements comme des sensations pathologiques très diverses, qui ne sont pas toujours vraies. Le fait est qu’une personne qui n’a jamais connu de vertige peut investir dans ce concept toutes les sensations désagréables qui se manifestent dans le corps. En médecine, il existe un terme spécial qui fait référence à de faux vertiges - lipotymie.

Symptômes non liés au vrai vertige:

  • sensation de faiblesse générale avec nausées, sueurs froides, peur, assombrissement des yeux (de tels signes peuvent souvent être observés avec l'hypoglycémie - diminution de la concentration de glucose dans le sang);
  • les déséquilibres d'origine mariée-fibulaire, lorsqu'ils sont "chancelants", "ondulants", ne peuvent pas être maintenus sur les pieds (la raison en est un dysfonctionnement cérébral, une insuffisance nerveuse polysensorielle, une insuffisance extrapyramidale, mais pas des dommages à l'appareil vestibulaire);
  • sensation de chute ou d'évanouissement;
  • sensations que le patient ne peut pas identifier spécifiquement, par exemple «la terre se dérobe sous ses pieds», «un brouillard dans la tête», «comme s'il était saoul» (cela se produit souvent avec des troubles émotionnels, par exemple avec un tour de tête psychogène qui n'appartient pas présent).

Le sentiment d'approcher de la syncope et d'autres sensations pathologiques indéfinies est un faux vertige et est très courant chez les femmes.

Vrai vertige

Ce type de cerclage de la tête en médecine est appelé vertige, ou systémique. Les patients sont décrits comme une rotation illusoire de leur propre organisme ou des choses qui l'entourent dans une direction particulière et dans l'espace. Il y a toujours des signes de dysfonctionnement du SNA:

  • nausée et bâillonnement;
  • l'hyperhidrose;
  • perte d'équilibre;
  • contractions rythmiques des globes oculaires;
  • pâleur de la peau;
  • battement de coeur.

Le véritable tourbillon de la tête à son origine est vestibulaire, c'est-à-dire dû à la pathologie de l'analyseur vestibulaire, avec sa partie centrale située dans le tissu cérébral, ou périphérique, qui représente l'oreille interne et le nerf FM. Ainsi, le vrai vertige est central (tumeurs cérébrales, traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, migraine basilaire) et périphérique (maladie de Ménière, maladies du labyrinthe et du nerf 8 FM).

Besoin de se souvenir! Déterminer le type de vertige est très important car cela permet de suspecter une maladie particulière. Et, comme vous le savez, se débarrasser efficacement de la tête ne peut qu'éliminer la cause fondamentale.

Causes de véritables vertiges

Comme mentionné précédemment, le vrai vertige est associé à la pathologie de l'analyseur vestibulaire. Il convient de noter qu'il s'agit toujours de maladies graves, et ce vertige indique un grave danger non seulement pour la santé humaine, mais également pour sa vie.

Causes du vertige central:

  • Blessures à la tête et à la colonne cervicale. Ce groupe comprend les blessures traumatiques fraîches et leurs conséquences. Par exemple, un vertige grave après une tête peut indiquer une commotion cérébrale ou un autre type de TBI, ainsi que déranger une personne pendant de nombreuses années après une fracture du crâne ou un hématome intracérébral;
  • Accident vasculaire cérébral, hémorragique ou ischémique, en particulier avec localisation dans la région du tronc cérébral et du cervelet, ainsi que ses effets à long terme;
  • Insuffisance de la circulation sanguine vertébrobasilaire lorsque le débit sanguin dans l'artère vertébrale est altéré. Le plus souvent, cela se produit avec l'ostéochondrose cervicale et ses conséquences (hernie discale);
  • Les tumeurs cérébrales qui détruisent directement la zone responsable de l'appareil vestibulaire. Ou, indirectement, en se pressant par un néoplasme en croissance rapide;
  • Migraine basilaire;
  • Sclérose en plaques;
  • L'épilepsie;
  • Encéphalopathie alcoolique;
  • Une surdose de médicaments qui agissent sur l’AN central (antidépresseurs, tranquillisants, anticonvulsivants, sédatifs, etc.);
  • Épilepsie temporale;
  • Syndrome de Kogan - vascularite des vaisseaux de la tête.

Tumeur cérébrale - cause du véritable vertige central

Causes du vertige périphérique:

  • La labyrinthe est une maladie inflammatoire de l'oreille interne dont souffre la partie périphérique de l'analyseur vestibulaire. Outre le vertige, il existe diverses déficiences auditives;
  • Névrome vestibulaire (tumeur bénigne d'une paire de FMN) et neuronite - lésions inflammatoires du nerf vestibulaire;
  • Complications de l'otite moyenne suppurative chronique;
  • La maladie de Ménière;
  • Vertiges paroxystiques positionnels bénins;
  • Cholestéatome de l'oreille moyenne - formation de tumeurs, qui se compose de cellules épithéliales mortes, de cristaux de cholestérol et de kératine;
  • Fistule périlympathique;
  • Prise de médicaments ototoxiques (antibiotiques aminoglycosides, quinine, salicylates, certains diurétiques - furosémide et acide éthacrynique);
  • Blessure à l'oreille.

Causes de faux vertiges graves

Les signes de faux vertiges sont décrits ci-dessus, et les maladies et affections pathologiques suivantes peuvent en être la cause:

  • Pathologie cardiaque et vasculaire (maladie hypertensive, hypotension artérielle, arythmies cardiaques, athérosclérose, vascularite);
  • Diabète sucré et ses conséquences, épisodes d'hypoglycémie;
  • Maladies du système sanguin, en particulier l'anémie;
  • Hypotension orthostatique;
  • La dystonie;
  • Troubles névrotiques et anxieux-phobiques (vertiges psychogènes);
  • Alcoolisme chronique;
  • Lésion de la moelle épinière;
  • Carence en vitamines;
  • Les maladies des yeux;
  • Maladies infectieuses et somatiques accompagnées d'un syndrome asthénique et d'une faiblesse générale;
  • Syndrome de Shay-Drader et autres maladies dégénératives du système nerveux périphérique.

Doit être rappelé! Il existe également des causes physiologiques de vertiges graves. Par exemple, la tête peut tourner lorsque la stimulation de l'appareil vestibulaire est active - un changement brusque de la vitesse du mouvement, de sa direction, de la rotation du carrousel, de l'observation d'objets en mouvement. Ce groupe comprend à la fois le mal de mer et la cinétose (syndrome du mal des transports).

Les maladies les plus fréquentes accompagnées de vertiges

Parmi les pathologies accompagnées de vertiges sévères, il en existe de très rares, ce que nous avons mentionné ci-dessus, mais dans 95% des cas, le vertige, vrai ou faux, est dû aux maladies suivantes.

Vertigo paroxystique positionnel bénin

Cette violation fait partie des véritables vertiges périphériques et constitue la forme la plus courante. La maladie se caractérise par des attaques à court terme de véritables corps forts tourbillonnant lorsque la tête est tournée dans une direction, se pliant, s'inclinant ou prenant une certaine posture, par exemple, couchée sur le côté.

La raison de telles attaques est l'irritation des récepteurs dans la cochlée de l'analyseur auditif dans une certaine pose d'une personne. En règle générale, un tel trouble survient chez des patients âgés ayant des antécédents d'infections et de traumatismes.

Des complexes de gymnastique spéciaux - Dix-Hallpike et Brandt-Daroff aideront à se débarrasser de la pathologie. Leur efficacité atteint plus de 90%.

Dans le vrai vertige périphérique, l'oreille interne en souffre.

Vertige psychogène

Situé sur la 2ème place en termes d'occurrence, mais fait référence à la fausse. il peut souvent être observé chez les personnes souffrant de VSD, d'attaques de panique, d'anxiété et de troubles névrotiques. Le critère de diagnostic peut être une efficacité nettement supérieure de la psychothérapie et des médicaments sédatifs, plutôt que des remèdes spéciaux pour le tour de tête.

Maladie de Ménière

Le symptôme principal de la maladie de Mening est des attaques périodiques de cercles entourant le corps, une diminution de l'acuité auditive dans une oreille et des sensations de bruit dans celle-ci. Une telle attaque peut durer quelques heures ou quelques jours. Progressivement, l'ouïe dans l'oreille affectée est complètement perdue.

La base de la pathologie est l'accumulation excessive de l'endolymphe dans le labyrinthe de l'oreille interne. Ce qui conduit à une activation excessive de l'analyseur vestibulaire et à des attaques caractéristiques. La véritable cause de ce phénomène n’est pas connue aujourd’hui, mais il existe un lien avec les infections virales.

Transmission vidéo sur la maladie de Ménière:

La maladie de Ménière. Que faire quand la tête tourne

Hypertension et hypotension

En cas de pathologie vasculaire cérébrale, des vertiges se développent en liaison avec l'hypoxie du tissu cérébral, qui accompagne certainement ce groupe de maladies. Dans l’athérosclérose et l’hypertension, les vaisseaux cérébraux se rétrécissent de manière irréversible, ce qui est à l’origine des divers symptômes de l’ischémie cérébrale chronique, notamment des vertiges.

De graves vertiges se développent dans 3 cas:

  • une forte augmentation de la pression - crise hypertensive;
  • diminution de la pression en dessous de la norme (maladie hypotonique ou surdosage de médicaments pour pression, choc);
  • avec le développement de l'encéphalopathie dyscirculatoire à la suite d'une hypertension prolongée et de l'athérosclérose cérébrale.

Un contrôle adéquat de la pression artérielle avec des médicaments modernes et sûrs minimise le risque de vertiges.

Tumeurs cérébrales

Les vertiges avec des tumeurs cérébrales sont considérés comme un signe précoce de pathologie. Elle se caractérise par une augmentation progressive, accompagnée de nausées et de vomissements sans soulagement, de symptômes neurologiques focaux apparaissent (troubles de la vue, de l'ouïe, de la parole, de la paralysie, etc.).

Ostéochondrose de la colonne cervicale

L'ostéochondrose cervicale avec le développement du syndrome de l'artère vertébrale et de l'insuffisance chronique vertébrobasilaire est attribuée aux causes du véritable vertige central, car l'arrière du cerveau en souffre (manque de sang, d'oxygène et de nutriments), où se trouve la partie centrale de l'analyseur vestibulaire humain.

Avec l'ostéochondrose cervicale, l'irrigation sanguine de l'arrière du cerveau et du cervelet se détériore, ce qui entraîne des vertiges chroniques

Pathologie ORL

Toute neuropathie vestibulaire ou labyrinthite, souvent à l'origine d'un véritable vertige périphérique, peut compliquer tout trouble étiologique ou infectieux des autres voies respiratoires supérieures, en particulier de l'oreille.

Un tel vertige apparaît soudainement, il est très prononcé, il a toujours un caractère de retournement systémique, combiné à une diminution de l’audition et du bruit dans l’oreille. Mais avec la nomination d'un traitement anti-inflammatoire adéquat, tous les symptômes disparaissent rapidement et complètement.

Comment aider avec un vertige?

Vous devez d’abord savoir quels sont les signes avant-coureurs de vertiges. N'importe lequel d'entre eux devrait vous obliger à consulter immédiatement un médecin:

  • fièvre
  • mal de tête sévère;
  • faiblesse dans le bras ou la jambe;
  • vomissements persistants qui n'apportent pas de soulagement;
  • si le vertige était précédé d'une blessure à la tête;
  • si l'attaque ne disparaît pas d'elle-même ou à l'aide de médicaments pendant 60 minutes;
  • si une personne est inconsciente en raison de la rotation de la tête;
  • si différents symptômes neurologiques focaux sont observés simultanément.

Si vous avez une crise de vertige, vous pouvez essayer de la combattre avec des médicaments tels que Betahistin, Skopalamin, Dimedrol, Cinnarizine, Motoclopramide.

Dans le même temps, vous pouvez essayer plusieurs méthodes non médicamenteuses:

  1. Allongez-vous dans votre lit ou sur le sol pour ne pas tomber et ne pas être blessé.
  2. Fournir de l'air frais.
  3. Si le patient est tendu, vous pouvez lui administrer un sédatif, par exemple de la valériane.
  4. Il est préférable de se coucher sur le dos et de ne pas bouger la tête, sinon les symptômes ne font que s'aggraver.
  5. Sur le front, vous pouvez mettre une compresse froide ou une serviette.
  6. Il est obligatoire de mesurer la pression, le pouls, le rythme respiratoire et la température d'une personne.

Vidéo sur les premiers secours contre le vertige:

3. Aide en cas de vertige - un scientifique de renommée mondiale recommande

Un traitement supplémentaire ne peut être prescrit que par un médecin après avoir déterminé la cause du vertige. En règle générale, des mesures thérapeutiques supplémentaires associées à un traitement adéquat de la maladie sous-jacente ne sont pas nécessaires. Bien qu'ils puissent être prescrits et autres, il s'agit de médicaments symptomatiques et d'exercices spéciaux.

Le manque constant de sommeil, la fatigue, le travail ardu, les situations stressantes et les expériences provoquent l'épuisement. En conséquence, les maladies chroniques ou paresseuses sont aggravées, ce qui peut entraîner des vertiges. La sinusite et les problèmes du tractus gastro-intestinal font partie de ces facteurs provoquants. En outre, des vertiges sont dus à des rhumatismes, à la tuberculose et à la maladie de Lyme, transmis par la morsure de la tique.

Les personnes dont le corps est affaibli peuvent ressentir des vertiges la nuit et même les ressentir en rêve. Souvent, une personne tente de résoudre le problème elle-même, mais cela ne vaut pas la peine de le faire, car il est préférable de faire appel à un spécialiste qualifié. Cet article décrit comment le vertige se manifeste exactement dans un rêve, décrit les principales causes du phénomène et décrit les différentes manières de le supprimer.

Symptômes de vertige en position horizontale

Le vertige est normal et pathologique. Une situation normale se produit lorsque la tête commence à tourner après avoir roulé sur le carrousel, lors d’un changement brusque de la posture du corps, lors d’un virage ou à haute altitude. Ces symptômes sont dus au déséquilibre qui en résulte entre l'analyseur visuel et l'appareil vestibulaire.

Le vertige pathologique n'est pas la norme. Il peut se manifester pendant le sommeil et s'accompagner des signes suivants:

  1. Il semble à la personne que le plafond ou les murs tombent.
  2. Il y a un sentiment que le corps tourne par lui-même.
  3. Les objets dans la pièce commencent à nager sous vos yeux.
  4. Il y a une anxiété accrue.
  5. En plus des vertiges, il y a des nausées et des maux de tête qui ne disparaissent pas, même pendant le sommeil.

L'exacerbation de l'anxiété se manifeste lorsque l'on se tourne de l'autre côté ou sur le dos. Souvent, une personne est tourmentée par des vomissements et une faiblesse grave qui dure toute la journée.

Pourquoi le vertige se produit

Les médecins identifient un grand nombre de raisons pouvant provoquer des vertiges en décubitus dorsal. Ce phénomène accompagne le plus souvent les maladies ou affections suivantes:

  1. Augmentation ou diminution de la pression artérielle. Ces deux maux peuvent provoquer le symptôme désagréable en question.
  2. L'apparition de plaques d'athérosclérose qui obstruent les vaisseaux sanguins et conduisent à des dysfonctionnements dans le processus de circulation sanguine dans le cerveau. Une personne a des vertiges pendant le sommeil ou le matin.
  3. Maladie de l'oreille interne. Labyrinthite (otite) conduit au processus inflammatoire sur la membrane muqueuse de l'oreille interne humaine. Dans la cavité problématique, il y a du pus, qui appuie sur le tympan et le décale sur le côté. Les gens ressentent des vertiges, des maux de tête et des malaises aux oreilles.
  4. Problèmes avec l'appareil vestibulaire, ce qui peut être une conséquence du syndrome de Ménière. La maladie provoque une diminution de la tonicité des vaisseaux qui contrôlent l'appareil vestibulaire et les terminaisons auditives. Les symptômes de la maladie sont les suivants: perte d'équilibre, nausées et vertiges fréquents chez les femmes.
  5. Le diabète. La maladie affecte négativement les vaisseaux sanguins, ce qui conduit à la circonférence de la tête.
  6. Tumeurs dans le cerveau. En présence d'une tumeur, une personne a souvent mal à la tête, son audition et sa vision se détériorent.
  7. Blessures au crâne. Des vertiges peuvent survenir après un gonflement ou une commotion cérébrale.
  8. Acceptation de certains médicaments, côté
  9. Maladies cardiaques entraînant une détérioration de l'appareil circulatoire: tachycardie, arythmie ou bradycardie.
  10. Névralgie. Il arrive parfois qu’un dysfonctionnement des systèmes nerveux central et périphérique entraîne des accidents vasculaires cérébraux, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer ou la sclérose sénile.

N'oubliez pas le mauvais régime. Si une personne adhère au jeûne, son corps souffre d'un manque de vitamines et d'oligo-éléments nécessaires au fonctionnement normal de tous les systèmes.

Si nous parlons de ce qui cause les étourdissements, il convient de préciser qu’il ne s’agit pas d’une maladie mettant la vie en danger. Mais le problème peut devenir dangereux dans le cas où une personne travaille en hauteur, est dans un escalier roulant, dans un escalier ou près du bord d'un navire. Il risque de perdre l'équilibre et d'être blessé.

Comment le problème est diagnostiqué

Pour aider une personne et comprendre pourquoi étourdi, le médecin doit examiner de manière approfondie le patient qui a fait la demande. En raison du fait que la maladie de l'oreille interne est assez difficile à identifier, les experts prescrivent un diagnostic complet du corps.

Le médecin doit déterminer comment et dans quelles conditions l’attaque se manifeste et à quoi elle peut conduire. Dans ce cas, vous devez prendre en compte les points suivants:

  1. Symptômes initiaux d'une attaque: des vertiges peuvent apparaître après des nausées ou des évanouissements.
  2. La fréquence et la durée des attaques.
  3. La présence ou l'absence d'un facteur provoquant: anxiété nocturne, changement de la position du corps, rotation de la tête.
  4. Dans laquelle la posture du corps se manifeste une attaque: sur le côté ou sur le dos.
  5. D’autres symptômes incluent des douleurs à la tête ou aux oreilles, une perte d’ouïe, une démarche bancale et des vomissements.
  6. dont l'action est la nausée ou le vertige.

Si une pathologie de l'artère vertébrale est suspectée, les spécialistes effectuent une IRM, une tomodensitométrie, une échographie des vaisseaux cervicaux et une radiographie de la colonne vertébrale. Compte tenu des résultats de l'examen et des causes des vertiges, les médecins posent un diagnostic et prescrivent des mesures thérapeutiques.

Comment est le traitement du vertige

Dans le cas où la cause du phénomène en question est trouvée, la maladie principale doit être éliminée. Pour cela, les médecins prescrivent des médicaments destinés à soulager les vertiges avant le coucher et les symptômes connexes. Ces médicaments comprennent des agents qui dilatent les vaisseaux sanguins, améliorent la circulation sanguine et soulagent les spasmes des vaisseaux sanguins. En voici quelques-unes: Fezam, Cinnarizin, Nootropil et Betaserk. Les comprimés ou les injections permettent à une personne de se débarrasser de la douleur et des vertiges à la tête et du bruit aux oreilles. En outre, les patients notent une amélioration de l'attention et de la mémoire.

Toutes les préparations pharmaceutiques doivent être prises conformément aux instructions du médecin traitant et à la posologie indiquée par celui-ci.

Si une personne est étourdie et a reçu un diagnostic d'ostéochondrose, d'anomalies congénitales ou d'une tumeur, une pilule ne guérira pas le problème. Dans ce cas, une thérapie complexe est recommandée: gymnastique, apport de vitamine B, exercices de respiration, physiothérapie, cours complet de massage ou chirurgie.

Mesures préventives

Afin d’éliminer les manifestations de vertige en décubitus dorsal, vous devez suivre toutes les recommandations du médecin et suivre quelques mesures préventives. Ils sont:

  1. Ne retardez pas la visite chez un spécialiste qualifié dès les premiers symptômes de vertiges.
  2. Diversifier la nutrition. Toutes les vitamines nécessaires au corps devraient être incluses dans le régime.
  3. Marcher plus souvent en plein air, surtout avant le coucher.
  4. Faites régulièrement de l'exercice en observant la charge admissible.
  5. Exclure complètement l'alcool et les cigarettes.

Si vous suivez les règles ci-dessus, vous pouvez rapidement éliminer les signes de vertige et éviter ce qu’ils peuvent entraîner. Des thérapeutes et des neurologues s'occupent de problèmes similaires qui aident à prévenir et à guérir des maladies dangereuses, dont les symptômes sont des vertiges.

Étourdi le soir

Les raisons fréquentes pour lesquelles dans la soirée le vertige - une maladie de l'appareil vestibulaire. Il est situé dans l'oreille moyenne. Les vertiges sont ressentis très brutalement, comme si vous commenciez à pivoter ou à ressentir le mouvement de l'espace qui vous entoure.

Accompagné de symptômes tels que:

  • se sentir nauséeux;
  • moins de vomissements;
  • sueurs froides

Avec la maladie de l'otite, et tout ce qui est associé aux maladies des organes ORL, l'accompagnement de tels vertiges n'est pas rare. Inutile de se concentrer sur le fait que ce n'est que le soir que le vertige ou que le matin. L'essentiel est de trouver la raison de cela.

Si les vertiges sont faibles, mais augmentent avec le mouvement de la tête (eh bien, vous décidez d'étirer votre cou), il est fort probable qu'il s'agisse d'une ostéochondrose de votre colonne cervicale. L'équilibre, la sensation de poussée sur les côtés est plus souvent rompu. Les symptômes de cette maladie sont une sensation de douleur dans la région du cou et du cou.

Si vous perdez conscience en cas de vertige aigu et que vous vous sentez faible, votre sensibilité diminue, vous devez de toute urgence faire appel à un spécialiste. Tous ces signes peuvent être causés par une altération de la circulation sanguine dans le cerveau, c'est-à-dire un accident vasculaire cérébral.

Le malaise est aussi très souvent appelé vertige. Vous vous sentez malade, le sentiment de perte de conscience qui approche, votre tête devient comme si elle devenait "claire", votre visage pâlit et votre rythme cardiaque augmente, vos yeux s'assombrissent, vous ressentez la peur, la transpiration s'intensifie - toutes ces causes peuvent être causées par une maladie cardiaque.

Très souvent dans la soirée, étourdissements dus au surmenage, quand une personne est déprimée, dans un état d'anxiété prolongée - c'est un vertige psychogène. Ce n'est pas comme toutes les sensations décrites précédemment. Vous avez le sentiment d'être dans un "brouillard", votre tête devient "lourde", comme si vous étiez saoul, nauséeux. Cette condition peut ne pas disparaître pendant un mois, mais dure généralement quelques semaines.

Nausée du soir et mal de tête

Si vous vous sentez malade et étourdi le soir

Beaucoup de gens ressentent le phénomène de vertige et de nausée le soir. De plus, chacun explique cette maladie à sa manière. En règle générale, les hommes blâment le travail, les personnes âgées - les femmes commencent à soupçonner qu’elles sont enceintes. Cependant, les causes de ce phénomène peuvent être nombreuses et certaines d'entre elles sont associées à de graves problèmes de santé. Par conséquent, il vaut mieux ne pas précipiter les conclusions, mais essayer de traiter la situation plus spécifiquement. Dans cet article, nous allons parler des causes possibles du fait que le soir, malade et étourdi.

Selon les experts, la cause la plus fréquente de nausées et de vertiges le soir est une maladie de l'appareil vestibulaire, situé dans l'oreille moyenne. Dans certains cas, les symptômes ci-dessus sont également accompagnés de sueurs froides.

Il arrive souvent que le soir, malade et étourdi. si une personne a récemment connu du stress ou est en état de dépression. Dans ce cas, l’inconfort peut être accompagné de maux de tête et d’une mauvaise santé générale. Cependant, dans ce cas, les nausées sont un phénomène rare et toutes ne se manifestent pas.

Parfois, ces symptômes surviennent chez les personnes souffrant de problèmes cardiaques. Ils peuvent également indiquer une violation des biorythmes humains. Aussi nausée et vertiges # 8211; satellites essentiels de haute ou basse pression sanguine.

L'ostéochondrose est l'une des raisons possibles pour se sentir malade et avoir le vertige le soir. Dans ce cas, les sensations peuvent augmenter avec les mouvements brusques de la tête. En outre, une gastrite ou des problèmes du système digestif peuvent être une cause fréquente de ce type d'indisposition.

Comme vous pouvez le constater, ce phénomène peut indiquer un dysfonctionnement grave du corps. Par conséquent, afin de clarifier sa véritable raison, il est nécessaire de consulter un spécialiste, de ne pas établir vous-même un diagnostic et de vous prescrire un traitement.

Articles connexes:

Quelle pourrait être la cause d'un mal de tête quotidien?

Les maux de tête ne peuvent pas apparaître comme ça, pour cette pathologie, il y a toujours ses propres raisons qui doivent être diagnostiquées et commencer à guérir. Mais le plus souvent, la raison en est un seul: une violation de la circulation sanguine dans le cortex cérébral. C'est-à-dire qu'avec l'aide de ce symptôme, le corps essaie de dire que tout ne va pas bien.

L'hypertension

Chaque jour, la tête peut faire mal avec une pression artérielle élevée constante. Dans ce cas, selon les statistiques, c'est cette raison qui est le plus souvent diagnostiquée. En outre, l'hypertension au stade avancé est le risque d'accident vasculaire cérébral et de démence vasculaire.

Une douleur à la tête avec une pression accrue sera dans le cas où ses performances sont 25% supérieures à la normale. C'est-à-dire, à un taux de 120 à 80, il se fera déjà sentir à un taux de 130 à 90. Mais dès que la pression redeviendra normale, tous les signes de tutu disparaîtront et, dans de très rares cas, une douleur persistera plusieurs jours de suite avec une pression artérielle stable.

La deuxième raison, qui est directement associée à une pression artérielle élevée, et donc à une douleur, est une tumeur des glandes surrénales, appelée phéochromocytome. En plus des douleurs à la tête, il existe des symptômes tels que:

  1. Bouts de nausée.
  2. Transpiration.
  3. Tremblement des doigts.

C'est une raison pour vérifier le fonctionnement du système endocrinien. Et même si l'hypertension est traitée, la pression artérielle élevée persistera, ce qui signifie que vous aurez mal à la tête tous les jours.

Le diabète

Pourquoi d'autre peut mal à la tête tous les jours? Le diabète est une autre raison non moins fréquente. Identifier la maladie n'est pas difficile, pour cela il vous suffit de faire un don de sang pour le sucre le matin, et avant l'analyse, vous n'avez rien mangé.

En cas de diabète, la douleur à la tête est parfois têtue et ne s’arrête pas pendant plusieurs jours. Il est utile non seulement de mesurer la teneur en sucre dans le sang, mais aussi la pression artérielle. S'il y a une augmentation, alors la pression doit être réduite avec des pilules, mais avant de prendre tout médicament, vous devriez consulter un endocrinologue ou un thérapeute.

De plus, avec le diabète, assurez-vous de suivre un régime. N'importe laquelle de ses échecs, et en particulier l'utilisation massive de bonbons - c'est toujours la bonne façon de développer une douleur à la tête.

Athérosclérose

Chaque jour, un mal de tête très douloureux peut être dû à une autre complication, telle que l'hypercholestérolémie, comme l'athérosclérose. En même temps, il existe des plaques dites athéroscléreuses dans les vaisseaux cérébraux, qui rétrécissent sévèrement la lumière des veines et des artères, ce qui signifie que le sang ne peut pas circuler librement à travers elles. Et si le cerveau manque de sang et, avec lui, d'oxygène et de nutriments, cela provoque un mal de tête. Une pathologie concomitante peut être envisagée:

  1. L'insomnie.
  2. Irritabilité.
  3. Altération de la mémoire
  4. Baisse des performances.

Une gêne peut apparaître dans la tête le matin et le soir et peut durer assez longtemps. La même condition dans l'athérosclérose est notée en prenant des boissons alcoolisées.

Dans ce cas, le mal de tête ne cessera d’apparaître que si sa cause est éliminée, c’est la présence de l’athérosclérose. Il est recommandé d’établir un régime équilibré, d’aller plus souvent dans la rue, de faire de la gymnastique, de nager et d’établir un mode de travail et de repos.

Échec hormonal

Le déséquilibre hormonal, particulièrement fréquent chez les femmes, est une autre cause fréquente. La douleur est souvent associée à d'autres symptômes, par exemple:

  1. Puffiness.
  2. Mensuel.
  3. Prise de poids
  4. Les anguilles
  5. Constipation régulière.
  6. Bouts de nausée.

Il est très important de se soumettre à des procédures de diagnostic afin de comprendre la cause de ce déséquilibre. C’est le seul moyen d’identifier le bon diagnostic et de commencer le traitement. Ceci est particulièrement important pour les femmes en âge de procréer, car de tels symptômes peuvent en outre conduire à la stérilité.

Traumatisme cérébral

La raison pour laquelle chaque jour un mal de tête peut être une blessure à la tête, telle qu'une commotion cérébrale ou une contusion du cerveau, ainsi que le développement d'un hématome. De plus, après la blessure, beaucoup ne consultent tout simplement pas l'aide médicale, sachant que cette pathologie passera rapidement.

Si, après une blessure à la tête, en plus de la douleur, il y a aussi une paralysie, une perte de conscience, des nausées ou des vomissements, on parle alors d'une blessure grave, ce qui signifie qu'en plus d'une commotion cérébrale, certaines parties du cerveau peuvent être comprimées, ce qui provoque un fort inconfort. Par conséquent, après toute blessure, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Fatigue

Souvent, après une journée de travail bien remplie, de nombreuses personnes ressentent souvent un mal de tête. Ce phénomène est tout à fait compréhensible et le plus important ici est d’apprendre à se détendre et à ne pas penser chez soi à ce qui était ou sera au travail. En ce soir, avant d'aller au lit, prenez un bain relaxant, buvez une tisane, lisez votre livre préféré, mais refusez de regarder la télévision.

Il est également nécessaire de sortir de la ville les week-ends et les jours fériés, par exemple, faire une promenade dans les bois ou simplement faire une excursion à vélo vers les attractions à proximité.

Cependant, seul un médecin peut déterminer la cause exacte de ce symptôme, car il peut parfois s'agir d'affections aussi graves qu'une tumeur intracérébrale, de précurseurs d'accident vasculaire cérébral et d'autres pathologies pouvant mettre la vie en danger:

  1. Maladies vasculaires du cerveau.
  2. Troubles mentaux.
  3. Intoxication chronique.
  4. Maladies infectieuses.

Par conséquent, il est très important de consulter un médecin dès les premiers symptômes de la maladie et, si nécessaire, de suivre un traitement complet, car même la migraine, qui devient si courante de nos jours, ne peut être guérie à l'aide d'analgésiques.

À propos, vous pouvez également être intéressé par les matériaux GRATUITS suivants:

  • Cours gratuits sur le traitement des maux de dos dispensés par un médecin certifié en physiothérapie. Ce médecin a développé un système de récupération unique pour toutes les parties de la colonne vertébrale et a déjà aidé plus de 2000 clients souffrant de divers problèmes de dos et de cou!
  • Vous voulez apprendre à traiter un nerf sciatique? Ensuite, regardez attentivement la vidéo sur ce lien.
  • 10 éléments nutritionnels essentiels pour une colonne vertébrale en bonne santé - dans ce rapport, vous apprendrez ce que votre régime alimentaire quotidien devrait être pour que votre colonne vertébrale et vous toujours soyez en bonne santé. Information très utile!
  • Avez-vous l'ostéochondrose? Ensuite, nous recommandons d'explorer des traitements lombaires efficaces. ostéochondrose cervicale et thoracique sans médicament.
  • 35 réponses aux questions fréquemment posées sur la santé de la colonne vertébrale - obtenez une note du séminaire gratuit

    Étourdi le soir

    Les raisons fréquentes pour lesquelles dans la soirée le vertige - une maladie de l'appareil vestibulaire. Il est situé dans l'oreille moyenne. Les vertiges sont ressentis très brutalement, comme si vous commenciez à pivoter ou à ressentir le mouvement de l'espace qui vous entoure.

    Accompagné de symptômes tels que:

    • se sentir nauséeux;
    • moins de vomissements;
    • sueurs froides

    Avec la maladie de l'otite, et tout ce qui est associé aux maladies des organes ORL, l'accompagnement de tels vertiges n'est pas rare. Inutile de se concentrer sur le fait que ce n'est que le soir que le vertige ou que le matin. L'essentiel est de trouver la raison de cela.

    Si les vertiges sont faibles, mais augmentent avec le mouvement de la tête (eh bien, vous décidez d'étirer votre cou), il est fort probable qu'il s'agisse d'une ostéochondrose de votre colonne cervicale. L'équilibre, la sensation de poussée sur les côtés est plus souvent rompu. Les symptômes de cette maladie sont une sensation de douleur dans la région du cou et du cou.

    Si vous perdez conscience en cas de vertige aigu et que vous vous sentez faible, votre sensibilité diminue, vous devez de toute urgence faire appel à un spécialiste. Tous ces signes peuvent être causés par une altération de la circulation sanguine dans le cerveau, c'est-à-dire un accident vasculaire cérébral.

    Le malaise est aussi très souvent appelé vertige. Vous vous sentez malade, le sentiment de perte de conscience qui approche, votre tête devient légère, votre visage pâlit, votre rythme cardiaque augmente, vos yeux s'assombrissent, un sentiment de peur apparaît, la transpiration s'intensifie - toutes ces causes peuvent être causées par des maladies cardiaques.

    Très souvent dans la soirée, étourdissements dus au surmenage, quand une personne est déprimée, dans un état d'anxiété prolongée - c'est un vertige psychogène. Ce n'est pas comme toutes les sensations décrites précédemment. Vous avez le sentiment d'être dans un brouillard, votre tête devient lourde, vous êtes en état d'ébriété, vous avez la nausée. Cette condition peut ne pas disparaître pendant un mois, mais dure généralement quelques semaines.

    Qui a fait face à cela, il sait combien cette douleur est douloureuse. La douleur tire presque toute la tête. Parfois, il y a une sensation de froid dans le nerf malade, un engourdissement autour. Cette douleur à la tête est souvent accompagnée d'autres symptômes: larmoiement, photophobie.

    C'est l'une des douleurs les plus courantes au monde. Et cela ne dépend pas du montant bu. Certaines personnes ne ressentent plus aucune douleur après quelques litres de bière, tandis que d'autres en ont un seul qui peut causer une douleur terrible. Le point est également dans les facteurs environnants, après tout, chez une personne.

    La migraine sans aura et les maux de tête sont très similaires, les personnes qui peuvent souffrir de douleurs dues à la migraine ne sont même pas conscientes de son existence. L'aura affecte non seulement la vision, mais peut également affecter la parole.