Hydrocéphalie de remplacement externe du cerveau et ses symptômes

L'épilepsie

Ces dernières années, les maladies les plus courantes sont devenues des pathologies associées au système nerveux central. Il convient également de noter que ces anomalies rajeunissent et que, par conséquent, elles sont de plus en plus diagnostiquées chez des patients assez jeunes et d'âge moyen.

De nombreuses pathologies, malformations, maladies du système central sont accompagnées d'hydrocéphalie de remplacement externe du cerveau.

Ce syndrome est caractérisé par un déséquilibre entre la production de liquide cérébral et son absorption. Un tel diagnostic est traitable, mais il est souhaitable qu'il soit opportun, car des complications peuvent survenir. Il n'est pas recommandé de se soigner soi-même et d'établir un diagnostic dans cette situation.

Hydrocéphalie de remplacement externe du cerveau: définition

L'hydrocéphalie de remplacement externe du cerveau (communément appelée «hydropisie») est une pathologie courante entraînant une perturbation de la capacité de travail du système nerveux central. En conséquence, on observe une absorption du liquide cérébral dans l’organe du patient.

En outre, cette pathologie peut provoquer une diminution de la taille du cerveau et de l’espace devenu libre et rempli de ce fluide. L'hydrocéphalie de substitution peut se développer de manière presque asymptomatique sur une longue période.

Vous pouvez également lire sur l'hydrocéphalie en plein air dans notre article similaire.

Tableau clinique

Au stade initial, la pathologie dans la plupart des cas ne peut pas être diagnostiquée indépendamment, car il n’ya pas de symptomatologie prononcée. Cette condition s'appelle une maladie bénigne. Si le degré d'endommagement de cet organe n'est pas important, le corps essaiera de se rétablir et de normaliser la circulation du liquide cérébral.

Un pronostic léger est positif, traitable et n'a presque aucun effet.

Classification

Cette pathologie cérébrale a sa propre classification par type:

  1. Par origine, la maladie est:
    • héréditaire;
    • acquis.
  2. Par la nature du développement de la maladie est:
    • Pointu Cette forme de pathologie est caractérisée par la fugacité.
    • Subaiguë. Sous cette forme, la pathologie se développe en quelques mois.
    • Chronique. Le développement de cette forme dure à partir de six mois.

En outre, les experts distinguent encore la forme passive de la pathologie, également appelée «modérément sévère». Il est considéré comme le plus dangereux, car il ne présente pas de symptômes graves. Lorsque le patient se rend compte que la maladie est toujours présente et progresse, l'hydrocéphalie est déjà bien avancée.

La maladie peut également avoir un cours constant, quand il n'y a pas de diminution du cerveau, mais une augmentation du liquide cérébral.

Si le patient se sent bien, le traitement est effectué par une méthode conservatrice. Le patient doit toujours être sous la surveillance d'un spécialiste et subir des examens.

Si le patient présente une progression de la maladie, le traitement est effectué de manière spectaculaire.

Si vous ne fournissez pas une intervention opportune, le patient peut devenir affaibli, observer une incontinence urinaire, de graves maux de tête, une violation du système musculo-squelettique. À noter également que si vous n’effectuez pas de traitement, cela peut être fatal.

Prononcé modérément externe

L'hydrocéphalie externe modérément sévère peut être une maladie distincte et le symptôme associé d'autres pathologies, telles que:

  1. Lésion cérébrale.
  2. AVC
  3. Tumeur.
  4. Maladies infectieuses.

Il faut également rappeler que cette pathologie peut survenir chez des patients en raison de:

  • troubles du mouvement;
  • hypertension artérielle;
  • aussi avec l'athérosclérose.

L'hydrocéphalie légère en plein air peut être de plusieurs types:

  1. Congénitale Développé en raison de facteurs environnementaux défavorables dans la période prénatale. En conséquence, le bébé a des problèmes avec le système nerveux, il y a des défauts. Dans la plupart des cas, la pathologie est diagnostiquée chez les enfants nés prématurément. Il présente des signes évidents indiquant la présence de la maladie. La prévention comprend le diagnostic prénatal de l'hypertension à l'intérieur du crâne et l'élimination de ses causes.
  2. Acquis. Il se développe à la suite d'une lésion cérébrale et de processus inflammatoires. Il présente également des symptômes prononcés, entraînant certaines complications.

Ce type d'hydrocéphalie présente les caractéristiques principales suivantes:

  • la migraine;
  • nausée et bâillonnement;
  • somnolence, violation de l'appareil vestibulaire;
  • émission involontaire d'urine;
  • aux yeux de deux.

Les causes provoquantes de l'hydrocéphalie modérée comprennent:

  1. Changements d'âge.
  2. Athérosclérose
  3. Hypertension artérielle.
  4. Lésion cérébrale.
  5. Alcoolisme
  6. La méningite

Extérieur extérieur

Hydrocéphalie externe ouverte du cerveau - absorption réduite du liquide cérébral, mais communication simultanée libre entre les espaces contenant des boissons alcooliques

Causes de l'hydrocéphalie de remplacement

Cette pathologie du cerveau chez les personnes âgées est due à l'athérosclérose ou à l'hypertension. Aussi provoquer une maladie peut et l'alcoolisme.

Les patients à risque sont ceux qui ont subi une commotion cérébrale. Chez les bébés, il est provoqué par des infections du système nerveux, ainsi que par une hypoxie intra-utérine.

Chez les adolescents et les adultes, la maladie survient à la suite de:

  • altération du métabolisme ou de la fonctionnalité de la colonne cervicale;
  • infections du système nerveux;
  • blessure à la tête;
  • intoxication de différents types.

Les symptômes

La maladie se distingue par ses symptômes:

  1. Céphalée intense qui peut évoluer en migraine.
  2. Hypertension artérielle.
  3. L'engourdissement des parties du corps se situe principalement dans les membres inférieurs ou supérieurs.
  4. Respiration altérée
  5. Assombrissement des yeux.
  6. Coordination altérée.
  7. Nausée
  8. Somnolence.

Signes chez les enfants et les adultes

L'hydrocéphalie de substitution de divers types est située directement à l'intérieur du crâne et a un effet négatif sur le système nerveux central. Les maladies du cerveau peuvent se développer à tout âge.

Quant aux signes, ils peuvent être assez divers et chaque patient sera différent:

  1. Mal de tête et lourdeur dans la tête.
  2. Perturbation de la pression.
  3. Augmentation du rythme cardiaque et du rythme cardiaque.
  4. Sueur forte.
  5. Nausée et envie d'émétique.
  6. Somnolence le jour et insomnie la nuit.
  7. Faiblesse, fatigue constante.
  8. Irritabilité.
  9. Perturbation du mouvement.

Nous vous suggérons de lire l'article sur l'hydrocéphalie mixte chez les enfants.

Si la maladie progresse, les symptômes deviennent plus prononcés et accentués:

  • Le patient peut avoir des problèmes de mémoire, de pensée, de logique, il devient inattentif.
  • De tels changements peuvent provoquer la démence et d'autres troubles psychologiques.
  • Souvent, les patients souffrant d'hydropisie cérébrale présentent des complications sous la forme de crises d'épilepsie et de coma.

Traitement

Le traitement de cette pathologie cérébrale peut être effectué par différentes méthodes - conservatrice ou chirurgicale. Le traitement dépendra des résultats de l'examen.

Pour que le processus aboutisse à un résultat positif, il est nécessaire d’atteindre les objectifs suivants:

  1. Élimination de la cause provocatrice.
  2. Élimination des symptômes désagréables. Un traitement conservateur est prescrit - prendre des médicaments, des médicaments qui ont un effet positif sur la production de liquide cérébral.

Traitements chirurgicaux

Le traitement chirurgical n'est prescrit que dans le cas de progression de la pathologie du cerveau. Le shunt est reconnu comme une opération efficace qui aide à rétablir la circulation normale du liquide. Il faut également prendre en compte le fait qu'une telle opération peut provoquer des complications.

Le traitement endoscopique est considéré comme une méthode chirurgicale plus moderne.

Il a un grand nombre de points positifs:

  1. Aucun shunt n'est utilisé.
  2. Peu de chance de complications.
  3. Restaure la circulation du liquide cérébral.
  4. Petite intervention chirurgicale.
  5. Le corps est rapidement et facilement restauré.
  6. Coût de transaction acceptable.

Il ne faut pas oublier que le traitement conservateur ne fait que suspendre le développement de la maladie, mais il ne l'éliminera pas.

Prévention des maladies

Si la maladie a été diagnostiquée et traitée rapidement, la plupart des complications peuvent être évitées.

Pour éviter l'hydrocéphalie, il est recommandé de suivre les recommandations d'un spécialiste et de faire attention aux méthodes préventives:

  1. Traitement opportun des infections et des processus inflammatoires.
  2. Refus de consommer des boissons alcoolisées.
  3. Prévention de l'athérosclérose et de l'hypertension.
  4. Mode de vie approprié, mode de vie actif.
  5. Alimentation correcte et équilibrée.
  6. Examen attentif et régulier après une lésion cérébrale.
  7. Une visite à un spécialiste lors de la première manifestation de la maladie.

Si le patient réussit l'examen à temps et que l'hydrocéphalie est détectée au stade initial, la probabilité de guérison est plus grande.

Hydrocéphalie externe du cerveau chez l'adulte

Hydrocéphalie externe - accumulation de liquide céphalo-rachidien dans l’espace sous-arachnoïdien, causée par une violation de son absorption dans le lit veineux. La maladie de cette forme est rarement diagnostiquée chez l'adulte, la nature de ses symptômes dépend du type de pathologie. L'hydrocéphalie externe du cerveau récemment détectée chez l'adulte et le manque de traitement adéquat menacent le patient de complications: altération de l'activité cérébrale, démence, syndrome de Parkinson et désadaptation complète dans la vie quotidienne et sociale.

Classification

Selon les formes de violation et les raisons de leurs causes, on distingue les types d'hydrocéphalie externe suivants:

  1. Hydrocéphalie ouverte - la production de liquide céphalo-rachidien est réalisée, mais les cellules cérébrales endommagées ne l’absorbent pas.
  2. Hydrocéphalie fermée - caractérisée par une difficulté ou un blocage du mouvement du liquide céphalo-rachidien et de son accumulation dans les tissus cérébraux. En tant qu'obstacles bloquant les canaux du LCR, des tumeurs, des caillots sanguins, des hématomes, des formations apparues en raison des processus inflammatoires peuvent agir.
  3. Hydrocéphalie de substitution (non occlusive) - le liquide remplit les espaces dans les structures du cerveau qui sont libérés en raison d’une diminution de la matière grise (atrophie du cerveau). Le danger de cette forme de pathologie réside dans l’absence de traitement rapide, car ses signes caractéristiques apparaissent à un stade avancé de développement.
  4. Type externe d'hydrocéphalie modérée - le liquide de liqueur dû à une violation de sa circulation s'accumule directement dans l'espace sous-arachnoïdien.
  5. Hydrocéphalie hypotrophique - se produit en cas de malnutrition du tissu cérébral, accompagnée de symptômes aigus tels que nausée, vomissements, douleur intense à la tête, diminution des fonctions vestibulaires.
  6. Hydrocéphalie hypersécrétoire - résulte de la production excessive de liquide céphalo-rachidien, dont le tissu cérébral n’est pas capable d’absorber une grande quantité. Dans ce cas, le liquide commence à remplir la cavité intracrânienne.

Selon le type d'origine, l'hydrocéphalie externe peut être congénitale et acquise. Dans le premier cas, la maladie résulte de pathologies intra-utérines ou d'infections transmises par une femme enceinte et d'une activité difficile du travail. Dans le second cas, des complications sous forme d'hydrocéphalie externe du cerveau apparaissent après des traumatismes intracrâniens, des maladies du système vasculaire et vertébral, la croissance tumorale, des processus infectieux et inflammatoires affectant le cerveau.

Symptômes et signes d'hydrocéphalie externe

La nature des symptômes de l'hydrocéphalie externe dépend de sa gravité.

Au premier stade (bénin), le patient ressent un léger inconfort inhérent à la plupart des troubles neurologiques:

  • maux de tête faibles mais réguliers;
  • des vertiges;
  • la faiblesse;
  • assombrissement des yeux.

A ce stade, en raison de symptômes bénins, l'hydropisie cérébrale ne peut pas être reconnue visuellement. La maladie présente donc souvent un second degré plus avancé.

Le deuxième stade (modéré) est caractérisé par des signes plus prononcés indiquant une augmentation de la pression intracrânienne:

  • douleur intense à la tête, qui s'intensifie le matin, après un effort physique, un éternuement et une toux, changeant de position;
  • sensation de pression et d'éclatement dans le crâne;
  • pression sur les orbites;
  • l'apparition de taches de couleur et de flashs dans les yeux;
  • gonflement du visage;
  • transpiration qui se produit au moment des attaques;
  • nausées et vomissements, n'apportant pas de soulagement et ne dépendant pas de l'apport alimentaire;
  • dépression, nervosité, irritabilité;
  • se sentir fatigué, fatigué.

Les symptômes neurologiques qui se manifestent avec constance à ce stade de la maladie incluent:

  • troubles visuels - strabisme, vision réduite;
  • engourdissement des membres;
  • sensibilité réduite;
  • paralysie de parties du corps - partielle ou complète;
  • manque de coordination;
  • troubles de la parole et difficulté à percevoir.

L'hydrocéphalie externe du cerveau au dernier degré (grave) est la plus dangereuse. Avec son développement, la pression du fluide sur les cellules du cerveau est si intense que le patient développe des symptômes graves:

  • crises d'épilepsie;
  • perte de conscience;
  • état de "stupeur";
  • perte complète de l'intelligence et de la pensée;
  • l'amnésie;
  • miction involontaire;
  • perte de compétences en matière de soins personnels;
  • état de coma.

Au dernier stade de l'hydrocéphalie externe, le patient est sujet à une invalidité, avec le développement rapide de l'œdème cérébral, il peut mourir.

Causes de la maladie

L'une des principales causes de l'apparition d'une hydrocéphalie externe du cerveau chez l'adulte est une violation de l'absorption du liquide céphalorachidien dans les parois du lit veineux, qui se produit dans le contexte de processus inflammatoires affectant les structures cérébrales, le système vasculaire et les cellules des villosités arachnoïdiennes. Les pathologies suivantes y contribuent:

  • maladies infectieuses affectant le tissu cérébral - tuberculose, méningite, encéphalite;
  • accident vasculaire cérébral, dans la plupart des cas - hémorragique;
  • hémorragie sous-arachnoïdienne;
  • blessures à la tête et au col utérin - les hématomes internes résultant d'une exposition traumatique empêchent l'absorption normale du LCR dans le tissu cérébral;
  • blessures à la colonne vertébrale - une violation de la sortie de fluide des structures cérébrales est due à la compression des canaux cérébrospinaux par les tissus oedémateux;
  • infections purulentes dans les tissus cérébraux;
  • les tumeurs qui se développent principalement dans le tronc cérébral;
  • intoxication prolongée du corps chez les personnes qui abusent de l'alcool et prennent des boissons alcoolisées de qualité médiocre.

Une hydrocéphalie de remplacement externe est due à une atrophie du tissu cérébral, apparue dans le contexte de processus pathologiques progressifs:

  • dysfonctionnement métabolique;
  • l'athérosclérose;
  • encéphalopathie vasculaire ou sénile;
  • sclérose en plaques;
  • diabète sucré.

Si un adulte a des antécédents de maladies pouvant déclencher le développement d'une hydrocéphalie externe, il doit subir un examen prophylactique périodique par un neuropathologiste. En cas d'apparition d'un complexe de symptômes caractéristiques de l'hydropisie du cerveau, le médecin doit être contacté immédiatement.

Méthodes de diagnostic

En présence d'un complexe de symptômes caractéristiques de l'hydrocéphalie externe, une personne doit contacter un neuropathologiste. Avant la désignation d’une étude diagnostique, le médecin détermine, lors de l’examen initial, le degré de développement des réflexes moteurs, la vitesse de réponse des muscles et des articulations lorsqu’ils y sont exposés. Pour confirmer le diagnostic d '"hydrocéphalie externe du cerveau", le patient est examiné selon les méthodes suivantes:

  • examen ophtalmologique - pour détecter le gonflement des nerfs et la stagnation des liquides dans les tissus de l’organe visuel, caractéristiques de l’hypertension intracrânienne;
  • Échographie du cerveau et des structures du cou - pour évaluer le système vasculaire;
  • radiographie de la tête avec contraste - pour identifier les causes ayant contribué à la violation de l'écoulement du fluide (hématomes, lésion du lit veineux);
  • tomodensitométrie - vous permet d'évaluer le degré d'expansion des fissures de l'espace sous-arachnoïdien causé par une pression accrue du liquide céphalorachidien, la présence de formations intracrâniennes et la taille des zones du tissu cérébral touché;
  • Ponction lombaire - la consommation de liquide céphalo-rachidien vous permet de déterminer le degré de pression sur le tissu cérébral et de classer l'infection pouvant déclencher le développement d'une hydrocéphalie externe (p. Ex. Encéphalite, méningite);
  • L'IRM est la méthode la plus fiable qui permet de poser un diagnostic précis tout en classant la maladie et en déterminant la vitesse de son évolution.

Ce n’est qu’après avoir subi un examen approfondi et déterminé le type de céphalgie que le médecin pourra prescrire un traitement.

Traitement de l'hydrocéphalie externe du cerveau chez l'adulte

Les mesures thérapeutiques contre l'hydrocéphalie externe devraient viser à soulager la pression du liquide CSF sur le tissu cérébral, à normaliser la circulation sanguine du cerveau et le fonctionnement du système nerveux central. Pour ce faire, en fonction du degré de pression du fluide et de la gravité des symptômes, un traitement médicamenteux ou chirurgical est recommandé au patient.

Le traitement médicamenteux comprend la prise des groupes de médicaments suivants:

  • AINS (Ketorolac, Nimesil, Nurofen) - pour soulager les maux de tête;
  • diurétiques (diakarbe, furosémide) - pour améliorer la sortie du fluide des structures cérébrales et sa sortie dans le système urinaire;
  • médicaments nootropes (Cavinton, Noofen) - pour renforcer et normaliser le travail du système vasculaire;
  • corticostéroïdes (prednisolone) - prescrits pour l'inflammation grave et le gonflement du tissu cérébral;
  • préparations à base de potassium (Asparkam, Panangin) - prescrites en association avec des diurétiques pour reconstituer le potassium.

Le régime de traitement est déterminé par le médecin, en choisissant la posologie pour chaque indicateur. L'automédication pour l'hydrocéphalie diagnostiquée n'est pas autorisée, car elle peut nuire considérablement au bien-être et aggraver la situation.

Si le traitement médicamenteux est inefficace, la chirurgie est recommandée. Actuellement, pour le traitement de l'hydrocéphalie cérébrale, des interventions chirurgicales sont effectuées à l'aide de méthodes peu invasives, permettant de soulager la pression artérielle sur le cerveau et d'éliminer la cause première de la pathologie avec un risque minimal de complications. Ceux-ci comprennent:

  • chirurgie endoscopique - vous permet d'éliminer la pathologie qui empêche l'écoulement du liquide céphalo-rachidien (par exemple, les hématomes et les caillots sanguins dans les vaisseaux), ainsi que d'éliminer l'excès de liquide à l'extérieur de l'espace sous-arachnoïdien;
  • manœuvre - un système de drainage spécialement installé assure l'évacuation de l'accumulation de liquide dans les cavités vides - la région abdominale ou l'oreillette droite.

La chirurgie ouverte avec craniotomie est réalisée dans des cas exceptionnels, lorsque l'accumulation de liquide est due à une hémorragie étendue ou à une lésion intracrânienne grave. La nécessité d'une telle intervention est déterminée par la consultation de médecins, tandis que les risques de complications probables sont mis en balance avec les conséquences d'une non-exécution de l'opération.

Symptômes et traitement de l'hydrocéphalie cérébrale externe

La cause de maux de tête fréquents et de convulsions chez une personne peut être une hydrocéphalie externe de remplacement du cerveau. Il s'agit d'une condition pathologique dans laquelle la production de liqueur et son absorption augmentent. Le liquide s'accumule dans la cavité du crâne, appuie sur le cerveau, perturbe le travail des neurones. L'hydrocéphalie (hydropisie) peut survenir en raison d'un traumatisme, d'une maladie infectieuse passée, de l'athérosclérose. Plus la pathologie est diagnostiquée tôt, plus il est facile de normaliser l'état du patient.

Qu'est-ce que l'hydrocéphalie cérébrale?

La substance du cerveau ne touche pas les os du crâne car elle flotte constamment dans le liquide céphalo-rachidien, le liquide céphalo-rachidien. La liqueur protège les tissus cérébraux du stress mécanique, aide à réguler la température, alimente les cellules. La quantité approximative de liquide céphalorachidien chez un adulte est de 140 à 155 ml. En moyenne, il y a une mise à jour complète trois fois par jour.

La violation de la production de liquide céphalo-rachidien et de son absorption entraîne une détérioration du cerveau. Lorsque le liquide céphalo-rachidien est abondant, son excédent s’accumule progressivement dans la cavité du crâne, sous la membrane cérébrale. Le liquide céphalo-rachidien peut s'accumuler dans les ventricules, qui gonflent et se pressent contre la substance grise du cerveau, le repoussant (hydrocéphalie de remplacement interne).

Une compression constante provoque la mort neuronale et une atrophie des cellules cérébrales. Le nombre de cellules nerveuses diminue, le patient présente des symptômes neurologiques associés à des lésions cérébrales.

La différence entre l'hydrocéphalie de remplacement externe et d'autres types d'œdème cérébral réside dans le fait que cet état pathologique peut survenir sous une forme latente, de manière chronique. Le volume des cellules cérébrales diminue, la place des cellules mortes est occupée par le liquide céphalo-rachidien, dont la production ne diminue pas, mais augmente.

Causes de la maladie

Déterminant la cause de la pathologie, vous pouvez sélectionner le traitement avec précision. Nous avons déjà compris ce qu'est l'hydrocéphalie de remplacement, examinons maintenant les causes de cette affection. Il convient de distinguer trois catégories d’âge de patients susceptibles de développer une hydrocéphalie:

  • Nouveau-nés Causes de l'hydropisie:
    • Infections intra-utérines.
    • Maladies causées par diverses infections au cours des premiers mois de la vie.
    • Blessures à la tête à l'accouchement.
    • Apport en oxygène insuffisant au sang, intra-utérin et survenu pendant l'accouchement (asphyxie avec le cordon ombilical, longue période anhydre).

    Symptômes principaux

    Les symptômes de l'hydropisie chez les enfants et les adultes diffèrent, chez les enfants la pathologie est plus aiguë. Les symptômes communs incluent le déclin mental grave chez les patients jeunes.

    Symptômes de la maladie chez l'adulte

    L'hydrocéphalie cérébrale de substitution chez l'adulte peut se développer de manière chronique ou aiguë. Au stade bénin, l'hydropisie chronique est bénigne, le patient signalant le plus souvent l'apparition de sensations désagréables lors du développement d'une hydrocéphalie modérée. Symptômes de la maladie:

    • Maux de tête fréquents, symptômes similaires aux crises de migraine.
    • Nausée le matin, envie de vomir.
    • Crampes
    • Engourdissement au bout des doigts.
    • Fatigue accrue.
    • Faiblesse musculaire générale.
    • Transpiration
    • Double yeux.

    Les symptômes suivants se produisent également:

    • Troubles du sommeil: somnolence diurne et incapacité à s'endormir la nuit.
    • Dépréciation de la mémoire, incapacité de se souvenir des dates habituelles: date de naissance, jour de la semaine, année.
    • Une personne devient léthargique, apathique. Il semble indifférent aux événements, inertie, manque d'initiative.
    • Les capacités intellectuelles sont réduites, la parole est perturbée, il n'y a pas de réponses cohérentes aux questions posées.
    • Dans des conditions avancées, à un stade grave de la pathologie, une perte de compétences en matière de soins personnels est possible et une incapacité à contrôler les fonctions de miction peut se développer.
    • Violation de la marche, du brassage, de la marche avec les jambes écartées.

    L'augmentation de la pression artérielle ou intracrânienne n'est pas un signe de développement de l'hydropisie, bien qu'elle puisse parfois se produire. En l'absence de traitement, l'état du patient s'aggrave et peut entraîner une paralysie ou un coma. La forme aiguë de la maladie se caractérise par un développement rapide, une manifestation claire des symptômes.

    Comment se produit l'hydrocéphalie cérébrale de remplacement chez le nouveau-né?

    Bien que, pendant l'hydrocéphalie, les cellules du cerveau meurent et soient remplacées par des liquides, les os du crâne ne restent pas dans la même position chez le nouveau-né. La quantité de liqueur frottée, gonflant le crâne. L'hydrocéphalie de remplacement externe chez un nourrisson se caractérise par les symptômes suivants:

    • Tremblement des mains et du menton.
    • Arythmie, tachycardie.
    • Blanchissement de la peau.
    • Inclinant la tête en arrière.
    • Crampes sévères.
    • Régurgitations fréquentes, fontaine vomissante.
    • Violation des mouvements des globes oculaires.
    • Le "cerveau" incessant pleuré provoqué par un mal de tête.
    • Décalage dans le développement: tenir la tête plus tard, l'impossibilité de se retourner, le filet, se tenir debout.

    Le crâne d'un enfant malade est déformé, la section du cerveau est beaucoup plus grande que celle du visage. Le front fait saillie, des veines fortement saillantes sont visibles sur la région temporale de la tête. Les sources du nouveau-né se dilatent, se gonflent et pulsent fortement. La tête d'un enfant souffrant d'hydrocéphalie de remplacement externe est très grosse, disproportionnée par rapport à tout le corps. Avec la croissance de l'enfant, le volume du crâne augmente, les fontanelles ne grandissent pas ensemble ou tardivement, à tort, avec déplacement.

    Il est également possible que l'évolution chronique de la maladie, lorsque les symptômes neurologiques soient légers, la tête du nouveau-né dépasse légèrement la taille normale autorisée.

    Diagnostics

    Un neurologue ne peut pas poser de diagnostic sur la base des plaintes du patient et des manifestations neurologiques externes de la maladie, bien que la collecte de données sur la perturbation du cerveau commence avec elles. A l'examen, le médecin détermine la sensibilité des membres du patient, la réaction à une irritation de la peau de différentes parties du corps. Réalisation d'un test spécial pour la coordination.

    Lors du diagnostic, il est nécessaire de prendre en compte les maladies dont souffrait le patient, qu'il ait eu une blessure au cou ou à la tête au cours des dernières années. Même un an après une commotion cérébrale, une personne peut développer une hydrocéphalie de remplacement. Le diagnostic comprend les études suivantes:

    • Imagerie par résonance magnétique. Il aide à déterminer la gravité de l'état du patient, à évaluer la taille de l'hydropisie, son type, les causes possibles de développement.
    • Tomographie par ordinateur. Avec son aide, un neurologue peut avoir une idée de l'état du cerveau du patient: les contours du cortex, l'état de la matière grise, la taille de l'espace intracrânien rempli de liqueur. De plus, avec la tomodensitométrie, il est établi s'il existe des tumeurs, des kystes, des hématomes et des anévrismes dans la cavité crânienne.
    • Rayon X du crâne. Fondamentalement, les réservoirs à la base du crâne sont étudiés pour déterminer la taille de l’hydropisie, les caractéristiques du courant du liquide céphalo-rachidien.
    • Angiographie des vaisseaux du cou et de la tête. Conduite dans le but d'identifier les dommages aux vaisseaux sanguins, l'irrigation sanguine du cerveau.
    • Neurosonographie. C'est une échographie du cerveau des nouveau-nés. Il est réalisé chez les enfants dont les sources ne sont pas fermées. Il aide à établir la taille de l'hydropisie, son apparence.

    Si le patient a fréquemment des crises épileptiques, le passage de l'échoencéphalographie est indiqué. Cette étude aide à déterminer s'il existe des foyers d'activité accrue dans le cerveau du patient et à déterminer les modifications pathologiques de la substance grise.

    Caractéristiques du traitement

    Au début de l'hydrocéphalie, l'utilisation d'un traitement médicamenteux est préférable. Un neurologue peut prescrire un médicament:

    • Analgésiques - pour éliminer les maux de tête, les crises de migraine.
    • Anticonvulsivants - avec épilepsie prononcée, convulsions tonico-cloniques.
    • Diurétique - aide à éliminer le gonflement du cerveau et à accélérer l'élimination du liquide en excès.
    • Vasotropes et nootropiques - pour la normalisation de la circulation cérébrale.
    • Corticostéroïdes - pour soulager l'inflammation aiguë du cerveau, si elle est à l'origine du développement de l'hydropisie.
    • Des médicaments sédatifs sont prescrits pour normaliser l'état mental des tranquillisants personnels.

    Si l'hydrocéphalie de remplacement ne répond pas aux médicaments, le patient doit accepter une intervention chirurgicale. Auparavant, le shunt était largement utilisé - retrait de l'excès de LCR avec un shunt de la tête dans la cavité abdominale. Comme cette méthode de traitement est souvent accompagnée de complications, les médecins modernes préfèrent les opérations endoscopiques: aqueductoplastie, septostomie cérébrale, shunt endoscopique.

    Traitement de l'hydrocéphalie de remplacement externe traitement du cerveau

    Quels sont les signes qui peuvent déterminer l'hydrocéphalie de remplacement externe du cerveau et comment traiter cette maladie?

    Toutes les informations sur le site sont fournies à titre informatif seulement. Avant d'appliquer toute recommandation, assurez-vous de consulter votre médecin. L'automédication peut être dangereuse pour la santé.

    ELENA MALYSHEVA: Comme il est facile de surmonter un mal de tête. Méthode éprouvée - écrivez une recette. Lire plus

    La forme d'hydrocéphalie la plus courante est considérée comme l'hydrocéphalie de remplacement externe du cerveau; ce que c'est et quelle menace cela représente, peu de gens le savent. L'hydrocéphalie externe de remplacement (NZG) du cerveau, ou, comme on l'appelle aussi dans le peuple, l'hydropisie, est une maladie assez compliquée et dangereuse du système nerveux central, dans laquelle le volume du cerveau est considérablement réduit et le liquide céphalo-rachidien prend sa place.

    Le liquide céphalo-rachidien protège le cerveau des tremblements, fournit l'apport sanguin au cerveau, aide à reconstituer les nutriments, élimine les substances indésirables. Avec l'hydrocéphalie, ces fonctions sont altérées, ce qui entraîne une accumulation de liquide céphalo-rachidien, une dilatation des ventricules et une augmentation de la pression sur les tissus cérébraux. Cela perturbe le processus d'approvisionnement en sang, ce qui empêche le cerveau de remplir ses fonctions.

    1 Classification et manifestations de la maladie

    Dropsy du cerveau peut se manifester sous trois formes: externe, interne et mixte. Lorsqu'une forme externe de la maladie se produit, le liquide céphalo-rachidien est recueilli dans l'espace sous-arachnoïdien. Dans la forme interne - dans les ventricules. Et avec une forme mixte de manifestations de l'hydrocéphalie, le fluide s'accumule dans toutes les parties du cerveau. En plus des formes susmentionnées de la maladie, les médecins distinguent modérée, capable de procéder sous une forme latente et non de progresser. Mais tôt ou tard, la maladie se fera sentir et la circulation sanguine dans le cerveau sera affectée. L'hydrocéphalie de toute forme nécessite une intervention thérapeutique immédiate et un traitement complet.

    La NZG peut être classée par type:

    • par origine (acquise ou héréditaire);
    • par la nature du développement (aigu, subaigu, chronique).

    Si vous ignorez les symptômes de l'hydrocéphalie, cela peut entraîner une détérioration de l'activité mentale, un manque de coordination. Par conséquent, il est très important de consulter immédiatement un spécialiste dès les premières manifestations de la maladie. Les symptômes de l'hydropisie peuvent être très divers, parmi lesquels:

    • vomissements;
    • maux de tête;
    • hypertension artérielle;
    • manque de coordination;
    • nervosité;
    • des convulsions;
    • somnolence diurne et insomnie la nuit;
    • fatigue accrue;
    • rythme cardiaque accéléré;
    • transpiration accrue;
    • vision floue;
    • démarche perturbée.

    N'oubliez pas que dans les derniers stades du cerveau, les symptômes ne feront qu'augmenter. Les patients vont souffrir d’oubli de la mémoire et devenir plus diffus.

    Personne n'est à l'abri de cette maladie, un adulte et un enfant peuvent tomber malades, les raisons étant différentes. La NZG est une maladie dangereuse et plutôt compliquée, vous ne devez donc pas fermer les yeux sur les symptômes et tout laisser au hasard. Cette maladie doit être prise au sérieux. Afin de comprendre d'où vient cette maladie et quelle est la raison de son développement, il est nécessaire de comprendre les causes de son apparition.

    2 causes du PSG


    Si vous supprimez le mal de tête avec les pilules, il revient après un moment. Encore plus fort et comme toujours au mauvais moment. Sans prendre les mesures appropriées, la douleur devient chronique et interfère avec la vie. Découvrez comment les lecteurs du site gèrent les maux de tête et les migraines avec un outil d'un sou.

    La raison principale de la BNC est le dysfonctionnement du système nerveux central, c’est-à-dire que le liquide céphalo-rachidien peut être produit en grande quantité et remplir la boîte intracrânienne.

    Il y a beaucoup de raisons menant à une telle maladie, nous allons donc analyser les causes de la NGD chez des personnes de différents âges.

    À un âge précoce, une infection du système nerveux et une hypoxie intra-utérine peuvent être la cause de l'hydropisie. Chez les écoliers et les adultes, l'hydropisie peut être causée par des infections du système nerveux, une altération des processus métaboliques dans le corps, des intoxications endogènes et exogènes et des blessures. Chez les personnes âgées, la maladie peut être causée par l’athérosclérose ou par l’hypertension.

    Malgré les causes susmentionnées de l'hydropisie, ceux qui ont eu une commotion cérébrale, des blessures à la tête, des tumeurs ou ceux qui présentent une fonction des vertèbres cervicales sont à risque.

    Les raisons incluent la consommation excessive d'alcool et la présence de parasites dans le cerveau.

    Hydrocéphalie de substitution: causes, signes, traitement

    L'hydrocéphalie de remplacement du cerveau est l'un des types de la maladie: la substance du cerveau diminue progressivement en volume et est remplacée par le liquide céphalo-rachidien.

    L'hydrocéphalie est une accumulation excessive dans les ventricules et dans l'espace sous-arachnoïdien du liquide céphalo-rachidien cérébral, le LCR.

    La maladie (son autre nom est l'hydropisie) est plus souvent diagnostiquée à un âge avancé et nécessite un traitement obligatoire.

    Causes de la pathologie

    La cause directe de l'hydrocéphalie est une violation de la circulation du liquide céphalo-rachidien par les voies naturelles.

    Parfois, le liquide céphalo-rachidien peut être produit en excès, ce qui entrave également son écoulement normal. La survenue de ces processus conduit à:

    • maladies inflammatoires du cerveau causées par des infections;
    • lésion cérébrale traumatique;
    • maladie vasculaire cérébrale (athérosclérose, anévrisme);
    • kystes cérébraux (congénitaux et acquis);
    • augmentation de la pression (hypertension);
    • l'alcoolisme;
    • la présence de parasites dans le cerveau.

    Dans certains cas, les médecins ne peuvent pas savoir pourquoi la hydropisie de remplacement du cerveau se développe.

    Classification

    La maladie se manifeste sous plusieurs formes:

    • L'hydrocéphalie de remplacement externe du cerveau est une forme classique de la maladie dans laquelle le volume du cerveau diminue et l'espace précédemment occupé par la substance du cerveau est rempli de liqueur;
    • hydrocéphalie de remplacement interne du cerveau, dans laquelle la majeure partie du liquide s’accumule dans les ventricules du cerveau;
    • Hydrocéphalie de remplacement mixte du cerveau, dans laquelle le liquide céphalo-rachidien s'accumule dans les ventricules et dans l'espace situé sous les membranes du cerveau - la cavité sous-arachnoïdienne.

    L'hydrocéphalie de tous types est sujette au progrès et nécessite donc presque toujours un traitement complet de la maladie.

    Les variétés mixtes, intérieures et extérieures donnent nécessairement les symptômes caractéristiques qui obligent les patients à se rendre à la clinique.

    Les médecins détectent également l'hydrocéphalie de remplacement modérée du cerveau - une forme dans laquelle la maladie ne progresse pas et qui survient longtemps sous une forme latente.

    Malgré le fait qu'une personne puisse se sentir normale, des violations de la circulation sanguine cérébrale apparaîtront tôt ou tard. C'est pourquoi une hydrocéphalie modérée requiert également des effets thérapeutiques opportuns.

    Signes de

    L'hydrocéphalie de substitution (externe, interne et mixte) est localisée dans l'espace intracrânien et affecte directement le système nerveux central.

    Les symptômes de la maladie peuvent être très divers:

    • maux de tête, lourdeur dans la tête (ces symptômes sont plus prononcés le matin);
    • chute de pression;
    • palpitations et arythmies;
    • transpiration excessive;
    • des nausées et des vomissements;
    • somnolence diurne et insomnie la nuit;
    • diminution de la performance, fatigue;
    • nervosité, irritabilité;
    • vision floue;
    • changement de démarche.

    Plus tard, les symptômes cérébraux s'intensifient. Les patients souffrent de troubles de la mémoire, ils ne peuvent pas effectuer des opérations simples avec des nombres dans leur esprit, ils deviennent distraits.

    Une diminution de l'intelligence peut mener à la démence (démence) et à d'autres troubles mentaux. Les complications de l'œdème sont également les crises d'épilepsie et le coma.

    Diagnostics

    L'hydrocéphalie de substitution sous toutes ses formes est détectée à l'aide de:

    • résonance magnétique et tomodensitométrie. permettant d'évaluer le degré de maladie et la localisation du fluide;
    • recherche sur le fond d'œil (ophtalmoscopie);
    • une étude du liquide céphalo-rachidien à l'aide d'une ponction lombaire (un échantillon de liquide céphalo-rachidien est prélevé dans un trou à l'aide d'une fine aiguille);
    • tests sanguins (pour la présence de microorganismes pathogènes);
    • Échographie;
    • radiographie de contraste - angiographie (étude utilisant le produit de contraste introduit dans les vaisseaux).

    Basé sur le diagnostic prescrit le traitement.

    Thérapie

    Traitement conservateur

    Les types externes, internes et mixtes de la maladie dans les phases aiguës nécessitent un traitement immédiat.

    Pour ce faire, les médecins procèdent à la première élimination d'une petite quantité de liquide au moyen de ponctions dans le crâne.

    Le traitement ultérieur de l'hydrocéphalie de remplacement du cerveau dépend de la gravité de la maladie.

    Parfois, les médicaments sont prescrits à l'aide de médicaments qui régulent la pression intracrânienne et stimulent l'irrigation sanguine du système nerveux central.

    Traitement fortifiant, physiothérapie, balnéothérapie - les conifères et les bains de sel, le traitement anti-inflammatoire sont également prescrits.

    Intervention chirurgicale

    Le traitement conservateur n’est pas toujours couronné de succès. Les médecins pratiquent donc une thérapie radicale - une intervention chirurgicale. Des procédures telles que le pontage et la chirurgie endoscopique sont effectuées.

    Shunt - la création d'une solution de contournement pour l'alcool. Les tubes flexibles sont placés dans la cavité intracrânienne et excrétés dans l'environnement interne du corps, généralement dans le péritoine.

    Les opérations entraînent de nombreuses complications, car les shunts se bouchent souvent, se plient et deviennent inutilisables. Cela conduit à la nécessité d'un remplacement d'urgence du shunt.

    La direction prioritaire dans la thérapie moderne de l'œdème cérébral est la chirurgie endoscopique neurochirurgicale.

    Une ouverture est faite dans les ventricules cérébraux à travers laquelle le fluide s'écoule dans les citernes du cerveau. La progression de l'opération est surveillée sur l'écran du moniteur, car l'endoscope est équipé d'une mini-caméra vidéo.

    Le traitement endoscopique vous permet de vous passer d'une intervention importante et ne présente pratiquement aucune complication. Dans le même temps, la qualité de vie du patient s’améliore - il n’est pas nécessaire de procéder à une révision régulière des shunts et d’avoir peur d’un colmatage soudain du tube.

    Une hydropisie de remplacement en plein air est souvent un diagnostic qui dure toute la vie. Ainsi, même si le traitement est exécuté avec succès, le patient doit régulièrement subir un examen de son état au centre de santé.

    Prévention

    Il est possible de prévenir les maladies en fournissant un traitement rapide des maladies infectieuses et en surveillant le fonctionnement normal du système vasculaire.

    Un mode de vie sain - le refus de l'alcoolisme, du tabagisme, de produits qui affectent négativement l'état des vaisseaux sanguins du système circulatoire - réduit également la probabilité de développement d'une hydropisie remplaçable du cerveau.

    Symptômes et traitement de l'hydrocéphalie cérébrale externe

    L'hydrocéphalie du cerveau, ou comme on appelle cette maladie dans le peuple, l'hydropisie, est une accumulation excessive de liquide céphalorachidien (LCR) dans l'espace intrasuboral du cerveau et ses ventricules. Il en résulte une expansion et une atrophie du cerveau. La cause de cette maladie peut être liée à des processus pathologiques conduisant à une violation de l'écoulement et de la circulation du liquide céphalo-rachidien. Ces processus résultent de maladies inflammatoires du cerveau, de blessures à la tête, d'asphyxie, de malformations du système nerveux central, de tumeurs au cerveau, de maladies vasculaires du cerveau et de maladies parasitaires.

    Dropsy peut causer les deux bébés et les personnes âgées.

    Les principales manifestations de l'hydropisie:

    • maux de tête
    • convulsions
    • irritabilité et nervosité
    • vomissements
    • paralysie

    Chez les nouveau-nés, le principal symptôme de la maladie est la croissance rapide du crâne. Mais en général, les symptômes de la maladie dépendent de sa forme et de son type.

    L'hydropisie externe cérébrale est la forme la plus courante d'hydropisie. Dans ce cas, pour plusieurs raisons, il y a une diminution du volume du cerveau dont la place est remplie de liquide céphalo-rachidien.

    Les causes de la maladie peuvent être: hypertension, athérosclérose, commotion cérébrale, dysfonctionnement de la vertèbre cervicale.

    Les principaux signes d'hydrocéphalie de remplacement externe sont un engourdissement de diverses parties du corps (le plus souvent des extrémités), un manque d'air, une pâleur, un assombrissement des yeux et un manque de coordination. Mais une personne malade peut ne pas remarquer ses manifestations en raison de la compensation du volume du cerveau par le liquide céphalorachidien.

    Diagnostic et traitement de l'hydrocéphalie cérébrale

    L'hydrocéphalie externe de caractère de substitution est diagnostiquée par tomodensitométrie (TDM) et imagerie par résonance magnétique (IRM), ainsi que par ponction lombaire et examen du fond d'œil. Si, à la suite de l'examen, le patient reçoit un rapport d'IRM contenant une image d'hydrocéphalie de remplacement externe, un traitement lui est alors prescrit. En outre, des études telles que: l'échographie, les rayons X, l'angiographie, le diagnostic en laboratoire de la présence de virus de la rubéole, de l'herpès, de la syphilis, de la toxoplasmose et du cytomégalovirus.

    L'hydrocéphalie de remplacement externe du cerveau peut avoir un caractère à la fois progressif et permanent. À débit constant, la diminution du volume cérébral ne progresse pas et, par conséquent, aucune augmentation du volume du liquide céphalorachidien ne se produit. Et si le patient a une condition satisfaisante, le traitement n'est généralement pas prescrit, limité à un examen régulier et à une observation par des spécialistes.

    La nature progressive de la maladie peut entraîner la démence, des troubles de la marche, de graves maux de tête, une incontinence urinaire et même la mort. Par conséquent, un traitement immédiat est nécessaire.

    Un résultat satisfaisant du traitement de l'hydrocéphalie de remplacement du cerveau est la réduction et la stabilisation de la pression intracrânienne.

    Si la nature de la maladie est permanente, procédez à un traitement ambulatoire. Habituellement, l'ensemble des prescriptions comprend un traitement fortifiant, des bains de sel, de diurétiques, des anti-inflammatoires et des désensibilisants.

    Le diakarbe (diurétique) et les préparations contenant du potassium (pour maintenir l'équilibre électrolytique) sont prescrits pour une longue période. Si les poches ne peuvent pas être enlevées, le liquide céphalo-rachidien est perforé.

    Avec le caractère progressif de l'évolution de l'hydrocéphalie de remplacement externe du cerveau, ils ont recours à des méthodes chirurgicales de traitement.

    Traitements chirurgicaux

    Depuis les années cinquante du XXe siècle, la méthode d'intervention chirurgicale la plus courante est le pontage, qui rétablit la circulation du liquide céphalo-rachidien. C'est une chirurgie très efficace, mais elle comporte de nombreuses complications. Après la chirurgie, le patient doit souvent subir une intervention chirurgicale pendant toute sa vie en raison de la révision du shunt.

    De nos jours, le traitement endoscopique de l'hydrocéphalie est considéré comme une méthode prioritaire en neurochirurgie. L'endoscopie présente plusieurs avantages par rapport à la chirurgie de pontage. C'est:

    1. restauration de la circulation physiologique du liquide céphalo-rachidien,
    2. l'implantation du système shunt n'est pas utilisée, ce qui réduit le risque de complications,
    3. moins de chirurgie et de blessures
    4. plus économique
    5. en période postopératoire, la qualité de vie du patient est meilleure.

    Le traitement chirurgical de l'hydrocéphalie de remplacement externe est la seule méthode de lutte contre cette maladie. Le traitement médicamenteux ne peut que stopper le développement de la maladie.

    Avec le traitement opportun de l’hydrocéphalie externe de substitution chez le jeune enfant, les processus pathologiques se stabilisent dans la plupart des cas, ce qui contribue à son développement normal. Et le traitement rapide des enfants plus âgés et des adultes permet leur rétablissement complet.

    Les parents ont une situation difficile. La petite fille est malade. sa mère est atteinte de schizophrénie, son père ne s’intéresse pas beaucoup à elle, c’est accidentellement que le résultat de l’IRM de la fille est tombé entre les mains. Si possible, veuillez commenter. Qu'est-ce que c'est Comment aider et quelle est la prévision?

    Hydrocéphalie modérée

    Diverses conditions pathologiques du cerveau sont accompagnées d'une hydrocéphalie de remplacement externe modérée du cerveau. L'hydrocéphalie est une maladie caractérisée par un déséquilibre entre la production et l'absorption du liquide céphalo-rachidien. Un diagnostic précoce et un traitement adéquat contribuent à améliorer la qualité de vie de la grande majorité des patients atteints d'hydrocéphalie. Candidats et docteurs en sciences médicales, neurologues de la catégorie la plus élevée, travaillent à l’hôpital Yusupov. Ils sont des experts dans le domaine des maladies du système nerveux central.

    L’examen complet des patients est effectué à l’aide des appareils modernes des principaux fabricants européens, américains et japonais. L'hydrocéphalie de remplacement externe modérément sévère est traitée avec des médicaments. Les neurologues abordent individuellement le traitement de chaque patient, en fonction de l'âge, de la cause de la maladie, du degré d'endommagement du tissu cérébral, de la gravité des troubles de la fonction nerveuse. Les neurochirurgiens des cliniques partenaires utilisent des méthodes opérationnelles innovantes pour traiter l’hydrocéphalie. Les cardiologues, les endocrinologues et les ophtalmologues conseillent les patients de l'hôpital Yusupov. Cette approche permet d'identifier les premiers signes d'hydrocéphalie externe légèrement prononcée et de prévenir la progression de la maladie.

    Causes et facteurs de risque d'hydrocéphalie

    Une hydrocéphalie modérée pendant une longue période est asymptomatique. Il se développe dans le contexte de diverses maladies du système cardiovasculaire, du diabète sucré, de troubles aigus et chroniques de la circulation cérébrale.

    L'hydrocéphalie de substitution est le résultat de maladies accompagnées d'une diminution du volume de la substance cérébrale. L'espace libéré est rempli de liquide céphalorachidien. Une quantité excessive de liquide céphalo-rachidien serre la substance du cerveau, ce qui entraîne une perturbation des fonctions nerveuses.

    Les causes suivantes d'hydrocéphalie de remplacement externe modérée du cerveau sont connues:

    • lésion cérébrale traumatique;
    • accident vasculaire cérébral;
    • tumeurs cérébrales;
    • maladies infectieuses.

    Une hydrocéphalie externe légèrement sévère peut survenir chez des patients souffrant d’hypertension artérielle, d’athérosclérose cérébrale et de diabète sucré. L’abus de boissons alcoolisées, les troubles métaboliques et l’instabilité de la colonne cervicale sont des facteurs provocants d’une hydrocéphalie de remplacement externe relativement modérée.

    Signes d'hydrocéphalie de remplacement modéré

    L'hydrocéphalie de remplacement modéré ne présente pas de symptômes cliniques graves. Les neurologues de l'hôpital Yusupov identifient la maladie à l'aide de méthodes de recherche supplémentaires. Avec la progression de la maladie augmente la pression de l'excès de liquide céphalo-rachidien sur la substance du cerveau, ce qui conduit aux symptômes suivants:

    • mal de tête intense qui se développe en migraine;
    • engourdissement des membres supérieurs ou inférieurs;
    • assombrissement des yeux;
    • manque de coordination des mouvements et de la démarche;
    • nausées et vomissements.

    Les patients ont une démarche instable. Ils se plaignent que leurs pieds semblent coller au sol. Le symptôme pronostique défavorable de l'hydrocéphalie de remplacement est la somnolence. Il augmente à la veille de l'augmentation des symptômes neurologiques et du développement d'un état comateux. Une intervention chirurgicale effectuée à temps peut stabiliser l'état du patient.

    Les médecins de l'hôpital Yusupovskogo utilisent des méthodes modernes pour le diagnostic de l'hydrocéphalie:

    • échographie des vaisseaux cérébraux;
    • imagerie par résonance calculée ou magnétique;
    • la craniographie;
    • citerne;
    • l'angiographie.

    Après avoir analysé les résultats de l'examen, les médecins de la clinique de neurologie établissent le diagnostic final et traitent le patient.

    Traitement de l'hydrocéphalie de remplacement

    Lorsque le patient reçoit un diagnostic d'hydrocéphalie de remplacement externe modérée du cerveau, le traitement vise à réduire la pression cérébrale, à améliorer la nutrition de la substance cérébrale et à éliminer la pathologie à l'origine de la maladie. Les neurologues de l’hôpital Yusupov prescrivent un traitement déshydratant aux patients. Il réduit la production de boisson alcoolisée et élimine l'excès de liquide dans le corps du diacarbe. Le médicament est utilisé en association avec le lasix ou le furosémide. Afin de prévenir une diminution du taux de potassium dans le sang, les patients prennent de l’asparkam. Pour améliorer la nutrition du tissu cérébral, utilisez cavinton (vinpocétine), gliatiline, actovéginine (solcoséryle), choline, cérébrolysine, cortexine, semax, memenoplant. Les préparations améliorent l'activité fonctionnelle des zones du cerveau intactes. Les cardiologues prescrivent des antihypertenseurs aux patients souffrant d’hypertension artérielle, choisissent des doses individuelles et des schémas thérapeutiques.

    Les neurologues prescrivent aux patients atteints d'athérosclérose cérébrale compliquée d'hydrocéphalie des médicaments qui réduisent le taux de cholestérol dans le sang. Un traitement antithrombotique par l'acide acétylsalicylique ou le clopidogrel est associé à un risque élevé de formation de thrombus et de développement d'un AVC ischémique. Une approche globale du traitement des patients présentant une hydrocéphalie de remplacement modérée permet aux médecins de permettre aux médecins de l'hôpital de Yusupov d'influencer non seulement les symptômes, mais également la cause de la maladie. Lorsque la pression artérielle se stabilise, l'hypertension cérébrale et les symptômes d'hydrocéphalie diminuent.

    Avec la progression des symptômes d'hydrocéphalie de remplacement, le seul traitement radical est le shunt. Les neurochirurgiens des cliniques partenaires installent un shunt dans la cavité cérébrale, à travers lequel une quantité excessive de liquide céphalo-rachidien s’écoule dans l’abdomen, la cavité pleurale ou l’oreillette. La présence de vannes permet aux médecins de contrôler le volume de liqueur évacuée. Dans les tubes, les chirurgiens peuvent injecter des substances médicamenteuses qui dissolvent les caillots sanguins et préviennent le développement de complications infectieuses.

    Une méthode plus moderne de traitement chirurgical de l'hydrocéphalie de remplacement consiste en des interventions chirurgicales endoscopiques. Grâce à eux, la circulation du liquide céphalo-rachidien est rétablie. Les neurochirurgiens des cliniques partenaires pratiquent les opérations endoscopiques suivantes:

    • aqueductologie;
    • ventriculocystomie endoscopique du bas du troisième ventricule;
    • le ventriculocysticisme;
    • système de dérivation endoscopique;
    • septostomie;
    • ablation endoscopique des néoplasmes intraventriculaires du cerveau.

    La chirurgie endoscopique présente plusieurs avantages par rapport aux interventions de dérivation. Après l'opération, le patient récupère l'écoulement physiologique du liquide céphalo-rachidien des ventricules vers les citernes basales du cerveau. Pendant la chirurgie, les neurochirurgiens n’implantent pas de corps étranger dans le corps, ce qui élimine le développement de complications infectieuses et la nécessité de révisions. La chirurgie endoscopique est moins traumatisante et plus économique. Après eux, la qualité de vie des patients s’améliore.

    Même en présence du moindre soupçon de présence d'une hydrocéphalie de substitution, appelez l'hôpital Yusupov. Vous serez réservé par un neurologue. Le médecin procédera à un examen, établira un diagnostic précis et prescrira le traitement. Avec une hydrocéphalie de remplacement cérébral externe modérée, l'état du patient est stabilisé pendant longtemps sous l'influence de médicaments.