Vertige et nausée

Prévention

Les spécialistes entendent souvent les plaintes de patients concernant des vertiges et des nausées à une pression normale. Ce symptôme est l’un des symptômes les plus populaires d’un grand nombre de maladies.

Les étourdissements sont souvent associés à des nausées et à un réflexe nauséeux, à un pouls rapide, à des attaques de panique. Le vertige en soi n'est pas une maladie indépendante.

Mais en réalité, dans toutes les situations, il est considéré comme une manifestation d’un processus pathologique caché. Cependant, lorsque la condition est observée, vous devez constamment demander conseil à un spécialiste.

Causes de vertiges et de nausées à pression normale

L'apparition de tels symptômes s'explique par la formation de divers types de maladies.

De tels symptômes peuvent indiquer des dommages au système nerveux central, la maladie de Ménière, des états pré-inconscients, une fatigue constante, un manque de sommeil.

En outre, il existe une léthargie, des états convulsifs, une irritabilité.

Beaucoup de patients pensent à la pression à laquelle ils devraient consulter un médecin. À cette fin, vous devriez savoir quelle pression sera normale.

Il est possible de mesurer la pression artérielle dans les conditions de vie au moyen d'un tonomètre. Pour différents âges, il existe des indicateurs:

Raisons

Les facteurs externes affectent extrêmement souvent le bien-être du patient. Même un changement de temps ordinaire peut provoquer des symptômes similaires chez un patient.

Les experts estiment que la survenue de vertiges est souvent associée à des dommages aux organes organiques. L'une des structures importantes responsables de l'équilibre est l'oreille interne.

Les principales raisons de la formation de vertiges et de nausées sont considérées:

  • Hypotension artérielle Quand une personne a un TRI ou une prédisposition à la basse pression, dans une telle situation, le tissu cérébral souffre constamment d'hypoxie. Lorsqu'il est nécessaire de travailler physiquement ou mentalement, une personne peut, après un certain temps, ressentir des symptômes similaires dans la tête (vertiges et nausées).
  • Pathologie cardiaque. La fibrillation auriculaire, le blocage ventriculaire modifie les contractions rythmiques du muscle cardiaque. En raison du mouvement incohérent des ventricules et des oreillettes, une insuffisance circulatoire est constatée lors de charges élevées. Il y a des plaintes de léthargie générale, d'obscurité dans les yeux, de vertiges. Il y a des nausées et des réflexes nauséeux. Dans des situations difficiles, une personne perd conscience.
  • Infarctus du myocarde. Chez les hommes, on l'observe beaucoup plus souvent que chez les femmes. Ceci est associé à divers facteurs prédisposés aux hommes: effort physique intense, situations stressantes, tabagisme. La maladie est souvent observée après 45 ans. La raison principale sera le blocage des vaisseaux coronaires dans le coeur. Il y a nécrose des tissus et le patient ressent une forte douleur dans le sternum qui irradie vers le bras ou la mâchoire, une léthargie, un essoufflement, une douleur à la tête, des vertiges. Dans certains cas, cette condition est fatale.
  • L'insuffisance cardiaque survient à la suite de crises cardiaques répétées, chez les personnes âgées, lors de diabète, d'athérosclérose, de cirrhose du foie. Ces maladies chroniques augmentent la charge cardiaque et affaiblissent le muscle cardiaque. À la suite de cette réduction, ils deviennent plus faibles et moins d'oxygène et de fer pénètrent dans les organes. La privation d'oxygène des tissus cérébraux provoque une dyspnée, une léthargie, une faiblesse, des vertiges pendant l'effort.
  • L'ostéochondrose rachidienne est associée à une tension régulière du cou et à des modifications liées à l'âge. A ce moment, il y a une restriction de mouvement, les vaisseaux et les nerfs sont compressés. Le patient se plaint de douleurs à l'arrière de la tête, d'acouphènes, de vertiges dans certains cas.
  • L'otite L'inflammation dans l'oreille survient après une infection virale, un rhume ou une blessure. Lorsque l'appareil vestibulaire est impliqué, en plus de la douleur et du bruit dans les oreilles, d'une perte d'audition, la démarche change, il est perturbé par des vertiges, des nausées ou des réflexes nauséeux.
  • Maladies oncologiques. Tout type de cancer provoque une intoxication dans le corps, associée à une léthargie générale, à l'épuisement, à une perte de poids, à des vertiges, à des nausées chroniques ou à des réflexes de vomissements incessants.
  • Blessure à la tête. Chez les hommes, on l'observe beaucoup plus souvent que chez les femmes. Même avec une légère commotion cérébrale, les petits vaisseaux sont endommagés et des lésions tissulaires apparaissent. Même avec des conditions climatiques changeantes, des situations stressantes, un effort physique, une léthargie, des vertiges, des nausées et un réflexe nauséeux apparaissent.
  • L'hypertension. La pression peut atteindre 170/95 mm Hg. st. et plus Une douleur intense apparaît dans la tête, commence à se froisser dans les yeux, il y a une légère intoxication, des vertiges et des nausées.
  • AVC Un spasme aigu ou une rupture des vaisseaux sanguins dans le cerveau provoque une maladie tissulaire ischémique critique. Il y a une douleur vive et intense à la tête, des vertiges soudains et des évanouissements. Un état inconscient, une perte de mémoire, une parole inintelligible, une paralysie des membres est ajouté.
  • Le diabète. Les patients présentent des épisodes lorsque la teneur en glucose dans le sang diminue de manière significative à 3 mmol / l. Il ressent une soudaine faiblesse musculaire, des tremblements de mains, la faim, la léthargie, des vertiges et des nausées.
  • Infections dans les intestins. En raison de la microflore pathogène présente dans les intestins, le patient peut ressentir une douleur dans la cavité abdominale, une diarrhée, des réflexes de vomissements incessants et une indisposition.

La déshydratation provoque des vertiges et, dans certains cas, des évanouissements.

Premiers secours

Les soins d'urgence en cas de vertiges jouent un rôle clé pour le patient. Même une personne très forte, avec ce symptôme, est capable de perdre conscience.

Cette circonstance est lourde de blessures à la tête et de problèmes dangereux. Un léger vertige à la pression normale indique dans tous les cas la présence d'un problème.

Dans une telle situation, il est nécessaire d’appeler immédiatement les médecins et d’en découvrir les raisons. Tout d'abord, en cas de vertige, les mesures suivantes doivent être prises:

  • Lorsque des vertiges sont soudainement apparus dans la pièce, il est nécessaire d’ouvrir la fenêtre pour assurer l’air pur. Ensuite, vous devez lentement prendre une position horizontale, fermez les yeux et calmez-vous. Des respirations profondes et un massage des tempes pendant plusieurs minutes améliorent le bien-être.
  • Si la difficulté est apparue au travail ou dans une zone dégagée, vous devez trouver un soutien et vous pencher contre elle pour ne pas perdre l'équilibre. Il est nécessaire d'appeler à l'aide des autres. Il est possible de prendre un demi-verre d'eau, puis d'appeler les médecins.
  • Dans les situations où le vertige à la pression normale est associé à un réflexe nauséeux, il est impératif de se coucher sur le côté.

Cette position empêche les vomissures de pénétrer dans les voies respiratoires. Dans la même position, le patient devrait avoir une perte de conscience.

Pouvoir

Au cours du traitement d'une pathologie similaire, il est nécessaire d'adhérer à un certain aliment diététique, afin d'augmenter l'efficacité de l'assimilation de médicaments:

  • il est nécessaire de réduire considérablement la consommation de sel, malgré le fait que la pression du patient se situe dans la plage normale;
  • il est nécessaire d'introduire un «régime à base d'eau»: ne pas dépasser la quantité requise de liquide consommée, y compris les soupes, les thés, l'eau plate (pas plus de 1,5 litre par jour);
  • les boissons alcoolisées et le tabac devraient être complètement interdits;
  • dans le régime alimentaire doit être obligatoire légumineuses, concombres frais, noix non salées, divers fromages, produits avec une teneur élevée en fluor;
  • Le chocolat et le café devraient être complètement exclus du menu.

Traitement médicamenteux

Les vertiges sous pression normale, non liés à des lésions organiques du cerveau, à des tumeurs tumorales, à des processus pathologiques de la colonne vertébrale, au diabète sucré, etc., qui ne nécessitent pas d'intervention spéciale ou chirurgicale, sont efficacement éliminés par des médicaments recommandés par un spécialiste:

  • Habituellement, il suffira d'utiliser vestibulliticheskie et antihistaminiques afin d'améliorer considérablement le bien-être. La mélozine, la promezine, l'apaisement, par exemple, le lorazépam peuvent avoir un effet bénéfique.
  • Réduire l'anxiété est possible grâce aux comprimés de diazépam et en solution intraveineuse.
  • Le métoclopramide élimine avec succès le réflexe nauséeux et la nausée. Il a des effets secondaires graves, il faut donc prendre des précautions avant de consommer.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle contre les vertiges est considérée comme très efficace:

  • Les symptômes d'un camphre ordinaire sous forme solide ou sous forme de solution d'huile sont éliminés.
  • La thérapie populaire recommande l'utilisation de décoctions de différentes plantes médicinales: fougère, trèfle des prés. Généralement 1 c. l L'herbe fraîche ou sèche est versé de l'eau bouillante, infusé et pris dans 1 cuillère à soupe. l avant chaque repas. L'amélioration du bien-être s'observe très bientôt.

Lorsque vous ressentez des vertiges et des nausées à une pression normale, vous ne devez pas tarder à consulter votre médecin lorsque de tels symptômes deviennent constants ou sont associés à une intensité croissante.

Les étourdissements et les nausées indiquent souvent une maladie aiguë ou chronique dans laquelle il est nécessaire de déterminer les causes de la pathologie et de prescrire le traitement approprié.

Des questions

Question: Quelles mesures prendre si nausées, vomissements et vertiges?

Quelles mesures prendre si nausées, vomissements et vertiges?

Des nausées, des vomissements et des vertiges sont simultanément observés lorsque l’appareil vestibulaire est perturbé, en cas de lésion cérébrale traumatique, ainsi que dans un certain nombre de conditions associées à divers degrés de discoordination du système nerveux central. Lorsque des nausées, des vomissements et des vertiges sont détectés, l'ordre des actions à prendre dépend de la cause, c'est-à-dire de la maladie qui a provoqué ces symptômes.

Comment traiter les vertiges et les nausées

Le vertige est une sensation subjective de perturber la position du corps dans l'espace. En d'autres termes, il semble à une personne que les objets qui l'entourent tournent autour de lui à des vitesses différentes. Cette condition peut survenir pour des raisons physiologiques évidentes ou peut être un symptôme de la maladie.

Dans quels cas le vertige est-il considéré comme normal?

Il est tout à fait normal de ressentir un certain inconfort après une longue promenade sur une balançoire ou d’autres attractions, pendant un voyage ou en regardant un film trop réaliste avec des scènes de vols et de chutes. Surtout souvent ce vertige se manifeste chez les enfants et peut être associé à des accès de nausée et même de vomissements.

Les étourdissements sont fréquents et entraînent la famine du cerveau. Cette condition survient pendant les régimes stricts ou avec un épuisement général du corps. Les femmes qui, à la recherche d'une silhouette élancée, restreignent sévèrement leur alimentation quotidienne souffrent souvent de vertiges associés à une faiblesse pouvant aller jusqu'à la fissure. Dans ce cas, il est recommandé de dissoudre le bonbon sucré dans votre bouche ou de boire un thé faible et faible.

Faiblesse, nausée et vertiges chez les femmes

Il est normal de ressentir des étourdissements pendant ou juste avant le cycle menstruel. Cela est dû aux fluctuations hormonales, ainsi qu’à une légère anémie, qui apparaît chez de nombreuses femmes présentant une perte de sang importante. Avec la fin du cycle, l'équilibre hormonal est rétabli et les processus de synthèse de l'hémoglobine commencent à prédominer au détriment de la perte de sang - l'état de la femme s'améliore et le vertige se déclenche jusqu'à la prochaine menstruation.

De même, le vertige, qui se produit pendant la ménopause, est également expliqué. Les déséquilibres hormonaux et les pics de pression artérielle constants provoquent de graves vertiges, des accès de faiblesse et de la chaleur. Il est nécessaire de consulter un gynécologue et un endocrinologue pour choisir un traitement hormonal substitutif, qui permettra de réduire considérablement la manifestation de symptômes désagréables.

Le vertige pendant l'accouchement est absolument normal. En outre, avec les attaques de nausées matinales et le retard de la menstruation, elles sont considérées comme les signes de grossesse les plus fiables. Cette condition de la future mère ne provoque généralement pas d'anxiété. Toutefois, si des vertiges se produisent trop souvent ou précèdent une perte de conscience, il est recommandé de contacter immédiatement un obstétricien-gynécologue pour lui prescrire un traitement adéquat. Le traitement dans un cas particulier est compliqué par le fait que pendant la grossesse, la plupart des médicaments sont contre-indiqués. Pour la prévention des vertiges chez la femme enceinte, il est recommandé:

  • augmenter le temps de repos;
  • réduire la charge globale sur le corps;
  • ne pas faire de mouvements brusques, y compris ne pas se lever brusquement du lit;
  • visitez plus souvent le grand air, promenez-vous dans des parcs et des places éloignées des autoroutes fréquentées;
  • Si nécessaire et sur la recommandation d'un médecin, prenez du thé au gingembre ou d'autres produits à base de plantes.

Causes de vertige

Si le vertige n'apparaît pas pour les raisons décrites ci-dessus, cela indique peut-être des conditions pathologiques de gravité variable. Les maladies qui provoquent des vertiges sous forme de symptômes ou de complications incluent:

  • Otite moyenne oreille interne. La maladie se développe généralement comme une complication de l'otite moyenne et se manifeste par des nausées, des vertiges et une perte auditive. Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin pour prévenir le développement d'une septicémie ou d'une méningite, car le site de l'infection est situé à proximité du cerveau. De plus, de légers vertiges peuvent survenir en raison de la formation d'un bouchon sulfurique. Il est préférable de fournir son retrait en toute sécurité à l'oto-rhino-laryngologiste, car il est susceptible de pousser le liège encore plus loin le long du canal de l'oreille en raison de manipulations inappropriées avec un coton-tige.
  • Le syndrome de Ménière est une maladie spécifique qui se manifeste par une accumulation pathologique de liquide dans l'oreille interne. En plus du vertige du patient, des nausées, une perte d’audition, des acouphènes et même des vomissements sont troublants.
  • Névrite du nerf vestibulaire. La maladie fait ses débuts brusquement, ce qui se manifeste par des vertiges en tournant la tête ou en se levant brusquement. En général, une amélioration survient en quelques jours. Toutefois, des symptômes désagréables peuvent se manifester pendant un certain temps, mais dans une bien moindre mesure.
  • Les accidents cérébrovasculaires aigus dus à une ischémie et à un accident vasculaire cérébral se manifestent par de graves vertiges. Un accident vasculaire cérébral est une maladie potentiellement mortelle pour un patient. Par conséquent, après avoir constaté les premiers signes d'un accident vasculaire cérébral, ses proches doivent immédiatement appeler une ambulance. De tels symptômes comprennent des vertiges graves, qui ne disparaissent pas au repos, une vision double, une paresthésie du visage, une altération de la parole et une coordination dans l'espace.
  • Ostéochondrose, saillie ou hernie, localisées dans la colonne cervicale. Le vertige survient lorsque la tête tourne brusquement. Les autres symptômes de la maladie sont les suivants: douleur dans le cou, raideur des mouvements et autres sensations associées à un nerf pincé et / ou à une insuffisance de la circulation sanguine.
  • La croissance d'une tumeur au cerveau, qui peut se manifester dans des états complètement différents, en fonction de l'emplacement de la tumeur.
  • La fistule d'escargot (fistule périlymphatique) est une affection pathologique caractérisée par la pénétration de la périlymphe dans l'oreille moyenne. Dans ce cas, le patient peut ressentir une gêne, notamment des vertiges.
  • Contusions au cerveau, blessures à la tête et à la colonne vertébrale - toutes ces affections urgentes et aiguës se manifestent également par des vertiges.
  • Syndrome de vertige positionnel bénin.
  • Pathologie de l'appareil visuel, dans laquelle se développe avec le changement rapide des cadres sur l'écran ou des images, qui ne nécessite pas de traitement spécial, car il passe rapidement avec la normalisation des sensations visuelles.
  • La migraine basilaire peut provoquer des vertiges, considérés comme un précurseur de l’attaque principale.

Il faut aussi se rappeler que les vertiges sont un effet indésirable extrêmement fréquent dans de nombreux médicaments. Par conséquent, la première chose qu’un patient doit faire au bureau du médecin est de répertorier tous les médicaments pris. Il peut être intéressant d’ajuster un peu le schéma thérapeutique, voire de remplacer le médicament par son homologue plus sûr.

Séparément, il convient de mentionner l'âge du vertige. Souvent, ces symptômes surviennent chez les personnes âgées et sont associés à des modifications dégénératives des neurones du cerveau, de l'appareil vestibulaire et d'autres tissus du système nerveux. Malheureusement, il est toujours impossible d'arrêter ce processus. Cependant, il est tout à fait possible pour la médecine moderne d'arrêter les attaques et de ralentir considérablement le taux de dégradation des fibres nerveuses. Plus tôt le patient se tourne vers le thérapeute, le neurologue ou le gérontologue, plus de succès peut être obtenu.

Symptômes de vertige

Si nous rejetons les sensations subjectives du patient, les symptômes du vertige incluent:

  • L'illusion de rotation ou de mouvement du corps dans l'espace;
  • Des nausées et même des vomissements;
  • Perte d'orientation dans l'espace;
  • Bruit ou acouphènes, pose d'oreille.

Vous devriez immédiatement consulter un médecin ou appeler une ambulance si une personne présente les symptômes suivants:

  • Céphalée sévère associée à une faiblesse des membres;
  • Le vertige ne passe pas longtemps. Si les méthodes conventionnelles ne permettent pas de se débarrasser de l'état obsessionnel en moins d'une heure, consultez immédiatement un médecin.
  • Si un patient souffre de diabète ou d'hypertension, des vertiges peuvent être un précurseur du développement de conditions d'urgence graves - crise hypertensive ou coma diabétique.
  • L’homme est tombé inconscient à la suite d’un étourdissement et / ou d’une blessure à la tête.
  • Les vertiges sont associés à une augmentation de la température corporelle.
  • La patiente a des vomissements indomptables (plus de 5 épisodes par jour).

Classification

Comme cela ressort déjà des maladies répertoriées pouvant provoquer des vertiges, ces dernières peuvent être de genèse centrale ou périphérique. Les étourdissements centraux sont directement liés aux blessures ou aux tumeurs cérébrales, ainsi qu’aux accidents vasculaires cérébraux ou à l’ischémie de toute région. Les vertiges d’origine périphérique sont généralement associés à des anomalies de l’oreille interne ou à d’autres maladies du système nerveux situées hors du cerveau.

En outre, tous les cas de vertige peuvent être divisés en vertiges causés par des raisons systémiques et non systémiques. Les premiers sont des symptômes associés à des pathologies de la vision ou de l'audition. Les vertiges non systémiques incluent, par exemple, le mal des transports ou la toxicose pendant la grossesse.

Diagnostic avec vertiges

Le fait de vertige n'a pas besoin de diagnostic, il est nécessaire de trouver la cause de son apparition. Parfois, c'est évident - grossesse, voyages en mer, régime strict sans glucides. Les cas restants nécessitent la consultation du thérapeute, de Laura, du neuropathologiste et d’autres spécialistes restreints.

Tout d'abord, le médecin recommandera de subir des tests vestibulaires pour déterminer la gravité de la maladie, ainsi qu'une posturographie.

ORL prescrit les procédures de diagnostic relatives à la détermination du seuil d'audition et de la déficience auditive fonctionnelle.

Afin d'obtenir des informations complètes sur le cerveau, vous devez subir une IRM ou une échographie des vaisseaux respectifs. De même, le diagnostic de l'état de différentes parties de la colonne vertébrale.

Traitement Vertigo

Le traitement de la maladie sous-jacente, qui provoque des vertiges, n’est possible que dans un nombre limité de pathologies. Souvent, la cause de l’état d’un tel patient reste inconnue. Dans de tels cas, les médecins prescrivent un traitement symptomatique visant à éliminer les sensations désagréables.

Les médicaments suivants sont utilisés dans la thérapie complexe du vertige:

  • Les antihistaminiques, en tant que lien entre le développement du vertige et le système histaminergique du corps, ont été prouvés.
  • Tranquillisants capables de soulager un état d'anxiété obsessionnel.
  • Antiémétiques, si les vertiges sont associés à des nausées et des vomissements indomptables.
  • La bétahistine est un analogue structurel de l'histamine, qui combat le plus efficacement les vertiges. Il améliore la libération de neurotransmetteurs spécifiques et améliore l'irrigation sanguine de l'oreille interne. Le médicament ne crée pas de dépendance et n'a pas d'effets secondaires dangereux, il peut donc être utilisé dans le cadre d'un traitement à long terme.

Que faire si étourdi?

Si vous êtes préoccupé par le vertige rare qui n'est pas associé à une maladie grave, vous devez vous rappeler quelques règles simples:

  1. En cas de tension nerveuse associée à une sensation de vertige, vous devez vous asseoir, vous détendre et inhaler un liquide à forte odeur. C'est peut-être l'ammoniac habituel, qui devrait être présent dans chaque trousse de premiers soins.
  2. Si vous ressentez une faiblesse spécifique avec une forte élévation du lit ou un autre changement de la position du corps dans l'espace, nous parlons très probablement d'hypotension orthostatique. Évitez de faire des mouvements rapides. Au réveil, assoyez-vous quelques minutes sur le lit avant de vous lever. Ne vous penchez pas brusquement et ne vous accroupissez pas.
  3. Si les vertiges ont commencé après une blessure ou un accident vasculaire cérébral, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital.
  4. Si vous vous sentez étourdi et avez des symptômes cardiaques (pression artérielle élevée, douleur à la poitrine, engourdissement de la main gauche), une consultation urgente avec un cardiologue est nécessaire.
  5. Si vous êtes transporté, utilisez des pilules spéciales contre le mal des transports ou dissolvez des bonbons à la menthe poivrée. Presque toutes les personnes sur dix sur la planète ressentent une gêne lorsque le véhicule roule, que ce soit un avion, un bateau ou une voiture.
  6. Des vertiges peuvent survenir lorsque le cou est fortement pressé, par exemple avec le col serré d’une chemise ou d’une cravate. Ce phénomène s'appelle le syndrome du sinus carotidien. Si vous le savez, alors détendez-vous un peu de la porte et tout disparaîtra
  7. Si vous suivez un régime strict, cela aidera un thé chaud faible faible ou juste des bonbons. À l'avenir, examinez l'apport calorique en faveur d'une augmentation ou ajoutez au menu des produits contenant des glucides lents dans la composition.

Dans tous les cas, vous devez vous asseoir sur une chaise pour éviter les angles vifs et autres pièces dangereuses. Détachez les vêtements serrés - une ceinture ou une chemise. Respirez profondément et lentement. Les yeux ne peuvent pas être fermés. Un massage doux des doigts ou des pouces aide à reprendre conscience.

Causes de vertiges et de nausées

Vertigo (syndrome de Vertigo) est une condition dans laquelle une sensation de l'illusion de choses en mouvement est créée. La perte d'équilibre est due au fait que les signaux impulsionnels transmis des régions vestibulaires arrivent tard dans les structures des lobes pariétaux et temporaux. Les étourdissements provoquent souvent des nausées, ou des vertiges et des nausées sont des signes associés qui indiquent un état pathologique latent. Dans ce cas, la cause de leur apparition est déterminée par un certain nombre de signes caractéristiques, en considérant les principaux types de vertiges.

Variétés de vertige

Par la nature de la manifestation et les critères temporaires d'attaques de vertiges sont divisés en deux groupes:

  1. Paroxystique - attaques de seconde ou de minute, répétées régulièrement au cours d'une certaine période. Ce type de vertige apparaît dans la migraine, la dystonie vasculaire, la maladie de Ménière.
  2. Persistance - vertiges chroniques, qui perturbent constamment le patient et sont des signes d'athérosclérose, de tumeurs cérébrales, de maladies chroniques de l'oreille moyenne ou de lésions vasculaires des structures cérébrales.

En outre, le vertige est classé selon les signes pathologiques suivants:

  1. Psychogène - se développe au moment des attaques de panique et de l’anxiété chez les personnes atteintes de troubles névrotiques et mentaux, accompagnés de battements de coeur rapides et de difficultés à respirer.
  2. Centre vestibulaire - symptôme qui survient lors de violations des structures cérébrales telles que tumeurs, lésions cérébrales, lésions vasculaires, accidents vasculaires cérébraux.
  3. Périphérique vestibulaire - est un signe de violation ou d'inflammation des terminaisons nerveuses à la périphérie de l'appareil vestibulaire et de l'oreille interne.
  4. Mixte - un symptôme de l'apparition de pathologies des organes de la vue, d'intoxication alcoolique ou de drogues, des effets d'une lésion cérébrale.
  5. Lipothia - un état dans lequel le vertige s'évanouit, accompagné de nausée et de faiblesse grave.

Causes courantes de vertiges et de nausées

Des vertiges et des nausées peuvent survenir sous l’influence d’un grand nombre de pathologies. Parmi celles-ci figurent les affections et les maladies les plus courantes, dont l’ignorance peut non seulement conduire à l’apparition de complications, mais aussi mettre la vie en danger.

L'anémie

Le manque de globules rouges dans le sang (hémoglobine) entraîne un manque d'oxygène dans les neurones du cerveau et, lors de manifestations graves, à réduire la pression artérielle et le dysfonctionnement du système d'approvisionnement en sang dans tout le corps. À la suite d'une anémie, l'appétit d'une personne diminue, des nausées, une faiblesse, une pâleur et des vertiges persistants apparaissent.

Maladie de Ménière

Maladie grave affectant la cavité de l'oreille interne et la région vestibulaire, située dans cette zone. L'intensité des étourdissements est extrêmement élevée, le patient ressent des faiblesses, des nausées et des acouphènes qui, lorsqu'ils sont inactifs, entraînent une perte auditive et une surdité.

Appendicite aiguë

Le processus inflammatoire qui se produit dans le processus du caecum est accompagné de douleurs dans le bas-ventre droit, de fièvre, de nausées, de vertiges et de vomissements. La maladie nécessite une intervention chirurgicale immédiate, sinon il existe un risque de péritonite dû à la rupture de l'annexe et au décès.

L'hypertension

Les pointes de pression soudaines sont presque toujours accompagnées de vertiges et de nausées dues aux spasmes des vaisseaux sanguins. Au moment de l’attaque, le visage du malade devient rouge, il y a des poches et un engourdissement partiel des extrémités, les fonctions visuelles peuvent diminuer temporairement et des acouphènes peuvent apparaître. La maladie est plus susceptible aux personnes souffrant de diabète, de maladies cardiaques et d'embonpoint, de troubles métaboliques et de fonctions de protection du corps. En outre, un déséquilibre de la pression artérielle est observé chez les personnes d'âge moyen et les personnes âgées, les femmes ménopausées.

Migraine basilaire

Une des manifestations les plus graves de la migraine, caractérisée par des vertiges et des nausées douloureuses qui constituent les premiers signes d’une crise imminente. Environ une heure plus tard, les symptômes désagréables sont complétés par une douleur à la tête insupportable, des vomissements, un engourdissement des membres, une hypersensibilité des organes de la vue, de l'audition et de l'odorat, provoquant des irritations. Lors d'attaques graves, le patient peut ressentir des hallucinations qui disparaissent immédiatement après la réduction de l'intensité de la douleur. La migraine basilaire est spontanée, apparaît soudainement, peut perturber une personne avec de nombreuses attaques après une certaine période de temps, puis disparaître pendant un an ou un an.

Hypertension intracrânienne

Pression excessive du liquide céphalo-rachidien sur le cerveau en raison de processus pathologiques survenant dans les tissus des structures cérébrales, du système vasculaire et du système nerveux, ainsi que de maladies, lésions et infections génétiques acquises. Tous ces facteurs contribuent au dysfonctionnement du système cérébro-spinal et à l'apparition de symptômes pathologiques désagréables. Au moment de l'attaque, il y a un mal de tête et de la pression dans la zone des orbites, la tête commence à tourner, des nausées apparaissent, auxquelles s'ajoutent des vomissements lors de chutes de pression soudaines. La survenue de convulsions et la perte de conscience indiquent une augmentation excessive du PCI et nécessitent des soins médicaux immédiats.

Hypotonie

Dans la plupart des cas, les adolescentes et les femmes de moins de 30 ans sont sujettes à une diminution de la pression artérielle. L'attaque peut provoquer des conditions météorologiques défavorables, la fatigue ou le cycle menstruel chez les femmes. À ce stade, la personne ressent de la faiblesse, des mains tremblantes, des vertiges et une légère nausée. Les symptômes sont aggravés par des mouvements brusques, tels qu'un changement de position du corps ou un basculement.

L'hypoglycémie

La maladie, déclenchée par une diminution de la quantité de glucose dans le sang et un apport insuffisant de nutriments aux cellules du cerveau. La cause de la pathologie peut être le jeûne, une consommation excessive d'alcool, un excès d'insuline chez les diabétiques, un travail physique et mental épuisant. Symptomatiquement, l'hypoglycémie se manifeste par une faiblesse soudaine, des vertiges, la faim, des nausées, une tachycardie et des sueurs froides.

Tumeurs cérébrales

Les formations tumorales croissantes pressent le tissu cérébral et provoquent le développement d'une hypertension intracrânienne, dont les symptômes sont le vertige et la nausée. En fonction de la localisation de la tumeur et de sa taille, le patient peut avoir des fonctions visuelles, auditives et auditives réduites, une sensibilité perturbée et une coordination insuffisante.

Autres raisons

  • Intoxication alimentaire;
  • Surdosage avec des médicaments;
  • Toxicose pendant la grossesse;
  • Le mal des transports lors d'un long voyage ou le développement du mal de mer tout en voyageant sur un véhicule flottant;
  • Ecchymoses, tremblements et autres types de blessures aux structures cérébrales et aux os du crâne.

Causes de vertiges et de nausées chez les enfants

Des vertiges avec des nausées peuvent apparaître non seulement chez les adultes. Ces symptômes désagréables se développent assez souvent chez les enfants, et la cause peut être une maladie latente ou une affection non pathologique.

Les principales causes de vertiges chez les enfants, aggravées par des nausées, sont les suivantes:

  • processus inflammatoires dans les organes de l'audition (otite moyenne, maladie de Ménière);
  • troubles pathologiques du cerveau, à la fois congénitaux et apparus comme complication de maladies graves;
  • maladie du mal des transports (kinétose);
  • infections affectant la structure du cerveau (méningite);
  • lésion cérébrale traumatique;
  • Troubles du système nerveux central;
  • intoxication par des moyens médicaux, aliments de mauvaise qualité, produits chimiques ménagers ou vapeurs de substances toxiques;
  • la présence de parasites dans le corps;
  • l'anémie.

Assez souvent, des vertiges et des nausées en tant que symptôme concomitant chez un enfant apparaissent après un effort physique intense ou une fatigue mentale. En outre, un inconfort peut se développer sur fond de faim ou de surchauffe au soleil. Ces raisons ne sont pas considérées comme pathologiques. Cependant, si les parents ne font rien, elles peuvent avoir des conséquences désagréables. N'ignorez donc pas l'apparition de vertiges chez le bébé, surtout s'il est accompagné de nausées.

De quel genre de docteur avons-nous besoin? Diagnostics

Des vertiges avec nausées régulièrement perturbants doivent être considérés comme le signe d'un processus inflammatoire ou d'une pathologie en cours dans l'un des systèmes du corps qui entretient la vie. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin et établir un diagnostic en fonction des symptômes associés identifiés.

L'examen initial du patient conduit un thérapeute. Sur la base de signes visuels et de sensations décrites, il identifie la cause probable de la maladie, découvre auprès du patient des informations sur les maladies chroniques existantes, puis envoie à un ou plusieurs spécialistes:

  • Neurologue - avec suspicion de maladies du système nerveux central;
  • Otolaryngologist - pour l'examen de l'audience pour la présence de processus inflammatoires;
  • Neurochirurgien - pour exclure les pathologies graves dans les tissus des structures cérébrales;
  • Traumatologue - pour le diagnostic des lésions crâniennes ou vertébrales, ainsi que de leurs conséquences;
  • Hématologue - pour l'étude des paramètres sanguins dans les cas d'anémie présumée;
  • Cardiologue - étudier le système vasculaire pour détecter la présence d'athérosclérose ou de déséquilibre de la pression artérielle;
  • Un oncologue - lorsque les symptômes de tumeurs sont détectés, quelle que soit leur étiologie;
  • Gynécologue - si le malaise associé à la grossesse ou à un dysfonctionnement hormonal;
  • Maladie infectieuse - en cas de suspicion de maladie infectieuse en développement;
  • Un narcologue - pour les affections chroniques causées par une intoxication alcoolique ou médicamenteuse;
  • Vestibulologue - pour tester les fonctions réflexes de l'appareil vestibulaire.

Chacun de ces spécialistes peut prescrire les types de diagnostics suivants:

  • Études cliniques du sang pour la conformité à l'hémoglobine, au glucose, aux anticorps et aux leucocytes;
  • Biochimie pour exclure les tumeurs malignes;
  • Cultures destinées à la détection de bactéries et de parasites infectieux;
  • IRM ou TDM pour des études tissulaires de structures cérébrales et de la coupe cervico-rachidienne;
  • Audiographie pour l'identification des pathologies se développant dans l'oreille interne;
  • Dopplerographie ou encéphalographie cérébrale pour l'étude des vaisseaux sanguins;
  • Essais de vestibulométrie ou de rotation pour l'évaluation de l'appareil vestibulaire.

La recherche de la véritable cause des vertiges et des nausées prend souvent beaucoup de temps. Cependant, des informations détaillées sur l'état du corps obtenues à l'issue de diagnostics permettront de traiter rapidement la pathologie identifiée et d'éviter le développement de complications.

Que peut-on faire avant d'aller chez le médecin?

Si l'attaque de vertige est complétée par une sensation de nausée et devient intense, vous devez alors appeler le médecin ou l'équipe médicale et, avant leur arrivée, prendre les mesures suivantes:

  • ouvrir une fenêtre dans la pièce pour permettre l'écoulement de l'oxygène;
  • placez le patient dans une position confortable en soulevant légèrement la tête;
  • avec des frissons couvrir le patient avec une couverture;
  • en cas de vertige grave, d’évanouissement, apportez un tampon d’ammoniaque liquide au nez;
  • buvez du thé sucré chaud avec hypotension ou ajoutez-y du citron si le patient présente des symptômes causés par une crise d'hypertension;
  • en cas d'empoisonnement, il est nécessaire de laver l'estomac, de fournir au patient une boisson abondante et de prendre les adsorbants conformément au dosage prescrit;
  • dans une situation stressante, il est nécessaire de boire un sédatif (une infusion de valériane ou d’agripaume), puis de coucher le patient et de lui donner du repos;
  • si des vertiges se manifestent au moment du mouvement, vous devez vous concentrer sur un point à temps et vous arrêter doucement pour éviter les chutes et les blessures;
  • Pour soulager les nausées et les vertiges graves, vous pouvez prendre l'un des médicaments anti-nauséeux, antiémétique et vestibulliticheskimi - la prométhazine, la cinnarizine, l'Aeron, la Dramina et le Diazépam.

Avec des médicaments, les nausées et les étourdissements ne peuvent être que temporairement atténués. Pour éliminer complètement ces symptômes, il faut identifier et éliminer la cause.

Vertiges et nausées graves: causes et traitement

Les vertiges et les nausées sont des signes de nombreux processus pathologiques dans le corps. Pour éliminer ce symptôme, il est nécessaire d'identifier les causes de son apparition, d'identifier les maladies associées et de sélectionner rapidement le traitement approprié.
Contenu:

Le concept et la classification des nausées et des vertiges

Le vertige est un sentiment subjectif de confusion dans la détermination de la position dans l’espace, du sentiment et de la position du corps en rotation constante, de la position instable, de la perte d’équilibre.

  • Périphérique est dû à une lésion du nerf vestibulaire ou des structures périphériques de l'appareil vestibulaire de l'oreille interne. Sa structure possède des récepteurs sensibles qui répondent à une augmentation de la vitesse de mouvement du corps. Si le cerveau reçoit des informations déformées, une personne a une fausse idée du mouvement et de la position du corps.
  • Central - déclenché par le développement de processus pathologiques du cerveau.
  • Dysfonctionnements systémiques dans le travail des systèmes vestibulaire, musculaire ou visuel du corps.
  • Physiologique - survient lorsque le stress, la fatigue, une glycémie insuffisante.

Lorsque les vertiges sont accompagnés de nausées et de vomissements, cela indique la présence dans le corps d'un déséquilibre dans le fonctionnement des systèmes de surveillance de la position spatiale du corps et du respect de l'équilibre. Ce système comprend les organes et structures du corps suivants:

  • Organes de vision
  • Fibres musculaires
  • Appareil vestibulaire de l'oreille interne
  • Tissu osseux

La nausée est la sensation d'une envie spontanée de vider le sac gastrique. Des causes locales et cérébrales peuvent provoquer ce symptôme.

Les principaux groupes de nausées résultant du développement de pathologies:

  • Réflexe. Elle est réalisée à la suite de l’influence d’un nerf qui s’égare sur certains récepteurs ou sur une inflammation de la partie supérieure du tube digestif. Dans ce cas, une manifestation caractéristique de la nausée apparaît immédiatement après un repas.
  • Toxique. La principale raison est la pénétration externe de toxines dans le corps, provoquant des intoxications et une intoxication.
  • Cerveau. Signaux sur la présence de maladies du cerveau. Parfois, l’hypertension et une pression artérielle intracrânienne élevée sont la principale cause de cet événement.
  • Le métabolisme est caractérisé par le respect d'un régime alimentaire incorrect et une carence en vitamines dans le corps.
  • Vestibular est interconnecté avec des troubles névrotiques.

Des nausées et des vomissements peuvent survenir à tout âge et pour tout problème de santé. Mais pour comprendre ce qui est caché sous ce symptôme, il est nécessaire d'étudier leur fréquence d'apparition, leur intensité, leur relation avec les maladies chroniques. Les nausées et les vertiges détectés en temps voulu vous permettront d’établir correctement les causes de leur apparition et d’attribuer le traitement approprié.

Les causes les plus courantes de vertiges et de nausées

Dans de rares cas, en cas de changement brusque de la position du corps ou de forte augmentation de celui-ci, de légers vertiges peuvent survenir. Pour beaucoup, il s'agit d'une réaction normale du corps.

Mais, si des étourdissements sévères accompagnés de nausées et de faiblesses apparaissent sans raison apparente, cela signifie qu'il existe des problèmes de santé dans le corps. En présence d'une telle situation, il est nécessaire de faire appel de toute urgence à des spécialistes, car de nombreuses raisons contribuent à l'apparition de ce symptôme et ne peuvent être consultées sans consulter un médecin.

Les principaux facteurs contribuant à l'apparition de ces symptômes sont les suivants:

  • Otite moyenne aiguë - en plus des vertiges et des vomissements, le patient développe des signes de diminution de l'audition et la structure de l'écoulement auditif est différente.
  • Ostéochondrose du cou - l'apparition et le renforcement des vertiges accompagnés de nausées sont surveillés lors de mouvements brusques de la tête (rotation ou soulèvement). Symptômes associés: démarche instable, douleur au cou, raideur au mouvement de la tête, présence du syndrome du canal carpien et troubles de l'appareil vestibulaire.
  • Neuronite de l'oreille moyenne vestibulaire - il y a une augmentation évidente des vertiges lors du changement de la position de la tête et de la montée du corps en position verticale. Cette pathologie se caractérise par une apparence nette et un développement rapide, et une amélioration évidente est observée après quelques jours. Par la suite, à un certain moment, il y a des cas répétés de ce symptôme.
  • Syndrome de Ménière - dans le contexte des acouphènes, une perte auditive évidente et des accès de réflexes de vomissement manifestent une sensation de vertige prononcée.
  • Les blessures à la tête et à chacune des cinq sections de la colonne vertébrale sont toujours accompagnées de crises convulsives de vertiges et de nausées à divers degrés.
  • Dans le dysfonctionnement aigu des vaisseaux sanguins du cerveau, qui est causée par l'apparition soudaine de symptômes neurologiques focaux ou cérébraux caractérisés par sa durée.
  • La présence de pathologies dans l'appareil oculomoteur est exprimée par l'apparition périodique d'images devant les yeux, qui précède l'apparition de nausées et de vertiges.
  • Migraine syncopale - ces symptômes sont les précurseurs d’une crise convulsive qui ne se produira pas plus tôt que quelques heures après leur manifestation. En association avec eux, on observe des vomissements, un noircissement des yeux, des acouphènes et d'autres symptômes neurologiques.
  • Fistule à labyrinthe - apparaissant à la suite du développement d'une perte auditive unilatérale et de la formation d'acouphènes, d'un réflexe de vidange de l'estomac, de vertiges et de nausées.
  • Néoplasie du cerveau - le niveau de manifestation de l'intensité des vertiges et des nausées est instable. Dans certaines positions spécifiques, leur intensité augmente et est complétée par une perte auditive unilatérale et une douleur importante à la tête.
  • Processus pathologiques dans le fonctionnement du système cardiovasculaire du corps. Le moindre dysfonctionnement ou pathologie du système vasculaire cérébral entraîne un déficit en oxygène, ce qui entraîne une privation d'oxygène, des vertiges et des nausées. Habituellement dans ce cas, caractérisé par des maux de tête, des troubles de la mémoire et de la fatigue.

Il existe de nombreuses causes de vertiges et de nausées. C'est pourquoi la science médicale étudie certaines zones et en est responsable. L'émétologie est activement utilisée lors du passage de diverses thérapies, ce qui permet de déterminer leurs causes, qui peuvent être en même temps complètement différentes.

Vertiges et nausées, en tant que réaction naturelle du corps

Au cours de la période douloureuse, les vertiges et les nausées sont les symptômes d'une certaine maladie, qui ne peut être déterminée par le médecin qu'après un examen de laboratoire complet. Mais leur sensation n'indique pas toujours la présence de processus pathologiques dans le corps. Ces symptômes se manifestent souvent chez les personnes sensibles aux phénomènes météorologiques et dépendent des changements de température et de la variabilité des conditions météorologiques.


En cas de forte surtension et de fatigue, il est recommandé de ne pas se lever brusquement du fauteuil après une longue séance ou du lit après le réveil. Il peut y avoir un vertige aigu, même un évanouissement.

Lors de situations stressantes, il se produit des spasmes des vaisseaux cérébraux et sa faible teneur en oxygène accompagne souvent une forte condition nerveuse et un effort excessif à l'origine de ces symptômes. Avec des états dépressifs prolongés, des processus pathologiques et un dysfonctionnement du système nerveux peuvent se développer.

La surmenage mentale survient dans la plupart des cas chez les personnes au tempérament mélancolique, caractérisé par un type de système nerveux faible et instable.

Acceptation des médicaments - dans la plupart des cas, ce symptôme est un effet secondaire après la prise de nombreux médicaments aux propriétés antibactériennes, cardiovasculaires, anticonvulsivantes, sédatives et antihypertensives. Lorsque les premiers signes de facteurs secondaires apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin pour remplacer le médicament ou modifier la posologie.

Avec une alimentation inadéquate ou déséquilibrée, ces sensations peuvent se produire. Souvent, avec une sélection de régimes illettrés pour la nutrition diététique, il existe des cas de vertiges et même de perte de conscience. Cela est dû au manque de nutriments dans le corps et de glucose.


La manifestation de la réaction naturelle du corps, qui n’est pas conçue pour stimuler les systèmes et les organes qui maintiennent l’équilibre, est la présence de ces sensations lors de la rotation du carrousel ou de la balançoire.

Les vertiges psychogènes se manifestent à la suite de dysfonctionnements du système nerveux autonome et de situations stressantes et se caractérisent par la présence de telles sensations: une image floue, un entrelacement de pensées, un état flou.

Le vertige soudain se caractérise par un sentiment de perte d'orientation dans l'espace. La définition de ce symptôme pour chaque personne est une opinion strictement subjective, ce peut être un état similaire à un léger degré d'intoxication, une image floue, un brouillard.

Si la détection des vertiges et des vomissements est systématique avec une augmentation constante de l'intensité, il est nécessaire de consulter immédiatement un spécialiste pour le diagnostic correct de la maladie.

Diagnostic de la vestibulopathie et des nausées

Étant donné que la présence de vertiges et de nausées est symptomatique, ce qui caractérise de nombreux processus pathologiques dans le corps, il est nécessaire d’établir correctement la maladie correspondante. L'efficacité du traitement dépend d'un diagnostic approfondi et professionnel, et seuls des spécialistes spécialisés peuvent en fournir.

Pour établir un historique complet de spécialistes hautement qualifiés, effectuez un examen complet du patient. En raison du fait que ce symptôme est caractéristique de nombreuses maladies, les médecins effectuent de nombreuses recherches pour déterminer le diagnostic correct, avec la bonne approche.


L'examen primaire est:

  • Mesure de la pression artérielle.
  • Examen de la peau.
  • Vérification de l'acuité auditive et visuelle.
  • Écouter les sons qui se forment dans le processus des organes internes.
  • Mesure de la pression intraoculaire.
  • Interroger le patient.

Afin d'établir le diagnostic le plus précis possible, le patient fait l'objet d'études supplémentaires, notamment:

  • Examens de laboratoire: analyse générale du sang et de l'urine, analyse de sucre, biochimie, lipidogramme et détermination du taux de cholestérol dans le sang.
  • Diagnostic fonctionnel: radiographie, échocardiogramme, EEG, gastroscopie, échographie des organes internes nécessaires, Doppler des vaisseaux de la tête et du rachis cervical, imagerie par résonance magnétique, audiométrie tonale, tomographie par ordinateur de la tête et du rachis.
  • Consultations avec des médecins spécialisés: endocrinologues, neuropathologistes, neuropsychiatres, neurochirurgiens, gastro-entérologues, gynécologues, oto-rhino-laryngologistes.

Dans de nombreux cas, pour le diagnostic exact de la pathologie, se manifestant par le vertige et la nausée, utilisez la méthode d'exclusion. Ce n'est qu'après l'utilisation complète de tous les types d'examens que le diagnostic correct peut être posé avec la nomination ultérieure d'un traitement.

Thérapie et premiers secours en présence de vestibulopathie et de nausée

Le devoir de chaque citoyen responsable est de pouvoir fournir un certain nombre de manipulations médicales simples.

L'ensemble des mesures assurant sa mise en œuvre:

  • Positionnez le patient en position horizontale et assurez-vous que l'oxygène circule librement.
  • Créer une atmosphère avec une température confortable.
  • Laisser prendre le sulfate d'atropine en une quantité de 2 ml.
  • Avec un swoon, renifler les vapeurs d'ammoniac.
  • En cas de signes évidents de nervosité et de stress, veillez à utiliser des sédatifs ou des tranquillisants.
  • Pour l'hypotension, appliquez 250 ml de thé vert, chaud et sucré.
  • Si l'état de santé ne s'est pas amélioré, appelez le médecin.
  • Si vous présentez les symptômes suivants, vous devez appeler une ambulance de toute urgence:
  • Évanouissement après le vertige.
  • Dans le cas où le vertige dure plus d'une heure.
  • Se sentir faible, podkashivanie des membres inférieurs mal de tête intense.
  • Si des vertiges se produisent chez une personne atteinte de maladies diagnostiquées telles que l’hypertension et le diabète.
  • Vidage réflexe de l'estomac, augmentation de la température corporelle associée au vertige.

En outre, dans un établissement médical, après un examen complet et l'établissement d'un diagnostic précis, il est nécessaire de commencer un traitement urgent de la maladie identifiée. Le traitement de ces symptômes devrait être basé sur l'élimination des facteurs contribuant à leur manifestation. Une thérapie isolée des symptômes eux-mêmes n’apportera aucune efficacité pour améliorer la santé.

Le traitement doit être complet et comprendre:

  • La pharmacothérapie, qui, en fonction des résultats du diagnostic, inclut les médicaments des groupes suivants: antihistaminiques, antiémétiques, anticholinergiques, neuroleptiques, benzodiazépines, vazolatatorov.
  • Le traitement étiotropique n’est utilisé que dans le cas d’une pathologie spécifique. Ensuite, la cause elle-même est éliminée, ce qui aide à éliminer le vertige et les nausées.
  • La thérapie physique en combinaison avec un traitement médical donnera les résultats les plus positifs dans les plus brefs délais.

Les principales procédures physiothérapeutiques utilisées pour traiter la majeure partie de la maladie:

  • Darsenval
  • Acupuncture
  • Massages
  • La détente
  • Electrosleep
  • Bains apaisants
  • Phytothérapie
  • Vide
  • Thérapie de régime
  • Physiothérapie
  • Electrosleep
  • Thérapie magnétique
  • Boue de Galvano
  • Thérapie manuelle
  • Lampe Chizhevskogo
  • Aromathérapie
  • Bains secs
  • Spéléothérapie

En outre, en l’absence de processus pathologiques graves et uniquement en consultation avec votre médecin, vous pouvez utiliser les méthodes de la médecine traditionnelle.
Un apport systématique en complexes de vitamines, une alimentation appropriée et équilibrée et un exercice régulier vous aideront à maintenir votre état de santé général au bon niveau.

En visionnant une vidéo, vous en apprendrez davantage sur les nausées et la déshydratation.


Pour combattre le malaise diagnostiqué, vous devez faire appel à des spécialistes hautement qualifiés et en aucun cas vous ne devez pas vous soigner vous-même. Une assistance médicale inopportune et mal faite peut aggraver l’état de la maladie et favoriser l’apparition de complications. Donc, à la première occurrence de vertige et de nausée, consultez un médecin pour fournir une assistance qualifiée.