Étourdi après avoir mangé: que faire?

L'épilepsie

Souvent, les gens se plaignent d’être étourdis quand ils ne mangent pas pendant longtemps. Et si avec la faim tout est clair, alors le vertige après avoir mangé est plus difficile. Habituellement, c’est ainsi que le corps réagit quand il n’est pas possible de manger rapidement, et après une longue pause, la consommation de nourriture était très abondante. Mais si les vertiges après les repas sont devenus constants, il s'agit d'un motif d'inquiétude, car ils indiquent que votre santé n'est pas en ordre. Les médecins appellent cet état de vertige.

Vertigo: causes et comment manifeste

Étourdi juste après un repas ou après un court moment? Ceci est souvent la conséquence de l’une des 5 raisons suivantes:

  1. Allergies alimentaires.
  2. L'hypovolémie.
  3. Régime alimentaire sous forme altérée ou très rigide.
  4. Syndrome de dumping précoce ou tardif.
  5. Abus de produits qui causent des vertiges.

En outre, des symptômes supplémentaires peuvent s'ajouter au symptôme ci-dessus, ce qui non seulement aggrave l'état du patient, mais également indique des problèmes de santé graves:

  • des nausées qui peuvent provoquer des vomissements, parfois même en mangeant;
  • les mains et les pieds deviennent froids, ils se sentent faibles, ce qui est la conséquence d'une défaillance du rythme cardiaque;
  • la respiration est altérée, peut être accompagnée d'essoufflement;
  • une pâleur non naturelle apparaît, des taches rouges et des rougeurs peuvent accompagner l'épiderme;
  • fonction visuelle réduite;
  • il y a des bruits et des bourdonnements dans les oreilles;
  • peut avoir des frissons et des sueurs froides.

C'est important! Les symptômes ci-dessus se produisent rarement tous ensemble, généralement seulement au dernier stade de la maladie, et si nous parlons de la forme initiale de la maladie, celle-ci ne représente pas plus de deux ou trois symptômes simultanément.

Manifestations d'allergies alimentaires

Pourquoi après avoir mangé? C'est peut-être ainsi que votre corps réagit à un produit. Les allergies alimentaires - la réaction individuelle de tout organisme, et peuvent donc se manifester de différentes manières.

Le plus souvent, il s'agit d'éruptions cutanées et de rougeurs, mais il peut s'agir de vertiges. Et ces derniers ne seront pas nécessairement accompagnés d'éruptions cutanées. Lorsque tous les symptômes apparaissent ensemble, et avec eux gonflement, douleur aiguë dans l'abdomen, alors vous ne pouvez pas le temps. Il est nécessaire d'appeler d'urgence une ambulance ou d'aller à la clinique, car cela peut entraîner un choc anaphylactique pouvant être fatal.

Hypovolémie: manifestations

Cette maladie en plus des vertiges est accompagnée des symptômes suivants:

  • soif épuisante;
  • sentiment constant de faiblesse et de fatigue rapide;
  • l'arythmie;
  • crampes abdominales;
  • une forte diminution de la pression artérielle;
  • la peau devient très pâle avec une teinte bleuâtre.

Étonnamment, malgré l'augmentation de l'apport liquidien, la vidange de la vessie est extrêmement rare. Une hypovolémie apparaît en raison d'une diminution du volume de sang circulant dans les vaisseaux. Si la maladie débute, il en résultera une atteinte grave du flux sanguin dans le thorax et le péritoine.

Régime alimentaire: le danger d'une telle nourriture

Lorsqu'il s'agit d'un régime économe, dans lequel la nutrition est équilibrée, bien que sous une forme réduite, il n'y a pas de danger particulier pour la santé. Mais le plus souvent, les personnes à la diète constituent elles-mêmes un régime, et sans violations, cela ne suffit pas. Et ils conduisent au fait qu'il n'y a pas de flux normal de nutriments dans le corps et, par conséquent, conduisent à des vertiges. Et plus une personne mange longtemps, plus les symptômes et la détérioration de la santé sont graves. Cela conduit généralement à des problèmes dans le tractus gastro-intestinal.

C'est important! Le régime alimentaire doit être sélectionné uniquement par un spécialiste qualifié pour obtenir l'effet souhaité et pour ne pas nuire à la santé.

Le plus souvent, le vertige survient chez les patients souffrant d'anorexie, ce qui se manifeste par le refus psycho-émotionnel de la personne de se nourrir. Il ne manifeste pas de faim, ce qui signale le manque de "carburant" pour le corps. Toute consommation de nourriture est désagréable pour lui, accompagnée de tachycardie et de transpiration abondante.

Après avoir mangé, les personnes souffrant de boulimie ont également des vertiges. Et cela est dû au fait qu’après avoir mangé une portion d’enorme taille, le patient commence à prendre des mesures visant à éliminer les calories consommées:

  • prendre des laxatifs;
  • abus de médicaments diurétiques;
  • provoquant des vomissements chimiques ou mécaniques;
  • forte fluctuation des périodes de trop manger et de faim.

Intéressant Ce n'est pas nécessairement le patient atteint de boulimie qui se démarque par son excès de poids. Au contraire, il l'aura dans la norme, ce qui rend l'identification d'un tel problème encore plus difficile.

Syndrome de dumping

S'il y a des problèmes avec le tractus gastro-intestinal et qu'il cesse de fonctionner normalement, cela peut provoquer l'apparition d'un syndrome de dumping. Ses symptômes peuvent varier et dépendent du stade de la maladie:

Tôt lorsque la tête commence à tourner dans les 20 minutes suivant un repas. Ceci est généralement une digestion accélérée. Et s’il y en a beaucoup, le corps n’est tout simplement pas capable de le digérer immédiatement, et il commence à se déplacer dans les intestins sous une forme non cuite.

Cela se produit souvent après une fête bruyante et abondante. Cela peut être accompagné de symptômes supplémentaires:

  • faiblesse dans les membres;
  • des nausées;
  • envie de vomir;
  • fréquence cardiaque rapide.

Plus tard, lorsque le vertige survient 2,5 à 3 heures après un repas. Cette étape présente les symptômes suivants:

  • une forte crise de faim, et ce malgré le fait que vous ayez récemment mangé serré;
  • la paresse, la passivité, la somnolence;
  • l'estomac gronde bruyamment;
  • rougeur de la peau sur le visage sans raison apparente;
  • sueurs froides;
  • une forte diminution de la glycémie, qui revient rapidement à la normale après avoir mangé des aliments;
  • la fonction visuelle diminue - les mouches noires et l'éblouissement clignotent devant vos yeux, la vue est floue;
  • envie de bâillonnement.

Produits dangereux

Quand une personne abuse des aliments riches en tyramine, un vertige extrême ne devrait pas être une surprise. Et tout cela parce que la substance susmentionnée contribue au rétrécissement des vaisseaux cérébraux et peut entraîner des vertiges, même une perte de conscience est possible. Tout le monde ne sait pas ce que sont ces produits, mais ils incluent:

  • les agrumes, capables de provoquer de tels symptômes après avoir mangé trois morceaux par jour;
  • fromages naturels, y compris transformés, tels que le roquefort, le cheddar et similaires. Une pièce de 100 grammes par jour peut provoquer des vertiges;
  • aliments ou boissons qui favorisent la fermentation active - bière, kvas, airan, kéfir, fromage cottage, pâtisserie;
  • poisson et viande en conserve;
  • aliments marinés;
  • l’avocat et ses dérivés, jusqu’à 3 fruits moyens par jour.

C'est important! Si après avoir refusé de manger, le symptôme de vertiges mentionné ci-dessus ne disparaît pas, il est nécessaire de se rendre de toute urgence à la clinique.

Comment traiter?

Les accès uniques sont traités avec des médicaments tels qu'Imodium ou Motilium. Afin de ne pas amener la situation à une situation critique, il convient de respecter les règles suivantes:

  1. Régime alimentaire uniquement avec un spécialiste et sous son œil vigilant. Il est préférable que ce soit un régime avec une prédominance de protéines et de légumes, pas d'aliments glucidiques.
  2. Après avoir mangé, ne courez pas tête baissée, mais reposez-vous allongé ou assis pendant au moins 10 minutes.
  3. Réduisez la quantité d'aliments gras en assouplissant sérieusement le régime alimentaire. Tabou sur les graisses animales.
  4. Novocaine avant chaque repas vous permettra d'éviter non seulement les vertiges, mais également les sensations désagréables dans l'estomac.
  5. Interventions cardinales:
  6. Transfusion sanguine, qui est effectuée lorsqu'un symptôme est déclenché par une infection;
  7. L'opération, lorsque le vertige était le résultat de graves problèmes au niveau du tractus gastro-intestinal et constituait une menace pour la vie et le bon fonctionnement du corps.

Ce symptôme est souvent ignoré jusqu'à ce que la situation devienne critique. Il est beaucoup plus difficile à traiter et les moyens conventionnels, tels que Motilium ou la novocaïne, ne peuvent pas le faire. Par conséquent, soyez prudent, car votre santé est entre vos mains.

Que faire si vous vous sentez étourdi après avoir mangé

Si vous avez un bon appétit ou, au contraire, vous devez parfois manger suffisamment, alors après avoir mangé, vous avez la tête qui tourne et des nausées. Même si ces phénomènes sont rares, il faut soupçonner la présence d’une maladie appelée syndrome de dumping.

Causes possibles et symptômes

En mangeant, mais plus souvent après avoir mangé, certaines personnes ont mal à la tête. Cela est dû aux processus de résection. L'estomac ne fait pas face à la digestion des aliments. Une grosseur est formée, ce qui, une fois dans le duodénum, ​​augmente le flux sanguin vers la région intestinale. En conséquence, l'apport sanguin au cerveau diminue et il existe de graves symptômes, notamment des vertiges après avoir mangé.

On appelle toutes ces conditions désagréables le syndrome de dumping de l'estomac et il ne peut pas fonctionner normalement.

La pathologie se manifeste par les phénomènes suivants:

  • la léthargie;
  • rotation de la tête;
  • la pression diminue;
  • la peau devient pâle;
  • l'apparition de taches non naturelles sur la peau;
  • des nausées;
  • pendant le repas, la fréquence cardiaque change;
  • sueurs froides

Il y a deux étapes dans la manifestation de la pathologie. La différence dans la durée et la période de l’état. Le stade précoce se développe 15 minutes après avoir mangé. Mais la prochaine - quelques heures plus tard. Le syndrome de décharge tardive est moins dangereux, mais il s'accompagne de symptômes plus prononcés.

Syndrome de dumping précoce

Les aliments entrent dans le tractus gastro-intestinal sans avoir encore le temps de digérer. Les vertiges sont dus à une augmentation de la pression intestinale. Le syndrome précoce se manifeste par les symptômes ci-dessus.

Si des vertiges se produisent régulièrement après un repas, une visite dans un établissement médical est requise. De plus, la pulsion émétique peut provoquer le développement de la boulimie - l'estomac refusera de manger. Naturellement, des ulcères et diverses maladies sont possibles.

Étourdi à ce stade n’est pas la quantité de nourriture, ni l’incapacité de la supporter. Les vertiges proviennent d'un petit morceau ou d'un jus, à partir duquel la fermentation se développe dans l'estomac.

Syndrome de dumping tardif

Différences de ce stade du syndrome précoce:

  • la peau ne devient pas pâle, mais violette;
  • dans l'estomac "faim" grondant;
  • vision floue et perte de concentration;
  • si vous prenez un test sanguin, il montrera une nette diminution de la glycémie;
  • après avoir mangé une très forte sensation de faim.

Si de tels symptômes se produisent rarement, ne vous inquiétez pas. C'est un banal suralimentation. Lors de manifestations régulières, il est nécessaire de consulter un spécialiste, sinon les conséquences pourraient être graves.

Réactions négatives aux produits

L'effet du vertige provient de la consommation de certains aliments. Les réactions allergiques provoquent des aliments riches en protéines et en additifs nocifs.

Si la langue devenait soudainement enflée, il était difficile à avaler, des nausées apparaissaient et la tête était très étourdie après avoir mangé. Vous devez prendre un antihistaminique immédiatement et consulter un médecin. Si vous ne réduisez pas la manifestation de l'allergie, il y aura des conséquences graves, y compris la mort.

Pourquoi étourdi après avoir mangé? Ce trouble peut causer des produits contenant de la tyramine. Cette substance provoque une vasoconstriction. En conséquence, la pression augmente.

La tyramine est mal tolérée par l'organisme. Il y aura des plaintes constantes de vertige et de léthargie. Il y a souvent des nausées. Des symptômes similaires se manifestent souvent lorsque la consommation excessive d’agrumes, de conserves, de pâtisseries et de chocolat est importante.

Le café peut aussi causer la tête qui tourne, mais le mécanisme de développement dans ce cas est différent. Le café inhibe la production d'hormone antidiurétique, ce qui augmente la quantité d'urine. En conséquence, le volume plasmatique diminue et le débit sanguin cérébral est perturbé. Est-il possible d'éviter ce processus? Vous pouvez, si après le café boire un verre d'eau. Cela empêche l'hypovolémie (réduction du plasma).

L'excès de sucre provoque également des vertiges. Doux dans les intestins commence à fermenter. De ce fait, tourbillonnement et nausée - les composants de la fermentation affectent les vaisseaux.

Parfois, pour guérir, il est conseillé de limiter la nutrition. Mais dans le cas du vertige, avec un régime strict, ils devraient être reportés. Un régime pauvre en glucides et en nutriments provoque des vertiges dus à la malnutrition et à la faim. Ceci est souvent confondu avec le syndrome de dumping. Mais les causes sont différentes. Étourdi avec un régime serré provoque une alimentation déséquilibrée et des carences nutritionnelles nécessaires à la vie.

Mesures pour éliminer ce phénomène

Le schéma thérapeutique est choisi en fonction du stade et de la cause du trouble.

Les options de traitement suivantes sont disponibles:

  • les médicaments prescrivant des vertiges sont prescrits: Imodium, Motilium;
  • parfois utilisé Novocain. Appliquer avec des symptômes graves, et il est pris avant les repas;
  • après avoir mangé, vous devez vous reposer. Aucune activité physique;
  • très rarement avoir recours à la transfusion sanguine.
Elle intervient rarement en chirurgie sauf si une échographie révèle une pathologie intestinale. Mais généralement, le fait de suivre de simples ordonnances élimine la maladie en peu de temps.

On peut en conclure que les vertiges sont dus à un régime alimentaire inadéquat et aux conséquences du syndrome de dumping. Mais dans les deux cas, vous devriez revenir à une alimentation normale et adopter un mode de vie sain. Cela affectera positivement l'irrigation sanguine du cerveau. Mais il ne faut pas oublier une autre raison du vertige après avoir mangé: il s’agit d’une infection alimentaire suivie d’un empoisonnement.

Étourdi après avoir mangé: raisons

Les plaintes qui, après avoir commencé à manger, commencent à se sentir étourdi et à ressentir une sensation de faiblesse associée à des nausées peuvent être entendues assez souvent. L'inconfort peut être attribué à un déjeuner copieux après une longue abstinence, s'ils surviennent rarement et rapidement. Vous ne pouvez pas ignorer les symptômes qui apparaissent régulièrement, quelle que soit la portion d'aliment et le contenu, car ils peuvent signaler le développement de la maladie et sa transition ultérieure vers le stade avancé.

Symptômes et signes associés

Dans la plupart des cas, les vertiges qui surviennent après avoir mangé sont accompagnés d'autres symptômes non moins désagréables. Ceux-ci comprennent:

  • nausée, souvent accompagnée de vomissements;
  • la faiblesse;
  • les acouphènes;
  • tremblant dans les membres, avec les orteils des mains et les pieds deviennent froids;
  • pâleur de la peau, apparition de taches rouges à contours flous;
  • essoufflement, essoufflement;
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • éblouissement et taches colorées dans les yeux;
  • grondement et sensation de lourdeur dans l'estomac;
  • sueurs froides, sensation de froid.

L'apparition de plusieurs des symptômes décrits simultanément avec des vertiges immédiatement après avoir mangé indique que le corps est exposé à des facteurs indésirables ou qu'un dysfonctionnement s'est produit dans le travail du système gastro-intestinal.

Causes possibles

Des vertiges accompagnés d'un sentiment de faiblesse peuvent survenir lorsque vous mangez trop, en particulier s'ils étaient précédés d'une abstinence alimentaire prolongée. La cause de cette affection est un afflux accru de sang dans l'estomac afin de digérer une grande quantité de nourriture et sa sortie des structures cérébrales.

Si les symptômes sont constamment inquiets et commencent à causer une gêne, la raison peut en être une des conditions pathologiques:

  • l'hypovolémie;
  • les allergies alimentaires;
  • syndrome de dumping;
  • empoisonnement à la tyramine;
  • régime difficile.

Il est possible de reconnaître la cause exacte de l'apparition de symptômes désagréables, après avoir mangé des vertiges, une faiblesse, etc., en fonction des signes caractéristiques de la maladie.

Si la cause est l'hypovolémie

On appelle hypovolémie un trouble gastro-intestinal, dans lequel la nourriture est partiellement digérée et introduite dans l’intestin sous une forte pression en raison d’une insuffisance de liquide. La cause des vertiges dans cette maladie est la réduction du flux sanguin dans les vaisseaux. En plus de ce symptôme, l'hypovolémie se caractérise par les symptômes suivants:

  • soif inextinguible;
  • faiblesse et rythme cardiaque rapide;
  • abaisser la pression artérielle;
  • crampe d'estomac après avoir mangé;
  • peau pâle;
  • urine faible, malgré une forte consommation de liquide.

Lorsque les symptômes d'hypovolémie sont prononcés, il est important de diagnostiquer rapidement la maladie afin de prévenir une altération du flux sanguin dans la poitrine et l'abdomen.

Pour ce faire, le médecin doit déterminer la cause du manque de liquide dans le tube digestif et l'éliminer. En outre, on prescrit au patient des médicaments qui compensent la perte de liquide, ce qui peut inclure une solution de chlore et de sodium.

Si la cause est des allergies alimentaires

Des vertiges et une sensation de faiblesse peuvent apparaître après la consommation de certains aliments et suppléments. Les allergènes peuvent être:

  • produits protéiques;
  • pâtisseries et autres produits à base de farine;
  • bonbons - bonbons, crèmes, caramel;
  • des conservateurs et des additifs alimentaires qui rehaussent la couleur et le goût.

En plus des vertiges et des faiblesses, l'apparition d'une réaction allergique après un repas indique les symptômes suivants:

  • gonflement des tissus du visage, du larynx, de la langue;
  • difficulté à avaler;
  • douleur dans l'œsophage et l'estomac;
  • les acouphènes;
  • éruption cutanée (pas toujours).

Aux premiers signes d'allergie alimentaire, vous devez boire un antihistaminique et appeler une ambulance. Dans de tels cas, le retard peut entraîner le développement d'un choc anaphylactique et la mort!

Si la cause est le syndrome de dumping

Le syndrome de dumping est une maladie dans laquelle l'estomac n'a pas le temps de transformer les aliments. Un tel problème provoque des vertiges et une sensation de somnolence après un repas en raison d'un afflux important de sang dans l'estomac et d'une perturbation du processus de division des aliments. Le syndrome de dumping a deux phases, chacune caractérisée par ses symptômes.

Les signes d'un stade précoce de la maladie apparaissent moins de 20 minutes après la prise d'un repas. Au cours de cette période, une personne, en plus des vertiges, des faiblesses et des nausées, éprouve:

  • sensation de trop manger et d'estomac gonflé;
  • palpitations cardiaques;
  • tremblement des membres;
  • acouphènes.

Le traitement du syndrome de dumping à un stade précoce est principalement axé sur le régime alimentaire, qui est choisi par le médecin individuellement, en tenant compte des facteurs ayant conduit à cette affection. Les produits qui devraient être limités au cours du traitement comprennent les produits à base de fibres, de noix et de farine.

Lorsque le syndrome de dumping atteint un stade avancé, les symptômes de la maladie ne commencent à apparaître que 1,5 à 2 heures après avoir mangé, mais leur intensité augmente considérablement. En plus du patient, on observe des vertiges:

  • faiblesse grave;
  • sueurs froides;
  • sensation de faim, malgré le peu de temps écoulé après avoir mangé;
  • troubles visuels (éblouissement, points noirs et blancs ou colorés dans les yeux);
  • rougeur du visage;
  • une forte baisse de la glycémie;
  • nausée et envie de vomir après un repas copieux.

Le traitement de la forme tardive du syndrome est conforme aux recommandations spéciales et à la prise du médicament prescrit par un médecin gastro-entérologue. Le patient est crédité de:

  • régime strict avec une restriction quotidienne de protéines, glucides et lipides;
  • substitution du sucre dans le régime à des substituts (par exemple, xylitol ou sorbitol);
  • nourriture divisée - la nourriture dense ne doit pas être prise simultanément avec un liquide;
  • 5-6 repas par jour;
  • 30 minutes de repos après les repas;
  • prendre un antihistaminique pour réduire la réaction des tissus gastro-intestinaux à l'ingestion d'aliments non digérés dans l'intestin;
  • prendre Octreotide - un médicament qui réduit la production de sérotonine, de gastrine, de peptides et de polypeptides responsables du tractus gastro-intestinal;
  • transfusions sanguines - si un dysfonctionnement gastro-intestinal a entraîné de graves troubles de l'alimentation.

Les médicaments ne doivent être pris qu'après avoir consulté un médecin selon la posologie et la nomenclature qu'il a prescrites.

Si la cause est une intoxication à la tyramine

Une consommation régulière de tyramine en grande quantité peut provoquer des vertiges, des nausées et une faiblesse après avoir mangé. La cause de ces affections est l’effet vasoconstricteur de la matière organique et le dysfonctionnement des processus d’inhibition et d’excitation du système nerveux. Les produits contenant de la tyramine incluent:

  • du chocolat;
  • fromages - durs, fondus, avec des moisissures;
  • agrumes;
  • boissons alcoolisées fermentées (vin, bière);
  • produits à base de farine à partir de pâte à levure;
  • conserves et marinades.

Pour se débarrasser de l'inconfort qui survient après avoir mangé, il suffit de limiter l'utilisation des produits décrits ou de les exclure complètement de l'alimentation.

Si la raison - un régime rigide.

Souvent, les personnes qui veulent perdre du poids choisissent leur propre régime alimentaire en y ajoutant des éléments nutritifs et des portions extrêmement petites. Un long séjour avec de tels régimes amène le corps à manquer de substances et d'oligo-éléments nécessaires à son travail normal. En conséquence, après avoir mangé des vertiges, il se produit une faiblesse et d’autres signes de fatigue.

Si la détérioration du bien-être est due à la poursuite d'un régime, il est urgent de consulter un nutritionniste et un gastro-entérologue pour normaliser le régime et prévenir le développement de complications dangereuses telles que:

  • maladies du tractus gastro-intestinal (gastrite, ulcère);
  • l'anorexie;
  • boulimie.

Dans les deux derniers cas, le patient devra consulter un psychiatre, ces troubles étant classés dans la catégorie des troubles mentaux.

Dans l'anorexie, une personne ne ressent pas la sensation de faim par réflexe; toute tentative de manger de la nourriture provoque donc dégoût, nausée, vomissements et vertiges graves. Avec la boulimie, le patient ressent une sensation constante de faim, ce qui le fait manger souvent et en grande quantité.

Pourquoi après avoir mangé peut commencer à avoir des vertiges

Vous êtes-vous déjà senti si étourdi après avoir mangé? Cela semble un peu étrange, car il est plus habituel de ressentir la faiblesse de la faim. Dans le rythme rapide de la journée, nous ne prenons souvent pas le petit déjeuner, nous nous dépêchons de travailler, nous sautons le déjeuner à cause d’horaires chargés et nous ne pouvons avoir un repas complet que le soir.

Une fois, le corps peut réagir avec des vertiges, quand nous nous sommes enfin souvenus qu'il avait besoin d'être énergisé et exagéré à cause de la faim accumulée. Mais si les épisodes de vertige se produisent régulièrement après les repas avec vous, c'est une raison assez importante pour vérifier votre santé.

Symptômes de violations

Les vertiges après avoir mangé peuvent être accompagnés de divers battements cardiaques irréguliers, portant les oreilles. Une personne a la nausée, la jette dans une sueur froide, il devient plus difficile de respirer. Les organes deviennent rouges ou au contraire pâlissent, le voile recouvre le voile.

Le mécanisme de tels symptômes désagréables et décourageants réside dans le dysfonctionnement du tube digestif. La nourriture provoque un afflux de sang et l’activation de tous les mécanismes de digestion, mais le processus est en violation. Le contenu de l'intestin est mal absorbé et exerce une pression sur l'intestin grêle, augmentant la sécrétion de médiateurs hormonaux dans le sang. Le résultat peut être simplement une sensation de nausée et de vertige après avoir mangé.

Dysfonctionnement gastro-intestinal

Pour savoir pourquoi étourdi après avoir mangé, vous devez prendre en compte les causes les plus probables de ces conditions fastidieuses. Une pathologie telle que l'hypovolémie peut provoquer une indisposition après un repas. Elle se caractérise par un ralentissement de la circulation sanguine dans le corps, une diminution du sang et du plasma dans la circulation sanguine et dans l'estomac. Dans les cas graves, il existe des problèmes de circulation sanguine dans la poitrine et dans la région abdominale.

Peu importe combien le patient a bu, il continue d'avoir soif. Mais la quantité d'urine est réduite. Le ton des vaisseaux sanguins et de la peau se détériore, les téguments deviennent lents, bleuâtres. La pression baisse, le rythme cardiaque s'accélère. Les organes du tube digestif subissent des contractions spasmodiques.

Des vertiges après avoir mangé peuvent également se produire en raison du syndrome dit de dumping. Le processus digestif normal est perturbé et la pathologie peut évoluer selon deux scénarios. Si un sentiment désagréable dépasse une personne vingt minutes après avoir mangé, il s'agit d'un stade précoce. Le péristaltisme gastro-intestinal est accéléré. Une masse non complètement digérée pénètre dans l'intestin et provoque des nausées, des anomalies vestibulaires, une faiblesse des bras et des jambes. Ceci est juste une des raisons pour lesquelles vous vous sentez étourdi après avoir mangé et pourquoi vous vous sentez malade après avoir mangé.

Si les symptômes (vertiges, faiblesse, etc.) commencent à être gênants deux à trois heures après un repas, il s’agit des manifestations du syndrome tardif. Une personne atteinte de cette pathologie peu de temps après avoir mangé a de nouveau faim, ses forces s’en vont littéralement, dans l’estomac des ronflements résonnants de spasmes. Du sang se précipite soudain sur votre visage. Après avoir mangé, le patient ressent une violation de l'appareil vestibulaire, couvert d'une transpiration froide.

Dans le sang, il y a une baisse de sucre. Après le manger, il se normalise rapidement. Le regard devient flou, les points et les figures clignotent devant mes yeux. Une personne peut attraper en mangeant trop. Pendant les pauses, le patient est épuisé et inadapté, incapable de se concentrer et confus. Cette étape est moins dangereuse, même s’il est plus difficile de survivre.

Ces problèmes peuvent être le résultat d'une intervention chirurgicale sur l'estomac. Ils sont aggravés par le métabolisme parasite, une défaillance grave du coeur et du système vasculaire, une perte de poids importante, le syndrome asthénique.

Mauvais régime

Un régime illettré non équilibré peut nuire gravement à la santé. Le manque de calories, la réduction des glucides peuvent non seulement être inadaptés, mais aussi provoquer des troubles métaboliques, des problèmes du tractus gastro-intestinal et des troubles de l'alimentation.

Un nutritionniste vous aidera à créer le menu optimal individuel pour votre constitution, en tenant compte de votre style de vie et de vos charges quotidiennes.

Les troubles alimentaires de nature mentale sont également des catalyseurs de faiblesse. En cas de boulimie, le patient ne peut pas contrôler la taille de la portion, mange trop, puis tente douloureusement de se débarrasser de l'excès, provoque artificiellement une attaque de vomissements, en prenant des catalyseurs péristaltiques et des diurétiques.

Soit tombe dans le contraire et a faim. En même temps, il commence constamment à aspirer l'estomac. Il est parfois extérieurement impossible de distinguer un tel patient. La conséquence de ce trouble nutritionnel nerveux peut, en principe, être l'immunité de l'estomac aux aliments en tant que source d'énergie. Cela peut progressivement mener à un ulcère peptique et à divers troubles du tractus gastro-intestinal.

L'autre extrême est l'anorexie. Une personne développe l'indifférence à la nourriture, il n'a plus faim. Dans ce cas, le patient perd rapidement du muscle et du tissu adipeux. En essayant de manger, il retient son souffle et sa tête tourne, la sueur roule dans la grêle. Des problèmes cardiaques peuvent se développer.

Réactions allergiques

Les allergies alimentaires sont également une cause fréquente de mal de tête après avoir mangé. La rougeur et les éruptions cutanées sur la peau sont ajoutées à cet état. Et si, en outre, des signes d’œdème, de perte d’orientation, de douleur aiguë au niveau de la région abdominale sont présents, il faut immédiatement appeler une brigade d’ambulances. Avant son arrivée, il est important de disposer du temps nécessaire pour effectuer une injection intramusculaire de bloqueur d'histamine.

Une réponse allergique à la tyramine, un composé organique vasoconstricteur, peut également causer un inconfort. Il augmente la pression artérielle, contractant les vaisseaux sanguins. Cette substance provoque une incohérence dans les processus d'excitation et d'inhibition dans les cellules nerveuses.

L'excès de tyramine peut s'accumuler dans le corps si vous utilisez beaucoup d'aliments en conserve, des aliments marinés, des cornichons, des fromages de longue durée, des produits basés sur la fermentation du houblon, du malt et des céréales, des noix. Peut manger modérément et rarement les agrumes, les produits à base de pâte à levure, les bouillons, le chocolat.

Le café peut causer des maux semblables, mais pour une raison différente. Il a un effet diurétique sur le corps, réduisant la quantité de plasma et ralentissant la puissance du cerveau. Neutraliser ces effets négatifs de l'eau potable avec une boisson.

L'excès de glucose dans les aliments provoque sa fermentation dans l'intestin, ce qui se reflète dans les vaisseaux et la santé n'est pas le meilleur moyen. Les sucreries ne devraient pas occuper beaucoup de place dans le menu du jour, mais il est préférable de les refuser tout à fait, en particulier celles achetées toutes faites avec une composition effroyablement nuisible.

Vertiges pendant la grossesse

L'organisme de la future mère est reconstruit pour supporter les miettes. C'est une source d'énergie et de matériaux pour le développement et la croissance du fœtus, elle a besoin d'une bonne nutrition et d'un apport en oligo-éléments essentiels. Un seul flux sanguin vers l'embryon peut entraîner une carence en fer et en globules rouges chez une femme. L'hormone progestérone augmente pendant la grossesse, entraînant lenteur et lenteur.

L'intensité énergétique du processus de nutrition est doublée, le sang afflue vers les organes du tube digestif, abaissant la pression artérielle. Et une femme enceinte peut connaître une panne temporaire à ce stade. Mais il est préférable d’être en sécurité et de partager ces maladies avec votre médecin. En effet, il est possible d'identifier et de corriger une toxicose précoce, une pression artérielle basse, une anémie.

Rendez-vous médicaux

Lors de la clarification du provocateur de toutes les violations décrites ci-dessus après un repas, il est important de s’assurer que toutes ne sont pas une intoxication alimentaire. Pour les maux légers, il vous sera utile d’établir un régime alimentaire et des médicaments qui éliminent les nausées et les faiblesses. Après avoir pris de la nourriture, ne vous précipitez pas pour vous charger immédiatement, laissez votre estomac et vos intestins faire leur travail.

Dans le régime alimentaire devrait inclure plus de sources de protéines et une quantité égale de glucides, réduire la teneur en matières grasses. Le médecin peut prescrire de la Novocaïne avant chaque processus alimentaire, si la situation l'exige (en particulier - en cas de vertige et de nausée).

Une transfusion sanguine et une intervention chirurgicale peuvent être nécessaires pour les lésions tissulaires du système gastro-intestinal qui augmentent la pression osmotique.

Si la cause est de nature allergique, consultez un allergologue et effectuez tous les tests nécessaires. De l’alimentation pendant quelques semaines, vous devrez éliminer les produits susceptibles de causer des problèmes. Ensuite, ils reviennent une à la fois toutes les deux semaines. La réaction du corps aide à trouver l'allergène.

Assurez-vous d'abandonner l'achat de bonbons, ils ont trop d'additifs artificiels. Si le changement de régime n'a eu aucun effet, il convient de continuer le test sanguin pour le glucose et les enzymes pancréatiques afin de poser un diagnostic correct.

Mesures préventives

Essayez de ne pas vous attarder sur les régimes non testés, les restrictions alimentaires après 18 heures du soir et les autres idées courantes conduisant à des troubles métaboliques.

Mangez varié et régulier, sans trop manger et sans vous affamer. Limitez dans votre alimentation la quantité de pâtisserie, de sucres, de noix et de fibres.

De manière optimale, si vous vous aidez à dresser une liste individuelle et à établir des nutritionnistes professionnels. Soyez attentif à la qualité des produits pour prévenir les intoxications alimentaires ou les infections.

Maintenant que vous savez pourquoi les nausées surviennent après avoir mangé et pendant les repas, vous savez quoi faire si vous avez mal à la tête.

Causes de vertiges après et pendant les repas

Vertiges après avoir mangé - état pathologique dans lequel le patient ressent une vision brouillée, une perte d'équilibre. L'attaque peut être unique et à court terme, mais si le vertige commence à gêner constamment la personne, vous devriez consulter un médecin et subir un examen complet - ce symptôme peut indiquer la présence d'une maladie grave.

Les principales causes de l'état pathologique

Si le patient est constamment préoccupé par les vertiges, il est nécessaire de comprendre pourquoi, après avoir mangé, vous vous sentez étourdi et de commencer le traitement à temps. Les causes les plus courantes du syndrome sont:

  • l'hypovolémie;
  • syndrome de dumping tardif ou précoce;
  • hypoglycémie, hyperglycémie;
  • mauvaise alimentation dure;
  • réaction allergique;
  • produits saturés de certaines substances pouvant provoquer une attaque.

Après un long jeûne, le corps signale qu'il ne peut pas faire face à la nourriture qui arrive. La consommation d'aliments riches en calories aidera à éliminer l'infraction.

Syndrome de dumping précoce et tardif

Causes des étourdissements - résection de l'estomac, lorsqu'il est temps de manger des aliments, le sang commence progressivement à couler dans le système digestif pour aider l'estomac à digérer les aliments. Si la nourriture est mal digérée, elle se transforme en une masse qui pénètre dans l'intestin grêle et crée une pression qui active la libération de catécholamines dans le plasma sanguin, provoquant ainsi la survenue d'un état déplaisant.

Ce processus s'appelle le syndrome de dumping, dont l'apparition se manifeste par les symptômes suivants:

  1. Tachycardie, faiblesse excessive.
  2. Hypotension et vertiges.
  3. Nausée grave, vomissements.
  4. Pâleur de la peau, coloration possible.
  5. Essoufflement, transpiration froide.
  6. Violation de battement de coeur en train de se nourrir.

La pathologie comporte plusieurs étapes, en fonction du moment où la tête du patient tourne. La phase précoce survient après avoir mangé, après un maximum de 20 minutes. Mais le stade ultérieur est beaucoup plus dangereux - il se développe plusieurs heures plus tard.

Symptômes de l'hypovolémie avec vertige

Dizzy peut pour diverses raisons. L'hypovolémie est l'une des conditions pathologiques à l'origine du développement d'une attaque. Le syndrome est accompagné de symptômes tels que:

  • une forte sensation de soif quand une personne a constamment soif;
  • fatigue instantanée, faiblesse excessive, tachycardie;
  • inconfort désagréable dans le GIT;
  • hypotension artérielle;
  • pâleur de la peau, parfois l'épiderme devient bleuâtre.

Malgré la grande quantité de liquide consommée, une personne présente une oligurie dans laquelle la quantité d'urine libérée est fortement réduite. La maladie est associée à une diminution du volume de sang en circulation dans les vaisseaux. Lorsque la forme d'hypovolémie est négligée, le flux sanguin dans la poitrine et l'abdomen est perturbé, le patient se sent mal à l'aise.

À l'examen du patient, le médecin constate que le rythme cardiaque augmente et que les veines du cou sont quelque peu affaiblies. Les navires ne peuvent pas faire face à leur travail, ils ne peuvent pas maintenir les indicateurs de pression en temps normal. La turgescence de la peau change, les muqueuses s'assèchent. Mais ces signes sont cent pour cent n'indiquent pas la présence d'hypovolémie.

Mauvaise alimentation et troubles mentaux

Une alimentation déséquilibrée peut provoquer des vertiges, des nausées en mangeant. La maladie évolue de la même manière que le syndrome de dumping: dans cet état, le patient peut présenter des vomissements et des spasmes. Cela s'explique par le fait qu'en l'absence d'éléments utiles, le corps est tellement épuisé que lorsqu'il est pénétré dans une quantité excessive de nutriments, il ne peut pas simplement les transformer.

Seul un nutritionniste ou un gastro-entérologue devrait élaborer un menu diététique. Il est impossible de choisir un régime alimentaire par soi-même - cela peut causer des dommages irréparables à la santé.

Certains troubles psychologiques peuvent provoquer des vertiges:

  1. Boulimie. Le patient consomme de manière incontrôlée une grande quantité de nourriture, puis tente de se débarrasser des calories: prend des médicaments diurétiques et laxatifs, provoque des vomissements et refuse de manger pendant une longue période. Les personnes atteintes de boulimie deviennent irritables, mais leur poids est normal. Il est donc très difficile de diagnostiquer une pathologie.
  2. L'anorexie est une dépression nerveuse lorsque le patient est indifférent à la nourriture. Il ne ressent pas la faim et la nourriture provoque des attaques de vertige, de suffocation. Une personne est constamment malade, elle a un rythme cardiaque rapide, une transpiration accrue.

Faire face à l'état pathologique aidera seulement un médecin expérimenté à choisir le bon régime alimentaire. Après un repas, le patient n’est pas recommandé de faire du sport, il est préférable de passer du temps dans une atmosphère calme et agréable.

Anémie et taux de sucre avec vertige

Les vertiges accompagnés d'hémoglobine basse sont l'une des conditions pathologiques les plus dangereuses, dans le cas desquelles le patient peut perdre connaissance. L'anémie provoque une privation d'oxygène du cerveau. Les attaques de vertiges peuvent être accompagnées d'acouphènes, de faiblesse, d'essoufflement, d'évanouissements, de tachycardie.

Les causes de vertiges sont souvent cachées dans les concentrations faibles ou élevées de sucre dans le plasma sanguin. De tels stimuli peuvent provoquer le développement d'une hypoglycémie:

  • surdosage d'insuline;
  • l'abus de médicaments hypoglycémiants;
  • usage systématique de boissons alcoolisées.

L'hyperglycémie complète souvent les causes du vertige du diabète. Contrairement à l’état dans lequel les indicateurs de sucre sont abaissés, la maladie s’exprime faiblement de manière presque imperceptible. Les principaux symptômes de la maladie sont:

  1. Sécheresse de la muqueuse buccale.
  2. Besoin constant de vider la vessie.
  3. Attaque le vertige.
  4. Voile sombre devant les yeux.
  5. Mal de tête
  6. Haute pression.

Afin de prévenir la progression de l'hyperglycémie, les patients présentant un diagnostic de diabète doivent constamment faire l'objet d'un test de sucre. Si une personne devient irritable, elle est tourmentée par une faiblesse, vous devriez consulter un médecin.

Allergie alimentaire

Certains aliments ou leurs composants peuvent provoquer des vertiges après avoir mangé. Le groupe à risque comprend non seulement les personnes souffrant d'allergies, mais également les patients présentant une prédisposition héréditaire.

La réaction à la nourriture peut apparaître même si le patient ne s'est jamais plaint de tels symptômes. Très rarement, l'allergie se fait sentir à l'âge adulte et ne se manifeste pas dans l'enfance.

Le patient est non seulement étourdi après avoir mangé, mais aussi inquiet:

  • acouphènes récurrents: plus il est intense, plus l'allergie est forte;
  • sensation de pression sur le crâne;
  • faiblesse excessive dans les bras, les jambes.

Le plus souvent, la réaction provoque des aliments protéiques, ainsi que de la farine et des produits sucrés. Les compléments alimentaires synthétiques peuvent également causer des vertiges. En présence de symptômes similaires, leur consommation devrait être limitée.

Traitement et prévention des conditions pathologiques

Si après avoir mangé, vous vous sentez nauséeux et étourdi, il est urgent de subir un examen. Sur la base des résultats du diagnostic, le médecin recommandera le traitement approprié:

  1. Médicaments: "Imodium", "Motilium", "Octreotide". Ces médicaments peuvent faire face aux nausées et aux vertiges.
  2. Après avoir mangé, il est préférable de s'asseoir pour se détendre, lire un livre, se détendre. Il vaut la peine de refuser des charges.
  3. Il est recommandé de respecter un certain régime alimentaire. Consommez plus de glucides, réduisez la quantité de graisse, en particulier d'origine animale.
  4. Avec de fortes attaques, montré "Novocain". Le médicament est pris 3 fois / jour avant les repas.
  5. Parfois, on prescrit une transfusion sanguine au patient, mais cette mesure est rarement utilisée.

Pour des raisons médicales, le médecin peut recommander une intervention chirurgicale. Une intervention chirurgicale est nécessaire lors de la détection d'anomalies du tractus gastro-intestinal lors d'une échographie, ce qui peut provoquer une augmentation de la pression osmotique.

Si vous présentez des attaques de vertige, vous devez examiner attentivement votre alimentation et tenter d'éliminer les produits suivants:

  • marinés, salés, en conserve (légumineuses, poisson et viande);
  • fromages de certaines variétés (exposition longue);
  • bière, vermouth, bière brune et claire;
  • céréales, noix;
  • réduire la consommation d'agrumes, de chocolat, de bouillon, de pâtisserie.

Si, après avoir mangé, le patient s'aperçut que ses paupières commençaient à gonfler, que sa langue, ses lèvres et sa respiration devenaient plus difficiles à respirer, ses oreilles bourdonnaient, une sensation excessive de nausée, de pré-moelle et de vertiges, de graves crampes abdominales, une brigade médicale urgente devait être appelée, et son arrivée pour faire une injection intramusculaire d'antihistaminique.

Tout inconfort désagréable survenant après un repas indique un régime alimentaire inapproprié. Somnolence constante, étourdissements, sensations de nausée se transformant en vomissements - ces symptômes surviennent très souvent en cas de suralimentation.

Il est impossible immédiatement après le repas de s'embarrasser de travail, mais il est également déconseillé de se reposer, il est préférable de s'asseoir pour se reposer. Mieux vaut manger en même temps. Si l'état du patient ne s'améliore pas, vous devez contacter votre médecin et vous soumettre à un diagnostic complet, car de graves vertiges signalent souvent le développement d'une pathologie grave.

Pourquoi le vertige survient-il après avoir mangé et comment l'éviter?

Parfois, la sensation de faim est parfois accompagnée de vertiges, mais comment expliquer les vertiges après avoir mangé? Si ce phénomène apparaît de manière irrégulière, il ne devrait y avoir aucune cause d'inquiétude. Probablement étourdi par une longue abstinence de nourriture et par trop manger. Par exemple, dans la tourmente quotidienne, il n’y avait ni temps ni possibilité de manger et à la fin de la journée de travail, la nourriture était finalement avalée. En conséquence, le corps réagit de manière appropriée à l'attitude frivole à l'égard de sa santé.

Les vertiges après avoir mangé peuvent apparaître de façon intermittente. Cela peut indiquer certaines maladies. Vous devez identifier les causes des vertiges après avoir mangé et savoir comment y faire face. Arrêtons-nous sur cette question pour avoir une idée du danger du vertige après avoir mangé et de la façon de le traiter.

Causes possibles et symptômes

Au moment de manger, mais surtout après un repas, certaines personnes peuvent avoir des vertiges. C'est la faute du processus de résection. Lorsque l'estomac devient difficile à digérer, il se forme un caillot alimentaire qui se déploie dans le duodénum et augmente le flux sanguin dans la région intestinale. Au contraire, l'apport sanguin dans le cerveau diminue, ce qui entraîne des symptômes désagréables et des vertiges après avoir mangé.

Tous ces processus négatifs s'appellent le syndrome de dumping de l'estomac, quand il n'est pas en mesure de remplir pleinement ses fonctions.

Le syndrome se transforme en une série de conditions douloureuses:

  • la léthargie;
  • des vertiges;
  • abaisser la pression artérielle;
  • peau pâle;
  • l'apparition dans de grandes zones de taches non caractéristiques de la peau;
  • roule la nausée;
  • au moment de manger, la fréquence cardiaque change;
  • dans une sueur froide.

Syndrome de dumping précoce

Les aliments se trouvent dans le tractus gastro-intestinal et ne sont pas digérés comme il se doit. La tête commence à tourner en raison d'une augmentation de la pression artérielle dans les intestins. Le syndrome précoce est caractérisé par les symptômes ci-dessus.

En cas de vertiges persistants pendant et après les repas, il est nécessaire de prendre des mesures pour les éliminer en contactant un spécialiste. De plus, le besoin émétique peut contribuer au développement de la boulimie lorsque l’estomac ne peut pas manger. Il va sans dire que l'on ne peut éviter les ulcères peptiques.

Les étourdissements se produisent à ce stade, non pas à cause du volume de nourriture, mais parce qu’elle ne la supporte pas.

Étourdi après avoir mangé et d'un petit morceau, et du jus, ce qui provoque le processus de fermentation dans l'organe digestif.

Syndrome de dumping tardif

Contrairement au syndrome précoce avec syndrome tardif:

  • la peau ne devient pas pâle, mais de couleur violette;
  • dans l'estomac grogne, comme si vous avez faim;
  • la vision se détériore et la concentration est perdue;
  • si vous prenez un test sanguin, il montrera une nette diminution de la glycémie;
  • après avoir mangé une très forte sensation de faim.

L’apparition peu fréquente des symptômes ci-dessus ne doit pas alerter. La raison réside dans la suralimentation habituelle. Cependant, les manifestations systématiques doivent obliger à consulter un médecin, sinon des conséquences graves ne doivent pas être évitées.

Allergies alimentaires

Les personnes sujettes aux réactions allergiques subissent une perte d’équilibre après l’introduction de certains aliments dans les organes digestifs.

Parmi eux, des produits contenant des protéines, de la farine et du bonbon. La cause des allergies peut souvent être le contenu copieux des additifs alimentaires dans les aliments. Les allergies alimentaires peuvent hanter des personnes qui, à l’instar des autres membres de la famille, n’avaient pas remarqué auparavant un phénomène similaire.

En cas d'œdème des tissus mous, d'enflure de la langue, de difficulté à avaler, d'acouphènes, de nausées, de faiblesse et de vertiges après avoir mangé, il est nécessaire de prendre un médicament antiallergique et de consulter un médecin. Un retard et un comportement passif en cas d'allergies ont un effet néfaste sur la vie humaine, ce qui entraîne de graves conséquences, notamment la mort.

Empoisonnement à la tyramine

Provoquer également ce phénomène peut être une forte teneur en tyramine dans les produits. Ce composant, ayant une étymologie organique, est capable de constriction des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une augmentation de la pression artérielle lorsque l'équilibre entre les processus d'excitation et d'inhibition est perturbé.

En cas de ces symptômes, vous devez surveiller attentivement le choix des produits. Il est nécessaire de limiter l'utilisation des produits suivants:

  • agrumes;
  • du chocolat;
  • boissons alcoolisées ou fermentées;
  • produits à base de pâte à levure;
  • aliments en conserve.

Suivre un régime

Les partisans de régimes radicales éprouvent très souvent les symptômes ci-dessus. La sensation de vertige avec de tels régimes durs est semblable aux manifestations du syndrome de dumping. Mais la différence fondamentale réside dans le fait qu’en raison de la famine fréquente, des portions limitées et des repas inopportuns, le bien-être de la personne s’aggrave au cours de son régime. Une sensation de malaise ne le quitte pas, même lorsque de la nourriture est entrée dans le corps.

De tels régimes, il est préférable de refuser et de faire confiance à un spécialiste en la matière. Seul un médecin devrait contrôler ces expériences "affamées". Sinon, la boulimie, l'anorexie et un certain nombre d'autres maladies des organes digestifs adhèrent à des régimes rigides.

Trop manger affecte le corps d'une manière similaire. Afin de ne pas être victime d'un symptôme aussi négatif, il est nécessaire de suivre un régime rationnel et, le plus souvent, de rester à l'air libre.

Comment éviter les vertiges

Afin d'éviter les vertiges, la douleur et les nausées, vous devez suivre un régime rationnel et limiter l'utilisation de certains aliments:

Il est l'heure du petit déjeuner, du déjeuner et du dîner. Le jeûne contribuera à une circulation sanguine intensive, y compris lorsqu'il n'y a pas de nourriture en vue. Il est nécessaire d'être prudent adhérents de divers régimes. Depuis que nous avons décidé de nous limiter à la nourriture, il est impossible pour le regard de s'arrêter à la nourriture. Sinon, le syndrome de dumping ne sera pas long à venir. Pas besoin de vous fixer un temps clair pour les repas. Une longue attente, puis l'absorption hâtive d'aliments savoureux, mais difficilement digestibles, affectent la condition humaine.

N'oubliez pas que pas un seul événement festif ne mérite de prêter attention à votre santé. Ne pas mourir de faim après 18 heures. Sinon, le petit-déjeuner sera accompagné de nausées et de faiblesses.

Vertiges après avoir mangé: causes possibles de faiblesse

1. Syndrome de dumping 2. Mauvais régime alimentaire et troubles de l'alimentation 3. Allergies alimentaires et intolérance à un certain nombre de produits

Certaines personnes peuvent se sentir faibles et avoir le vertige pendant ou après les repas. Les causes de ce phénomène résident dans certains processus pathologiques du corps.

Autres symptômes possibles:

Si de telles manifestations se produisent une fois, cela peut indiquer un excès de nourriture sur un estomac vide, un flux de sang vers les organes du tractus gastro-intestinal pour digérer les aliments. Si une personne se sent constamment mal en ces moments, cela peut indiquer une pathologie, dont il faut trouver les raisons.

Pourquoi le vertige après avoir mangé?

Cela peut arriver à cause de:

  • syndrome de dumping;
  • régime alimentaire inapproprié;
  • les allergies;
  • utilisation constante de produits contenant de la tyramine, en particulier en grande quantité.

Syndrome de dumping

Les raisons de son apparition résident dans l'absorption d'aliments intestinaux mal digérés. Ceci est accompagné d'un symptôme d'hypovolémie: lorsque l'apport sanguin dans le cerveau diminue et augmente dans le foie. En conséquence, le système sympatho-surrénalien est excité et des catécholamines (adrénaline, noradrénaline, dopamine) apparaissent dans le sang.

En raison du développement du syndrome de dumping, une personne peut se sentir très mal: elle est étourdie par une perte de conscience, elle est très malade - elle est vouée aux vomissements. En même temps, il y a une sensation de plénitude dans l'estomac, de chaleur dans le haut du corps, d'engourdissement et de fourmillements dans les membres; la transpiration augmente fortement, maux de tête, essoufflement, tachycardie, polyurie (augmentation de l'excrétion de l'urine) apparaissent. À la fin de l'attaque possible diarrhée.

Si le syndrome de dumping se développe tardivement (1 à 3 heures après un repas), ces symptômes peuvent ajouter une sensation de forte faim, un assombrissement des yeux.

Entre les attaques, une personne peut souffrir d’irritabilité, de fatigue, d’apathie, de diminution des performances et des fonctions cognitives (mémoire, attention).

Pourquoi cette pathologie survient-elle? Il se développe souvent chez les personnes qui ont déjà subi une opération à l'estomac. Une maladie grave est accompagnée d'une altération du métabolisme, d'une insuffisance cardiovasculaire (y compris soudaine, avec menace de décès), d'une nette diminution de poids et d'un épuisement.

Le traitement des patients est effectué en fonction de la gravité du traitement: avec une forme légère, un régime suffisant et une réception des moyens de renforcement symptomatiques et généraux, dans les cas graves, une opération avec introduction d'une greffe entérique est indiquée.

Mauvaise alimentation et troubles de l'alimentation

Une cause de vertiges pendant ou après un repas peut être un régime avec un niveau réduit de glucides. Des périodes trop longues, ainsi que des «pannes», aggravent la situation lorsque, après plusieurs jours de faim, une personne peut manger une grande quantité de nourriture.

Presque toujours, à ces moments-là, non seulement une personne a mal à la tête, mais elle est nauséeuse, elle éprouve une faiblesse générale forte, un mal de tête.

Pour éviter les symptômes désagréables, il est préférable d'abandonner un régime rigide et de se conformer aux principes d'une alimentation saine intégrant le sport. Il n'est pas nécessaire de prendre de longues pauses entre les repas pour abandonner l'installation «ne pas manger après six heures».

Des troubles mentaux: boulimie et anorexie mentale peuvent provoquer des vertiges pendant ou après les repas. Les attaques de suralimentation constante s'accompagnent de sentiments de faim, de douleur dans la région épigastrique. Des nausées peuvent survenir à la suite d'une absorption incontrôlée d'aliments.

Avec l'anorexie, des vertiges peuvent survenir après chaque repas. En plus d'elle, il y a des crises d'essoufflement, de tachycardie et de transpiration excessive.

Allergies alimentaires et intolérance à un certain nombre de produits

Les causes de vertiges pendant ou après un repas peuvent être couvertes par des allergies et des intolérances à certains types de produits.

Les symptômes habituels des allergies alimentaires sont connus de beaucoup (éruption cutanée, rougeur et desquamation de la peau, douleurs abdominales, nausées, diarrhée), mais des symptômes tels que faiblesse générale, maux de tête, étouffement, vertiges peuvent également être observés. Il s'agit d'une manifestation d'une réaction allergique grave pouvant entraîner un choc anaphylactique et la mort. Cela peut se produire sur n'importe quel produit, y compris chez la personne qui n'a jamais souffert d'allergies.

Si, après avoir mangé, une personne s'aperçut que ses lèvres, sa langue et ses paupières commençaient à gonfler, il devenait difficile d'inhaler, il y avait des acouphènes, de graves nausées, des vertiges et des faiblesses, une vive douleur à l'abdomen, appelez immédiatement une ambulance et, avant votre arrivée antihistaminique par voie intramusculaire.

Un cas particulier d’allergie est la réaction à la tyramine, substance organique à effet vasoconstricteur. Grâce à lui, la pression artérielle augmente, un déséquilibre se produit dans les processus d'excitation et d'inhibition du système nerveux. Une consommation excessive de produits contenant de la tyramine, avec son intolérance, peut conduire au fait qu'une personne commence à se sentir mal: elle est étourdie et a des maux de tête, des nausées après avoir mangé.

Lorsque des vertiges apparaissent, vous devez analyser votre menu et essayer de refuser les produits suivants:

  • en conserve, salé, mariné (viande, légumes secs, poisson);
  • fromages de longue durée;
  • bière, vermouth, ale;
  • noix et céréales.

Utilisez avec prudence:

  • agrumes;
  • cuisson de la levure et de la pâte acidulée;
  • bouillons de viande;
  • du chocolat

Pour résumer. Les causes de vertiges après avoir mangé des aliments se trouvent dans le développement de certains processus pathologiques du corps, notamment le syndrome de dumping, les effets d'un régime strict, le développement de la boulimie et de l'anorexie et les allergies. La survenue de cette réaction s'accompagne souvent de symptômes courants tels que nausée, faiblesse, mal de tête, tachycardie. Le traitement de la maladie sous-jacente est effectué, après quoi les attaques de vertiges disparaissent ou s’affaiblissent.