Si vous avez mal à la tête dans les tempes

La migraine

La douleur temporelle est l'une des manifestations de la céphalgie. Elle est localisée dans la zone des temples, spécifique, peut survenir soudainement, quelle que soit l'heure de la journée, elle peut être pulsante ou pressante, aiguë ou mate, unilatérale ou bilatérale. L'attaque peut passer en 2-3 minutes ou être retardée de plusieurs heures.

Un mal de tête dans les temples n'est pas sans cause, la nature de son origine peut être jugée par la gravité de la douleur et les symptômes qui l'accompagnent. Une douleur temporelle prolongée, débilitante et récurrente régulière peut indiquer des maladies en développement dans le cerveau ou des systèmes d'activité vitale, et nécessite donc l'attention et la consultation de spécialistes.

Causes des maux de tête dans les temples

La douleur dans les temples peut survenir sous l’influence de deux types de facteurs: externe et interne.

Les facteurs externes sont temporaires et provoquent des douleurs dans les tempes, qui passent après la suppression des stimuli qui les ont provoquées. Ceux-ci comprennent:

  • Longue fatigue, tension nerveuse et insomnie. Une douleur symétrique d'un caractère pressant ou gémissant se pose. Une fois que vous avez suivi la bonne routine quotidienne, qui vous permet de vous reposer et de marcher pendant des heures, votre sommeil est normalisé et les attaques passent dans la plupart des cas.
  • Intoxication du corps. Il est causé par l’empoisonnement des aliments gâtés, des produits de combustion et des toxines contenues dans des jouets, vêtements, articles ménagers et matériaux de finition de mauvaise qualité. Une forte odeur désagréable provoque un mal de tête temporel bilatéral prononcé, qui s'accompagne de sensations d'oppression dans la nuque et le front, d'une irritation des muqueuses du nez, de la gorge et des yeux, de nausées et de vomissements. Un long séjour à proximité d'un facteur nocif irritant provoque l'apparition de maux de tête chroniques dans la région des tempes et perturbe les principaux systèmes vitaux - immunitaire, endocrinien, hormonal, vasculaire et cardiaque.
  • Nourriture Les épices, les sauces, les boissons sans alcool, les craquelins et les croustilles contiennent une grande quantité de glutamate monosodique qui, ingérée et accumulée, provoque une douleur douloureuse des tempes et des lobes frontaux. La douleur est accompagnée de tensions et de spasmes des muscles du visage.
  • Changement climatique. Lorsqu'ils voyagent dans des pays où le climat est différent, en particulier dans les régions tropicales et subtropicales, les personnes présentant des modifications pathologiques du système vasculaire développent des douleurs temporales de nature différente qui, une fois revenues à leurs conditions habituelles, cessent d'être perturbées.
  • Ascension des hauteurs des montagnes et descentes sous terre. Chacune de ces actions provoque une hypertension intracrânienne, qui fait mal aux maux de tête dans les tempes, complétée par des sentiments d'anxiété et de peur sans fondement.
  • Long séjour dans les airs à plus de 3,5 km d'altitude. Les personnes dont l’activité est liée aux vols aériens ont des douleurs temporelles fréquentes. Au risque d'obtenir des pilotes et des agents de bord.
  • Le jeûne Le refus de nourriture pendant plus d'une journée pour des raisons religieuses ou psychologiques provoque l'apparition de douleurs dans les temples, de faiblesses, de vertiges et de fatigue.

Les facteurs internes qui provoquent des maux de tête dans les temples comprennent des anomalies de l'état général du corps ou des processus pathologiques qui se développent dans le cerveau:

  • La migraine La douleur pressante sévère se manifeste à la fois unilatéralement et bilatéralement, peut affecter la région orbitale, ce qui conduit à une diminution temporaire de la fonction visuelle. Les symptômes accompagnant la migraine sont les nausées et les vomissements. Les crises peuvent durer d'une heure à une journée.
  • Maladies infectieuses et virales. Dans le contexte de faiblesse générale, de fièvre, de toux et de maux de gorge en cas de grippe ou de maux de gorge, une douleur temporelle des deux côtés est un symptôme secondaire.
  • Le cycle menstruel et les changements hormonaux associés à la ménopause ou à la grossesse chez les femmes. La douleur lancinante sourde se produit pendant le cycle, est temporaire et ne pose pas de menaces sérieuses autres que la gêne.
  • L'hypertension. Douleur lancinante ou pressante qui se produit sur le fond d'une pression artérielle élevée et est accompagnée de faiblesse, d'acouphènes et de difficultés respiratoires. Les personnes âgées et les personnes dépendantes du temps sont exposées à la douleur.
  • Angiodystonie de type cérébral. La réduction du tonus des vaisseaux veineux et artériels provoque une douleur temporelle aiguë qui peut être ressentie dans d'autres zones de la tête et de la section dorsale. Les attaques se produisent spontanément sur fond d'étourdissements, de faiblesse, d'engourdissement des membres et d'instabilité des limites de pression artérielle.
  • Hypertension intracrânienne. La céphalée temporale est un type de manifestation de la céphalgie avec une augmentation de la PIC. Sa nature et son type dépendent du degré de pression du liquide de boisson sur le tissu cérébral. Les symptômes de la douleur sont les suivants: nausée, vomissements, diminution des réflexes, convulsions et perte de conscience dans les cas de manifestations sévères.
  • Artérite temporale. Des maux de tête lancinants dans les tempes de la nature prononcée surviennent chez les personnes âgées à la suite d’une inflammation de la membrane de l’artère temporale. L'intensité des crises augmente lorsque le patient mâche, parle, se couche midi et soir et ressent également la région douloureuse des tempes.
  • Inflammation du nerf trijumeau. Les dommages aux processus nerveux provoquent une forte poussée de tir dans la douleur du lobe temporal, localisée par le développement de névralgies. En parallèle, des spasmes des muscles faciaux peuvent être observés, ainsi qu'une douleur s'étendant aux yeux, aux dents et aux joues. La douleur apparaît spontanément, l'intensité du lumbago est si élevée que le patient ne peut plus bouger.
  • Athérosclérose La défaite des dépôts de cholestérol dans les vaisseaux cérébraux et leur rétrécissement anormal provoquent une douleur pressante ou lancinante aux tempes, accompagnée de fatigue, d’irritabilité, de dysfonctionnement du système cardiaque ainsi qu’une diminution des fonctions réflexes. L'exposition à l'athérosclérose existe chez les patients hypertendus, les diabétiques et les patients insuffisants rénaux.
  • Les attaques de la douleur de la grappe. Les sensations douloureuses sont en série, se produisent de manière répétée au cours de la journée et cessent après une période temporaire pouvant aller jusqu'à 6 semaines. Une attaque peut durer jusqu'à une heure, tandis qu'une douleur aiguë au niveau de la tempe et de l'orbite est accompagnée d'une rougeur du visage, d'un gonflement des yeux et du nez muqueux et d'une transpiration accrue. La douleur en grappes est saisonnière et aiguë au printemps et en automne.
  • Phéochromocytome. La libération d'une grande quantité d'adrénaline dans les glandes surrénales augmente considérablement la pression artérielle et provoque une douleur pulsatile ou compressive aux tempes, dont la durée n'excède généralement pas 2 heures.

Les causes de la douleur temporale doivent être considérées individuellement, en tenant compte des symptômes associés et de leur durée. Si les sensations douloureuses deviennent fréquentes et prolongées, tout en apportant une gêne importante, vous devriez consulter un spécialiste pour savoir pourquoi vous avez mal à la tête aux tempes et obtenir un diagnostic. En cas de détection du processus pathologique, commencez le traitement.

Traitement de la douleur dans les tempes

Il existe plusieurs traitements pour les maux de tête temporaux. Dans la plupart des cas, les médicaments, les procédures physiothérapeutiques et les massages sont combinés avec des moyens traditionnels et non traditionnels ou complétés les uns avec les autres. Le médecin choisit une technique spécifique en fonction des symptômes inquiétants ainsi que des causes de douleur diagnostiquées dans la zone temporale.

Les médicaments attribués aux douleurs de la tête temporale, selon leur origine, comprennent:

  • Analgésiques (Ibuprofène, Aspirine, Imet, Nurofen). Prendre des médicaments vous permet d’arrêter les accès de douleur, s’ils sont de courte durée.
  • Médicaments normalisant la circulation sanguine cérébrale (Cavinton, Picamilon). Attribuer avec les processus pathologiques qui se produisent dans le système sanguin, le tonus vasculaire faible, y compris les artères temporales.
  • Diurétiques (Diacarbe, Glycérol). Les médicaments sont indiqués pour l'hypertension intracrânienne afin de réduire la pression cérébrale et la douleur dans les tempes.
  • Agents non stéroïdiens à spectre d'action anti-inflammatoire (Klofezon, Tempalgin, Ketorolac). L'action des médicaments est efficace contre la migraine, les grappes et d'autres types de douleurs causées par des modifications pathologiques ou des irritants externes.
  • Préparations de type hypertensive (Enalapril, Larista, Anaprilin). Les comprimés sont prescrits pour l'hypertension. Réduire la tension artérielle aide à éliminer la douleur dans les tempes.
  • Médicaments antibactériens et sulfamides (Ingalipt, Streptocid, Sulfazine). Il est prescrit pour les infections virales et les processus inflammatoires, dont l'un des symptômes est la douleur à la tête temporale.

Ces médicaments ont un effet prononcé, des contre-indications et une liste d'effets secondaires. Ils doivent donc être utilisés avec prudence, conformément à la posologie prescrite par le médecin.

En association avec un traitement médicamenteux, on peut prescrire au patient un massage thérapeutique des points réflexes responsables de la douleur à la tête dans les tempes, une thérapie réflexe ou une procédure de physiothérapie. L'acupression est effectuée par un thérapeute manuel sur les instructions strictes du médecin traitant. Quels que soient la nature et l’emplacement de la douleur, des points symétriques sont disposés sous la forme d’un triangle dans la partie temporale de la tête.

Si la douleur dans les tempes est causée par le développement de processus pathologiques graves, tels qu'une tumeur cérébrale ou un CIP anormalement élevé, un traitement chirurgical peut être nécessaire pour corriger le problème et, dans certains cas, sauver la vie du patient.

Remèdes populaires pour les maux de tête temporaux

La douleur à la tête temporale irrégulière et à court terme peut être efficacement éliminée à l'aide de remèdes populaires - décoctions d'herbes, inhalations et auto-massage. Dans certains cas, par exemple pendant la grossesse ou l’allaitement, il est nécessaire de réduire au minimum l’utilisation de produits chimiques, tandis que la médecine traditionnelle devient pertinente et indispensable.

Après avoir consulté un professionnel de la santé, vous pouvez soulager la douleur dans les tempes en appliquant les méthodes suivantes:

  • Aromathérapie. Au moment de l'attaque, il est nécessaire d'inhaler ou de frotter les tempes dans de l'huile de lavande ou de menthe à la température modérée.
  • Une décoction de racine de valériane. Dans un verre d'eau bouillante, ajoutez 20 g de racines coupées, maintenez la masse obtenue au bain-marie pendant 20 minutes et laissez reposer pendant 40 minutes. Le bouillon doit être pris avec des migraines jusqu'à 3 fois par jour sur un estomac vide. Pour obtenir l'effet recherché, la durée du traitement devrait être d'au moins une semaine.
  • Compresse de feuilles de chou. Les feuilles sont un peu écrasées pour que le jus y apparaisse, puis appliquées sur les tempes et fixées avec un bandage. Vous pouvez imposer un peu de miel sur les draps si vous n'y êtes pas allergique.
  • Thé à la camomille. Il a un effet apaisant et relaxant, soulage la douleur dans les tempes causée par le surmenage ou la surmenage.
  • Masser les points actifs. Pour soulager la douleur, il est nécessaire de masser symétriquement les points d'un triangle situé dans la zone temporale de la tête, tandis que la durée d'exposition à chacun de ces points doit être d'au moins 5 minutes. L'auto-massage peut être effectué plusieurs fois par jour, au fur et à mesure de l'apparition de la douleur.

Si une personne a une prédisposition aux maux de tête temporels, vous devez prendre des mesures préventives:

  • Fournir un régime quotidien qui comprend des heures de repos.
  • Développez un régime alimentaire limitant les aliments gras et épicés, l'alcool et les aliments saturés en glutamate monosodique.
  • Marche quotidienne avant le coucher.
  • Coordonnez avec le médecin les exercices de gymnastique et effectuez-les régulièrement, sans attendre le début des attaques.
  • Pour envisager des méthodes de médecine alternative, par exemple, l'acupuncture, la réflexothérapie ou l'homéopathie, et périodiquement pendant la période de rémission pour suivre un cours thérapeutique.

Le respect des mesures préventives, associé à un traitement médical périodique, permettra d'éviter les maux de tête dans les temples et de retarder le développement de la maladie ou de la pathologie dont elle est le symptôme.

Pourquoi le whisky fait-il mal?

La douleur dans les temples est une douleur qui ne peut être tolérée. Oui, cela peut être dû à de fortes surtensions au travail, à une nervosité accrue, provoquées par des problèmes spontanés, mais souvent nous différons la recherche des véritables causes de la douleur dans les tempes.

Ne paniquez pas si vous ne savez pas pourquoi le whisky vous fait mal, mais vous devez agir à temps. En effet, dans les zones temporales proches de la surface, il existe de nombreuses terminaisons nerveuses, artères sanguines et vaisseaux du cerveau principal. Par conséquent, il est nécessaire de surveiller l’influence des facteurs externes sur ces zones.

Causes de la douleur dans les tempes

Diverses causes de douleur dans les tempes. À cet égard, nous pouvons en avertir certains et empêcher l'influence de certains sans assistance médicale.

  • Le stress émotionnel, la fatigue mentale et physique, une sensibilité accrue aux changements climatiques peuvent provoquer des crampes douloureuses.
  • L'effet des changements soudains de température sur les vaisseaux sanguins, en même temps, sur les terminaisons nerveuses.
  • Manque de sommeil, jeûne, élévation.
  • Les blessures à la tête affectent à la fois les structures molles et les régions crâniennes.
  • Les maladies virales et bactériennes contribuent à la production de toxines qui modifient le tonus vasculaire. Les tissus enflés se contractent, la pression change, la tempe commence à casser fortement.
  • L'intoxication. L'empoisonnement après consommation nuit également au fonctionnement du cerveau principal. Manque d'oxygène, de glucose, etc. causer des douleurs dans les tempes.
  • L'influence accrue des stimuli externes sur le travail des récepteurs des organes des sens (abondance des odeurs, son puissant, lumière).
  • Il n’existe pas de version sans ambiguïté de l’origine de la migraine, mais les experts affirment que l’irritation du nerf trijumeau entraîne des spasmes et une dilatation des vaisseaux sanguins et, par conséquent, une douleur brève, brève et lancinante deux fois par jour.
  • L'hypertension est la principale cause de douleur dans les tempes. L’hypertension peut être causée par une prédisposition génétique, un taux élevé de cholestérol dans le sang, un excès de poids ou des troubles hormonaux. La négligence de cette maladie affecte la circulation cérébrale et d'autres complications possibles.
  • Les déviations du rythme biologique deviennent la principale cause de céphalée en grappe, qui apparaît plusieurs fois par jour pendant une longue période.
  • Phéochromocytome surrénalien - l’augmentation d’une tumeur hormonale est accompagnée par une production excessive d’hormones, qui conduit à une hypertension artérielle. Ce dernier provoque une douleur lancinante dans les tempes.
  • Troubles hormonaux chez les adolescentes, les femmes enceintes et les femmes avant les menstruations.
monter

Symptômes de maladies affectant le whisky

Un certain nombre de symptômes indiquent des maladies internes graves provoquant des douleurs dans les tempes.

  • Diminution de la capacité de travail.
  • Douleur aiguë dans les tempes des deux côtés (douleur, pénétration).
  • Irritabilité accrue.
  • Vertiges.
  • Gonflement du tissu de la tête.
  • Faiblesse musculaire.
  • Transpiration, nausée.
  • Acouphènes.
  • Difficulté à respirer.
  • Déficience visuelle, ecchymoses sous les yeux.
  • Convulsions convulsives.
  • La nervosité.
  • La dépression
monter

Que faire avec la douleur dans les temples?

Vous pouvez prendre indépendamment l'acupression, ce qui soulagera la tension des tissus enflés. Assurez-vous de créer un environnement confortable: limitez le bruit, laissez le patient s’allonger. L'application de gaze froide a un effet relaxant. Parfois, aussi banal que cela puisse paraître, un sommeil réparateur ou une tasse de café qui normalise une pression réduite aidera le patient. Vous pouvez boire du thé à la camomille, du jus d'orange, est riche en vitamine C, manger du chocolat, qui est un bon catalyseur de la migraine. À la fin, faites une promenade en plein air et prenez un anesthésique (no-shpa, revalgin).

Mais si les douleurs dans les temples sont permanentes et se combinent avec des symptômes alarmants, ne remettez pas la visite au spécialiste. Le médecin va diagnostiquer. Le plus souvent prescrit des médicaments anti-inflammatoires.

Les méthodes folkloriques ont aussi parfois un effet curatif. Par exemple, si la douleur a une origine électrostatique, le verre aidera à éliminer la charge. Pour ce faire, appuyez votre front contre le verre. Un chapeau de compression avec des pommes de terre fraîches râpées mélangées à du lait fera disparaître la douleur principale pendant longtemps.

Mal de tête dans les temples: que faire?

Près de 80% des patients viennent chez le médecin avec des plaintes de douleurs apparaissant régulièrement dans les tempes. Ces douleurs sont très désagréables, les mains atteignent automatiquement les tempes, je veux les serrer, les écraser et les frotter. La douleur dans les temples peut être isolée, mais elle peut également perturber constamment une personne. L'intensité de ce type de douleur est si prononcée que même les personnes très fortes, prêtes à supporter tout inconfort, sont obligées de prendre des analgésiques. Et cela, en principe, n'est pas interdit! Mais même si la douleur dans les temples est de nature périodique et que les analgésiques ont l'effet souhaité, vous devriez consulter le médecin et rechercher la cause de l'affection en question - cela peut être un symptôme d'une pathologie progressive.

Causes des maux de tête dans les temples

Angiodystonie cérébrale

Avec un tel terme, les médecins classifient les troubles du tonus de la branche vasculaire et les modifications pathologiques peuvent affecter les vaisseaux veineux et artériels. La douleur est localisée non seulement dans les tempes, elle s’étend souvent à l’arrière de la tête et à la partie frontale. En plus de l'état prononcé considéré, l'angiodystonie cérébrale est caractérisée par:

Une douleur dans les tempes avec une angiodystonie cérébrale sera caractérisée par une douleur douloureuse et sourde, avec une sensation de "douleur". Sur fond de douleur, des dépressions spontanées peuvent survenir, un sentiment de perte de contrôle des émotions.

Empoisonnement

L'intoxication du corps est caractérisée non seulement par une douleur dans la région temporale de la tête, mais également par des nausées, des vomissements, des selles bouleversées, des coliques intestinales, une faiblesse. Des douleurs temporales particulièrement intenses se produisent en cas d'intoxication par des boissons alcoolisées.

La condition en question peut également être présente en cas d'intoxication par des formaldéhydes, des phtalates, du bisphénol A et des styrènes - toutes ces substances toxiques sont présentes dans des matériaux de construction de mauvaise qualité, des jouets, des meubles, des appareils électroménagers.

Fais attention: l'intoxication chronique du corps entraîne non seulement des douleurs constantes dans les tempes, mais aussi des lésions pathologiques des organes et des systèmes internes. Et cela se répercute sur le développement de maladies cardiovasculaires aiguës, de troubles du foie et des reins.

Dysfonctionnement autonome

Ce sont des dysfonctionnements dans les fonctions du corps humain, qui sont normalement effectués automatiquement. En principe, de tels troubles peuvent toucher tous les systèmes et organes, mais un mal de tête dans les tempes provoque un syndrome de troubles cérébrovasculaires. Pour ce syndrome seront des symptômes caractéristiques de vertiges, acouphènes et évanouissements fréquents.

Haute pression intracrânienne

Dans cet état, le liquide céphalo-rachidien exerce une pression sur les tissus et la membrane du cerveau, de sorte que le mal de tête n'est pas seulement préoccupant dans la région temporale, il peut également se propager à l'arrière de la tête et du front. En règle générale, des nausées et des vomissements, une clarté visuelle altérée se produisent en cas de douleur temporelle sur fond de pression intracrânienne accrue. Si l'assistance médicale pour cette maladie n'est pas fournie, le patient sera perturbé par des convulsions et un trouble de la conscience.

S'il vous plaît noter: une augmentation de la pression intracrânienne peut entraîner le développement de complications graves incompatibles avec la vie. La douleur dans les tempes est le premier symptôme de la pathologie, ne l'ignorez pas et "noyez" les antidouleurs.

Hypertension artérielle

Si la douleur temporelle survient chez les personnes de plus de 50 ans, cela indique probablement une augmentation de la pression artérielle. La nature de la douleur sera pulsée et / ou oppressante, souvent considérée comme un phénomène associé aux changements de conditions météorologiques, au surmenage, aux explosions d’émotions et aux tempêtes magnétiques. L'hypertension est presque toujours accompagnée non seulement d'une douleur temporelle, mais également d'un poids / bruit dans la tête, d'une douleur au coeur, d'une faiblesse et d'un essoufflement.

Artérite temporale

Cette maladie se caractérise par le développement du processus inflammatoire sur les membranes des artères carotides et temporales, le plus souvent les personnes de plus de 50 ans sont plus susceptibles à de tels troubles. Cette maladie se développe de manière aiguë - le patient est préoccupé par le malaise général, la fièvre, l'insomnie. Les maux de tête dans les temples à l'arrière-plan de l'artérite temporale sont caractérisés par une pulsation intense, elle se produit la nuit ou l'après-midi, une attaque aiguë de l'état en question peut se produire lors d'une conversation ou d'une mastication.

La migraine

Avec cette maladie, la douleur dans les tempes n’est pas seulement présente, elle épuise littéralement son intensité. La douleur migraineuse est toujours palpitante, elle peut être présente à la tempe gauche ou droite, la durée de la crise peut durer plusieurs minutes et plusieurs heures - cet indicateur est individuel. Il n’ya pas de lésions organiques dans la migraine, mais les symptômes sont toujours très prononcés. Le surmenage, le manque de sommeil et l'utilisation excessive d'aliments épicés et salés peuvent provoquer une autre crise de migraine.

En plus des douleurs aux tempes, la migraine se caractérise par:

  • des nausées;
  • la photophobie;
  • perte d'orientation spatiale;
  • irritabilité;
  • hypersensibilité aux odeurs et aux sons.

Névralgie du nerf trijumeau

Dans ce cas, les fibres nerveuses du crâne sont touchées et les personnes de plus de 40 ans sont généralement atteintes de cette maladie. Si la névralgie du trijumeau survient sous une forme chronique, elle se manifeste par des accès de douleur intense aux tempes avec un mal de dos de 10 à 120 secondes. L'attaque se produit spontanément, par exemple lors d'une conversation, d'un lavage ou d'un rasage.

Douleurs de cluster

Ils ont une manifestation en série, peuvent être répétés plusieurs fois au cours de la journée. En règle générale, une attaque de douleur en grappe dans les tempes commence par la pose de l'oreille d'un côté, puis l'intensité de la douleur augmente, une pulsation aiguë se produit dans la tempe. Sur le fond des douleurs de la grappe, la rougeur du visage, le blocage de la cavité nasale, une forte augmentation de la transpiration se développe.

En outre, provoquer l'apparition de douleurs dans les tempes peut:

  1. Blessures à la tête. En principe, il est difficile de manquer pendant le diagnostic, car le patient indiquera une chute ou un coup à la tête dans un passé récent. Malheureusement, tout le monde n’a pas besoin d’aide médicale pour une blessure à la tête, ce qui peut entraîner le développement de complications graves. La douleur dans les tempes après une blessure à la tête peut indiquer l'apparition d'irrégularités.
  2. Maladies infectieuses. Dans les maux de gorge, la grippe, la douleur dans les tempes est un symptôme secondaire et n’affecte pas le tableau clinique général. Dans ce cas, le phénomène à l'étude sera temporaire et disparaîtra immédiatement après la reprise.
  3. Surtension La douleur douloureuse et pressante dans les tempes peut apparaître après une dure journée de travail. De telles douleurs seront palpitantes, accompagnées d'une sensation de lourdeur et d'une pression sur la tête, le plus souvent présentes chez les employés de bureau travaillant longtemps sur un ordinateur.

Mal de tête dans les temples: que faire?

Le phénomène en question non seulement gêne la vie d’une personne, mais peut aussi être le symptôme d’un état pathologique dangereux. Si la douleur temporelle apparaît régulièrement, vous devriez alors faire appel à un médecin spécialiste en neurologie.. Après un examen approfondi, un spécialiste diagnostiquera, identifiera la cause de la douleur dans les tempes et prescrira un traitement efficace.

En général, les méthodes d’élimination de la douleur dans les tempes dépendent directement de la raison de leur apparition:

  1. Si la douleur est apparue sur le fond d'une migraine, elle est alors stoppée par des médicaments spéciaux du groupe des triptans et des ergotamines. Avec le développement de la migraine, de nombreux patients prennent de l'aspirine régulièrement, mais l'effet de ce médicament ne sera pas, car la migraine (et la douleur dans les tempes à l'arrière-plan) ne pourra arrêter que les médicaments qui éliminent le rétrécissement aigu des artères.
  2. La douleur temporelle avec une pression artérielle élevée n'est soulagée par aucun anesthésique. En règle générale, le médecin vous prescrira des médicaments spéciaux capables de normaliser et de stabiliser la pression artérielle. Dans la plupart des cas, une telle thérapie devra adhérer à toute vie.
  3. Si les douleurs dans les tempes apparaissent uniquement en cas de surmenage nerveux, cela indiquera un «déclenchement» du facteur psychogène. Dans ce cas, la psychothérapie et l’aromathérapie aideront à éliminer les sensations désagréables et le traitement en spa sera une excellente solution au problème.
  4. Le traitement de la dystonie végétative-vasculaire, qui se caractérise également par des douleurs temporales, implique des procédures physiothérapeutiques, le recours à la phytothérapie et des médicaments permettant de normaliser le tonus vasculaire.

Il convient de noter que les anti-inflammatoires non stéroïdiens, notamment l'ibuprofène et l'aspirine, peuvent être utilisés pour éliminer la douleur dans les tempes d'étiologie inconnue et pour le soulagement temporaire d'une attaque. Ils vont supprimer la réponse inflammatoire, éliminer les symptômes secondaires. Mais une telle solution est temporaire! Il est nécessaire de consulter un médecin car les anti-inflammatoires non stéroïdiens éliminent spécifiquement la douleur, mais non la cause de sa survenue.

La douleur dans les temples peut être non spécifique, c'est-à-dire qu'elle survient après un choc émotionnel excessif ou une journée bien remplie. Et dans ce cas, vous n’avez pas besoin de prendre de médicaments, vous devez juste faire ce qui suit:

  • s'allonger horizontalement dans une pièce aux fenêtres sombres;
  • éteignez la musique forte, essayez de vous détendre;
  • Allumer la lampe aromatique - les arômes d'orange, de pomme et de vanille contribueront à calmer le plus possible votre arrière-plan psycho-émotionnel.

La douleur dans les tempes peut être spontanée, mais elle peut être présente tout le temps. Cette condition indique le plus souvent le développement d'une pathologie qui peut être assez grave et se produire avec des complications. Vous ne devez pas risquer votre propre santé et prendre des analgésiques sans rendez-vous médicaux au préalable, vous devez être examiné et déterminer la véritable cause de la douleur dans les tempes.

Yana Alexandrovna Tsygankova, critique médicale, praticienne générale de la catégorie de qualification la plus élevée

2,823 vues totales, 1 vues aujourd'hui

Maux de tête dans les temples: principales causes de la maladie

Les maux de tête temporels sont familiers à chaque deuxième résident de notre pays. Elle torture des personnes d'âges différents. Quelqu'un a mal à la tête à la tempe droite ou à la gauche, et quelqu'un aux deux tempes. Certes, le syndrome douloureux est très toléré. Une personne est prête à accepter de boire n'importe quel médicament, juste pour cesser rapidement de ressentir la douleur qui palpite. Il existe différentes solutions médicamenteuses pour se débarrasser d'un mal de tête.

La douleur temporelle vous rend fou. Bien entendu, cette manifestation a un impact sur le bien-être. Il est difficile pour une personne de se détendre, il ne peut se concentrer sur rien, sa capacité de travail est considérablement réduite. La seule chose qui intéresse une personne dans une telle situation est de savoir comment se débarrasser rapidement des maux de tête dans les temples palpitants. On ne peut parler de repos dans une telle situation.

Les principales causes de la douleur temporelle

Les maux de tête peuvent être causés par différentes raisons. La douleur peut avoir un caractère pulsant et pressant. Moins souvent, c'est couper. La douleur temporelle à la tête, généralement douloureuse, survient le matin, ce qui vous fait vous réveiller avant l’alarme. En général, les accès de douleur "ne préviennent pas" quand ils surviennent. Tout se passe rapidement et de manière inattendue. En aucun cas, ne tardez pas avec une visite chez le médecin, si les maux de tête dans vos temples s'intensifient, ils se produisent avec une certaine périodicité. Au minimum, il vaut la peine de contacter un thérapeute, qui vous dirigera vers un spécialiste. Quelle est la nature des maux de tête dans les temples? En fait, les causes du syndrome douloureux qui se produit dans la tête peuvent être très différentes. Cela nécessite une étude approfondie.

La chute de pression est la cause la plus courante de maux de tête dans les deux tempes. De plus, des crises peuvent survenir en raison d'une maladie. Il existe plus de cinquante causes principales pouvant causer des maux de tête dans les tempes. Voici les causes les plus courantes de maux de tête dans les temples:

  1. Violation du système circulatoire (à savoir le cerveau). Les médecins notent que la douleur survient avec une nette augmentation des performances. La douleur est souvent due à la détérioration des vaisseaux sanguins et à la perte de leur élasticité. Dans ce cas, un traitement à long terme est nécessaire.
  2. Virus, bactéries. Il est nécessaire de tomber malade avec une sinusite, une grippe, un rhume, une méningite, car dans les tempes il y a un mal de tête. Comment se débarrasser d'elle? Il est nécessaire de suivre un traitement contre une maladie virale ou bactérienne et le problème sera résolu.
  3. Changements dans le corps dus à l'âge. Au fil des ans, les vaisseaux cérébraux sont considérablement épuisés et le sang les traverse difficilement. Cela peut causer de graves maux de tête dans les tempes.
  4. L'intoxication. Manger des produits de qualité médiocre, boire de l'alcool, fumer des cigarettes, abuser des épices, vous pouvez empoisonner votre corps. En fait, l’intoxication est l’une des causes les plus courantes de maux de tête dans les temples.
  5. Nerf trijumeau pincé. Cela est dû à une blessure à la colonne vertébrale, ainsi qu’après le développement d’une maladie du cou. Souvent, dans ce cas, les maux de tête temporaux sont accompagnés d'effets de bruit.
  6. Crash fond hormonal. Pendant la puberté, pendant la grossesse, l'allaitement, pendant la ménopause, il peut y avoir des irrégularités dans le système hormonal. Ils sont la cause de maux de tête dans les temples. Dans ce cas, la consultation d'un bon spécialiste est également nécessaire.
  7. Mal aux dents Il est à noter que toute douleur ressentie sur le visage peut provoquer l'apparition d'une douleur temporelle. Le mal de tête, ou plutôt sa véritable cause, est plus difficile à diagnostiquer.
  8. Surtension du corps. Un rythme fou incite les gens modernes à vaquer à leurs occupations sans prêter attention à leur propre fatigue. Et après tout, cela peut causer de graves maux de tête dans les tempes.

Comme chacun le comprend, les causes des maux de tête temporels sont très individuelles. Et cela suggère que dans aucun cas, on ne devrait recourir aux recommandations de connaissances, d'amis, qui ont également eu une attaque de maux de tête temporelle. Il est extrêmement important de déterminer la cause réelle de la douleur. Et alors seulement, après avoir consulté un médecin compétent, vous pourrez recevoir certains médicaments. Veuillez noter que différents traitements peuvent être prescrits pour différentes personnes pour les mêmes raisons.

Mal de tête temporel: symptômes

Tout mal de tête dans les temples est caractérisé par la soudaineté, la netteté. Dans le cas où le syndrome douloureux surviendrait sur fond de surmenage, serait soumis à de graves troubles émotionnels, la durée de la céphalée temporale peut être de 30 minutes et peut durer une journée entière.

Si un mal de tête apparaît dans les tempes le matin, il est très probablement causé par un dysfonctionnement des vaisseaux. Une telle douleur est accompagnée d'une faiblesse générale, d'acouphènes, de nausées. Bien sûr, nous ne devrions pas exclure l'option lorsque la douleur peut survenir en raison de troubles circulatoires dus au sommeil dans une position inconfortable. C’est-à-dire que si l’attaque douloureuse est passée d'elle-même, vous savez, au bout d'un moment, il n'y a aucune raison de s’inquiéter sérieusement, mais il est bon de penser à changer l’oreiller ou le matelas. Dans la lutte contre les douleurs chroniques à la tête le matin, ces manipulations n’aideront pas. Je dois aller chez le médecin.

Lorsque la douleur survient à l'arrière-plan du traumatisme subi, les symptômes peuvent être très différents: pulsation dans les tempes, déplacement du foyer de la douleur du lobe temporal à l'occipital. Dans tous les cas, la douleur est très grave et si vous ne prenez pas les mesures appropriées, cette douleur peut devenir chronique. Lorsque des sensations désagréables sont présentes dans les tempes et dans le cou, et même que des échos se font entendre dans les oreilles, il est fort probable que vous ayez un nerf se terminant dans la région occipitale.

Comme vous pouvez le constater vous-même, en explorant les symptômes en détail, il est facile de deviner la véritable cause du mal de tête temporel, mais ce n’est pas une raison pour l’automédication. Il est impératif de subir un examen après lequel le médecin sera en mesure de poser un diagnostic et de prescrire le traitement approprié. Si vous souhaitez aider le médecin à établir le diagnostic, nous vous recommandons de tenir un journal dans lequel seront notés le nombre et la nature des maux de tête. Ceci est important pour ceux qui souffrent d'une maladie non pas sporadiquement mais constamment. Grâce à vos dossiers, il sera plus facile pour un spécialiste de se faire une idée de l'évolution de la maladie. Ne doutez pas, le journal peut vraiment aider à établir le diagnostic correct. Après avoir consulté un médecin, vous pouvez commencer à prendre des médicaments. Il peut également s'agir de sédatifs qui soulagent efficacement les syndromes douloureux. Un médecin qui prescrit des médicaments est guidé par une seule idée: proposer un remède qui entraîne moins d’effets secondaires. Les médicaments absolument inoffensifs n'existent tout simplement pas. Quiconque est trop friand de pilules devrait s'en souvenir. Par voie médicale, les médicaments doivent être utilisés exclusivement en cas de nécessité extrême.

Qui a particulièrement besoin de limiter la consommation de drogues, de sorte que ce sont les enfants et les femmes qui occupent ce poste, ainsi que les mères allaitantes. Dans tous les cas, tout le monde doit respecter scrupuleusement le dosage spécifié.

Se débarrasser des maux de tête dans les temples à la maison

Soulager la condition avec des maux de tête dans les temples, vous pouvez essayer à la maison, sans recourir à la drogue. Ne pensez pas qu’aucune méthode ne vous aidera immédiatement à vous rétablir. Le traitement à domicile est une approche intégrée:

  • Auto-massage de la tête. Cela se fait simplement, sans aide, il est seulement important de savoir où se trouvent les points responsables du mal de tête. Pour beaucoup de connaissances vient dans le processus de massage. Je dois admettre que l'auto-massage est vraiment efficace. Ne les néglige pas. Dès que vous ressentez une crise de douleur, prenez immédiatement une position confortable et commencez à masser votre tête du bout des doigts. Il est préférable de commencer par la zone qui fait particulièrement mal. Ensuite, vous devez passer par-dessus toute la tête, en capturant à la fois les zones temporales, occipitales et frontales. Une fois le massage terminé, restez détendu quelques minutes de plus. Reste dans c'est le meilleur - le meilleur des médicaments.
  • Bain chaud, douche. Que choisir? Cela dépend de la cause de votre douleur. Grâce au contraste de l'âme, vous améliorez considérablement la circulation sanguine, ce qui éliminera les maux de tête. Un bain vous détendra, ce qui aidera également à soulager la douleur.
  • Méditation Comme indiqué ci-dessus, la douleur peut être due au stress, au surmenage ou à la fatigue. La méditation est le meilleur repos pour le système nerveux. Beaucoup de gens pensent à tort qu'il est difficile de méditer. En fait, tout le monde peut maîtriser les bases de la méditation.
  • Marcher dans l'air frais. Il semblerait que tout le monde sache qu’il est important de marcher dans la rue, mais beaucoup de gens négligent ce conseil. Cependant, tout le monde peut être sûr que la douleur dans la région temporale passe après 30 minutes passées à l'air frais. Marcher dans les places, les parcs - la meilleure prévention des migraines. Et puis, n'oubliez pas de ventiler constamment la pièce.

En ce qui concerne l'utilisation de recettes folkloriques, des herbes, vous devez comprendre que sans le consentement du médecin pour mener à bien les procédures pour un tel traitement personnel est impossible. Après tout, ne connaissant pas la véritable nature de l’origine de la douleur temporelle, vous pouvez nuire considérablement à votre santé.

Si vous ressentez soudainement une vive douleur à la tête, remettez simplement tout et essayez de vous détendre, vous pouvez vous allonger et dormir. Un rêve de qualité vous sera certainement bénéfique. Et, très probablement, vous n’avez pas à recourir à des médicaments.

Conclusion: Conseils de prévention temporaire de la douleur

Les maux de tête fréquents sont un signe évident que vous devez absolument faire appel à un spécialiste. Le thérapeute ou le neurologue prescrira un examen médical complet du système cardiovasculaire et du système nerveux et, sur la base de ses résultats, établira un diagnostic, prescrira un traitement doux approprié. En règle générale, la maladie sous-jacente (cause) est traitée et des médicaments sont prescrits pour la période de traitement, dans le but d'arrêter la douleur temporelle.

N'importe quel médecin dira qu'il vaut mieux prévenir la maladie que la traiter.

Voici une brève liste de mesures préventives:

  • maintenir un mode de vie sain;
  • éviter l'alcool, les drogues, la nicotine;
  • manger des aliments sains;
  • adhésion au jour;
  • éducation physique, sports.

Les mesures préventives donnent toujours un résultat positif si elles sont prises à temps. Mais dans ce numéro devraient être guidés par les recommandations de spécialistes, surtout si nous parlons de méthodes difficiles. Par exemple, l'acupuncture peut être pratiquée exclusivement dans des cliniques spécialisées. L'impact non professionnel est lourd de conséquences pour la santé.

Donc, vous pouvez vous débarrasser d'un mal de tête. Dans ce cas, l’essentiel est de sélectionner individuellement la méthode qui vous convient. Et vous ne devriez pas vous auto-traiter. Sinon, en plus de la tête, de nombreux organes et systèmes corporels devront être traités. Toute action ou décision doit être convenue avec le médecin. Et rappelez-vous que votre succès à vous débarrasser de la douleur dans les tempes dépend des éléments d'un mode de vie sain: un bon sommeil, une alimentation saine, du repos et du sommeil. Et à propos de mauvaises habitudes devront oublier.

Pourquoi il y a un sentiment pressant dans les temples?

Des céphalées pressantes dans les temples peuvent survenir à tout moment de la journée. Une telle douleur a généralement une intensité faible ou modérée. Il n'indique pas toujours la présence de maladies ou de problèmes graves, mais lorsqu'il apparaît systématiquement, il doit être diagnostiqué. Il existe de nombreux moyens efficaces de gérer les sensations désagréables de nature physiologique. Si leur utilisation ne donne pas le résultat souhaité, vous ne devriez pas être sauvé en prenant des médicaments. Il est préférable de consulter un neurologue qui déterminera les causes de la maladie et sélectionnera le schéma de traitement souhaité. Ne tardez pas la visite chez le médecin si presse le whisky, et il existe des symptômes alarmants supplémentaires.

Le mécanisme de la douleur dans les temples de toute nature

Dans les zones temporales de la tête se trouve un maillage vasculaire dense. En raison des caractéristiques anatomiques de la région, les canaux sanguins sont situés à proximité immédiate de la peau et des os du crâne. Si, pour une raison quelconque, la céphalgie se propage dans cette zone, elle est le plus souvent provoquée par un dysfonctionnement de la circulation sanguine, une augmentation du flux sanguin dans les tissus, un spasme vasculaire. Même les artérites, qui non seulement écrasent les tempes, mais ont également des sensations aiguës ou palpitantes, ne font pas exception. Elle est accompagnée de céphalées dues à une irritation des récepteurs due à une pression artérielle élevée.

Vous en apprendrez plus sur les causes d'inconfort au cou et aux tempes ici.

Whisky sore - quelles sont les raisons

Les provocateurs des céphalées temporales ne sont pas nécessairement dans la tête. Des sensations de compression peuvent survenir au début du rhume, empoisonnement par des vapeurs toxiques ou des sels de métaux lourds. Souvent, le symptôme n'est pas pathologique, mais d'origine physiologique.

Les facteurs qui causent un mal de tête et une pression significative sur le whisky:

  • des expériences stressantes, une surcharge émotionnelle, des situations de choc entraînent un spasme des vaisseaux sanguins, une hypoxie de la substance cérébrale. Les analgésiques ne vont pas aider ici, il est préférable d'utiliser des techniques de relaxation ou des sédatifs naturels;
  • surcharges physiques - l’enthousiasme sportif crée une charge excessive sur les navires. En raison de la nature de l'anatomie, une pression douloureuse survient d'abord dans les tempes. L'ajustement du programme de formation soulagera les sensations désagréables;
  • consommation d'alcool - même en petite quantité, les boissons alcoolisées deviennent une source de toxines, ce qui modifie le ton des canaux sanguins. La céphalgie temporale peut survenir à la fois avec l’abus d’alcool et après une seule dose;
  • Le tabagisme est un facteur qui provoque le spasme vasculaire, provoquant une augmentation de la pression artérielle. Chez les gros fumeurs, non seulement la pression sur les tempes est forte, mais la douleur s'étend à tout le crâne. S'il n'y a aucune possibilité ou désir d'abandonner l'habitude, vous devez au moins suivre les règles du tabagisme;
  • des changements dans les niveaux hormonaux - l'inconfort des tempes gêne souvent les femmes pendant la ménopause, la ménopause, la grossesse, la menstruation ou devant elles. Ils sont généralement légers et faciles à traiter avec la médecine traditionnelle;
  • changement des conditions climatiques - une réaction violente aux changements météorologiques indique souvent une fonctionnalité réduite des navires. Si le traitement n'est pas nécessaire, il vaut au moins la peine de renforcer le corps en général;
  • habitudes alimentaires - manger des aliments gras ou frits menace l'athérosclérose des vaisseaux sanguins. L'abus d'aliments salés peut conduire à l'hypertension. La passion pour les aliments préparés, la malbouffe et les agents de conservation entraîne l’accumulation dans le corps d’additifs chimiques auxquels le cerveau réagit par un mal de tête aux tempes;
  • fatigue oculaire - un long travail à l'ordinateur ou avec des papiers, lire, regarder de petits détails forcent les muscles de l'œil à se fatiguer. Le résultat est une diminution de l'acuité visuelle, de la sécheresse et de la rougeur des muqueuses, de la pression dans les tempes;
  • non-respect du régime quotidien - la céphalgie temporale est l’un des premiers et des plus frappants symptômes du manque de sommeil ou d’un excès de sommeil. La routine de réglage supprime rapidement l’inconfort.

Vous en apprendrez plus sur les causes de la douleur dans les tempes et le manque de sommeil dans cet article.

Lorsque l'action de causes physiologiques peut être exclue, il vaut la peine de consulter un thérapeute. L'apparition régulière d'un symptôme est caractéristique d'un certain nombre d'états pathologiques pouvant constituer une menace pour la santé. N'hésitez pas à consulter le médecin si le mal de tête est accompagné d'autres signes précurseurs.

L'hypertension

Avec une augmentation persistante de la pression artérielle, les patients sont constamment en mesure de souffrir de céphalées ou de crises systématiques prolongées. Ils ont mal à la tête dans les tempes, les sensations vont souvent à l'arrière de la tête. La douleur est représentée par la pression ou la distension, qui à son apogée se transforme en une pulsation. Le tableau clinique est complété par rougeur du visage, irritabilité, vertiges, incoordination, nausée.

Le danger de la maladie est qu’elle affecte négativement l’état des vaisseaux et entraîne leur usure. En outre, l'hypertension crée une charge excessive sur le cœur. Si elle n'est pas traitée, la maladie peut déclencher une crise hypertensive, un accident vasculaire cérébral, une défaillance de plusieurs organes.

Vous en apprendrez plus sur les céphalées sur le fond de l'hypertension dans cet article.

La migraine

La pathologie neurologique est caractérisée par des céphalées unilatérales dans les tempes, qui se propagent progressivement sur toute la moitié du crâne. De temps en temps, un symptôme peut changer sa localisation au contraire, mais devient rarement symétrique. Au plus fort des sensations, la pression se transforme en pulsation. Il s'accompagne de nausées - si des vomissements surviennent, le patient est soulagé. Une crise de céphalées dans un quart des cas est précédée d'une aura sous forme de sensations visuelles, olfactives et tactiles inhabituelles. Avec l'activité physique, sous l'influence des odeurs, des sons, de la lumière, l'inconfort augmente.

Vous pouvez trouver ici les facteurs déclencheurs de la migraine.

Dystonie neurocirculatoire

La cause de cette maladie n'est pas encore complètement établie. Son développement est associé aux spécificités de la constitution humaine. Selon les statistiques, la pathologie est détectée chez les personnes jeunes. Elle se manifeste par des céphalées, une diminution de la température des membres, des mèches de tête, une boule dans la gorge et une sensibilité de la poitrine, éliminée par la nitroglycérine. Mal de tête avec pression, principalement concentré dans les tempes.

La plupart des patients diagnostiqués ont parfois des crises. Ils sont caractérisés par des vertiges, des accès de tremblement, une peur inexpliquée, une transpiration accrue. Ces attaques sont résolues par des selles liquides ou une urine abondante.

Causes transitoires

Ce groupe comprend les facteurs de réussite qui provoquent l'apparition unique d'un symptôme. Ils ne sont généralement pas dangereux, mais sont capables de produire un inconfort. Avec un effet systématique sur le corps, de tels irritants peuvent provoquer l'apparition de problèmes chroniques. La liste comprend l'abus de café ou d'autres stimulants, les médicaments, la peur, la coiffe inconfortable, les cheveux inappropriés, la tête d'hypothermie. Si vous essayez de supporter une telle douleur, alors, sous l'influence des émotions négatives, elle ne fera qu'augmenter.

Avant de consulter votre médecin Avant de consulter un médecin, vous devez tenir un journal des maux de tête pendant deux semaines. Cela accélérera considérablement la détermination de la cause et le diagnostic correct. Journal en ligne

Algorithme de diagnostic

Au stade initial du développement de nombreuses maladies et avec les causes physiologiques du mal de tête temporal, le symptôme est souvent le seul signe alarmant. Sur cette base, il est difficile de poser un diagnostic, de trouver le bon traitement. Une fois l'anamnèse collectée, une série d'actions doit être effectuée pour aider à identifier la source des problèmes.

Si les tempes sont douloureuses, il est recommandé de procéder comme suit:

  • mesurer la pression artérielle - chaque personne a sa propre "pression de travail" à laquelle il se sent à l'aise. Il est important de comprendre que la diffusion d’indicateurs au-delà de ces limites n’est pas considérée comme une maladie si elles se situent dans les limites des normes médicales. Les tentatives de correction des données de tonomètre normales avec des tablettes peuvent entraîner de graves problèmes.
  • évaluer la probabilité de facteurs externes affectant le corps;
  • passer des tests généraux, subir des procédures de diagnostic. La liste de ces derniers est établie par le médecin. L'IRM, le scanner, l'échographie ou le REG des vaisseaux, l'EEG sont souvent utilisés pour la pression dans les tempes.

Selon les résultats de la recherche, le médecin établit un diagnostic préliminaire. Si nécessaire, il envoie le patient se faire examiner par un neurologue, un ophtalmologiste, un patient ORL, un psychologue, un orthopédiste ou un autre spécialiste au sens étroit du terme. Après avoir identifié les causes des maux de tête, le patient est sélectionné pour une thérapie.

Avez-vous mal à la tête? Est-ce que vos doigts deviennent engourdis? Pour éviter les maux de tête causés par un accident vasculaire cérébral, buvez un verre.

Whisky sore - que faire

En cas de sensation unique désagréable de sévérité faible ou modérée, vous pouvez essayer de résoudre le problème vous-même. Parfois, pour éliminer l’inconfort, il suffit de se promener au grand air, de boire une tasse de thé à la camomille, de masser les tempes ou d’y appliquer une goutte d’huile de menthol. Si, après cela, vous avez toujours mal à la tête, vous pouvez prendre une pilule d'ibuprofène, de paracétamol ou de citramone.

En savoir plus sur le traitement de la douleur temporale ici.

Dans d’autres cas, la méthode de traitement dépend des causes de la céphalgie:

  • hypertension - régime, prise de médicaments antihypertenseurs, élimination des excès de liquide corporel, restauration de la perméabilité vasculaire, amélioration de la circulation sanguine dans le cerveau;
  • migraine - soulager la douleur à l'aide d'AINS, d'analgésiques, de triptans, d'ergotamines;
  • dystonie neurocirculatoire - prendre des sédatifs naturels ou des tranquillisants légers en cas d'efficacité réduite.
  • causes passagères - élimination de l'irritant, soulagement de la douleur par tout médicament disponible.

Après l'élimination des sensations désagréables, le traitement ne prend pas fin. Il est nécessaire de choisir une méthode appropriée pour la prévention de la céphalgie temporale afin que les attaques ne reprennent pas.

Correction de style de vie

Dans 90% des cas, il est facile d'éviter la pression dans les temples si vous vous fixez comme règle de suivre un certain nombre de recommandations. Cela permettra d'éviter l'apparition de sensations désagréables, aura un effet de renforcement général sur le corps, affectera positivement le travail du cerveau.

Prévention des sensations d'oppression dans les temples:

  • Cesser de fumer, boire de l'alcool, du café, des boissons énergisantes;
  • l'utilisation de techniques de relaxation - yoga, méditation, exercices de respiration, SPA;
  • l'alternance des périodes de travail et de repos - sommeil nocturne de 7 à 8 heures, le rejet du repos de jour, l'exclusion de la surcharge physique et émotionnelle;
  • inclusion dans le mode d'activités sportives;
  • réduire la charge sur les yeux, effectuer des exercices pour détendre les muscles des yeux pendant le travail.

Une attention particulière devrait être portée au respect des règles d'une saine alimentation. En éliminant du régime potentiellement dangereux en raison des produits d'additifs chimiques, vous pouvez non seulement vous débarrasser de la pression chronique dans les tempes, mais également empêcher le développement de nombreuses maladies chroniques.

Si le whisky est très agressif, ne tolérez pas d’inconfort. La particularité du symptôme est que, sous l'influence d'émotions négatives, il ne fera qu'augmenter. Il est préférable d’utiliser l’une des méthodes disponibles pour soulager la douleur ou de prendre une pilule.