Les maux de tête liés à la grossesse sont-ils dangereux et comment y faire face?

Prévention

Chaque cinquième femme enceinte a mal à la tête. Ce problème se manifeste le plus clairement au cours des trois premiers mois de port d'un enfant, mais se pose parfois tardivement. Il y a de nombreuses raisons à cela - des changements hormonaux naturels dans le corps aux maladies graves.

Devrais-je m'inquiéter s'il y avait un mal de tête pendant la grossesse? La réponse dépend principalement des raisons qui ont causé la maladie. Considérez les principaux facteurs causant des maux de tête chez les femmes enceintes et des moyens inoffensifs de traiter ce problème

Causes de maux de tête chez les femmes enceintes

L'environnement, le microclimat dans la famille, les problèmes de santé, la routine quotidienne et l'alimentation - tout cela a de graves conséquences sur le bien-être d'une femme qui attend un enfant. Les maux de tête d'intensité variable, y compris les crises de migraine, sont à la fois une réaction à des stimuli individuels et le résultat d'une combinaison de facteurs.

Maladies et changements physiologiques

L'altération hormonale survenant après la conception affecte l'état des vaisseaux sanguins. C'est l'une des causes les plus courantes d'indisposition. Si le mal de tête qui survient au premier trimestre est inconstant et faiblement exprimé, la situation ne nécessite pas d’intervention médicale et est la norme.

Une hypotension accompagnant la grossesse est la prochaine cause possible. La douleur est associée à une faiblesse générale et à des vertiges. Cette tendance est caractéristique de la toxicose précoce.

Aux deuxième et troisième trimestres, le mal de tête est souvent causé par le problème opposé, à savoir une pression accrue. Cette affection constitue une menace pour la santé de la mère et de l’enfant, en particulier en cas de troubles du travail des reins (protéines dans les urines, œdème). Dans cette situation, le traitement en milieu hospitalier est recommandé aux femmes.

Exacerbation de maladies chroniques - l'ostéochondrose cervicale ou la dystonie vasculaire peuvent causer un mal de tête. Elle est également accompagnée d'une infection virale, d'une sinusite, de maladies des yeux et de blessures à la tête (commotion cérébrale, ecchymoses). Parmi les causes les plus dangereuses figurent les tumeurs cérébrales oncologiques et bénignes, les hématomes intracrâniens et la méningite.

Facteurs provocants externes

Quand un enfant est né, une femme devient plus vulnérable aux facteurs environnementaux. Même un changement de temps peut causer un mal de tête prolongé pour la future mère. Les longs voyages impliquant un changement de zone climatique ont le même effet.

Un mal de tête pendant la grossesse apparaît plus souvent si une femme est exposée à des stimuli physiques - bruits forts, odeurs fortes, lumière vive ou vacillante. L'inhalation régulière de fumée de tabac, y compris de fumée passive, aggrave le problème; par conséquent, il faut demander aux parents ou aux collègues fumeurs de prendre en compte les intérêts de la future mère. Les vertiges et le manque d'oxygène provoquent également des maux de tête.

Autres raisons

Parfois, la douleur survient en raison des caractéristiques du mode de vie d'une femme. Dans ce cas, il est facile de corriger la situation en y apportant des ajustements.

Causes probables de maux de tête chez les femmes enceintes:

  • apport hydrique insuffisant par temps chaud;
  • longues pauses entre les repas;
  • un rejet vif du café;
  • boire de l'alcool;
  • présence dans le menu quotidien de produits contenant des colorants, des exhausteurs de goût et des conservateurs;
  • manque de sommeil ou trop de sommeil;
  • exercice excessif;
  • fatigue oculaire lorsque vous travaillez devant un ordinateur.

Le stress constant est également un facteur provoquant. Les conflits au travail ou dans la famille pendant cette période sont inacceptables. Ils ne font pas qu'aggraver l'état général de la femme et causer un mal de tête, ils nuisent également au système nerveux de l'enfant à naître.

Débarrassez-vous du mal de tête

Lorsque la douleur est déjà apparue, vous pouvez essayer de vous soulager vous-même. Il n'est pas souhaitable que les femmes enceintes prennent des médicaments sans nécessité extrême.

Par conséquent, il est préférable d'utiliser des méthodes et des recettes folkloriques sûres:

  1. Si vous êtes chez vous, créez un environnement relaxant dans la pièce: fermez les rideaux, éteignez les lumières, laissez entrer l’air frais. Mettez une compresse fraîche sur votre tête ou utilisez votre doigt pour masser la peau sur les tempes et à l’arrière de votre tête en effectuant de légers mouvements circulaires. Portez une attention particulière aux zones où la douleur est ressentie plus fortement. Vous pouvez demander à votre mari ou à un membre de votre famille de vous faire un massage du dos et du cou.
  2. Un bon effet est obtenu en lavant la tête avec de l’eau chaude et en prenant une douche à une température confortable, mieux que froide. Après cela, il est recommandé de boire un verre de bouillon aux herbes - menthe ou camomille. À basse pression, il est remplacé par du thé noir fort avec du sucre. Les maux de tête persistants pendant la grossesse sont plus faciles à tolérer si vous attachez votre tête fermement avec un foulard ou un foulard.
  3. Un moyen d’urgence de normaliser le bien-être consiste à se laver à l’eau froide. Renforcer l'effet aidera une compresse avec de la glace ou une serviette humide sur le front et les tempes. On croit que la douleur réduit les feuilles de chou attachées à la tête. Avant utilisation, ils sont doucement concassés pour faire apparaître le jus et conservés sous forme de compresse jusqu'à amélioration de l'état.
  4. Certaines femmes aident l'aromathérapie. Pour elle, huiles de lavande, de genévrier, de citronnelle, d'ylang-ylang. Ils sont utilisés sous forme d'inhalation à l'aide d'une lampe à arôme. Il est également utile de recevoir des bains chauds contenant des huiles s'il n'y a pas de contre-indications d'autres organes et si le médecin ne vous a pas interdit de telles procédures. Mais rappelez-vous que les huiles essentielles peuvent provoquer des allergies.

Quel type de médicament contre les maux de tête pouvez-vous tomber enceinte?

La plupart des femmes enceintes analgésiques sont interdites en raison de leur impact négatif sur le développement du fœtus. Des médicaments tels que "Citramon", "Aspirine", "Baralgin", "Spazmalgon" et leurs dérivés pris dans les premiers mois de la grossesse peuvent entraîner la formation de malformations cardiaques chez l'enfant. À la fin de la période, ils aggravent la coagulation du sang, ce qui n’est pas souhaitable pour une femme qui se prépare à accoucher.

Si le mal de tête est fort et que les méthodes traditionnelles ne l’aident pas, une utilisation unique de médicaments à base de paracétamol (Panadol, Efferalgan) est acceptable. En l'absence d'intolérance individuelle à la substance active, ils sont sûrs et ne créent pas de dépendance.

Lors de l'achat de médicaments, n'oubliez pas que la composition de "Panadol Extra" contient de la caféine. Pour les maux de tête dus à une hypotension (pression artérielle basse), il est préférable de le choisir. La méthode «no-shpa» est également autorisée, bien qu’elle ne donne pas toujours un effet analgésique.

Quand devrais-je voir un médecin?

Les maux de tête chroniques pendant la grossesse doivent être traités rapidement. Un inconfort constant est source de stress et de dépression, ce qui nuit à la santé du fœtus.

Par conséquent, les maux quotidiens - une raison de contacter un neurologue. Un traitement adéquat dans une telle situation ne peut être prescrit par un spécialiste qu'après avoir trouvé la cause fondamentale du problème.

Une future mère doit être sur ses gardes et consulter un médecin si un mal de tête apparaît le matin, s’il n’est localisé qu’à un moment donné ou s’accompagne des symptômes suivants:

  • perte de la vue et perte de l'audition;
  • engourdissement dans les membres;
  • nausée associée à une hypertension et à un œdème.

Ces manifestations peuvent indiquer des pathologies. Prééclampsie, hémorragie intracrânienne, thrombose veineuse, lésions infectieuses et tumeurs cérébrales.

Dans cette situation, un accouchement d'urgence est parfois nécessaire pour sauver la vie de la mère et de l'enfant. Plus la femme enceinte ira tôt à l'hôpital, plus les chances d'obtenir un résultat favorable sont grandes.

Mesures préventives

Pour normaliser le bien-être avec des maux de tête fréquents, les femmes enceintes doivent prêter attention aux mesures préventives. Identifier les facteurs provoquants aidera à prévenir les rechutes.

Pour ce faire, une femme doit tenir un journal des maux de tête dans lequel elle note tous les cas de convulsions et les circonstances précédentes. Après avoir identifié le motif, le stimulus est exclu.

Recommandations générales pour la prévention des maux de tête chez les femmes enceintes:

  1. Marcher plus souvent en plein air et aérer les pièces quotidiennement.
  2. Normalisez la routine quotidienne pour que dormir et se réveiller se déroulent toujours à peu près au même moment.
  3. Ne pas trop travailler et se détendre chaque fois que vous vous sentez fatigué.
  4. Prenez des pauses et un échauffement facile toutes les demi-heures de travail à l'ordinateur.
  5. A manger souvent et par petites portions, préférant les produits naturels.
  6. Buvez beaucoup de liquides.
  7. Ne restez pas dans des pièces enfumées ou enfumées ou à proximité de sources de bruit.
  8. Évitez les situations stressantes.

Si, pendant la grossesse, une femme a des maladies chroniques qui causent un long mal de tête, les enfants suivants doivent être consultés avec des spécialistes avant de concevoir.

Cela réduira le risque d'exacerbation du problème à l'avenir. Lorsque l’ostéochondrose, après avoir consulté un médecin, vous pouvez visiter la piscine et effectuer des exercices thérapeutiques.

Dans la plupart des cas, les maux de tête chez les femmes enceintes résultent de modifications hormonales naturelles et des effets de divers stimuli. Mais si elle est devenue exceptionnellement longue et forte, ne tardez pas à consulter votre médecin.

Une attention particulière aux signaux du corps aidera à éviter les complications dangereuses et à maintenir la santé.

Auteur: Olga Eliseeva, médecin,
spécifiquement pour Mama66.ru

Mal de tête pendant la grossesse comment traiter

La cause du mal de tête pendant la grossesse peut être l’un des facteurs ci-dessus.

Migraine pendant la grossesse

La migraine est une forme particulière de mal de tête. La migraine se présente comme une douleur pulsante et insupportable, le plus souvent d'un côté. Cette pathologie affecte sérieusement le rythme de vie d'une femme enceinte et cause beaucoup de désagréments. Au cours de la migraine, la femme enceinte réagit de manière aiguë à la lumière, la lumière provoque une augmentation de l'attaque de la douleur.

Si, avant le début de la conception, une femme avait des signes de migraine, alors avec une probabilité de près de 100%, cette pathologie se reproduira pendant la période d'attente du fœtus. Il est important de comprendre que la migraine pendant la grossesse ne représente pas un danger pour le fœtus, mais que l'état douloureux de la future mère pendant les crises convulsives et que la dépression provoquée par de fortes douleurs lancinantes peuvent affecter négativement l'état du bébé dans son ensemble. Lorsqu'une migraine se produit pendant que le fœtus est en attente, la future mère ne doit pas s'auto-traiter pour ne pas nuire au fœtus. Il serait conseillé de contacter le gynécologue, qui sélectionnera le médicament le plus efficace pour soulager la douleur. Lorsqu'il examine une future mère, le médecin différencie nécessairement la migraine de l'augmentation de la pression intracrânienne ou de l'occlusion des vaisseaux cérébraux et de l'ischémie.

Maux de tête de tension

Un autre type de mal de tête pendant la grossesse est le mal de tête avec tension. La cause principale de cette affection est le surmenage de la future mère, le stress et les troubles de l’alimentation. En règle générale, lors de la correction du rythme de vie habituel, ces douleurs disparaissent d'elles-mêmes. Vous ne devez pas prendre d'analgésiques vous-même pour éviter les risques pour le fœtus. La décision la plus correcte de la future mère sera de contacter un gynécologue, de bien vous reposer et de vous entourer des soins de vos proches.

Quels maux de tête chez les femmes enceintes constituent une menace pour le fœtus?

Une douleur aiguë à la tête, des vertiges et un assombrissement des yeux apparu pendant la période d'attente du fœtus constituent une menace pour le déroulement de la grossesse. Ces symptômes peuvent indiquer une toxicose tardive (prééclampsie), qui nécessite une intervention médicale immédiate pour préserver la grossesse.

Il est important d’écouter votre corps pendant que le bébé attend, tout changement de son état peut être dangereux pour la grossesse et le développement complet du fœtus. La prééclampsie progressive peut être dangereuse non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie du fœtus.

Traitement des maux de tête

Pendant la grossesse, lorsque les maux de tête sont intolérables et se produisent rarement, la prise d'un comprimé anesthésique est sans équivoque. En règle générale, le paracétamol est un médicament efficace et approuvé en période de procréation. Vous ne devriez pas vous impliquer dans cet outil, mais avec un mal de tête puissant, vous pouvez le prendre une seule fois.

Si, pendant la grossesse, vous avez souvent mal à la tête, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Il est nécessaire de consulter un médecin pour déterminer la cause et le but du traitement.

Remèdes sans drogue pour maux de tête

Si vous avez mal à la tête, ne vous pressez pas de prendre des comprimés tout de suite, essayez de vous débarrasser des sensations désagréables à l'aide de simples recommandations:

- en cas de mal de tête, appliquez une compresse imbibée d'eau froide sur les tempes et le front;

- fournir un accès d'air frais, enlever les vêtements contraignants, déboutonner le col;

- inspirez profondément et expirez lentement par la bouche pour que le sang s'enrichisse en oxygène et que le mal de tête passe;

- boire du thé chaud et doux, peut-être un mal de tête est apparu dans le contexte d'une baisse de la glycémie;

- prenez une douche chaude, demandez à votre conjoint de masser les épaules et le cou;

- essayez de vous reposer et de dormir;

- Allumez une lampe aromatique avec quelques gouttes d'huiles essentielles ajoutées (Important! Toutes les huiles aromatiques ne peuvent pas être utilisées pendant la grossesse, certaines ne peuvent être utilisées qu'à partir du deuxième trimestre).

Homéopathie

Les médicaments homéopathiques sont un moyen sûr et efficace d’éliminer les maux de tête pendant la grossesse. Le traitement est décrit par un spécialiste en homéopathie, en fonction des caractéristiques individuelles de l'organisme de la future mère.

Bien que les remèdes homéopathiques ne posent pas de danger pour le fœtus et soient autorisés pendant la grossesse, ils ne valent toujours pas la peine d'être pris sans les instructions d'un spécialiste. De plus, chaque outil a son propre dosage et sa durée d’exposition.

Acupuncture

Avec l'aide de l'acupuncture, il est devenu possible d'arrêter un mal de tête de n'importe quelle origine. Pour subir une séance de traitement, il est nécessaire de consulter un médecin spécialisé dans ce domaine. En règle générale, il s'agit d'un neuropathologiste ou d'un physiothérapeute.

Les points actifs où l’acupuncture est effectuée sont déterminés par le médecin. Pour chaque femme enceinte, trouver ces points sur le corps est purement individuel.

Aromathérapie

Les huiles essentielles peuvent faire des merveilles: rehausser l'humeur, donner de la vigueur, renforcer le système immunitaire, combattre les virus, éliminer les douleurs d'origines diverses, notamment les migraines. Cependant, l'utilisation de toutes les huiles essentielles n'est pas autorisée dans l'attente d'un enfant. En dépit de l’innocuité apparente de l’aromathérapie aux huiles, la future mère doit étudier attentivement les instructions avant utilisation ou consulter un médecin.

Les huiles essentielles sont dans la plupart des cas utilisées sous forme d'inhalations ou de compresses. Pour l'inhalation, une lampe spéciale est généralement utilisée, où quelques gouttes de l'huile désirée s'égouttent. Lorsque la céramique se réchauffe, l'huile s'évapore et la future mère respire. Avant d'utiliser des compresses avec de l'huile essentielle, il est nécessaire de vérifier la sensibilité au médicament afin d'éviter l'apparition d'une éruption cutanée et d'une réaction allergique.

Les huiles suivantes aident à lutter contre les maux de tête: menthe poivrée, géranium, citron, orange, pamplemousse, eucalyptus, sapin. Si vous n'avez pas de lampe spéciale, vous pouvez utiliser un bassin ordinaire contenant de l'eau pour l'inhalation. Mettez 2-3 gouttes d'huile nécessaire dans de l'eau chaude et mettez le mélange sur le feu.

Comment prévenir les maux de tête?

Les maux de tête pendant la grossesse peuvent causer beaucoup de désagréments. Par conséquent, la future mère devrait faire tout son possible pour prévenir l’apparition de cette maladie. Les méthodes de prévention des maux de tête sont:

- éviter le stress et la surcharge psycho-émotionnelle;

- Ne buvez pas de café noir pendant la grossesse (si vous ne pouvez pas renoncer à cette boisson en attendant votre bébé, essayez de la limiter à une tasse par jour avec de la crème ou du lait ajouté au café);

- avant d'aller vous coucher, aérez bien la chambre;

- prenez une douche chaude avant de vous coucher et appliquez un léger massage pour éliminer les tensions;

- 2 heures avant le coucher, essayez de ne pas manger. Si vous êtes affamé par la faim, buvez un verre de kéfir;

- ne regardez pas la télévision avant d'aller vous coucher;

- bonne nuit de sommeil est une garantie que la future mère se sentira bien.

Pour les crises fréquentes de maux de tête, ne vous auto-soignez pas, mais consultez un médecin.

Comment se débarrasser d'un mal de tête pendant la grossesse sans pilule, vidéo:

Irina Levchenko, obstétricienne et gynécologue

Attention! Aucun service médical n'est fourni par l'administration du site. Tous les matériaux sont à titre informatif seulement. La même chose s'applique à la section consultative. Aucune consultation en ligne ne remplacera jamais les soins médicaux en face à face, qui ne sont fournis que dans des établissements médicaux spécialisés. L'automédication peut causer des dommages irréparables! En cas de maladies ou d'affections, contactez la clinique avec un médecin!

Avec cet article, lisez:

  • Paracétamol: Un médicament disponible dans le temps et testé.
  • La grossesse BaralginPri peut souvent causer des maux de tête..
  • L'huile respireQu'est-ce que l'huile respire? De quelle heure de la grossesse.
  • Pourquoi le coccyx fait-il mal pendant la grossesse? Une douleur au coccyx peut survenir pendant la grossesse.
Ajouter une critique

Comment traiter un mal de tête pendant la grossesse

03/18 / 2014Catégorie: GrossesseLaisser un commentaire

Pendant la grossesse, les maux de tête font plus souvent mal. Une augmentation des attaques de maux de tête est associée à des modifications des niveaux hormonaux, à un vasospasme, à une toxicose et à une ostéochondrose cervicale. Aux premier et deuxième trimestres, les maux de tête sont normaux. Les maux de tête n’affectent pas la croissance et le développement du fœtus. Mais en se sentant mal, la douleur qui l'accompagne peut avoir un effet négatif sur l'enfant. Par conséquent, la douleur ne peut être tolérée, elle doit être traitée de toute urgence. Pendant la grossesse, les analgésiques médicinaux sont strictement contre-indiqués. Le paracétamol et l'ibuprofène sont considérés comme relativement sûrs pendant deux et trois trimestres. Mais il est préférable de limiter l'utilisation de ces médicaments aux méthodes traditionnelles.

Comment soulager la douleur sans médicament

  • Vous pouvez faire une compresse chaude, presque chaude sur le front et les sinus. Compresse doucement soulager la tension et soulager la douleur;
  • Faites une compresse froide sur la nuque et allongez-vous sur Kuznetsov Hipplicator. Cette procédure facilitera la manifestation de l’ostéochondrose et soulagera les spasmes des vaisseaux;
  • Prenez une douche chaude et buvez du thé au citron;
  • Bien frotter le cou et la ceinture scapulaire, vous pouvez appliquer une simple pommade à la térébenthine. Le massage soulagera la tension et l'onguent réchauffera et soulagera la douleur.
  • Avec des douleurs fréquentes et sévères, vous pouvez consulter un médecin homéopathique. L'homéopathie est considérée comme acceptable pendant la grossesse, mais le médicament est sélectionné individuellement.
  • Quelques heures de sommeil en silence et dans le noir soulagent un mal de tête;
  • Organiser des séances d'acupuncture avec un spécialiste;
  • Exclusion du régime des aliments causant des maux de tête: fromage, chocolat, viandes fumées, produits en conserve, saucisses;
  • Enlevez le spasme des huiles essentielles de romarin, menthe et sauge. L'aromathérapie est contre-indiquée pendant la grossesse, mais une goutte d'huile sur la lampe à parfum ne fera pas de mal;
  • Buvez de l'eau propre en quantité suffisante;
  • Bien soulage même le thé de douleur intense avec une pincée de cannelle;
  • Une compresse saline peut être faite dans le bas du dos (non recommandé au premier trimestre);
  • Masser les points réflexes entre le pouce et l'index;
  • Vous ne pouvez pas négliger un sommeil complet;
  • Mangez régulièrement. Même une légère sensation de faim peut provoquer un spasme des vaisseaux sanguins chez une femme enceinte;
  • Vous ne pouvez pas écouter de la musique forte;
  • La limitation du travail à l'ordinateur provoque souvent un mal de tête sans laisser de trace;
  • Évitez les visites dans des pièces encombrées.
  • Les longues marches (si elles ne sont pas contre-indiquées) réduiront la fréquence des crises et l’intensité du mal de tête;
  • Pour éviter le stress et la surmenage nerveuse, vous pouvez boire des médicaments contenant du magnésium. Ils vont remonter le moral et améliorer le bien-être.

Comment traiter un mal de tête pendant la grossesse, il est préférable d’éviter son apparition. Les femmes enceintes reçoivent souvent un «no-shpa», qui soulage la douleur causée par un spasme. Si le mal de tête n'est pas soulagé sans médicament, vous pouvez boire un comprimé de paracétamol. N'utilisez pas de produits contenant de l'acide acétylsalicylique (pouvant provoquer des saignements, des malformations congénitales) et des analgés (insuffisance rénale et du système cardiaque). Les médicaments contenant de l'ibuprofène et de l'aspirine ne doivent pas être utilisés au cours du premier trimestre. Tous les systèmes du fœtus sont pondus au premier trimestre, c'est le plus responsable. Par conséquent, il est préférable d’être sauvé par les méthodes populaires, sinon les conséquences peuvent être désastreuses. Vous devez apprendre à soulager le stress avec le yoga pour les femmes enceintes et la relaxation. Choisissez un bon oreiller à effet orthopédique. Faites un journal dans lequel enregistrer les maux de tête, vous pourrez alors découvrir ce qui l’a causé.

Toutes les mesures pour le traitement des maux de tête doivent être convenues avec le médecin. Il doit trouver la cause et la nature de la douleur et conseiller l’option optimale et sans danger pour son traitement.

Je vous recommande également de regarder la vidéo sur les causes des maux de tête et sur la façon de les traiter:

Merci de partager avec des amis!

Voir aussi:

  • Des moyens non médicaux pour éliminer les maux de tête

La grossesse est une période particulière dans la vie de chaque femme, caractérisée par des changements dans divers aspects de sa vie. Cela s'applique à la fois à l'apparence et aux habitudes et à la condition physique de la future mère. Ainsi, pour certaines femmes, la grossesse et l'accouchement deviennent un véritable "test de force". Par exemple, les moments où un mal de tête pendant la grossesse sont perçus de manière particulièrement aiguë. La situation est aggravée par le fait que la prise du gros des médicaments au cours de cette période est strictement contre-indiquée.

En règle générale, c’est pendant la grossesse que les maladies chroniques sont exacerbées et que de nouveaux problèmes apparaissent, qui entraînent beaucoup de désagréments et d’anxiété. Les maux de tête sont parmi les plus courants.

Pourquoi un mal de tête pendant la grossesse

Dans ce cas, les causes de ce malaise peuvent être très différentes. Tout d’abord, ils devraient inclure:

  • Changer le fond hormonal d'une femme. Dans ce cas, le mal de tête provoque une augmentation du niveau de progestérone et d'œstrogène, ce qui peut perturber le tonus vasculaire.
  • Augmentation de la pression artérielle. Ce symptôme est plus caractéristique du dernier trimestre de la grossesse. En général, une augmentation de la pression artérielle en période de procréation indique souvent un état pathologique tel que la gestose. Dans ce cas, l'hypertension peut s'accompagner d'un œdème et, lors d'études en laboratoire, la présence de protéines dans l'urine peut être détectée.
  • Abaisser la pression artérielle.
  • Apport sanguin altéré au cerveau en raison du développement de l'ostéochondrose de la colonne cervicale.
  • Manque de sommeil Bien que cette raison paraisse trop simple et banale, elle affecte souvent l'apparition de maux de tête chez les femmes enceintes, en particulier à la fin de la période (38 à 39 semaines).
  • Le stress. Faible tolérance au stress causée par une susceptibilité émotionnelle excessive d'une femme enceinte. Toute anxiété ou expérience vécue pendant cette période peut servir de "catalyseur" à l'apparition de maux de tête.
  • Faible taux de sucre dans le sang.
  • Abus de caféine.
  • Déshydratation.
  • Facteurs nutritionnels Ceux-ci incluent la réaction à divers types d'aliments contenant de la tyramine et de la phényléthylamine. Ces composés azotés peuvent avoir un effet négatif sur l'état des vaisseaux humains.
  • Long séjour dans des chambres à microclimat défavorable. Cela est compréhensible: même une personne en parfaite santé qui passe le plus clair de son temps dans une pièce encombrée, ou pire, enfumée, se sent mal après un certain temps. Cela est particulièrement vrai pour les femmes enceintes dont le corps est soumis à une pression énorme.

En outre, un mal de tête peut être le signe de maladies très graves, telles que la sinusite, la méningite et même des tumeurs au cerveau. Cependant, il existe d'autres symptômes spécifiques caractéristiques de ces affections. Dans tous les cas, vous devez être extrêmement attentif à votre propre santé et, si vous avez des inquiétudes ou des problèmes survenant pendant la période pendant laquelle vous portez un enfant, informez-en immédiatement votre médecin. En pratique médicale, il arrive que des femmes chez qui on a diagnostiqué un cancer pendant la grossesse ont pu sauver des bébés par césarienne en temps voulu. Ensuite, l'opération d'enlèvement de la tumeur a été réalisée par la mère elle-même.

Migraines et céphalées de tension: comment les reconnaître

Toutefois, il convient de noter que, néanmoins, de telles situations sont assez rares et que le mal de tête qui survient pendant la grossesse chez la plupart des femmes a généralement une nature complètement différente. Selon les statistiques, les douleurs les plus fréquentes observées chez les femmes enceintes sont les prétendues céphalées de tension et les migraines oculaires.

Parmi les symptômes les plus caractéristiques de la migraine, il convient de noter la survenue d'une douleur intense et pulsée, qui couvre généralement la moitié de la tête. Cet état peut également être précédé d'une aura, exprimée par l'apparition de «mouches» et de flashs de lumière devant vos yeux (voir l'aura, préfigurant la souffrance).

Les maux de tête de tension, à leur tour, s'accompagnent de signes tels que l'apparition d'une sensation de compression dans la tête, comme si elle portait un cerceau serré. Contrairement à la migraine, il a une intensité moyenne. Il est principalement causé par le stress psycho-émotionnel.

Comme mentionné précédemment, presque tous les médicaments pris dans la situation habituelle de mal de tête sont strictement contre-indiqués pour les femmes qui portent un enfant. Alors, que pouvez-vous faire si vous avez mal à la tête pendant la grossesse? Tolérer et attendre la naissance sans agir? La réponse est sans équivoque: pas question!

Mal de tête à différents stades de la grossesse: soigner ou tolérer

Tout d’abord, lorsqu’un mal de tête de localisation et d’intensité différentes survient à différents stades de la grossesse (peu importe si vous avez 4 ou 40 semaines), il est urgent de consulter un médecin qui vous prescrira le traitement approprié.

Le plus souvent, le besoin de consommer de la drogue survient dans les situations suivantes:

  • la céphalée est accompagnée de symptômes associés à la présence de maladies du système nerveux. Cela devrait inclure une violation de la sensibilité, de l'audition, de la parole, des fonctions motrices, etc.
  • il y a un changement de pression artérielle à la hausse ou à la baisse, marqué par ses "sauts".
  • la douleur est chronique, persistante.

En tout état de cause, la décision d'admission des médicaments ne devrait être prise que par le médecin traitant.

Des moyens non médicaux pour éliminer les maux de tête

Que faire et que faire lorsque la douleur est suffisamment perturbée et ne cesse pas tout au long de la grossesse?

Dans ce cas, il est logique d’utiliser les méthodes de traitement non médicamenteuses suivantes qui n’ont pas été endommagées ni par vous ni par votre enfant à naître. Ceux-ci comprennent:

  • Sommeil complet et repos. Parfois, cela suffit pour un soulagement complet des maux.
  • Auto-massage de la tête.
  • Des bouillons de camomille, de menthe, de mélisse et de rose musquée, qui vous aideront également à soulager la tension et à vous détendre. Mais, malgré l'innocuité de ces préparations à base de plantes, il est nécessaire de consulter un médecin avant de les prendre.
  • "Compresse de glace", qui peut être appliqué à l'arrière de la tête.
  • Thé sucré Cet outil vous aidera à réduire votre glycémie.
  • Aromathérapie. Avant d'utiliser des huiles aromatiques, vous devez connaître les contre-indications à leur utilisation. Certains d'entre eux, par exemple, l'huile d'orange et de pamplemousse peuvent augmenter la pression artérielle, et certains ne peuvent absolument pas être utilisés pendant la grossesse.

Si, malgré toutes les tentatives, la douleur ne diminue pas et ne vous gêne pas tous aussi souvent, vous ne devez pas attendre la naissance pour s'en débarrasser. Un traitement compétent et opportun, prescrit par un spécialiste qualifié, vous permettra de reprendre une vie normale sans nuire à votre bébé.

  • Bananes, avocats, agrumes;
  • Produits contenant de la thiamine et de la phénylamine.

Les maux de tête n’affectent en aucune façon le développement de l’enfant, mais la dépression et la dépression apparues dans leur contexte peuvent nuire gravement à la santé de la future mère et du futur bébé. Par conséquent, veillez à arrêter les symptômes à temps et à empêcher une forte attaque de se propager à la migraine.

Les médicaments

Dans certains cas, le médecin prescrit des médicaments à la femme enceinte. Les pilules contenant du paracétamol sont considérées comme sans danger pour le soulagement de la douleur. Ne pas addictif comprimés Efferalgan et Panadol. Panadol Extra est prescrit pour les maux de tête causés par une pression artérielle basse, contenant de petites doses de caféine.

Il est strictement interdit, notamment au premier trimestre de la grossesse, à l'aspirine, car sa réception a un effet négatif sur l'enfant et provoque le développement de malformations cardiaques et de la mâchoire inférieure. Analgin provoque des troubles dans le sang. Par conséquent, l'utilisation de tout médicament pour soulager la douleur ne doit être effectuée que sur la recommandation du médecin.

Les remèdes homéopathiques sont largement utilisés dans le traitement des femmes enceintes. Mais encore une fois, seul un médecin homéopathique devrait prescrire de tels médicaments après une conversation préliminaire détaillée avec la femme enceinte. L'auto-traitement, même avec des pilules homéopathiques naturelles, peut avoir des conséquences désastreuses et causer des problèmes dans le développement de l'enfant.

Médecine alternative

L'acupuncture est un moyen bien connu et efficace de soulager les maux de tête. Adoptez avec soin le choix d’un spécialiste, contactez un centre médical agréé. Les effets de l'acupuncture pendant la grossesse peuvent non seulement apporter des avantages, mais aussi des inconvénients, alors confiez votre santé et la vie du futur bébé à un spécialiste ayant fait ses preuves.

L'aromathérapie est une méthode qui affecte notre odorat. N'oubliez pas que les femmes enceintes doivent utiliser la dose minimale d'huiles essentielles afin de ne pas provoquer de réactions allergiques. Pour les maux de tête, un massage au lobe temporal avec une petite quantité d’huile de lavande est recommandé. Les compresses aux huiles essentielles sont efficaces. Humidifiez une serviette dans de l’eau froide, ajoutez quelques gouttes de menthe épillet. Compressez sur le front et les tempes, prenez une position horizontale, fermez les yeux et reposez-vous.

Prévention des maux de tête pendant la grossesse

Il est plus facile de prévenir les maux de tête que de s'en débarrasser. Une femme en position devrait faire des ajustements dans sa routine quotidienne pour prévenir l'apparition de migraines.

  • Reposez-vous davantage, dormez suffisamment;
  • Ajustez la quantité de liquide que vous buvez par jour. La boursouflure provoque des maux de tête;
  • Promenez-vous au grand air tous les jours pendant plusieurs heures.
  • Faites des exercices physiques (aqua-aérobic, yoga, Pilates sont recommandés pour les femmes enceintes);
  • Apprenez à vous détendre et à être distrait des problèmes de la vie.

En prenant des mesures préventives et en sachant comment traiter un mal de tête pendant la grossesse, vous serez toujours complètement armé et cette attaque ne vous prendra pas par surprise.

Comment traiter les maux de tête pendant la grossesse

Les maux de tête chez la femme enceinte sont dus à un ajustement hormonal du corps, à l’ostéochondrose, au manque de sommeil et à des situations de stress constants. La céphalgie n’affecte pas le développement du fœtus, mais elle aggrave le bien-être de la femme, abaisse son humeur et provoque une dépression. Les analgésiques sont contre-indiqués pour la future mère. Par conséquent, les symptômes désagréables sont supprimés par les méthodes domestiques et les remèdes populaires.

Régime de la douleur

Avec les migraines fréquentes qui durent des heures, il est recommandé à une femme enceinte de revoir son régime alimentaire. Certains produits peuvent causer une gêne:

  • pulpe d'avocat;
  • les bananes;
  • chocolat noir et café fort;
  • fromages à pâte dure et fondue;
  • les agrumes;
  • foie de bœuf, de poulet et de porc;
  • Plats chinois;
  • thé noir

Les maux de tête entraînent des régimes stricts. Enceinte interdisant la guérison et le jeûne nettoyant. La future mère maintient son poids avec des aliments sains et des repas hypocaloriques. Ils mangent trois fois par jour et, en cas de faim, grignotent des sandwichs ou du yogourt.

Réduit le ton des vaisseaux sanguins et provoque des maux de tête fumés et frits. Ils augmentent les taux de cholestérol, entraînent une privation d'oxygène et des spasmes. Les femmes enceintes, qui souffrent souvent de migraines, sont invitées à retirer les saucisses et les conserves de leur régime alimentaire, ainsi que les produits semi-finis. Dans les saucisses et les hamburgers, il existe de nombreux additifs synthétiques qui violent la circulation sanguine dans le cerveau.

L'état de santé de la future mère s'améliorera si elle se tourne vers les légumes, la viande maigre, le poisson, les fruits et les céréales, ainsi que les produits laitiers. Une alimentation équilibrée protège contre le surmenage, les carences en vitamines, les dépôts de sel dans la colonne cervicale et l'épuisement physique.

Stress et devoirs

Les femmes modernes, même pendant la grossesse, essayent de ne pas rester à la maison. Ils rédigent des rapports, donnent des conférences et mènent des séminaires jusqu’à 7 ou 8 mois. Ensuite, ils se précipitent à la maison pour préparer le dîner, laver les chemises du mari et laver le sol.

Le mal de tête est l’un des premiers symptômes du surmenage. Le corps avertit une femme enceinte de ralentir et de se détendre. Abandonnez le prochain projet, achetez un paquet de boulettes pour son mari et passez du temps libre sur le canapé.

Les femmes enceintes qui passent de longues heures devant leur ordinateur sont invitées à faire des exercices du cou et des yeux toutes les 30 minutes. Faites pivoter votre tête et inclinez-la dans différentes directions, atteignez votre menton vers votre poitrine et l'arrière de votre tête vers vos épaules. Un échauffement léger rétablit la circulation sanguine dans les vaisseaux situés dans la région cervicale et protège contre l'ostéochondrose. La charge pour les yeux empêche l'augmentation de la pression dans les maux de tête dus au surmenage.

Aux deuxième et troisième trimestres, les femmes enceintes ont du mal à dormir à cause d’un abdomen surélevé et d’un bébé actif, qui bouge même la nuit. Une femme souffre du syndrome de fatigue chronique et de douleurs lancinantes ou pincantes à l’arrière de la tête et des tempes. Pour que la migraine disparaisse ou gêne moins souvent, il est recommandé à la femme enceinte de dormir pendant 2 à 3 heures au cours de la journée, d'utiliser un oreiller de soutien spécial et de choisir une posture confortable.

Il est également utile de marcher beaucoup en plein air. L'oxygène dynamise, favorise la dilatation des vaisseaux sanguins situés dans les régions du cerveau et du col utérin et supprime les effets du stress et de l'insomnie. Si l'activité physique est contre-indiquée pour une femme enceinte, elle peut s'asseoir près de la fenêtre ouverte ou prendre un bain de soleil sur le balcon.

Masser et compresser

Les attaques de céphalées, causées par le surmenage, la dystonie vasculaire ou les surpressions, sont supprimées à l'aide de gadgets contrastés. Il faudra quelques mouchoirs ou des morceaux de tissu. Un chiffon est trempé dans l’eau froide du robinet ou rempli de glace. Vous pouvez utiliser un sac avec des légumes surgelés ou un morceau de viande. Une compresse froide est appliquée sur les tempes, si la douleur est localisée devant la tête. Un pansement imbibé d'eau glacée recouvre le front et les yeux. Les légumes surgelés réduisent la sensibilité des terminaisons nerveuses et un mouchoir protège les yeux de la lumière du soleil, ce qui irrite les récepteurs et augmente l’inconfort.

En cas de maux de tête, appliquez des lotions chaudes à l'arrière de la tête. Convient pour un mouchoir trempé dans de l'eau chaude, un œuf à la coque ou une compresse de pommes de terre broyées en uniforme. En raison des températures élevées, le sang se précipite sur le cou et les épaules et provoque une sensation de gêne moindre.

Au lieu de compresses sur les sinus maxillaires et les lobes d'oreilles, mettez une cuillère. Les couverts sont plongés dans du thé chaud ou de l’eau et attendent qu’ils se réchauffent. Après la procédure, vous pouvez plonger vos doigts dans un liquide chaud pour vous détendre et soulager les crampes.

Si une migraine surprend une femme enceinte dans un bureau ou un centre commercial, une femme peut aller aux toilettes et se passer la tête dans un mince filet d'eau tiède. Dans cette position, elle passe de 5 à 15 minutes jusqu'à ce que la douleur disparaisse. Après des procédures à l'eau, il ne faut pas sortir brusquement pour ne pas attraper de terminaisons nerveuses froides.

Attaques de migraine fréquentes massage propre. Une femme malaxe indépendamment l'épaule et le cou, appuie le majeur ou l'index sur la cavité située entre la colonne vertébrale et l'arrière de la tête. La future mère peut demander à son mari de lui masser les pieds pendant 10 à 15 minutes. Dans les jambes sont situés des points de déclenchement. Grâce à leur stimulation, les spasmes cérébraux sont réduits et les céphalalgies se retirent.

Le massage est effectué avec des huiles de base et essentielles. L'olive, la graine de lin, l'abricot ou la noix de coco sont utilisés comme base. Ajouter la cardamome, le pamplemousse ou la camomille. Si la femme enceinte est allergique, l'huile essentielle d'agrumes n'est pas utilisée afin de ne pas aggraver le mal de tête.

Le mélange est appliqué sur les épaules et le cou, doucement frotté dans les muscles. L'huile peut traiter les tempes, la zone située entre les sourcils et le pont du nez, ainsi que la cavité occipitale. L'outil apaise et détend, aide dans les situations stressantes.

Les femmes enceintes qui s’inquiètent souvent des migraines sont priées de préparer un pendentif de guérison. Cousez un petit sac en tissu épais et accrochez-le autour de votre cou. A l'intérieur, mettez un coton-tige imbibé d'huile essentielle de camomille ou de cardamome.

Pour les femmes sujettes à l’hypotension et aux maux de tête, le point de déclenchement du massage aidera. Il est situé entre le pouce et l'index. En appuyant sur la zone appropriée, la douleur survient. Tout d’abord, la femme enceinte malaxe un point sur sa main droite et, au bout de 5 à 10 minutes, passe à la paume gauche.

Atmosphère relaxante

La douleur pulsante ou sourde est éliminée avec une douche à contraste. La procédure rétablit la circulation sanguine et normalise la pression artérielle, élimine les symptômes désagréables. Au lieu d'une douche de contraste, il est également utile de prendre des bains chauds aux huiles essentielles.

La céphalgie passe après le shampooing. Il n'est pas nécessaire d'appliquer le shampooing, vous pouvez simplement mouiller vos cheveux et masser la peau avec de légers mouvements pendant 5 à 10 minutes. Les doigts vont disperser le sang et réduire la pression dans le cerveau.

Au lieu de nager, il est recommandé de créer une atmosphère de détente:

  • Tirez les rideaux jusqu'à la pièce plongée dans l'obscurité.
  • Inclure la musique calme ou des sons de la nature.
  • Ouvrez les fenêtres et laissez l'air frais entrer dans la pièce.

Si une femme enceinte vit dans la mégalopole, où les voitures sont constamment bruyantes et où les voisins ne peuvent pas terminer la réparation, la musique est remplacée par des bouchons d’oreille. Les gags protègent contre les sons forts étrangers qui ne font qu'augmenter le mal de tête.

La future mère se couche sur le lit ou s'assoit par terre et ferme les yeux. Elle imagine que son corps devient sans poids. Une sensation de légèreté se dégage dans l'estomac, qui atteint la poitrine, le cou et la tête. Il remplit le crâne et supprime la douleur.

Les méditations dans une pièce sombre soulagent les migraines causées par le stress et de forts bouleversements émotionnels. Aide avec des problèmes de pression et de dystonie vasculaire. L'essentiel est que les membres de la famille et les animaux de compagnie ne gênent pas les femmes enceintes pendant la relaxation. Elle devrait se concentrer pleinement sur ses sentiments.

Dans la salle, vous pouvez allumer la lampe aromatique. Les huiles essentielles ont des propriétés relaxantes et analgésiques:

Seulement 2-3 gouttes d'un composant sont ajoutées à la lampe. Vous pouvez le remplacer par des bâtons d'encens ou des bougies s'ils ne provoquent pas d'attaque d'allergie et d'aggravation de la migraine chez une femme enceinte.

Eau de céphalées

Aux premiers stades, lorsque la femme enceinte souffre de toxémie et de nausées, des maux de tête se produisent en raison du manque de liquide dans le corps. Le sang s'épaissit, la concentration en oxygène diminue, une hypoxie se développe. Le problème est accompagné de vertiges, de vomissements, de léthargie et de somnolence. La migraine et les symptômes associés disparaîtront si la femme enceinte boit par petites gorgées de 0,5 à 1 litre d'eau distillée. La tête peut être étroitement liée avec un foulard ou vous pouvez porter un cerceau de fer qui serre les tempes et l'arrière de la tête.

La gêne survient en raison de la modification des niveaux hormonaux et de la rétention hydrique dans les sinus maxillaires. Ils exercent une pression sur les globes oculaires et les lobes frontaux, provoquant une douleur. Si une femme enceinte se plaint de congestion constante, le problème est éliminé par inhalation de vapeur:

  1. Versez 1,5 à 2 litres d'eau chaude ou de bouillon de camomille dans un bol.
  2. Parfois, 3 gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé sont ajoutées au liquide. Le composant a des propriétés anti-inflammatoires et supprime l'œdème.
  3. Une femme se penche sur un récipient et respire la vapeur pendant 10 à 15 minutes.
  4. Souffle doucement du mucus qui est séparé pendant la procédure.

Couvrir avec une serviette lors de l'inhalation de vapeur n'est pas nécessaire. Une femme enceinte peut regarder un film ou lire un livre tout en nettoyant les sinus maxillaires. Il est également utile de laver les voies nasales avec de l'eau légèrement salée ou bouillie. La solution ramollit la membrane muqueuse, aide à soulager les maux de tête causés par les allergies, la sinusite et la sinusite.

Moyens rapides

Les symptômes désagréables disparaîtront si vous mettez une feuille de chou sur votre front et vos tempes. La billette est lavée au robinet, puis trempée dans de l'eau bouillante pendant 1 minute, puis battue avec un manche de couteau ou un marteau à viande. L'outil est fixé sur la tête avec des bandages ou un foulard. Laisser agir quelques heures jusqu'à ce que la migraine disparaisse.

Maux de tête causés par une hypotension ou une dystonie vasculaire, thé noir propre. Préparez une boisson faible, ajoutez un peu de sucre ou de miel, et mettez également une tranche de citron. Un médicament savoureux augmente la pression, soulage les spasmes et sature le corps avec de la vitamine C, qui renforce et raffermit les vaisseaux sanguins.

Si une céphalgie est apparue en raison d'un effort nerveux excessif ou d'un air sec étouffant, il est recommandé à la femme enceinte de se laver à l'eau froide. Les procédures à base d’eau rafraîchissent et rétablissent la circulation sanguine, aident à faire face aux effets des situations stressantes.

Les tisanes peuvent soulager les maux de tête pendant la grossesse. La boisson de guérison est à base de camomille, de menthe ou d'églantier. Sous l'interdiction tombe:

Les composants augmentent considérablement la pression, causent le tonus de l'utérus et des vertiges, et certains spécimens provoquent des saignements et des fausses couches.

Les tisanes sont prises avec prudence et en petite quantité. Au cours de la journée, buvez jusqu'à 2 tasses de boisson de guérison. Le liquide chaud soulage les spasmes et soulage les maux de tête provoqués par un rhume, une sinusite, une ostéochondrose cervicale et des processus inflammatoires du nasopharynx. Si la migraine a pour cause l'hypotension artérielle, vous devriez préparer un café léger ou préparer du thé vert avec une rondelle de citron et du miel. Une boisson contre les maux de tête est complétée par un morceau de chocolat ou un gâteau sucré.

Les attaques de céphalées survenues à un stade précoce sont traitées par l'exercice, si l'activité physique n'est pas contre-indiquée pour une femme enceinte. La femme se penche en avant et sur le côté, s’accroupit, se lève et fait des onguents avec les mains et les pieds. Des exercices simples stimulent la circulation sanguine, aident à étirer la colonne vertébrale et les muscles raides. Les maux de tête disparaissent 10 à 20 minutes après le début de la charge.

Migraine propre ou vinaigre de cidre. 30 ml de l'additif sont dissous dans un verre d'eau distillée. Tamponnez un morceau de coton dans une billette fraîche et appliquez sur le front pendant 15 minutes. La solution acétique n'est pas utilisée si la femme enceinte est sujette à une hypotension. Le produit abaisse la tension artérielle, peut aggraver la santé et provoquer une hypoxie fœtale.

Aide le baume "Golden Star". Le produit est vendu dans les pharmacies sous forme liquide et solide. Le médicament est appliqué sur les tempes, les sinus maxillaires, les ailes du nez et le pont du nez par des mouvements de massage. Le baume réchauffe et réduit la douleur, restaure la respiration et supprime le gonflement.

Les symptômes de la migraine sont éliminés avec le jus de chou blanc ou de chou-fleur fraîchement pressé. Prendre 100-150 ml de boisson. Le produit a un goût spécifique, il est donc mélangé avec du miel. Le jus de chou commence à agir 20 à 30 minutes après sa consommation.

Médicaments en pharmacie

Pilules de mal de tête sévère. Les femmes enceintes souffrant d'hypotension artérielle sont autorisées à utiliser Citramon. Le médicament contient de la caféine, de l’aspirine et du paracétamol. Mais on ne peut pas prendre plus d'un comprimé par jour pour ne pas nuire au développement du fœtus.

Le no-shpa supprime les pulsations dans les tempes et l'arrière de la tête. Le médicament ne résiste pas aux crises de migraine graves, mais il aide en cas d'ostéochondrose, de situations stressantes et de surmenage. Analogue du médicament - "Drotaverin".

Lorsque la céphalée causée par un rhume, aide "Paracetamol." Prenez également "Nurofen" ou "Ibuprofen". Les antipyrétiques soulagent les crampes, normalisent la fièvre et soulagent les douleurs, les maux de tête, la faiblesse et d’autres symptômes désagréables. Le "paracétamol" ne peut être pris en cas d'insuffisance rénale ou hépatique. Par jour, ne consomme pas plus de 6 comprimés. La durée du traitement est de 3 jours. Si le mal de tête n’a pas disparu, la femme enceinte devrait consulter un médecin.

Les médicaments antipyrétiques "Ibuprofen" et "Nurofen" prennent le deuxième trimestre. Les médicaments sont contre-indiqués dans les premiers stades. Interdit pendant la grossesse "Papaverin" et "Analgin".

Une femme qui porte un enfant doit choisir avec soin les remèdes pharmaceutiques et traditionnels contre la céphalgie. Les femmes enceintes sont contre-indiquées dans de nombreuses herbes et médicaments, mais le massage et l’aromathérapie, ainsi que les compresses avec du vinaigre et des feuilles de chou, sont autorisés. Avant de choisir une méthode, vous devriez consulter un gynécologue et trouver la cause des maux de tête.

Mal de tête pendant la grossesse, traitement

Toute intervention médicale sur la santé d'une femme pendant la grossesse devrait avoir de bonnes raisons. Lorsque les avantages du médicament l'emportent sur les risques potentiels d'effets secondaires. C'est beaucoup de ces moyens, mais le médecin traitant contrôle eux-mêmes l'accueil.

Un mal de tête pendant la grossesse n’est pas rare et son traitement relève de la compétence d’un neurologue. Lorsque le médicament est approuvé, la future mère ne doit pas oublier les caractéristiques individuelles de son corps et ses réactions aux composés chimiques.

Contenu:

Y a-t-il un motif de préoccupation lorsqu'un mal de tête pendant la grossesse

Maux de tête pendant la grossesse - une réponse adéquate du corps à une situation modifiée. La restructuration hormonale modifie le travail de tous les organes et systèmes, et il faut du temps pour s'adapter au nouveau mode intensif.

Au cours du premier trimestre, des maux de tête peuvent survenir dans le contexte d’une hypotension artérielle compliquée par une toxicose. Dans ce cas, le traitement d'un mal de tête pendant la grossesse avec des analgésiques composites à faible teneur en caféine est acceptable.

Au cours de la seconde moitié de la grossesse, la cause du mal de tête, au contraire, est l’hypertension - une pression artérielle élevée, qui peut accompagner la prééclampsie (toxicose tardive). Il s’agit d’une pathologie grave de la grossesse et le traitement médicamenteux est prescrit exclusivement par un médecin.

Le cas le plus fréquent est la céphalée de tension (céphalée de tension). La douleur se propage aux deux hémisphères du cerveau sous l'influence d'un effort excessif émotionnel ou physique.

L'inflammation de la colonne cervicale est également souvent la cause de l'inconfort, car elle perturbe l'irrigation sanguine du cerveau. Le traitement de la céphalée de tension chez la femme enceinte est effectué par des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens, en observant strictement les posologies et les prescriptions du médecin.

Il a été établi que le changement d'hormones chez la femme enceinte facilite considérablement le flux d'attaques migraineuses, en particulier au cours de la seconde moitié de la grossesse. Leur intensité diminue et la fréquence diminue.

Un mal de tête intense nécessite l’avis d’un spécialiste pour écarter la présence d’une maladie latente.

Médicaments approuvés par l'OMS pour le soulagement des maux de tête

Comment traiter un mal de tête pendant la grossesse, à condition que la liste des médicaments approuvés soit petite? Le leader incontesté est le paracétamol, analgésique et antipyrétique (antipyrétique). Présentée à tous les stades de la grossesse, elle est capable d’arrêter les crises de migraine. Enregistré sous le nom commercial Efferalgan, Panadol, Panadol Extra (paracétamol + caféine).

Si les douleurs à la tête sont causées par un spasme des vaisseaux cérébraux, le médicament de premier choix, en tant qu'antispasmodique, est le No-shpa. En raison de la propriété d'expansion des vaisseaux sanguins, soulage également les maux de tête causés par l'hypertension artérielle. Le médicament Papaverin en association avec No-Shpoi améliore l'action mutuelle les uns des autres.

Le médicament Nurofen est indiqué pour les migraines et les migraines sévères.

C'est important! L'utilisation de Nurofen n'est autorisée que jusqu'à la 30e semaine de grossesse! Dans le troisième trimestre n'est pas utilisé en raison des effets toxiques sur les reins du fœtus

Comment traiter un mal de tête à l'aide des préparations ci-dessus sera considéré sur l'exemple de la table.

Indications d'utilisation

Capsules - 0,325 g №12

Maux de tête; mal aux dents; myalgie; névralgie; la migraine; arthralgie; états fébriles

0,5 g-1,0 g 2 à 3 fois par jour. Mais pas plus de 3000 mg

Rarement - phénomènes dyspeptiques; rarement thrombocytopénie;

rarement éruption cutanée

Insuffisance hépatique et rénale sévère; intolérance individuelle, enfants jusqu'à 3 ans

Comprimés - 0,2 g №12

Maux de tête; mal aux dents; radiculite; la migraine; la goutte; névralgie

0,2 g 3-4 fois par jour

Ils se développent avec une utilisation à long terme et dépendent de la dose: des réactions bronchospastiques sont possibles; nausée, dyspepsie; réactions cutanées; hypertension artérielle; dépression des processus de formation de sang

III trimestre de la grossesse; ulcère de l'estomac et ulcère duodénal dans la phase aiguë; troubles sanguins; insuffisance rénale et / ou hépatique grave; enfants jusqu'à 6 ans; idiosyncrasie

Comprimés sans shpa 0,04 g №100

Douleurs d'origines diverses: céphalée de tension

1-2 comprimés 3 fois par jour

Palpitations cardiaques; sensation de chaleur, rarement nausée, constipation

Insuffisance hépatique, rénale ou cardiaque sévère; l'intolérance au galactose; enfants jusqu'à 1 an

Papaverine comprimés 0.04 g №10

Spasmes des vaisseaux cérébraux, des reins; muscles lisses des organes abdominaux, bronches, vaisseaux périphériques

1-2 comprimés 3-4 fois par jour

Nausée, constipation, somnolence, transpiration excessive, hypotension artérielle

Le glaucome; insuffisance hépatique sévère; enfants jusqu'à 6 mois

Quels médicaments ne peuvent pas être pris

Un certain nombre de médicaments contre les maux de tête pendant la grossesse sont catégoriquement interdits car ils constituent une menace potentielle pour la vie et le développement du fœtus. Ceux-ci incluent l'aspirine et l'analgin. Ils font partie de nombreux médicaments d'association populaires pour le traitement des maux de tête.

Inclus dans les préparations: Tempalgin, Baralgin, Spazgan, Spazmalgon, Andipal, Maksigan.

L'utilisation d'analgine pendant la grossesse affecte négativement, tout d'abord:

  • la formation du système cardiovasculaire du fœtus;
  • affecte négativement le système hématopoïétique et la fonction rénale;
  • conduit à une réduction significative du nombre de plaquettes responsables de la coagulation du sang;
  • provoque une agranulocytose, ce qui entraîne une diminution de l'immunité;
  • peut conduire à l'apparition d'une faiblesse primaire ou à une discoordination de l'activité professionnelle.

Analgin, en tant que médicament, après des études cliniques supplémentaires, a été retiré de la circulation dans la plupart des pays du monde.

Inclus dans les préparations: Askofen, Citramon, Upsarin Upsa, Thrombone ASS, Alka-approx.

L'acide acétylsalicylique, ou aspirine, exerce un effet agressif prononcé sur le fœtus en développement et sur le déroulement général de la grossesse. Sa nomination n'est justifiée que par l'absence d'autres solutions alternatives et par la situation où les avantages de recevoir l'emportent sur les conséquences négatives. Arguments contre l'aspirine:

  • risque de décollement placentaire;
  • risque élevé de fausse couche;
  • risque de développer des complications cardiaques et pulmonaires chez le fœtus;
  • le risque de défauts et de sous-développement du septum myocardique interventriculaire;
  • risque de saignement chez les femmes pendant l'accouchement.
  1. Alcaloïdes de l'ergot - un autre groupe utilisé pour traiter la migraine, mais qui est strictement contre-indiqué pendant la grossesse. La substance utilisée en pharmacologie s'appelle l'hydrotartrate d'ergotamine. Il est isolé de l'ergot, un champignon moisissure qui vit des céréales. Il provoque une contraction utérine accrue pouvant entraîner la mort périnatale du fœtus.

Les maux de tête pendant la grossesse sont un phénomène typique dont la cause principale est une surcharge émotionnelle excessive. Il est rapidement et efficacement éliminé avec les médicaments dont l'utilisation est autorisée dans ce cas. Si la douleur est devenue chronique et constitue l’un des symptômes de la maladie, seul le médecin traitant prescrit un traitement adéquat.