Examen des vaisseaux cérébraux

Sclérose

Lors de l’examen des vaisseaux cérébraux, différentes méthodes sont utilisées, dont certaines seront décrites ci-dessous.

Échoencéphalographie

(Echo EEG) L'échoencéphalographie est une méthode de diagnostic par échographie de pathologies cérébrales réalisée à l'aide d'un oscilloscope. Il capture les signaux ultrasons réfléchis et les affiche sur son moniteur.

Echo EG - donne des raisons de parler de l'ampleur et de la présence de déplacement des structures cérébrales dans une tumeur ou une lésion cérébrale traumatique. La procédure ne nécessite pas de formation spéciale, elle est simple et sans danger.

USDG des vaisseaux cérébraux

L'USDG est une échographie Doppler. L'échographie Doppler (échographie Doppler) des vaisseaux cérébraux est utilisée pour évaluer le flux sanguin dans les vaisseaux moyens et grands de la tête et du cou.

Nous vous conseillons également de lire:

Cette procédure peut être utilisée pour surveiller l’état et le traitement du patient, ainsi que pour identifier les pathologies initiales du lit vasculaire.

Pour la prévention des maladies et le traitement des manifestations de varices sur nos pieds, nos lecteurs conseillent le Gel anti-varices "VariStop", rempli d'extraits de plantes et d'huiles, il élimine en douceur et efficacement les manifestations de la maladie, soulage les symptômes, tonifie, renforce les vaisseaux sanguins.
Médecins d'opinion.

La procédure n'a presque aucune contre-indication et est indolore. Une formation spéciale n'est également pas requise et est effectuée sur une base ambulatoire.

REG des vaisseaux cérébraux

La radio-encéphalographie (REG) des vaisseaux cérébraux est une méthode d'étude de l'état fonctionnel des vaisseaux, basée sur l'enregistrement des modifications de la résistance électrique totale des tissus et provoquée par les fluctuations du pouls des vaisseaux.

L’examen des vaisseaux cérébraux à l’aide de cette méthode permettra de diagnostiquer la nature et la localisation des lésions, de déterminer l’apport sanguin dans le cerveau, d’apporter de bons résultats dans les maladies vasculaires telles que l’athérosclérose cérébrale.

Dans la période critique d'un accident vasculaire cérébral, il aide à identifier l'infarctus thromboembolique du cerveau et la nature ischémique du trouble circulatoire.

REG est une méthode prometteuse pour les tumeurs et les lésions cérébrales, les migraines et l'épilepsie. La méthode est également assignée à l'étude de l'hémodynamique du fœtus pendant l'accouchement.

IRM des vaisseaux cérébraux

L'imagerie par résonance magnétique est une méthode de diagnostic complexe, non invasive et très informative.

L'IRM est basée sur la manifestation de la résonance magnétique nucléaire. Les signaux dans le corps humain, lorsqu'ils sont influencés par des impulsions de fréquence radio dans un champ magnétique, sont considérés comme des signaux d'écho et sont utilisés pour créer des cartographies d'organes internes dans un plan arbitraire. L'analyse d'image aide à prescrire un traitement et à établir le diagnostic correct.

Angiographie par résonance magnétique

L’angiographie par résonance magnétique des vaisseaux cérébraux est l’une des méthodes de diagnostic moderne du lit vasculaire qui s’améliore le plus rapidement et qui est prometteuse, et ne nécessite pas de ponction directe de l’artère.

En même temps, le médecin a la possibilité d'étudier les modifications pathologiques et structurelles du lit vasculaire des tissus cérébraux, d'évaluer les processus physiopathologiques et physico-chimiques de l'ensemble du cerveau et de ses membranes ou structures individuelles. (MRA) L'angiographie par résonance magnétique vous permet de construire une reconstruction tridimensionnelle du réseau vasculaire dans la zone d'étude, afin d'obtenir une série de sections minces, afin de séparer les vaisseaux nerveux et les troncs individuels, en passant par la projection du cerveau.

De nos jours, l'angiographie par résonance magnétique des vaisseaux cérébraux cérébraux occupe la première place dans le diagnostic de la plupart des maladies vasculaires du cerveau, déplaçant ainsi les méthodes de tomographie à rayons X et de tomodensitométrie.

Électroencéphalographie

L'électroencéphalographie (EEG) est un enregistrement des fluctuations des potentiels électriques du cerveau, qui sont enregistrées à l'aide d'instruments appelés électroencéphalographe.

Les courants cérébraux sont déchargés à l'aide d'électrodes fixées au cuir chevelu et fixées sur du papier ou un moniteur. L'EEG est réalisée avec un développement psychoverbal retardé, la présence de crises d'épilepsie, des blessures. L'équipement moderne permet la surveillance EEG - un long enregistrement des biocourants chez les personnes atteintes d'épilepsie.

Électroneuromyographie

L'électroneuromyographie (ENMG) est une méthode qui enregistre les courants musculaires. Il fournit des informations sur l'état fonctionnel des muscles et du nerf qui les innervent. ENMG utilisé dans les maladies des nerfs périphériques, diagnostic des maladies neuromusculaires.

Neurosonographie

La neurosonographie (NSG) est une échographie du cerveau de jeunes enfants en présence d'un grand fontanich ouvert. Grâce à une grande fontanelle, un spécialiste peut examiner la taille du système de conduction de la liqueur, la structure du cerveau, déterminer les paramètres du flux sanguin à l'aide d'un capteur à ultrasons.

Cette méthode est assez informative et sûre, elle laisse le temps d’évaluer l’efficacité du traitement lors d’une observation dynamique et d’identifier les modifications pathologiques du cerveau chez les enfants.

Craniographie

Un équipement moderne permettra de mener cet examen sans douleur et rapidement afin de détecter les anomalies congénitales et les fractures osseuses du crâne. La dose de rayonnement X est faible et est sélectionnée individuellement pour chacun.
La craniographie est une radiographie du crâne en 2 projections - chanfrein et profil.

Tomodensitométrie des vaisseaux cérébraux

La tomodensitométrie des vaisseaux cérébraux (TDM) est une vérification des vaisseaux cérébraux avec un appareil de balayage, elle mesure l'intensité du flux de rayons X suivant leur passage dans le tissu cérébral et vous permet d'obtenir une image des sections de la tête dans un plan horizontal à un niveau différent.

Cette procédure est effectuée à l'aide d'un appareil de balayage, faisant un tour autour de la tête du patient avec une taille de pas de 1 degré. Les informations collectées sont enregistrées sur un ordinateur qui effectue rapidement des calculs. La méthode de tomographie informatisée utilisant des modifications de la densité du tissu cérébral permet de détecter des malformations congénitales, de déterminer la localisation et la nature de diverses structures pathologiques, ainsi que le degré d'expansion du système liquidien céphalorachidien.

Dopplerographie

L’échographie Doppler (l’échographie Doppler) est l’un des types de diagnostic par ultrasons. Il prend en compte les modifications de la fréquence des ultrasons réfléchis par les structures en mouvement du corps humain.

L'examen des vaisseaux cérébraux à l'aide de la méthode de dopplerographie peut fournir les informations les plus précises sur l'activité fonctionnelle et l'état des vaisseaux. L'examen ne nécessite pas de préparation spéciale du patient et est effectué en ambulatoire.

L'étude des vaisseaux cérébraux: un examen des meilleures pratiques

La santé des vaisseaux cérébraux détermine son état fonctionnel. Les médecins savent que toute pathologie cardiovasculaire peut affecter le travail du système nerveux central. À cet égard, l’étude des vaisseaux cérébraux est cruciale pour le diagnostic de divers troubles neurologiques.

Apport de sang au cerveau

Le cerveau est le principal régulateur de toutes les fonctions du corps.

Les cellules du cerveau sont extrêmement sensibles au manque de circulation sanguine. Cela est dû à la particularité de l'activité fonctionnelle des neurones: les cellules ne stockent pas assez d'oxygène et de nutriments.

Ainsi, même un bref délai dans la circulation sanguine peut causer une pathologie. Cette caractéristique se manifeste de manière aiguë dans un accident vasculaire cérébral - moins d'une heure après le blocage de l'artère, le patient peut subir des modifications irréversibles.

Les vaisseaux sanguins du cerveau sont classiquement divisés en intracrânien et extracrânien. Les vaisseaux extracrâniens traversent le cou - il s’agit de l’artère carotide interne et des artères vertébrales.

Dans les tissus du cerveau, les grandes artères se ramifient pour permettre l'irrigation sanguine des différentes parties de l'organe. Dans le même temps, la pathologie vasculaire peut affecter à la fois la petite branche terminale de l'artère et le grand vaisseau. L'échelle et l'emplacement de la lésion détermineront le degré de dysfonctionnement.

Objectifs de l'examen des vaisseaux cérébraux

Il existe un grand nombre d'indications pour de telles études. Un neurologue, un médecin généraliste, un neurochirurgien et même un psychiatre peuvent orienter un patient vers un diagnostic de vaisseaux cérébraux.

Souvent, les symptômes de troubles neurologiques nécessitent l'évaluation de l'état fonctionnel du système nerveux central. En outre, l’étude des vaisseaux cérébraux est un élément important de la prévention des maladies chez les personnes âgées.

Évanouissements, maux de tête fréquents, crampes, vision brouillée, l'ouïe et la parole - une raison à examiner

  1. Blocage présumé ou rétrécissement de l'artère. Les résultats de l’étude aideront le médecin à décider de la tactique thérapeutique à adopter. Une mauvaise circulation sanguine augmente le risque d'accident vasculaire cérébral ou d'attaque ischémique transitoire.
  2. Vérifiez les symptômes des troubles neurologiques. Une attention particulière est accordée aux maux de tête, aux différentes formes de troubles de la conscience, aux pertes de mémoire, aux troubles d'élocution, aux vertiges, à la vision floue et divisée, à la faiblesse musculaire, à la paralysie et à la perte de coordination.
  3. Détection d'anévrisme cérébral. L'étude aidera le médecin à déterminer si une intervention chirurgicale est nécessaire dans ce cas.
  4. Investigation du flux sanguin d'une tumeur cérébrale maligne. Cela aidera à déterminer si le processus est malin.
  5. Diagnostic de contrôle après traitement de l'AVC et d'autres maladies neurologiques. Le médecin doit évaluer l'état du flux sanguin et déterminer la faisabilité de certaines procédures médicales.

L'étude des artères et des veines du cerveau peut faire partie d'un diagnostic complet des maladies du système nerveux central.

Les meilleures méthodes pour le diagnostic des vaisseaux sanguins

Diverses méthodes de recherche de navires sont nécessaires pour le diagnostic de maladies spécifiques. Cependant, les méthodes les plus efficaces permettent aux médecins d'évaluer de manière exhaustive l'état du flux sanguin dans le cerveau et d'identifier les anomalies éventuelles.

Lors de l’étude du système vasculaire cérébral, le domaine d’étude est particulièrement important. Il est plus facile d'évaluer l'état des vaisseaux extracrâniens, car les os du crâne sont un obstacle à certains types de diagnostic. Cependant, la plupart des méthodes de balayage modernes permettent également une étude détaillée des vaisseaux intracrâniens.

MRA vous permet de sélectionner les vaisseaux nerveux et les troncs pour l'étude à partir de la projection du cerveau

  • L'angiographie de la tête et du cou est un type d'examen aux rayons X pour lequel un agent de contraste est injecté dans les vaisseaux. Un colorant spécial atteint les vaisseaux cérébraux et permet de prendre une photo claire. Un agent de contraste est injecté dans les vaisseaux sanguins de l’aine (artère ou veine fémorale) ou juste au-dessus du coude (artère ou veine brachiale).
  • L'angiographie par résonance magnétique (ARM) ou l'angiographie par scanner est une variante d'une étude angiographique utilisant des techniques d'imagerie plus puissantes. C'est une méthode moins invasive et plus précise pour étudier les vaisseaux de la tête et du cou.
  • Ultrasons et Doppler - les recherches sont basées sur la réflexion d’ondes sonores à haute fréquence provenant des tissus corporels. L'utilisation de l'effet Doppler vous permet de visualiser plus précisément les vaisseaux. Différents types de diagnostics par ultrasons sont conçus pour étudier les artères et les veines extracrâniennes et intracrâniennes.
  • Etude des radionucléides (scintigraphie) - méthode d’imagerie avec introduction préalable d’isotopes radioactifs. L'accumulation progressive d'isotopes dans les tissus cérébraux permet d'étudier en détail les caractéristiques de l'apport sanguin et d'identifier les anomalies éventuelles.

La méthode d'imagerie par rayons X est aujourd'hui la moins précise et la moins pratique. L'angiographie par résonance magnétique, combinant les technologies des méthodes de recherche les plus efficaces, fait son apparition.

Préparation avant le diagnostic

La préparation dépend de la méthode de diagnostic

La plupart des méthodes de diagnostic des vaisseaux sanguins ne nécessitent pas de préparation complexe. Avant un examen angiographique, il est recommandé d'informer le médecin des conditions suivantes:

  1. La grossesse
  2. Allaitement Dans les 1-2 jours suivant l’étude, il est recommandé d’arrêter de manger car l’agent de contraste peut pénétrer dans le lait.
  3. La présence d'une réaction allergique au colorant iodure.
  4. Une réaction allergique grave (choc anaphylactique) à l'anamnèse.
  5. Asthme bronchique.
  6. Intolérance à la drogue.
  7. Saignements dans le passé ou maladies affectant la coagulation du sang.
  8. Maladie rénale et diabète dans l'histoire.

Il est nécessaire de s'abstenir de manger 4-8 heures avant l'angiographie. Le médecin peut également vous demander de ne pas prendre d'aspirine ni d'autres anticoagulants la veille du test. De plus, avant l'étude, des tests sanguins de coagulation et de concentration de créatinine sont prescrits. Le diagnostic peut prendre plusieurs heures.

Le médecin peut demander au patient d'arrêter de manger quelques heures avant l'angiographie par résonance magnétique. Avant l'examen, il est nécessaire de s'assurer que les objets en métal (y compris les bijoux, les lunettes et les dentiers) sont retirés. En règle générale, l'échographie et la scintigraphie ne nécessitent pas de préparation préalable spéciale.

Quelles maladies le dépistage peut-il révéler?

Le diagnostic des vaisseaux cérébraux révèle un large éventail de troubles neurologiques. L'intérêt de la plupart des méthodes de recherche réside dans la possibilité de détecter des maladies dangereuses à évolution asymptomatique.

De plus, l'angiographie, la tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique sont souvent prescrits pour le diagnostic d'urgence d'un accident vasculaire cérébral.

Les examens vasculaires peuvent révéler des maladies à un stade précoce, ce qui permettra de commencer le bon traitement.

  • Accident vasculaire cérébral - une violation aiguë de l'apport sanguin au tissu cérébral. La pathologie peut être associée à une obstruction de l'artère alimentaire (accident ischémique cérébral) ou à une hémorragie pour des lésions vasculaires (accident vasculaire cérébral hémorragique). Également distinguer séparément l'hémorragie dans les membranes du cerveau et l'attaque ischémique transitoire. L'accident vasculaire cérébral est la forme la plus dangereuse de lésion vasculaire cérébrale. Les chances de sauver le patient persistent pendant plusieurs heures après l'apparition des premiers symptômes.
  • L'ischémie cérébrale chronique est une pathologie caractérisée par une altération de l'apport sanguin aux organes. Contrairement à un accident vasculaire cérébral, il s’agit d’une forme moins grave d’ischémie, dont la cause peut être liée au rétrécissement du vaisseau dû à l’athérosclérose. Les symptômes de la maladie peuvent s'aggraver au fil des ans.
  • Anévrisme vasculaire - la formation d'une sorte de "poche" dans la paroi du vaisseau qui recueille le sang. La condition est extrêmement dangereuse avec une possible hémorragie, car la choroïde devient très fragile.
  • L'encéphalopathie est une lésion du tissu cérébral associée à un complexe de diverses pathologies vasculaires. Souvent, la maladie est associée à des complications de l’athérosclérose et du diabète.
  • La malformation artérioveineuse est un type anormal de jonction artère et veine, située au-delà de l'unité capillaire. Maladie extrêmement dangereuse, lésion manifeste du tissu cérébral et saignement. La mort est une complication fréquente de la maladie.
  • L'athérosclérose est une pathologie de la paroi interne du vaisseau caractérisée par la croissance de la plaque lipidique. Une complication de la maladie est le rétrécissement de la lumière du vaisseau et la perturbation de l'apport sanguin à un tissu particulier.

Plus d'informations sur les maladies vasculaires du cerveau peuvent être trouvées dans la vidéo:

Le diagnostic précoce de l’athérosclérose vous permet d’utiliser des méthodes efficaces de prévention des accidents vasculaires cérébraux. Les médecins recommandent le dépistage des vaisseaux cérébraux chez tous les patients à risque au moins une fois par an.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Examen des vaisseaux du cerveau et du cou

À travers les vaisseaux sanguins, l'organe principal du système nerveux reçoit les nutriments et l'oxygène nécessaires à son fonctionnement normal. Toute violation de la lumière vasculaire augmente le risque de manque d'oxygène, et menace donc la mort des neurones et la perte de contrôle de tout organe ou de toute partie du corps. L'examen du cerveau vous permet de détecter rapidement diverses pathologies, de déterminer l'étendue de la lésion et d'évaluer l'état général du patient.

Qui a besoin de vérifier les vaisseaux du cerveau

Le type de méthodes de recherche dont le patient a besoin est déterminé par le médecin, en fonction des plaintes, des symptômes et des manifestations générales de la maladie. Considéré:

  • Informations sur la blessure au cou et à la tête.
  • Déficience visuelle drastique.
  • Difficulté à parler
  • Mal de tête, entourant la tête.
  • Un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque.
  • Dépendance météorologique.
  • Dystonie végétative.
  • L'insomnie.
  • Évanouissement
  • Membres tremblants.
  • Oncologie ou anévrisme suspecté.

Les diagnostics du cerveau sont systématiquement effectués dans des conditions pathologiques telles que:

  • La maladie d'Alzheimer.
  • AVC
  • La période postopératoire.
  • Athérosclérose
  • Le diabète.
  • La pression artérielle saute.
  • L'épilepsie.

Les personnes âgées, obèses et fumeurs qui fument beaucoup et qui vivent dans un stress constant devraient régulièrement subir une étude des vaisseaux du cerveau et du cou.

Façons d'étudier le cerveau

Les technologies modernes vous permettent de voir la pathologie, de mener une étude du cerveau avec plusieurs techniques offrant de nombreuses possibilités de visualisation:

Neurosonographie

Le diagnostic par ultrasons est considéré comme une méthode fiable et sans danger, permettant d'identifier les pathologies du cerveau, d'évaluer les violations survenant dans la boîte crânienne, leur degré de propagation et leur localisation. Grâce à l'échographie, le médecin peut détecter des maladies congénitales et des anomalies dans le développement des structures cérébrales. Les ondes ultrasonores ne peuvent traverser que les tissus mous, aussi la neurosonographie est-elle réalisée pour les enfants de moins d'un an, jusqu'à ce que le printemps soit envahi par la végétation.

Les enfants doivent réussir l'examen:

  • Prématuré.
  • Né avec une perte de poids.
  • Avec un crâne de forme et de taille inhabituelles.
  • Souffre de manque d'oxygène dans l'utérus ou pendant l'accouchement.
  • Avec blessure à la naissance.
  • Avec convulsions, retard du développement psychophysique, tonus musculaire.

La procédure ne dure pas plus de 15 minutes. Cela suffit pour clarifier le diagnostic et attribuer le traitement approprié à un petit patient.

Rhéoencéphalographie

Le REG des vaisseaux cérébraux est un examen non invasif, qui permet d’évaluer l’état des vaisseaux cérébraux, leur tonus, leur élasticité, d’obtenir des informations sur la résistance vasculaire et la quantité de sang à la périphérie. Un neurologue peut prescrire un patient avec un REG lorsque:

  • Manque de coordination.
  • Augmentation de la pression intracrânienne.
  • Blessure à la tête

Un tel examen est considéré comme sûr, informatif et indolore. Avec lui, vous pouvez connaître l'état des structures du cerveau:

  • Identifier le niveau de tonus vasculaire.
  • Évaluez le taux de sortie de sang.
  • Déterminez la viscosité du sang.
  • Détecter une violation de la circulation sanguine dans le cerveau.
  • Évaluez le volume du pouls.

Des capteurs électriques spéciaux sont fixés sur toute la surface de la tête du sujet, avec une bande de caoutchouc. Avant la procédure, une personne ne doit pas s'inquiéter, boire des boissons contenant de la caféine, fumer. Le médecin peut annuler temporairement la prise de certains médicaments qui affectent le tonus vasculaire.

Diagnostic complet

Un examen simultané de l'état des vaisseaux du cerveau et du cou est effectué par des techniques telles que:

  • Échographie Doppler.
  • Échoencéphalographie.
  • Électroencéphalographie.
  • Électroneuromyography.
  • Angiographie par ordinateur.
  • Angiographie par résonance magnétique.

Échographie Doppler

USDG Doppler est une méthode non invasive qui permet un examen approfondi des vaisseaux du cerveau et du cou. Un transducteur spécial, se déplaçant autour du cou et du crâne, envoie des ondes haute fréquence aux artères. Ils sont reproduits à des fréquences correspondant à la vitesse du flux sanguin et se transforment en signaux sonores.

Le balayage recto verso comprend une imagerie USDG en temps réel et une imagerie vasculaire par ultrasons. Les images résultantes sont enregistrées sur le moniteur. Ils sont écrits sur le disque pour le décryptage.

Cette méthode fournit des informations complètes sur la structure anatomique des veines, des artères et des capillaires, le débit sanguin dans les artères, permet de détecter la présence de plaques d'athérosclérose, de caillots sanguins et de zones d'obstruction.

Examiner le débit sanguin et évaluer l'état du système circulatoire est recommandé pour:

  • Douleur dans la tête d'origine inconnue.
  • Tête tournante, bruit d'oreille.
  • Manque de coordination.
  • Clignotant vole devant ses yeux.
  • Engourdissement des mains.
  • Fatigue chronique, faiblesse.
  • Ostéochondrose cervicale.
  • La migraine
  • Convulsions convulsives.
  • Altération de la mémoire notable.

En seulement une demi-heure, le diamètre des vaisseaux, le degré de leur rétrécissement et la vitesse du flux sanguin sont établis, ce qui aide à prévenir le développement des accidents vasculaires cérébraux. Aucune formation supplémentaire n'est requise du patient. Il est conseillé d’arrêter de fumer le jour de l’examen et de ne pas prendre de médicaments qui affectent la pression artérielle.

Malgré la popularité et le contenu en informations de cette méthode, toutes les cliniques ne sont pas équipées d’équipements spéciaux. Par conséquent, pour diagnostiquer un patient, il est nécessaire de rechercher une clinique offrant de tels services.

Échoencéphalographie

C'est une méthode par ultrasons qui détecte divers troubles de la structure et des tissus du cerveau. L’étude est réalisée sur des équipements modernes permettant:

  • Examiner non seulement les structures médianes de la tête, mais aussi mettre en évidence des anomalies dans les zones proches du crâne.
  • Évaluez la nature des pulsations médianes en mode réel.
  • Mesurer la pression intracrânienne.
  • Identifiez les lésions volumineuses du cerveau, déterminez leur taille, leur emplacement et vérifiez leur gravité.
  • Détecter les foyers d'hémorragie.
  • Suivre la dynamique et la cause de la circulation sanguine altérée dans les vaisseaux cérébraux.
  • Évaluez le degré d'hydrocéphalie.

Électroencéphalographie

Une autre méthode de diagnostic non invasive est une étude EEG qui reflète des changements minimes dans le travail du cortex cérébral et de ses structures profondes. Cette méthode vous permet d'analyser la réaction de l'organe principal du système nerveux à différents stimuli (lumière, bruit, clignotement). L'examen est indiqué si observé:

  • Désordres dans la glande thyroïde.
  • Conditions paroxystiques.
  • Modifications vasculaires et dyscirculatoires.
  • Lésions névrotiques, psychosomatiques, périnatales.
  • Maladies inflammatoires du système nerveux.

Électroneuromyographie

L'utilisation de l'électroneuromyographe vous permet d'obtenir des données sur l'état des muscles et des terminaisons nerveuses, d'identifier l'amplitude des impulsions et la vitesse de leur mise en œuvre. Assigné à:

  • Blessures au cou et au dos.
  • Polyneuropathie.
  • Chocs, blessures, ecchymoses à la tête.
  • Neuropathie et névrite.
  • Sclérose en plaques.
  • Myasthénie, myosite.
  • Ostéochondrose cervicale.

Angiographie par ordinateur

Les informations sur les vaisseaux et l'état des structures cérébrales pénètrent dans l'ordinateur en analysant le rayonnement électromagnétique. Le résultat est immédiatement transmis au patient, car les données obtenues ne nécessitent pas de calcul manuel, mais sont reconstruites par un programme informatique. Pour une évaluation plus précise de l'état des vaisseaux de la tête et du cou, un examen est effectué avec l'introduction d'un agent de contraste. En même temps, on utilise des préparations modernes et sûres, qui ne provoquent presque pas de complications.

L'angiographie des vaisseaux est réalisée pour la détection rapide de pathologies et de troubles dans les zones étudiées. Le médecin peut examiner en détail non seulement les gros vaisseaux, mais aussi les plus petits vaisseaux. Comme les artères et les veines de la tête et du cou sont souvent affectées par la même pathologie, une angiographie par scanner de ces parties est réalisée simultanément. Grâce à cette technique, les patients peuvent identifier les maladies suivantes:

  • Thrombose
  • Athérosclérose des vaisseaux.
  • Tumeurs oncologiques.
  • Tumeurs vasculaires au stade initial.
  • Les nouvelles pousses pressent et repoussent les navires.
  • Vasculite
  • Malformations, anévrismes.

En raison de l'exposition aux rayons X, la procédure présente de nombreuses contre-indications et limitations. Cela ne s'applique pas:

  • Pour l'examen des femmes pendant la gestation et l'alimentation de l'enfant.
  • L'étude n'est pas menée avec une réaction allergique à l'iode, qui est un agent de contraste.
  • Lorsque les violations de la glande thyroïde.
  • Avec l'exacerbation des processus inflammatoires.
  • Avec thrombophlébite.
  • Les patients pesant plus de 110 kg doivent subir un autre type de diagnostic, car ils ne tiennent pas sur la table du scanner.
  • L'insuffisance hépatique ou rénale est une contre-indication sérieuse à l'examen.
  • La présence d'objets métalliques dans le corps (fragments, balles, implants, etc.).

Angiographie par résonance magnétique

Les informations nécessaires sont obtenues en plaçant une personne dans un imageur à résonance magnétique. Les impulsions haute fréquence sont réfléchies par les organes, vaisseaux et structures étudiés, donnant une image claire sur l'écran. Au cours de l'étude, il est nécessaire d'enlever tous les objets métalliques.

  • Violation de la lumière des vaisseaux sanguins.
  • Dissection d'anévrisme.
  • Anomalies vasculaires congénitales.
  • Hématomes, blessures.
  • Processus inflammatoires dans les parois vasculaires.
  • Athérosclérose des artères.

C'est une méthode sûre de diagnostic par rayonnement, qui évalue les caractéristiques anatomiques du sang dans une zone donnée. Dans le même temps, après avoir reçu les informations, les spécialistes tenteront sans aucun doute de prescrire le traitement approprié afin de maximiser la récupération du patient. Sur la base des résultats obtenus, il est possible de procéder à une intervention chirurgicale sur les vaisseaux.

Les contre-indications comprennent:

  • Stimulateur cardiaque installé.
  • La présence d'implants d'oreille moyenne, de stimulants nerveux, de pompes à insuline.
  • Cardio valvules artificielles.
  • Clips hémostatiques des vaisseaux cérébraux.
  • Insuffisance cardiaque aiguë.
  • La période d'exploitation d'un terme.
  • Peur des espaces confinés.

Les méthodes d'étude des structures cérébrales sont généralement sûres et non invasives. Mais dans chaque cas individuel, vous devez consulter un médecin afin de savoir avec certitude s'il existe des contre-indications ou des restrictions. Les résultats de l'examen sont donnés aux patients entre leurs mains. Le traitement ultérieur est un spécialiste étroit.

Méthodes de diagnostic du cerveau

Le cerveau surveille en permanence toutes les fonctions du corps humain, les coordonne et les optimise. Pour toute blessure ou maladie de cet organe, il est nécessaire de déterminer l'étendue exacte et la gravité de la lésion avant le traitement, sinon l'action du médecin ne peut qu'aggraver l'état du patient. Pour cette raison, le diagnostic du cerveau est l’une des principales priorités de la médecine.

Il existe de nombreux types d'études utilisées aujourd'hui. Par conséquent, la plupart des patients ne connaissent pas la différence entre la tomodensitométrie, l'IRM, l'échographie, la tomodensitométrie, l'USDG, la tomodensitométrie et la régulation cérébrale cérébrale par d'autres méthodes de diagnostic. Dans la plupart des cas, ils ne peuvent même pas déchiffrer beaucoup de ces abréviations.

Classiquement, il existe deux types de méthodes de recherche instrumentale: hautement spécialisées et combinées.

Hautement spécialisé

Les méthodes de diagnostic incluses dans ce groupe ne permettent pas une évaluation complète de l'état du cerveau et ne donnent qu'une idée de ses fonctions individuelles. Les plus efficaces de ces techniques sont discutées ci-dessous.

Échoencéphalographie

Autres noms de la méthode: Echo EG, Echo. L'échoencéphalographie est réalisée à l'aide d'un oscilloscope, qui capture le signal ultrasonore réfléchi et affiche des données sur les résultats à l'écran.

Les indications suivantes pour echoEG sont distinguées:

  • maux de tête intenses;
  • TBI (lésion cérébrale traumatique);
  • évanouissements et problèmes d'équilibre;
  • gonflement du tissu cérébral;
  • l'hydrocéphalie;
  • tumeurs cérébrales (cancers);
  • hypertension intracrânienne;
  • accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique;
  • tremblements et ecchymoses;
  • vertige gratuit;
  • VSD;
  • adénome hypophysaire.

La cause du passage de l’encéphalographie est également la maladie de Parkinson et les conséquences d’une blessure à la colonne vertébrale dans la région cervicale.

Echo EG vous permet d'identifier:

  • les pathologies des ventricules cérébraux;
  • les kystes;
  • changements anormaux dans la structure du tissu cérébral;
  • corps étrangers;
  • hématomes

Pendant l'étude, l'appareil capte les signaux ultrasonores du cerveau. La procédure ne nécessite pas de préparation spéciale du patient. La méthode elle-même vous permet d'apprendre le déplacement des structures cérébrales et augmente la précision du diagnostic de 40 à 50%. Souvent, Echo EG est utilisé si le patient doit être examiné de manière urgente.

La méthode est contre-indiquée pour ceux qui ont des plaies ouvertes à la tête. Le coût d'utilisation d'EchoEG est d'environ trois mille roubles.

Échographie Doppler

L’USDG est une méthode non invasive, c’est-à-dire que l’étude ne nécessite pas de violation de l’intégrité de la peau ou des muqueuses. Cette méthode vous permet d'identifier la pathologie vasculaire en temps réel. Il détermine également le fonctionnement des artères et des veines du cerveau et l'état dans lequel se trouve le système circulatoire dans la tête et le cou.

L'échographie Doppler ne provoque pas de douleur intense. En outre, cette méthode d'étude ne présente aucune exposition aux radiations, effets secondaires et également des contre-indications, car le patient n'a pas besoin d'introduire d'agents de contraste (méthode de diagnostic sans contraste).

Numérisation recto verso

La numérisation recto verso permet d’inspecter les vaisseaux cérébraux et donne le maximum d’informations sur leur état, en affichant les vaisseaux eux-mêmes et les tissus environnants en mode bicolore, tout en vous permettant de vous faire une idée de la qualité de l’approvisionnement en sang de la zone étudiée.

Rhéoencéphalographie

À REG, des courants de basse fréquence traversent le cerveau humain et les données sur le niveau de résistivité électrique du tissu cérébral sont affichées sur un écran connecté à des capteurs informatiques. Cette méthode d'examen est conçue pour identifier les violations des vaisseaux, les lésions cérébrales locales, déterminer la qualité de la circulation sanguine. La raison de son utilisation peut être:

  • gonflement;
  • l'épilepsie;
  • TBI;
  • la migraine;
  • l'athérosclérose;
  • la nécessité d'identifier l'hémodynamique du fœtus.

Il n'est pas recommandé d'appliquer REG sur les bébés.

Électroencéphalographie

Pour réaliser l'EEG, on utilise l'appareil spécial - l'électroencéphalographe. Il capture les oscillations des électropotentiels cérébraux à l'aide d'électrodes fixées à la tête du patient, puis affiche le tomogramme sur l'écran du moniteur ou sur papier.

L'EEG permet de déterminer les causes du retard du développement de la parole, de suivre l'évolution de l'état des enfants atteints d'autisme et de tirer des conclusions sur les conséquences des lésions cérébrales de différentes localisations. Dans le cas de l'utilisation des équipements les plus modernes, les capacités de la méthode sont considérablement étendues (la surveillance EEG en consultation externe est utilisée, c'est-à-dire un long enregistrement de biocourants pertinent pour le traitement de l'épilepsie).

Neurosonographie

Ce type d'échographie est utilisé uniquement chez un enfant qui n'a pas encore grandi au printemps (9 à 12 mois). À la fin de la procédure, le médecin reçoit l'image du cerveau de la plus haute qualité.

Craniographie

Pour utiliser cette méthode, vous devez avoir un appareil à rayons X. La craniographie est une méthode de diagnostic qui permet d'obtenir une image de l'organe étudié en deux projections: profil et visage complet. Son utilisation est particulièrement appropriée lorsqu'un patient est soupçonné d'être congénital ou acquis en raison de pathologies du TCC et de troubles du développement du cerveau.

Combiné

Les méthodes de recherche décrites ci-dessous fournissent une image plus complète de l'état du cerveau et de ses effets sur les autres structures du corps.

Tomographie

La tomodensitométrie (CT) vise à obtenir une tranche de tissu cérébral. À cette fin, des indicateurs indiquant la profondeur de pénétration des rayons X sont utilisés. La tomodensitométrie est réalisée à l'aide d'un tomographe dont la conception est complétée par une table-canapé coulissante pour la commodité du patient.

Les informations obtenues nous permettent de juger de la présence de lésions et de leur localisation, de l'expansion des ventricules cérébraux et de l'intensité de l'échange de liquide céphalo-rachidien. La tomodensitométrie ne s'applique pas aux enfants et aux femmes enceintes. Si vous soupçonnez un diabète, des maladies liées à la région urogénitale, une insuffisance hépatique ou rénale, la procédure est effectuée après l'injection d'un agent de contraste. La tomodensitométrie peut durer jusqu’à une demi-heure, tandis que le médecin demande parfois au patient de retenir brièvement son souffle.

Pour l'analyse des données obtenues, le spécialiste en imagerie médicale est responsable. Dans les deux prochains jours, il doit rédiger un rapport et l'envoyer au médecin traitant. Le prix d'une session de tomographie par ordinateur est de 4 000 roubles.

CT spiralé

La tomodensitométrie en spirale (CT) permet d’explorer l’état du cerveau assez rapidement (en une demi-heure). Dans ce cas, les coupes sont ultra-minces et la quantité de rayonnement qui affecte le patient est 66% inférieure à celle d'une radiographie ordinaire. L'image est obtenue en trois dimensions et le scanner est idéal pour diagnostiquer diverses pathologies de l'organe et identifier les lésions.

Bien que la dose de rayonnement dans le scanner spiralé soit sensiblement inférieure, mais son utilisation est toujours nocive pour la santé humaine et, par conséquent, il est nécessaire de recourir à cette méthode avec prudence.

CT multispiral

MSCT est une méthode de scanner du cerveau qui permet la reconstruction volumétrique des structures intracrâniennes. La TDM multispirale est réalisée en raison du fait que l'équipement de tomographie réalise un très grand nombre de minces «tranches» du cerveau en un court laps de temps.

Cette technologie repose sur l'utilisation des propriétés physiques des rayons X. L'ensemble de la procédure d'examen ne prend pas plus de 10 à 20 minutes (avec l'étape de préparation). En cas de suspicion de présence de formations volumétriques, une procédure de contraste est prescrite (de la même manière, un scanner multi-sections est réalisé lors de l'examen des vaisseaux du cerveau et du cercle de Willis).

Si le patient est claustrophobe, le diagnostic est réalisé dans un appareil de type ouvert.

Perfusion CT

La perfusion cérébrale est toujours effectuée à l'aide d'agents de contraste et sert à déterminer la densité du tissu cérébral. Le scanner de perfusion est utilisé lorsqu'il est nécessaire d'identifier les lésions cérébrales causées par un accident vasculaire cérébral ou un traumatisme cérébral.

Imagerie par résonance magnétique

L'imagerie par résonance magnétique est utilisée pour identifier des données sur la structure anatomique du cerveau et la présence de pathologies. Les images obtenues avec l'IRM sont d'excellente qualité et la procédure elle-même est sûre, car elle n'implique pas l'utilisation de rayons X ni de radiations ionisantes.

La nomination de l'imagerie par résonance magnétique est pertinente dans les cas où une personne a:

  • maux de tête constamment;
  • l'hypertension;
  • l'épilepsie;
  • des convulsions;
  • syndrome de selle turque vide;
  • tremblement;
  • une commotion cérébrale a été enregistrée;
  • agénésie du corps calleux;
  • l'athérosclérose;
  • leucoaréose (diminution de la densité et altération de la substance blanche, entraînant une ischémie chronique);
  • la gliose;
  • atrophie du cortex cérébral;
  • VSD;
  • sclérose en plaques;
  • otite, sinusite et autres maladies ORL.

Pendant la menstruation, les femmes ont peur de subir une IRM. Cependant, la réticence à procéder à une tomographie de résonance «de nos jours» ne peut être justifiée que s'il s'agit d'examiner la région pelvienne, mais même dans ce cas, cela ne pose pas de complications.

Les dispositifs médicaux électroniques dans le corps humain (par exemple, un stimulateur cardiaque) constituent une contre-indication à l'IRM. La présence de produits métalliques (appareils orthopédiques, ponts dentaires, etc.) nécessite l'ajustement de la force du champ magnétique et d'autres indicateurs significatifs.

Si un contraste est requis, une solution spéciale exempte d'iode et non allergène, ainsi que d'autres effets secondaires (à l'exception des nausées), est injectée au patient à l'aide d'un cathéter. La durée de la procédure est d'environ une heure. Pendant tout ce temps, le patient reste immobile et retient parfois son souffle comme indiqué par le médecin.

Le coût d'une session d'IRM est d'environ 5 000 roubles.

Angiographie par résonance magnétique

L'angiographie par résonance magnétique (ARM) est l'un des sous-types d'IRM utilisés pour obtenir des images volumétriques du système vasculaire et des terminaisons nerveuses du cerveau, ce qui vous permet d'identifier avec précision les zones endommagées.

Tomographie par émission de positrons

La PET est utilisée pour créer des modèles tridimensionnels de processus cérébraux fonctionnels, rendus possibles par l’utilisation de produits radiopharmaceutiques. La TEP vous permet de déterminer le degré de malignité des tumeurs et le stade de leur développement sur la base de l'analyse des processus de métabolisme cérébral et de l'étude de l'état de l'organe au niveau cellulaire.

La méthode ne convient pas aux diabétiques et aux femmes pendant l'allaitement et la grossesse.

Échographie

L'échographie des vaisseaux cérébraux est une procédure dont beaucoup de patients supposent la signification sans décodage supplémentaire. Si nous parlons du diagnostic du cerveau, cette méthode est généralement présentée sous forme d’USDG ou de Doppler.

Il n'y a pas de contre-indication à une échographie, mais vous devrez peut-être refuser temporairement certains médicaments (il est préférable de discuter de ce point avec votre médecin lors de la consultation) et d'exclure également l'utilisation de café, de thé et de boissons énergisantes. Le coût de l'échographie est de 500 à 700 roubles.

Sélection de la méthode de recherche

Le choix d’une des méthodes de diagnostic du cerveau repose sur les indications et contre-indications existantes, ainsi que sur l’âge du patient. La possibilité d'obtenir les données nécessaires lors de l'utilisation d'une technique particulière est particulièrement importante (par exemple, en l'absence de symptômes spécifiques, une tumeur cancéreuse est détectée uniquement par la TEP).

Le plus souvent, neurochirurgiens et neurologues pour le diagnostic d'informations suffisantes obtenues au cours d'une IRM. Si nous parlons de bébés, l’imagerie par résonance magnétique devrait être remplacée par la neurosonographie, cette option étant la seule option acceptable pour les enfants de moins de un an.

Une IRM est prescrite à un enfant plus âgé, mais souvent, il ne peut pas rester dans une posture statique pendant longtemps. Vous devez donc donner à un petit patient des médicaments apaisants, ce qui est indésirable pour son corps.

Si vous suspectez des dommages aux vaisseaux sanguins de la tête, vous pouvez obtenir une quantité suffisante d'informations lors de la tomodensitométrie, mais vous ne pouvez pas extraire une image claire.

Comme il existe une différence nette entre les méthodes d’examen utilisées en médecine et que toutes ont des effets différents sur la santé humaine, nous ne devrions pas les «prescrire» de manière indépendante. Avant chaque séance d’échographie, CTE ou IRM, le patient doit faire l’objet d’une consultation et d’un examen par le médecin traitant. En outre, en cas de malaises après l'examen, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Études du cerveau (note)

Echoencéphalographie (Echo EG) - méthode de diagnostic par ultrasons des troubles cérébraux, à l'aide d'un appareil spécial - un oscilloscope, qui enregistre les signaux ultrasonores réfléchis et les affiche à l'écran.

Permet de juger de la présence et du degré de déplacement des structures cérébrales dans une lésion cérébrale traumatique ou une tumeur. La procédure est simple et sans danger, ne nécessite pas de formation particulière.

USDG - C'est une échographie Doppler. Échographie Doppler - L'échographie des vaisseaux cérébraux est utilisée pour évaluer le flux sanguin dans les vaisseaux de taille moyenne et grande de la tête et du cou. Il peut être utilisé à la fois pour la détection primaire de pathologies vasculaires et pour le suivi du traitement et de l'état du patient. La procédure est indolore et ne présente pratiquement aucune contre-indication. Il est effectué en ambulatoire et ne nécessite aucune formation particulière.

Rayontalphalography (REG) - une méthode d'étude de l'état fonctionnel des vaisseaux cérébraux, basée sur l'enregistrement des modifications de la résistance électrique totale du tissu cérébral causées par les oscillations des impulsions des vaisseaux.

Il vous permet également de déterminer le remplissage sanguin du cerveau, de diagnostiquer la nature et la localisation de ses lésions, donne un bon résultat dans les maladies vasculaires, en particulier dans l’athérosclérose cérébrale. Dans la période aiguë d'un accident vasculaire cérébral, il aide à établir le caractère ischémique du trouble circulatoire ou de l'infarctus thromboembolique du cerveau.

La rhéoencéphalographie est prometteuse pour les lésions cérébrales, les tumeurs, l'épilepsie, les migraines, etc. Cette méthode est utilisée dans l'étude de l'hémodynamique fœtale pendant le travail.

Angiographie par résonance magnétique Les vaisseaux cérébraux sont l’une des méthodes les plus prometteuses et les plus rapides d’amélioration du diagnostic du lit vasculaire moderne qui ne nécessite pas de ponction directe de l’artère. Dans ce cas, le médecin peut non seulement étudier les modifications structurelles et pathologiques du lit vasculaire du tissu cérébral, mais aussi évaluer les processus physicochimiques et physiopathologiques de l'ensemble du cerveau et de ses membranes dans son ensemble ou de ses structures individuelles. L'angiographie par résonance magnétique (ARM) des vaisseaux cérébraux permet d'obtenir une série de coupes minces, de construire une reconstruction tridimensionnelle du réseau vasculaire dans la zone étudiée, afin de séparer les troncs nerveux et les vaisseaux, qui se tiennent dans la projection d'un cerveau humain particulier.

Une telle reconstruction fournit au médecin une aide précieuse pour la planification du traitement et la surveillance ultérieure au cours du traitement du patient. Un diagnostic précoce permet un traitement rapide de la maladie. En utilisant simultanément l'angiographie par résonance magnétique (ARM) des vaisseaux cérébraux, il est possible de démontrer le vaisseau lui-même et les tissus mous qui l'entourent sur une grande distance sans introduire de substances de contraste dans la lumière du vaisseau et sans utiliser de rayonnement ionisant (rayons X), pour déterminer l'emplacement et la taille des anévrismes, des hématomes et des caillots sanguins et les fistules vasculaires pathologiques.

À l'heure actuelle, l'angiographie par résonance magnétique (ARM) des vaisseaux cérébraux s'est imposée dans le diagnostic de la plupart des maladies vasculaires du cerveau, faisant passer à l'arrière-plan des méthodes telles que la radiographie et la tomodensitométrie (CT).

Dans quels cas l'angiographie par résonance magnétique (ARM) des vaisseaux cérébraux peut prescrire un examen:

accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique, microstroke

anévrismes et fistules vasculaires pathologiques

mal de tête pas d'origine claire

thrombose des sinus cérébraux

tumeurs cérébrales

blessures à la tête, etc.

Électroencéphalographie (EEG) - une méthode d'enregistrement des oscillations des potentiels électriques du cerveau, enregistrée à l'aide d'instruments spéciaux - électroencéphalographes. Les courants cérébraux sont déviés avec des électrodes fixées au cuir chevelu et enregistrées sur papier ou sur un écran d'ordinateur. Une analyse EEG révèle des ondes dont la fréquence et l'amplitude des oscillations, la forme, la régularité et la sévérité des stimuli externes (lumière ou son) diffèrent. L'EEG est effectué en présence de crises d'épilepsie, d'un retard de développement psycho-verbal, de blessures, etc. L'examen nécessite l'imposition précise d'électrodes sur la peau du cuir chevelu et un comportement calme de l'enfant pendant 30 à 40 minutes. Par conséquent, chez les enfants de moins de 3 ans, l'EEG est généralement effectué pendant le sommeil physiologique. Un équipement moderne permet d'effectuer une surveillance EEG - un long enregistrement des biocourants du cerveau chez les patients épileptiques (de plusieurs heures à plusieurs jours).

Électroneuromyographie (ENMG) - la méthode d'enregistrement des biocourants musculaires, qui fournit des informations sur l'état fonctionnel du muscle et son nerf innervant. ENMG est utilisé pour diagnostiquer les maladies neuromusculaires, les maladies des nerfs périphériques et de la moelle épinière.

Neurosonographie (NSG) - échographie du cerveau de jeunes enfants

en présence d'une grande fontanelle ouverte. À travers la «fenêtre acoustique» - le grand ressort -, le médecin examine, à l'aide d'un capteur à ultrasons, la structure du cerveau, la taille du système conducteur de la liqueur, les paramètres du flux sanguin. Cette méthode de recherche sûre et suffisamment informative vous permet d'identifier les changements pathologiques dans le cerveau d'un enfant dans le temps et d'évaluer l'efficacité du traitement dans le processus d'observation dynamique. Il n’est pas nécessaire de préparer spécialement le NSG pour l’examen, mais avant l’étude, il est souhaitable de calmer le bébé ou de le tenir pendant le sommeil.

Craniographie - Radiographie du crâne en deux projections - profil et fasnoy. L'équipement moderne vous permet d'effectuer cet examen rapidement et sans douleur pour détecter les anomalies congénitales et les fractures des os du crâne. La dose de rayonnement X est minimale et est choisie individuellement, en tenant compte de l'âge et du poids de l'enfant.

Tomodensitométrie du cerveau et de la moelle épinière (CT) - l'examen du cerveau par un appareil de balayage, qui mesure l'intensité du flux de rayons X après son passage dans le tissu cérébral, permet d'obtenir une image de sections du cerveau et de la moelle épinière dans un plan horizontal à un niveau différent. Le dispositif de balayage tourne autour de la tête du sujet avec une taille de pas de 1 degré. Les informations résultantes sont entrées dans un ordinateur qui effectue rapidement des calculs. Sur la base de l'enregistrement des plus petits changements de densité du tissu cérébral, il est possible de déterminer la nature et la localisation de diverses formations pathologiques (hémorragies, tumeurs, cavités, foyers inflammatoires, calcifications), d'identifier les malformations congénitales, le degré d'expansion du système cérébrospinal.

Etude du liquide céphalo-rachidien (alcool) est effectuée exclusivement dans un hôpital. Pour ce faire, le canal rachidien est perforé à travers les tissus mous de la région lombaire (ponction lombaire) et 2 à 5 ml de liquide sont extraits pour analyse. La ponction est totalement sûre et, en règle générale, ne cause aucune complication, la moelle épinière n'est pas endommagée. La méningite présumée est une indication obligatoire pour la ponction lombaire et la recherche de l'alcool
Doppler (Doppler) représente l'un des types de diagnostics par ultrasons, en prenant en compte les modifications de la fréquence des ondes ultrasonores lorsqu'elles sont réfléchies par des structures en mouvement du corps humain. Doplérographie vous permet d'obtenir une image la plus précise possible de l'état des vaisseaux, de leur activité fonctionnelle, tout en étant totalement inoffensif pour le corps et aussi confortable que possible pour le patient. L’examen est réalisé en ambulatoire, ne nécessite pas de préparation particulière du patient, d’utilisation d’équipement supplémentaire et d’un produit de contraste.

La dopplerographie des vaisseaux cérébraux fournit des informations de diagnostic importantes en temps réel. En particulier, la dopplerographie permet de déterminer de manière fiable la vitesse de circulation du sang dans les vaisseaux, d'identifier les zones de rétrécissement (sténose de la lumière) des artères cérébrales, les modifications du tonus des veines, les zones où le flux sanguin est altéré. L'un des problèmes les plus fréquents des vaisseaux sanguins liés à l'âge est la lésion athérosclérotique, qui entraîne une dégradation de l'élasticité des vaisseaux sanguins et une modification du tonus (augmentation, diminution). La sonographie Doppler est l’une des méthodes les plus fiables de diagnostic de l’athérosclérose cérébrale. Une papillographie occasionnelle est également utilisée pour déterminer les causes des maux de tête, des vertiges et des évanouissements. En tant que méthode de diagnostic supplémentaire, la sonographie Doppler est utilisée pour examiner les patients souffrant de plaintes d'instabilité émotionnelle et d'insomnie, de troubles de la mémoire et cognitifs, de troubles de la motricité, de variations de la pression intracrânienne, dans des conditions précédant ou suivant un AVC. Cet examen est également pertinent chez les patients jeunes, parmi lesquels l'ostéochondrose présentant une probabilité élevée de survenue de troubles dégénératifs dans la colonne cervicale et une atteinte vasculaire est assez courante..

Scan duplex du cerveau. L'étude des vaisseaux extracrâniens (cou) et intracrâniens (intracérébral) est la méthode moderne la plus informative pour diagnostiquer les troubles circulatoires cérébraux. Elle permet d'évaluer non seulement les paramètres fonctionnels du flux sanguin, mais également les modifications anatomiques du vaisseau (perméabilité, état de la paroi, courbures, malformations, etc.). Le balayage duplex est également utilisé pour étudier la circulation sanguine périphérique, les vaisseaux des membres inférieurs et supérieurs.

Le terme "duplex" désigne une combinaison de deux modes ultrasonores: le mode B et le mode Doppler. Lors de l'examen du mode B, le capteur de l'instrument émet des ultrasons d'une certaine fréquence qui pénètrent dans les tissus. À la frontière de tissus de différentes densités, les ultrasons sont réfléchis et renvoyés au capteur. Le capteur fonctionne en mode dit pulsé, émettant des ultrasons et capturant le signal réfléchi à différents intervalles de temps. Plus la structure réfléchissante est située loin du capteur (on l'appelle aussi échoique), plus le temps qui s'écoule entre le moment du rayonnement et la réception du signal est long. De nombreux cristaux de la sonde à ultrasons (capteur) permettent d'émettre des signaux sous différents angles avec un retard variable. Ainsi, les systèmes puissants modernes permettent presque instantanément de numériser et de reconstruire une image en deux dimensions de l'organe étudié. Le mode Doppler est basé sur l’effet Doppler - lorsqu’il entre en collision avec un objet en mouvement, les ultrasons ne sont pas seulement réfléchis, mais modifient également la fréquence («décalage de fréquence Doppler»), dont la valeur est directement proportionnelle à la vitesse de l’objet. Dans les études sur les vaisseaux sanguins, «l’objet en mouvement» est constitué de globules rouges. Ainsi, la vitesse du flux sanguin est mesurée (plus précisément le spectre de la vitesse, car les différents flux dans le vaisseau se déplacent à des vitesses différentes). Les systèmes modernes permettent également de créer une carte couleur du flux dans un vaisseau d'intérêt - où la direction et l'intensité du flux sanguin sont codées en couleur. Cette méthode s'appelle cartographie Doppler couleur (DDC).

Objectifs du balayage duplex des vaisseaux cérébraux

  • détection de signes précurseurs (précliniques) de pathologie vasculaire
  • détection de la pathologie sténosante et occlusive des vaisseaux cérébraux
  • détection d'anomalies vasculaires (anévrisme, malformations artério-veineuses, hypoplasie, fistule)
  • évaluation de la signification hémodynamique de la pathologie vasculaire
  • détection de vasospasmes et de troubles de la circulation veineuse
  • détection d'un complexe de troubles associés à la présence d'une maladie vasculaire systémique
  • évaluation de la capacité de réserve du système circulatoire cérébral
  • évaluation de l'efficacité du traitement