Si vous avez mal à la tête dans les tempes

Prévention

La douleur temporelle est l'une des manifestations de la céphalgie. Elle est localisée dans la zone des temples, spécifique, peut survenir soudainement, quelle que soit l'heure de la journée, elle peut être pulsante ou pressante, aiguë ou mate, unilatérale ou bilatérale. L'attaque peut passer en 2-3 minutes ou être retardée de plusieurs heures.

Un mal de tête dans les temples n'est pas sans cause, la nature de son origine peut être jugée par la gravité de la douleur et les symptômes qui l'accompagnent. Une douleur temporelle prolongée, débilitante et récurrente régulière peut indiquer des maladies en développement dans le cerveau ou des systèmes d'activité vitale, et nécessite donc l'attention et la consultation de spécialistes.

Causes des maux de tête dans les temples

La douleur dans les temples peut survenir sous l’influence de deux types de facteurs: externe et interne.

Les facteurs externes sont temporaires et provoquent des douleurs dans les tempes, qui passent après la suppression des stimuli qui les ont provoquées. Ceux-ci comprennent:

  • Longue fatigue, tension nerveuse et insomnie. Une douleur symétrique d'un caractère pressant ou gémissant se pose. Une fois que vous avez suivi la bonne routine quotidienne, qui vous permet de vous reposer et de marcher pendant des heures, votre sommeil est normalisé et les attaques passent dans la plupart des cas.
  • Intoxication du corps. Il est causé par l’empoisonnement des aliments gâtés, des produits de combustion et des toxines contenues dans des jouets, vêtements, articles ménagers et matériaux de finition de mauvaise qualité. Une forte odeur désagréable provoque un mal de tête temporel bilatéral prononcé, qui s'accompagne de sensations d'oppression dans la nuque et le front, d'une irritation des muqueuses du nez, de la gorge et des yeux, de nausées et de vomissements. Un long séjour à proximité d'un facteur nocif irritant provoque l'apparition de maux de tête chroniques dans la région des tempes et perturbe les principaux systèmes vitaux - immunitaire, endocrinien, hormonal, vasculaire et cardiaque.
  • Nourriture Les épices, les sauces, les boissons sans alcool, les craquelins et les croustilles contiennent une grande quantité de glutamate monosodique qui, ingérée et accumulée, provoque une douleur douloureuse des tempes et des lobes frontaux. La douleur est accompagnée de tensions et de spasmes des muscles du visage.
  • Changement climatique. Lorsqu'ils voyagent dans des pays où le climat est différent, en particulier dans les régions tropicales et subtropicales, les personnes présentant des modifications pathologiques du système vasculaire développent des douleurs temporales de nature différente qui, une fois revenues à leurs conditions habituelles, cessent d'être perturbées.
  • Ascension des hauteurs des montagnes et descentes sous terre. Chacune de ces actions provoque une hypertension intracrânienne, qui fait mal aux maux de tête dans les tempes, complétée par des sentiments d'anxiété et de peur sans fondement.
  • Long séjour dans les airs à plus de 3,5 km d'altitude. Les personnes dont l’activité est liée aux vols aériens ont des douleurs temporelles fréquentes. Au risque d'obtenir des pilotes et des agents de bord.
  • Le jeûne Le refus de nourriture pendant plus d'une journée pour des raisons religieuses ou psychologiques provoque l'apparition de douleurs dans les temples, de faiblesses, de vertiges et de fatigue.

Les facteurs internes qui provoquent des maux de tête dans les temples comprennent des anomalies de l'état général du corps ou des processus pathologiques qui se développent dans le cerveau:

  • La migraine La douleur pressante sévère se manifeste à la fois unilatéralement et bilatéralement, peut affecter la région orbitale, ce qui conduit à une diminution temporaire de la fonction visuelle. Les symptômes accompagnant la migraine sont les nausées et les vomissements. Les crises peuvent durer d'une heure à une journée.
  • Maladies infectieuses et virales. Dans le contexte de faiblesse générale, de fièvre, de toux et de maux de gorge en cas de grippe ou de maux de gorge, une douleur temporelle des deux côtés est un symptôme secondaire.
  • Le cycle menstruel et les changements hormonaux associés à la ménopause ou à la grossesse chez les femmes. La douleur lancinante sourde se produit pendant le cycle, est temporaire et ne pose pas de menaces sérieuses autres que la gêne.
  • L'hypertension. Douleur lancinante ou pressante qui se produit sur le fond d'une pression artérielle élevée et est accompagnée de faiblesse, d'acouphènes et de difficultés respiratoires. Les personnes âgées et les personnes dépendantes du temps sont exposées à la douleur.
  • Angiodystonie de type cérébral. La réduction du tonus des vaisseaux veineux et artériels provoque une douleur temporelle aiguë qui peut être ressentie dans d'autres zones de la tête et de la section dorsale. Les attaques se produisent spontanément sur fond d'étourdissements, de faiblesse, d'engourdissement des membres et d'instabilité des limites de pression artérielle.
  • Hypertension intracrânienne. La céphalée temporale est un type de manifestation de la céphalgie avec une augmentation de la PIC. Sa nature et son type dépendent du degré de pression du liquide de boisson sur le tissu cérébral. Les symptômes de la douleur sont les suivants: nausée, vomissements, diminution des réflexes, convulsions et perte de conscience dans les cas de manifestations sévères.
  • Artérite temporale. Des maux de tête lancinants dans les tempes de la nature prononcée surviennent chez les personnes âgées à la suite d’une inflammation de la membrane de l’artère temporale. L'intensité des crises augmente lorsque le patient mâche, parle, se couche midi et soir et ressent également la région douloureuse des tempes.
  • Inflammation du nerf trijumeau. Les dommages aux processus nerveux provoquent une forte poussée de tir dans la douleur du lobe temporal, localisée par le développement de névralgies. En parallèle, des spasmes des muscles faciaux peuvent être observés, ainsi qu'une douleur s'étendant aux yeux, aux dents et aux joues. La douleur apparaît spontanément, l'intensité du lumbago est si élevée que le patient ne peut plus bouger.
  • Athérosclérose La défaite des dépôts de cholestérol dans les vaisseaux cérébraux et leur rétrécissement anormal provoquent une douleur pressante ou lancinante aux tempes, accompagnée de fatigue, d’irritabilité, de dysfonctionnement du système cardiaque ainsi qu’une diminution des fonctions réflexes. L'exposition à l'athérosclérose existe chez les patients hypertendus, les diabétiques et les patients insuffisants rénaux.
  • Les attaques de la douleur de la grappe. Les sensations douloureuses sont en série, se produisent de manière répétée au cours de la journée et cessent après une période temporaire pouvant aller jusqu'à 6 semaines. Une attaque peut durer jusqu'à une heure, tandis qu'une douleur aiguë au niveau de la tempe et de l'orbite est accompagnée d'une rougeur du visage, d'un gonflement des yeux et du nez muqueux et d'une transpiration accrue. La douleur en grappes est saisonnière et aiguë au printemps et en automne.
  • Phéochromocytome. La libération d'une grande quantité d'adrénaline dans les glandes surrénales augmente considérablement la pression artérielle et provoque une douleur pulsatile ou compressive aux tempes, dont la durée n'excède généralement pas 2 heures.

Les causes de la douleur temporale doivent être considérées individuellement, en tenant compte des symptômes associés et de leur durée. Si les sensations douloureuses deviennent fréquentes et prolongées, tout en apportant une gêne importante, vous devriez consulter un spécialiste pour savoir pourquoi vous avez mal à la tête aux tempes et obtenir un diagnostic. En cas de détection du processus pathologique, commencez le traitement.

Traitement de la douleur dans les tempes

Il existe plusieurs traitements pour les maux de tête temporaux. Dans la plupart des cas, les médicaments, les procédures physiothérapeutiques et les massages sont combinés avec des moyens traditionnels et non traditionnels ou complétés les uns avec les autres. Le médecin choisit une technique spécifique en fonction des symptômes inquiétants ainsi que des causes de douleur diagnostiquées dans la zone temporale.

Les médicaments attribués aux douleurs de la tête temporale, selon leur origine, comprennent:

  • Analgésiques (Ibuprofène, Aspirine, Imet, Nurofen). Prendre des médicaments vous permet d’arrêter les accès de douleur, s’ils sont de courte durée.
  • Médicaments normalisant la circulation sanguine cérébrale (Cavinton, Picamilon). Attribuer avec les processus pathologiques qui se produisent dans le système sanguin, le tonus vasculaire faible, y compris les artères temporales.
  • Diurétiques (Diacarbe, Glycérol). Les médicaments sont indiqués pour l'hypertension intracrânienne afin de réduire la pression cérébrale et la douleur dans les tempes.
  • Agents non stéroïdiens à spectre d'action anti-inflammatoire (Klofezon, Tempalgin, Ketorolac). L'action des médicaments est efficace contre la migraine, les grappes et d'autres types de douleurs causées par des modifications pathologiques ou des irritants externes.
  • Préparations de type hypertensive (Enalapril, Larista, Anaprilin). Les comprimés sont prescrits pour l'hypertension. Réduire la tension artérielle aide à éliminer la douleur dans les tempes.
  • Médicaments antibactériens et sulfamides (Ingalipt, Streptocid, Sulfazine). Il est prescrit pour les infections virales et les processus inflammatoires, dont l'un des symptômes est la douleur à la tête temporale.

Ces médicaments ont un effet prononcé, des contre-indications et une liste d'effets secondaires. Ils doivent donc être utilisés avec prudence, conformément à la posologie prescrite par le médecin.

En association avec un traitement médicamenteux, on peut prescrire au patient un massage thérapeutique des points réflexes responsables de la douleur à la tête dans les tempes, une thérapie réflexe ou une procédure de physiothérapie. L'acupression est effectuée par un thérapeute manuel sur les instructions strictes du médecin traitant. Quels que soient la nature et l’emplacement de la douleur, des points symétriques sont disposés sous la forme d’un triangle dans la partie temporale de la tête.

Si la douleur dans les tempes est causée par le développement de processus pathologiques graves, tels qu'une tumeur cérébrale ou un CIP anormalement élevé, un traitement chirurgical peut être nécessaire pour corriger le problème et, dans certains cas, sauver la vie du patient.

Remèdes populaires pour les maux de tête temporaux

La douleur à la tête temporale irrégulière et à court terme peut être efficacement éliminée à l'aide de remèdes populaires - décoctions d'herbes, inhalations et auto-massage. Dans certains cas, par exemple pendant la grossesse ou l’allaitement, il est nécessaire de réduire au minimum l’utilisation de produits chimiques, tandis que la médecine traditionnelle devient pertinente et indispensable.

Après avoir consulté un professionnel de la santé, vous pouvez soulager la douleur dans les tempes en appliquant les méthodes suivantes:

  • Aromathérapie. Au moment de l'attaque, il est nécessaire d'inhaler ou de frotter les tempes dans de l'huile de lavande ou de menthe à la température modérée.
  • Une décoction de racine de valériane. Dans un verre d'eau bouillante, ajoutez 20 g de racines coupées, maintenez la masse obtenue au bain-marie pendant 20 minutes et laissez reposer pendant 40 minutes. Le bouillon doit être pris avec des migraines jusqu'à 3 fois par jour sur un estomac vide. Pour obtenir l'effet recherché, la durée du traitement devrait être d'au moins une semaine.
  • Compresse de feuilles de chou. Les feuilles sont un peu écrasées pour que le jus y apparaisse, puis appliquées sur les tempes et fixées avec un bandage. Vous pouvez imposer un peu de miel sur les draps si vous n'y êtes pas allergique.
  • Thé à la camomille. Il a un effet apaisant et relaxant, soulage la douleur dans les tempes causée par le surmenage ou la surmenage.
  • Masser les points actifs. Pour soulager la douleur, il est nécessaire de masser symétriquement les points d'un triangle situé dans la zone temporale de la tête, tandis que la durée d'exposition à chacun de ces points doit être d'au moins 5 minutes. L'auto-massage peut être effectué plusieurs fois par jour, au fur et à mesure de l'apparition de la douleur.

Si une personne a une prédisposition aux maux de tête temporels, vous devez prendre des mesures préventives:

  • Fournir un régime quotidien qui comprend des heures de repos.
  • Développez un régime alimentaire limitant les aliments gras et épicés, l'alcool et les aliments saturés en glutamate monosodique.
  • Marche quotidienne avant le coucher.
  • Coordonnez avec le médecin les exercices de gymnastique et effectuez-les régulièrement, sans attendre le début des attaques.
  • Pour envisager des méthodes de médecine alternative, par exemple, l'acupuncture, la réflexothérapie ou l'homéopathie, et périodiquement pendant la période de rémission pour suivre un cours thérapeutique.

Le respect des mesures préventives, associé à un traitement médical périodique, permettra d'éviter les maux de tête dans les temples et de retarder le développement de la maladie ou de la pathologie dont elle est le symptôme.

Que faire si on presse le whisky?

L'informatisation universelle du XXIe siècle a grandement facilité le travail humain. Cependant, les rythmes biologiques et la structure des organes humains ne peuvent pas toujours suivre le processus technologique. Tous les employés des professions les plus récentes ne sont pas conscients du fait que même certains maux de tête sont entrés dans nos vies avec la technologie.

Douleur dans les temples - une des plaintes assez fréquentes avec lesquelles les patients vont chez le médecin

Les causes des maux de tête proviennent d’une grande variété d’organes et de systèmes. Considérez les causes les plus courantes de maux de tête dans les temples. Nous verrons quelles recommandations les médecins donnent dans les cas où la tête fait mal et appuie sur les tempes.

Causes des maux de tête

Les modifications de la colonne vertébrale, des vaisseaux cérébraux, du foie et des reins peuvent être à l'origine de la douleur dans la région temporale.

Les causes les plus courantes de la maladie:

  • céphalée de tension;
  • syndrome visuel d'ordinateur;
  • perturbation du sommeil - changement de jour pour la nuit;
  • maux de tête pour la dépression;
  • la migraine;
  • syndrome prémenstruel (SPM), forme céphalique;
  • chez les jeunes, la cause des maux de tête est plus souvent la dystonie végétative-vasculaire, l'hypertension intracrânienne;
  • artérite temporale (cellules géantes) - processus inflammatoire des parois vasculaires;
  • effets résiduels d'une lésion cérébrale traumatique.

Les patients souffrant de maux de tête pour en déterminer la cause, en fonction des symptômes, doivent être dirigés vers un neurologue, un endocrinologue, un psychothérapeute ou un gynécologue.

Mal de tête de tension

Les céphalées de tension sont courantes dans la population générale.

Actuellement, les céphalées de tension sont la raison la plus courante de visite chez un neurologue. Le rythme de vie moderne de nombreuses personnes dont la profession de programmeur et d’employé de bureau, menant un mode de vie sédentaire à l’ordinateur, provoque des maux de tête. La douleur se développe progressivement, augmente avec le stress émotionnel et mental. Les douleurs pressantes couvrent les régions frontale, occipitale et temporale. La douleur appuie sur les tempes, serre le front et l'arrière de la tête comme un cerceau. Une sensation constante de pincement à la tête est périodiquement accompagnée d'une douleur sourde et non intense qui ne s'arrête pas la nuit. En plus des maux de tête, les patients ressentent une gêne lors du peignage de la tête et du port du chapeau. Causes de céphalée de tension:

  • Une longue position assise dans l'ordinateur dans une position inconfortable provoque des tensions dans les muscles du cou. Cela se produit lorsqu'une personne regarde l'écran avec la tête inclinée. Cette posture pendant la journée de travail entraîne une tension excessive des muscles du cuir chevelu et du cou et une altération de la circulation sanguine dans les vaisseaux de la colonne cervicale et du cerveau. À la suite d'un apport sanguin insuffisant au cerveau, des maux de tête apparaissent.
  • Le stress émotionnel chronique est une cause familière des maux de tête.

La tension des maux de tête doit être distinguée de celle de l'ostéochondrose cervicale. Dans ce dernier cas, les ostéophytes et les spondylolisthésis de la colonne cervicale conduisent à la compression des vaisseaux sanguins responsables de la circulation sanguine du cerveau. Une circulation cérébrale inadéquate et une irritation des structures anatomiques adjacentes entraînent des douleurs à la tête.

Que faire si votre tête vous fait mal et écrase vos tempes à cause du stress:

  • s'asseoir à l'ordinateur dans la chaise de travail;
  • après chaque heure de travail, reposez-vous pendant 5 minutes;

Ce faisant, vous devriez prendre de courtes pauses.

  • massage de la zone cervicale temporale et postérieure;
  • exercices relaxants pour le cou et les épaules;
  • pendant la douleur aide se reposer avec une serviette humide devant ses yeux dans un silence complet et des fenêtres rideaux;
  • faites des bains relaxants aux huiles essentielles de lavande et à la décoction de racines de valériane.

Pour soulager le stress total, il est utile de prendre les herbes apaisantes de Agripaume, de mélisse et de valériane. La marche quotidienne avec des pas rapides pendant une heure active la circulation sanguine du cerveau et de tout le corps, soulage la tension mentale. De grands avantages iront au club de fitness. En cas d'ostéochondrose cervicale, ils prennent des vasodilatateurs (préparations d'aminophylline, d'acide nicotinique) et de la physiothérapie sous le contrôle d'un neurologue.

Syndrome visuel d'ordinateur

La maladie du XXIe siècle - syndrome visuel d'ordinateur. Il faut comprendre non seulement la détérioration de la vision de l'ordinateur, mais également tout un ensemble de signes qui se développent parmi les programmeurs, les employés de bureau et les gestionnaires. Avec un travail prolongé devant l'écran clignotant dans une position inconfortable, les symptômes suivants se développent progressivement:

  • mal de tête pendant et après le travail derrière le moniteur;
  • détérioration de la vision générale et du soir;
  • yeux secs et rouges;
  • douleur dans la colonne cervicale.

Si le whisky est pressé et que la vision se détériore pendant le travail à l'ordinateur, la situation est réparable. Lorsque des mesures correctives sont prises à temps, les maux de tête et les déficiences visuelles ne progresseront pas mais ne cesseront pas. Pour éliminer le syndrome informatique, vous devez prendre les mesures suivantes:

  • faire des exercices pour former le logement des yeux: toutes les 20 minutes pendant 20 secondes pour regarder le fond de la pièce ou par la fenêtre;
  • Vous pouvez soulager les exercices de fatigue pour la ceinture scapulaire et la nuque lors du prochain repos.
  • le niveau des yeux lorsque vous travaillez sur l'ordinateur doit être situé sur le bord supérieur du moniteur;
  • La distance optimale entre l'ordinateur et les yeux est comprise entre 50 et 70 cm.

Si la vue se détériore et que le mal de tête fait mal, une série d'exercices réguliers pour la colonne cervicale restaurera la circulation sanguine et soulagera les maux de tête. Le régime devrait contenir des nutriments pour le cerveau - noix, poisson, fruits et légumes. Les activités de plein air fourniront de l'oxygène au cerveau et au cœur.

Céphalée sensible à l'indométacine

Pour de telles douleurs à la tête, de fortes crises unilatérales d’une durée de 2 minutes à 2 heures sont caractéristiques. Les douleurs peuvent s'arrêter pendant plusieurs mois ou années, mais ensuite reprendre. La douleur dans les tempes avec l'indométacine est soulagée. Si la tête vous fait très mal pendant longtemps, vous devez subir un examen complet par un neurologue, qui peut vous prescrire un scanner, une imagerie par résonance magnétique (IRM).

Artérite temporale douleur

L'artérite à cellules géantes s'accompagne de maux de tête intenses et d'un gonflement des artères temporales.

Si un patient a une forte pression sur les tempes d'un côté seulement, on peut parfois supposer une endartérite à cellules géantes. La maladie affecte les gens après 50 ans. En plus des plaintes de maux de tête à la tempe, le patient est préoccupé par la douleur aux articulations et aux muscles. Les patients remarquent également une vision floue. Lorsque le temple se sent, un durcissement douloureux se trouve dans l'artère temporale. Si le patient a mal à la tête et que certains de ces signes sont révélés, vous devez contacter un neurochirurgien pour en connaître les raisons.

Migraine douleur

Si un mal de tête sous forme d'attaques pendant plusieurs mois, des migraines sont retrouvés chez certains patients. La maladie se développe à différents âges, le plus souvent entre 10 et 30 ans. Une attaque de douleur ne se développe pas soudainement. Il est précédé d'une aura à court terme sous forme de faiblesse dans le corps, de perturbations visuelles et auditives, qui s'accompagne d'un spasme de petits vaisseaux. Après l'aura, suivie par l'expansion des vaisseaux sanguins et développer une crise de migraine. Lors d'une crise de douleur, des nausées, des vomissements et de l'irritabilité apparaissent. Les causes de la migraine sont inconnues. Souvent chez la femme, une migraine est associée à des menstruations irrégulières.

Que faire si un mal de tête avec migraine? Tout d'abord, vous devez vous éloigner de la lumière et des sons forts. Si Tempalgin et le paracétamol ne vous aident pas, vous pouvez prendre Sumamigren, Imigran ou Relpaks. Cependant, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Les maux de tête peuvent être provoqués à la fois par des vaisseaux dilatés et rétrécis, et l'approche du traitement est fondamentalement différente.

La migraine est une forme de mal de tête vasculaire

Dystonie neurocirculatoire et maux de tête

La maladie se développe à un jeune âge et se manifeste par des maux de tête, une "vue de face" dans les yeux, un refroidissement des membres. Les douleurs de piqûre dans le coeur qui ne sont pas soulagées par le validol ou la nitroglycérine sont accompagnées d'un sentiment de peur et d'un sentiment de "bosse" dans la gorge. Périodiquement, la maladie s'accompagne de crises qui se manifestent par des accès de tremblement, de vertiges, de transpiration et un sentiment de peur injustifié. La résolution de la crise se termine par une miction abondante ou des selles molles.

Quand un mal de tête, des herbes apaisantes sont utilisées (valériane, agripaume, mélisse). Si les préparations à base de plantes ne vous aident pas beaucoup, vous pouvez prendre les tranquillisants quotidiens tels que prescrits par un médecin - Gidazépam, Grandaxin, Elenium. Le Picamilon apaisant en vente libre a un effet doux. En plus des médicaments apaisants, montre un cours de traitement avec nootropics et vasodilatateurs - Nootropil, Stugeron ou Instenon.

Un des symptômes de l'IRR est le mal de tête.

En résumant le sujet, nous concluons que pour les maux de tête, vous devez penser au fait que cela peut être dû à notre profession, à notre mode de vie et à nos mauvaises habitudes. En tout état de cause, si un mal de tête vous fait mal longtemps, un médecin ne peut pas se passer d'un examen. Le temps perdu à éliminer les symptômes faciles à traiter peut vous coûter de nombreuses années de traitement d'une maladie intraitable.

Pourquoi le whisky est-il douloureux et que faire pour se débarrasser de ce symptôme?

Un des plus vieux compagnons de personnes est un mal de tête. Parfois, une personne se plaint de maux de tête ou de tempes très lourdes. Si dans la région des temples se serre constamment, vous ne devriez pas hésiter à vous rendre chez un neurologue.

Informations générales

Avec une condition désagréable, quand un mal de tête et beaucoup de pression sur les temples, les gens du jeune et du moyen âge sont au courant. Un facteur clé dans l'apparition d'une douleur à la tête devrait être considéré comme une immunité réduite. Mais il y a d'autres raisons.

Les maux de tête dans les tempes sont provoqués par une pression exercée sur les terminaisons nerveuses. Les terminaisons nerveuses réelles se situent dans les zones suivantes:

Parfois, sur fond d'irritation de ces nerfs, la douleur à la tête se caractérise par une forte intensité.

Quelles sont les causes du syndrome de la douleur

Les maux de tête dans les tempes surviennent souvent lorsque la pression artérielle baisse fortement ou augmente. Une pression douloureuse peut également résulter d'un changement de temps. Parfois, une douleur à la tête apparaît après une fatigue ou un stress.

Si une douleur étrange à la tête, qui apparaît trop souvent, n’est pas liée aux conditions météorologiques, une maladie grave peut alors être un facteur déclenchant. Afin d'éviter des conséquences graves, il est nécessaire de consulter un médecin non pas lorsque la douleur devient insupportable, mais le plus tôt possible.

Malheureusement, une personne rare se tourne immédiatement vers le médecin lorsqu'il a mal à la tête. La grande majorité ne supprime la douleur qu'avec des analgésiques.

"Traiter" les pilules non maîtrisées pour le mal de tête n'en valent pas la peine. Cela menace l'apparition de pathologies d'organes internes importants.

Les médecins identifient les raisons internes et externes pour lesquelles il y a une douleur dans la tête des temples:

  • augmentation de la pression artérielle;
  • mauvaise circulation dans le cerveau;
  • anomalies catarrhales;
  • restructuration sur un fond hormonal;
  • la migraine;
  • causes psychogènes;
  • anomalies neurologiques.

Des causes telles qu'une tumeur maligne dans le cerveau ou un processus inflammatoire survenant dans l'artère temporale sont rarement un facteur provoquant l'apparition d'une douleur pressante à la tête.

Augmenter la pression artérielle

Souvent, la douleur dans les tempes survient lorsque la pression artérielle augmente. La condition lorsque la pression augmente est appelée hypertension artérielle. Le plus souvent, la tension artérielle augmente chez les hommes et les femmes qui ont dépassé le seuil des trente ans.

La douleur dans les tempes est caractérisée par une intensité élevée. De plus, dans la zone des temples, il y a une «ondulation» améliorée. Il y a souvent des symptômes désagréables tels que des nausées, des vomissements et un blanchissement de la peau. Pas moins souvent les patients se plaignent de la pression dans la région des globes oculaires.

Ce qui devrait être fait lorsque la pression artérielle augmente, le médecin le dira. En général, on prescrit des médicaments au patient et lui propose des recommandations diététiques.

Circulation sanguine insuffisante dans le cerveau

Si les tempes sont souvent douloureuses, la raison peut en être une mauvaise circulation sanguine dans le cerveau. La question pourquoi c'est si difficile de répondre. La circulation sanguine dans le cerveau peut être perturbée en raison d'un saut dans les conditions météorologiques ou de la progression de la dystonie vasculaire. Avec la dystonie végétative-vasculaire, les temples gémissent et font mal le soir.

En cas de développement et de progression de l'artériosclérose cérébrale, en raison d'un dépôt de cholestérol, une affection potentiellement mortelle, telle qu'un accident vasculaire cérébral (AVC). Dans ce cas, apparaissent des douleurs, des vertiges, une sensation d'engourdissement du visage et du cou, une faiblesse des bras et des jambes, ainsi que la prononciation de la parole et des mots.

La douleur peut être observée chez une personne, quel que soit son âge. Les réponses à la question de savoir pourquoi les enfants ont du whisky sont également très variées. Ce symptôme apparaît généralement chez les bébés prématurés. Le whisky fait mal aux adolescents et aux jeunes sur fond d’ajustement hormonal ou de surmenage.

Le développement des anomalies catarrhales

Une personne souffrant de rhumes fréquents peut répondre indépendamment à la question de savoir pourquoi ses tempes lui font mal. Le syndrome de la douleur est le «premier signe» du développement de la grippe. Si la tête dans la zone des temples fait très mal, la personne ne peut pas travailler et est très fatiguée.

Que devriez-vous faire? Tout d’abord, vous devez reporter tous les cas et rendre visite à votre thérapeute dès que possible. Après examen, le médecin vous dira quoi faire pour vous débarrasser non seulement de cela, mais aussi des autres symptômes d'une anomalie du froid. La grippe est traitée avec des médicaments. Dans les cas très graves, la personne est hospitalisée.

La migraine

Parfois, une douleur dans les tempes apparaît sur le fond d'une migraine. C'est une anomalie vasculaire, plus caractéristique du beau sexe. Le whisky contre les migraines fait si mal qu'il semble à une personne: un bâtonnet est enfoncé dans la tête. Parfois, le syndrome douloureux irradie au niveau des globes oculaires. Le plus souvent, le symptôme désagréable n'est observé que par l'une des parties.

Si les tempes font mal au fond d’une migraine, le patient peut présenter au fil du temps des symptômes désagréables, tels que la peur de la lumière et du bruit. Une personne souffrant de migraines, est très malade, perd sa capacité de travail et se plaint d'une faiblesse constante.

Causes neurologiques et psychogènes

Les personnes qui ne sont pas susceptibles au développement de maladies vasculaires sont également intéressées par la réponse à la question de savoir pourquoi la douleur dans les tempes apparaît. Le plus souvent, l’une des anomalies du système nerveux central est le principal facteur de provocation.

Dans le même temps, le syndrome douloureux est caractérisé par une intensité très élevée. Accompagné de ce symptôme bruit douloureux dans les organes de l'audition. Il y a aussi des vertiges et des violations mineures de la motricité fine. Si vous commencez la maladie, avec le temps, les symptômes ne feront que s'aggraver et le manque de coordination sera plus prononcé.

Les facteurs provoquants psychogènes jouent un rôle négatif. La douleur des temples est souvent présente chez les personnes facilement excitables qui ne résistent pas au stress. De plus, ce symptôme peut attaquer une personne constamment dans une situation difficile. La douleur en même temps n'a pas de caractère vif et tirant. En plus du symptôme principal, une personne se plaint de nausée et d’irritabilité. Chez de telles personnes, l'appétit est souvent perturbé et une insomnie se développe.

Intoxication du corps

Ce symptôme se produit souvent chez les personnes qui abusent de l'alcool. En outre, le whisky peut nuire aux personnes qui prennent au hasard des médicaments puissants. Plus rarement, ce symptôme est observé dans le contexte d'une intoxication par un produit alimentaire particulier.

Plusieurs produits peuvent provoquer une intoxication et causer des douleurs dans les tempes:

  • hamburgers, frites et autres produits de restauration rapide;
  • viande fumée;
  • nourriture en conserve;
  • sauces grasses;
  • chocolat et autres pâtisseries.

Le plus souvent, des maux de tête apparaissent sur le fond de manger du chocolat.

Facteurs externes

Il existe également des facteurs internes qui déclenchent une douleur dans les tempes. Ce symptôme est souvent observé chez les personnes intoxiquées par le monoxyde de carbone. La douleur irradie des deux côtés de la tête. Cette condition est considérée comme mettant la vie en danger. Dans ce cas, la première chose à faire est d'appeler une ambulance.

Parfois, une douleur lancinante ou tiraillante dans les tempes est observée si une personne a faim pendant plus de 24 heures. Pour certaines personnes, ce symptôme apparaît lors de l'ascension. Ceci est dû à l'augmentation de la pression. La douleur peut également être présente pendant le vol dans l'avion.

Moins fréquemment, la douleur dans les tempes est due à une blessure à la tête. Cela ne peut se produire que lorsqu'une tumeur apparaît dans le cerveau.

Que peut-on faire

Un traitement complet ne peut être prescrit que par un médecin qualifié. Mais si le patient n'a pas la possibilité de demander de l'aide immédiatement, quelque chose peut être fait à la maison.

Si la douleur est très vive, vous devez changer la position du corps. La personne devrait se détendre autant que possible en redressant les membres. Après cela, vous devez reposer les organes de la vision et du cerveau. Ceci peut être réalisé en assombrissant la pièce ou en mettant un bandeau sur les yeux qui ne transmet pas la lumière.

En outre, vous pouvez vous débarrasser d'un mal de tête en visitant l'air libre. Si possible, promenez-vous régulièrement dans le parc ou près d'un réservoir naturel. Des compresses fraîches aident à réduire la douleur dans les tempes. Pour installer la compresse, vous avez besoin à la fois sur les tempes et sur le front.

Le thé vert naturel possède des propriétés sédatives et anesthésiques remarquables. Avec des douleurs régulières, il convient de la remplacer par une solution de camomille.

Pourquoi mal à la tête dans les tempes: trouvez et neutralisez la cause! Que faire et comment être traité si vous avez mal à la tête aux tempes?

Des douleurs périodiques dans les temples se produisent dans chaque sixième habitant de notre planète.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, c'est cette maladie qui constitue la principale cause d'invalidité temporaire des travailleurs de toutes les spécialités.

Comment se protéger de l'apparition d'une douleur insupportable dans le temple et que faire si le problème est déjà passé?

Pourquoi la tête fait mal dans les temples: raisons

La douleur dans les temples peut gâcher tellement l’atmosphère qu’au lieu de communiquer avec des enfants ou des petits-enfants, vous ne voulez qu’une chose: vous allonger et subir un supplice intolérable. La médecine officielle a plusieurs raisons de faire souffrir une maladie aussi désagréable:

• Violation du tonus des vaisseaux veineux ou artériels

Migraine ou hypertension intracrânienne

• Tension artérielle (surtout chez les personnes âgées)

• Maladies infectieuses: mal de gorge, grippe, etc.

• Maux de tête dans les temples peuvent après une intoxication à l'alcool, dans la soi-disant gueule de bois

• Surmenage mental, frustration et stress

• Complications du cycle menstruel (surtout pendant la puberté)

• Point culminant chez les femmes

• Inflammation des parois artérielles

• Violation des canaux nerveux de la zone du cerveau crânien

• Pathologie de l'articulation temporo-mandibulaire

Très souvent, les patients souffrant du "mal de tête dans les tempes" ne trouvent pas la véritable cause de la maladie. Des médecins compétents, considérant en détail cette maladie, peuvent dans certains cas ne pas établir un diagnostic exact. Cet état de fait ne plaît certainement pas aux patients.

Quelle est la particularité de la douleur dans les tempes?

«Ma tête me fait mal dans les tempes» - des milliers d'hommes et de femmes se plaignent ainsi, mais un nombre limité de dix d'entre eux décide de consulter un médecin. La douleur aiguë dans la partie temporelle de beaucoup décide d'éliminer les analgésiques habituels, tout en atténuant la douleur, sans toutefois éliminer le problème lui-même. Certains ont peur d'aller à l'hôpital, d'autres - pour identifier des maladies plus graves. Quelle que soit la raison du refus de visiter des professionnels de la santé, c'est incroyablement faux. Seul un neuropathologiste expérimenté sera en mesure de poser un diagnostic correct et de guérir complètement votre corps, d'autant plus que plus vite la cause est comprise, plus il y a de chances que le rétablissement soit rapide.

Le traitement indépendant à domicile ne peut être comparé aux médicaments prescrits. Les résultats de l'auto-traitement sont des complications telles que des réactions allergiques, des troubles gastro-intestinaux, un stress sur le foie et les reins. L’option la plus idéale et la plus appropriée reste bien sûr un recours pour un médecin hautement spécialisé. Cela aidera à prévenir la survenue d'autres maladies indésirables.

Douleur dans les tempes pendant la grossesse

La grossesse est la période où les causes de douleur à la tête résultant de fluctuations hormonales sont pratiquement éliminées. Cependant, les femmes enceintes se plaignent souvent d'avoir mal à la tête au niveau des tempes. Pourquoi ce symptôme douloureux apparaît-il?

• Migraine - la toute première cause de douleur dans les tempes. Pendant cette maladie, éviter les maux de tête n'est tout simplement pas possible.

• Maladies associées à une déficience visuelle.

• Utilisation de produits provoquant des douleurs dans la partie temporale: chocolat, fromage, agrumes.

• Des maux de tête dans la partie temporale peuvent également survenir en raison de conditions météorologiques défavorables, d'une odeur désagréable, d'une lumière vive ou d'un son gênant.

Avec la toxicose précoce, beaucoup de femmes enceintes ont une pression artérielle basse - ceci s'applique au premier trimestre de la grossesse. De ce fait, des maux de tête insupportables dans les temples peuvent apparaître, et le repos et le sommeil aident souvent à s'en débarrasser. Si les maux de tête dans les tempes sont la cause de la toxicose à un stade avancé, il convient de rechercher les protéines dans l'urine, car il ne devrait y avoir aucune intoxication toxique à ce stade.

Migraine et douleur dans les tempes. Comment interconnecté?

Migraine - une maladie neurologique principalement chronique. En plus des nausées, du dysfonctionnement du tube digestif, de la somnolence, de l'irritabilité et de la dépression, la personne souffre également de maux de tête. Habituellement, avec la migraine, la douleur est localisée dans une moitié de la tête et est pulsée.

Les maux de tête dans les tempes avec migraine peuvent être douloureux en raison de la sensibilité à la lumière, des sons forts et des odeurs. Environ 70% des patients chez qui on a diagnostiqué une migraine notent que le mal de tête dans les tempes crée une souffrance incroyable, car les crises peuvent durer de 2 minutes à 2 jours. Lorsque la migraine ne survient pas, une baisse ou une augmentation de la pression artérielle n’affecte pas le diagnostic de traumatisme crânien ou de tumeur au cerveau - les causes de la douleur sont des anomalies neurologiques.

Un neurologue est un spécialiste qui aide à guérir la douleur chez les personnes migraineuses. Il est à noter que la migraine est une maladie héréditaire qui affecte généralement la moitié féminine de la population. Tous les patients ne sont pas capables de récupérer complètement et de se débarrasser complètement de la douleur périodique des tempes. Dans ce cas, le médecin prescrit des analgésiques, des antidépresseurs, des bloqueurs des récepteurs et des canaux.

Comment éviter les maux de tête dans les temples?

La principale cause de maux de tête dans les tempes est la tension prolongée des ligaments, de la ceinture scapulaire supérieure, des muscles et des tendons. Chaque jour, une personne effectue un nombre de mouvements "interdit" tel que les récepteurs et les terminaisons nerveuses deviennent irrités et provoquent un mal de tête insupportable, y compris dans la partie temporale.

Postures et mouvements "corrects", ainsi que des recommandations utiles pour prévenir les courbatures dans les tempes:

• Ne jamais appuyer le menton sur la poitrine

• Il est nécessaire de ne dormir que sur un oreiller doux et confortable pour que la colonne vertébrale ne se plie pas, mais pour être parfaitement uniforme.

• Ne vous penchez pas et ne vous appuyez pas sur les accoudoirs des chaises aussi rarement que possible. Faites des pauses fréquentes, faites le tour du bureau, si vous êtes au travail ou dans la pièce

• Si vous toussez, rappelez-vous qu'une longue toux peut causer des douleurs désagréables aux tempes. À ce moment, prenez des médicaments antitussifs.

• Essayez de ne jamais froncer les sourcils et les rides du front

• Marchez régulièrement au grand air.

• Faites de l'exercice tous les matins, y compris dans la tête et le cou.

• Incluez des aliments riches en vitamines B (blé germé, foie, son, légumineuses, huîtres, riz brun) dans votre alimentation

• Évitez d'utiliser des aliments contenant des conservateurs, des additifs alimentaires et des exhausteurs de goût.

• Évitez le thé et le café forts

• Adoptez un mode de vie sain - éliminez complètement la consommation d’alcool, de nicotine et de drogues

Et si un mal de tête dans les temples? Remèdes populaires

Comme toujours, la médecine traditionnelle dispose de plusieurs outils utiles pour aider ceux qui ont constamment mal à la tête dans les temples:

• Si vous avez mal aux tempes, la méthode la plus efficace consiste à vous réchauffer les jambes. C'est dans les jambes que la majorité des récepteurs, points de "vie" sont contenus. Des bains chauds aideront à se détendre, la douleur disparaîtra d'elle-même.

• Les feuilles de bardane, de chou ou de pied de pied vous aideront à réduire la douleur intense. Il faut les imposer à l'arrière de la tête et aux tempes.

• Il est également utile de toucher la tête dans le sens des aiguilles d'une montre ou du front à l'arrière de la tête.

• Vous pouvez boire une décoction d'ortie si vous souhaitez vous débarrasser rapidement des maux de tête. Une cuillère à soupe d'ortie doit être brassée avec une demi-tasse d'eau bouillante. Bouillon à prendre trois cuillères à soupe trois fois par jour

• Coupez le citron en rondelles et fixez-les aux tempes. L'irritation émergente doit être lubrifiée avec toute la crème pour enfants. La même procédure peut être effectuée avec des betteraves.

• Lorsque la douleur dans les tempes est provoquée par une migraine, l’airelle peut aider.

• Si les maux de tête sont causés par le stress, préparez une infusion de proportions égales de menthe poivrée, de valériane et d’agripaume.

La médecine officielle vient en aide à ceux qui ont mal à la tête dans les tempes

Tous les médicaments doivent être pris qu'après un examen complet, que vous prescrivez à un médecin-neurologue, il vous prescrira également une ordonnance pour les médicaments.

Les analgésiques sont les médicaments les plus utilisés dans le cas de maladies douloureuses dans la région des temples. L'aspirine, l'ibuprofène, l'analgine, le citramon sont une série de pilules qui peuvent arrêter la douleur et améliorer bêtement votre condition.

Afin d'éviter l'apparition d'un accident vasculaire cérébral (qui peut également causer des douleurs aux tempes), le médecin peut vous prescrire des inhibiteurs des cellules des muscles lisses vasculaires, par exemple Vasobral. L'action du médicament vise à réduire la perméabilité des vaisseaux sanguins, à réduire le risque de thrombose et à améliorer les performances mentales et physiques.

Ces pilules, bien qu'elles aident à faire face à la douleur, ne peuvent en éliminer la cause. Pour que le médicament agisse à bon escient sur la source de la douleur, il faut d'abord l'identifier. Cela vous aidera à examiner, par exemple, IRM, UZDS et autres.

Si la douleur dans les temples gêne la vie - faites appel à un spécialiste, ne perdez pas votre temps à chercher des remèdes miracles!

Douleur dans la partie temporale de la tête, toutes causes et traitements efficaces

Dans la région temporale, la douleur est beaucoup plus fréquente que toutes les autres variétés et c'est à partir de là que le syndrome douloureux commence à se propager à d'autres régions. Elle affecte la douleur à la tête, quel que soit l'âge du patient, et peut survenir même chez une personne en bonne santé. Dans certains cas, la zone touchée est limitée à un seul temple, mais plus souvent aux deux.

La douleur dans la partie temporale de la tête influe fortement sur le bien-être général du corps, ce qui peut causer le sommeil, réduire les performances, il est impossible de se concentrer ou de se détendre. De telles manifestations d'inconfort dans le temple changent grandement la personnalité de la personne, elle devient aliénée, nerveuse et irritée, il est donc impossible de retarder le diagnostic et le traitement.

Causes de la douleur dans les tempes

Ce problème peut être provoqué par des affections multiples, mais la manifestation est approximativement la même: sensation de pulsation, de tension et de pression dans la tête. Plus rarement, mais il existe un syndrome douloureux semblable à une coupure. Le plus souvent, les temples sont douloureux au petit matin, à partir desquels une personne se lève au réveil et passe le reste du temps en tourments.

Il n'y a probablement pas de symptômes préliminaires, ils sont imprévisibles. Il n’est pas nécessaire de traiter à la légère, car la détermination rapide de la source d’un symptôme caractéristique aidera à faire face plus simplement à la maladie.

Le plus souvent, le problème de la douleur dans les tempes provient du fait que le corps a une pression artérielle élevée, ce qui a un effet négatif sur l'extrémité des nerfs et crée une pression élevée dans le crâne. Très souvent, la maladie est secondaire et est déclenchée par des anomalies de type pathologique. Bien que primaires, qui résultent de changements physiologiques dans le corps, sont également fréquents. Déjà installé environ 50 causes probables de douleur dans la partie temporale de la tête, nous considérons les plus courantes.

La migraine

Souvent, une migraine provoque une douleur dans la tête entière, mais une sensation désagréable commence à se propager à partir de la tempe. Tout d’abord, il convient de prêter attention à la migraine, caractérisée par un type de douleur pulsé, et également provoquant des nausées, des vomissements et une hypersensibilité au bruit et à la lumière. La migraine apparaît périodiquement et ne porte pas une forme chronique, tandis que le patient est observé irritabilité et nervosité.

La présence de migraine chez de nombreux patients peut être une nouvelle choquante, mais si les symptômes décrits apparaissent périodiquement, vous devez contacter un établissement médical. Aujourd'hui, il existe déjà des médicaments qui peuvent facilement faire face à la maladie, il n'y a aucun sens à boire des analgésiques, car ils sont pratiquement inutiles.

Maladies infectieuses

Lorsque vous appuyez sur les tempes assez fort, mais que vous supportez et accompagné d'une douleur lancinante, cela peut être une manifestation de maladies virales. L'infection est simplement diagnostiquée, car elle présente suffisamment de signes caractéristiques - fièvre, congestion nasale, mal de gorge, etc. Les provocateurs les plus fréquents sont les maux de gorge, la grippe, la brucellose.

Le traitement consiste à éliminer la cause fondamentale, à savoir l'infection du corps. En phase de rémission, le symptôme est minimisé ou disparaît complètement. L'acceptation des analgésiques n'est possible qu'à court terme pour aller chez le médecin.

Angiodystonie cérébrale

La maladie est due à un changement pathologique de l'élasticité des vaisseaux sanguins et provoque des douleurs dans les tempes. En cas d'évolution prolongée de la maladie, des facteurs externes mineurs peuvent provoquer une hémorragie, ce qui est particulièrement dangereux si une artère est endommagée.

La maladie est en outre diagnostiquée à l'aide des symptômes suivants:

  1. Faiblesse, particulièrement dans les membres et engourdissement de courte durée des phalanges;
  2. Des vertiges;
  3. L'apparition d'acouphènes;
  4. Insuffisance de sommeil.

Les céphalées temporelles de cette origine surviennent soudainement et peuvent apparaître à tout moment de la journée. Le plus souvent, manifeste une douleur sourde ou douloureuse.

Pression dans le crâne

Maux de tête dans les tempes souvent dus à une pression intracrânienne excessive, à une accumulation importante de liquide ou à de l'hypertension. En raison de son volume, la liqueur agit sur les récepteurs nerveux et une sensation de pression apparaît, elle peut être de forte intensité.

La maladie est dangereuse pour la santé et la vie, car elle peut entraîner des déviations dans le travail de certaines parties du cerveau, chacune d’elles étant importante. En outre, les vaisseaux se dilatent et peuvent provoquer des saignements importants.

Les patients se plaignent de nausées, d’une diminution de l’acuité visuelle, ainsi que d’une sensation de pincement des yeux de l’intérieur. Avec un excès de pression, une personne a tendance à adopter une position appropriée dans laquelle la douleur à la tête s'atténue, même dans des postures bizarres.

Athérosclérose

La raison probable pour laquelle le mal de tête dans les tempes fait mal est l'athérosclérose. Lorsque les vaisseaux rétrécissent, la lumière devient beaucoup plus petite. Cela entraîne un risque élevé de thrombose, ainsi qu'un manque de nutriments dans le cerveau. L'indication correspondante de la maladie, lorsque la tête souvent dans la région des temples, fait mal, est permanente, et les analgésiques ne donnent pas de résultat positif, du moins à long terme.

Les patients se plaignent d'une mauvaise qualité de la mémoire, d'une fatigue élevée et d'une fatigue rapide, ce qui s'accompagne d'irritabilité.

Maladies du système cardiovasculaire

La maladie a un caractère systémique et provoque des problèmes avec la mise en œuvre des fonctions naturelles du corps, participation dans laquelle le patient ne porte pas. Une partie seulement des maladies peut causer des douleurs à la tête dans le temple. Un symptôme similaire est souvent observé avec une maladie cérébrovasculaire. Les signes supplémentaires sont récurrents, vertiges, pré-inconscients et évanouissements et acouphènes persistants.

Douleurs de cluster

Le plus souvent, les maux de tête dans ce cas sont causés par un article puissant qui souffre d'obésité de stade 1-2, ainsi que par de gros fumeurs. Des douleurs sévères en grappes surviennent en automne et en été, mais peuvent se produire en toute saison. C'est typique pour eux:

  • Une apparition soudaine, les provocateurs externes ne sont pas nécessaires;
  • Le whisky est douloureux au début, mais l’inconfort se transmet plus tard au niveau des yeux;
  • Les yeux commencent à se déchirer;
  • Pose le nez;
  • Une partie ou la totalité du visage devient rouge.

Parfois, il est tellement douloureux qu’une personne ne puisse pas faire son travail habituel, mais elle doit s’asseoir et se masser souvent les tempes. La durée de la rechute ne dépasse pas 1 heure, mais est généralement de 15 minutes.

Artérite

La raison suivante pour laquelle le mal de tête fait mal et la température augmente est l'artérite temporale. Il s’agit d’une maladie caractérisée par l’apparition d’une inflammation dans les veines et les artères de cette région. La douleur est forte, a un type de manifestation palpitant et augmente progressivement avec une conversation prolongée, un rire ou une mastication.

Souvent, les patients essaient de masser la région du temple, ce qui ne vaut pas la peine, car au contraire le syndrome douloureux augmente, de tels mouvements automatiques doivent être exclus.

L'hypertension

Une pression statique élevée entraîne inévitablement une pression sur le front et la localisation est possible dans une autre zone de la tête. Car l'hypertension se caractérise par l'apparition d'une sensation de compression et de pulsations fortes et intenses. L'hypertension a une raison assez banale de l'apparition, notamment:

  1. Expériences psycho-émotionnelles;
  2. Temps fort et pointu;
  3. Tempêtes magnétiques.

Si la tête vous fait mal avec l’hypertension, en particulier au niveau des tempes, faites particulièrement attention aux symptômes suivants: faiblesse du corps, essoufflement, sensations douloureuses peuvent être davantage localisées dans le cœur, ainsi que du bruit dans les oreilles.

Névralgie du nerf trijumeau

Cette pathologie est assez fortement influencée par le fait que la tête fait mal dans les temples et acquiert en même temps un personnage tireur. La durée d'un coup est souvent de 10 à 80 secondes. Il n'y a pas de conditions préalables pour les manifestations, tout se passe sans raison et spontanément. Quelques secondes après le lumbago, un spasme du visage apparaît et les muscles de l'un des côtés commencent à se faire mal.

Les hormones

L'arrière-plan hormonal joue un rôle important si la tête est dans les temples et peut, indirectement ou directement, provoquer leurs symptômes. Surtout souvent se produire dans la période du début et du milieu du cycle menstruel. Le plus souvent manifestée à un jeune âge, l'intensité de la douleur dans les tempes diminue progressivement et elle est éliminée après la naissance.

La période climatérique est un autre moment potentiellement dangereux, le principal problème de la restructuration du fond hormonal. La douleur dans les tempes est sourde et douloureuse. La durée de la manifestation peut aller jusqu'à 3 jours, mais le symptôme disparaît périodiquement et augmente ensuite.

Pathologie de l'articulation temporo-mandibulaire

Souvent, la localisation de la douleur dans les tempes comporte de multiples foyers de manifestation, de l'occiput au dos. Une autre manifestation caractéristique de la déviation est le grincement des dents, ainsi qu'une compression trop forte des mâchoires.

Blessures à la tête

Le diagnostic est souvent simple, la douleur dans les tempes étant précédée d'une chute ou d'un coup à la tête. Souvent, les manifestations sont modérées et ne leur prêtent aucune attention. En fait, un tel signal du corps ne peut être ignoré, car une commotion cérébrale est probable.

Causes physiologiques de la douleur

Ce n’est pas toujours la cause de la douleur dans la région du temple dans la pathologie, peut-être que tout est beaucoup plus simple, une personne est soumise à des effets destructeurs de nature différente.

Les facteurs les plus communs sont:

  • Malnutrition Un régime alimentaire inadéquat, le fait de refuser de manger ou de prendre de la nourriture à très petites doses est une cause probable de douleur. Ils deviennent permanents et accompagnent la personne tout le temps, l'intensité dépend du stade de la famine. Les symptômes primaires peuvent apparaître un jour après l’absence de nourriture;
  • Empoisonnement Les produits de mauvaise qualité sont certainement la première de la liste des causes probables d’empoisonnement, mais pas la seule. Des substances toxiques peuvent être présentes dans tout meuble environnant, y compris un lit ou une cuillère. Déterminez la dépendance de l’acquisition ou de l’utilisation d’objets et l’apparence de la douleur peut être la vôtre;
  • Manque ou excès de sommeil. Le repos devrait durer au moins 8 heures par jour, sinon, la douleur peut accompagner constamment une personne;
  • Le stress et les surtensions ne sont pas des raisons moins rares, en particulier chez les travailleurs ayant une activité mentale ou chez un enfant ayant un emploi du temps serré.

Traitement

Des recommandations spécifiques et appropriées pour tous les types ne peuvent pas être données, car l'élimination de la cause première, et non la lutte contre la douleur, est nécessaire. Même l'utilisation d'analgésiques peut ne pas avoir un résultat positif. Après la découverte d'un malaise fort ou permanent dans le temple est de recourir à l'aide d'un médecin.

Plusieurs traitements efficaces:

  1. La migraine peut être éliminée à l'aide de médicaments tels que les triptans et les ergotamines, par exemple Relpax, Amigrenin, Ergotamine;
  2. Il est possible d'améliorer l'évolution des maladies associées à la pression artérielle élevée à l'aide de médicaments ayant une action correspondante, par exemple Amlodipine, Cardil, Candésartan;
  3. Les causes psychologiques sont éliminées à l'aide de sédatifs: Validol, Diapam, Propazine;
  4. Les causes végétatives des symptômes sont éliminées à l'aide de la méthode physiologique (gymnastique, course à pied, échauffement), ainsi que de médicaments destinés à améliorer le tonus vasculaire: vinpocétine, fort de Ginkor, enduratine.

Pour prévenir la douleur, vous devez éviter les fortes charges de nature émotionnelle et physique, mais aussi bien manger, bien dormir et mener une vie saine.

Conclusion

La douleur dans le temple n'est souvent pas perçue comme une manifestation grave d'anomalies dans le corps. En effet, la raison en est souvent d'ordre physiologique, mais les sources pathologiques sont très dangereuses et il est impossible de retarder leur traitement et leur diagnostic.

Laissez vos commentaires, cela aidera d'autres personnes.