Et si un mal de tête au front et aux tempes me faisait mal?

L'épilepsie

Des maux de tête peuvent apparaître à tout moment et pendant un certain temps pour faire sortir une personne de son état normal. Parfois, il s’agit d’un signe de fatigue et pour se débarrasser de l’inconfort, il suffit de prendre un comprimé anti-douleur et de se reposer. Mais il existe des cas où la tête commence à avoir mal à la suite d'une maladie grave nécessitant un traitement obligatoire. Dans ce cas, une gêne peut être ressentie à un certain endroit ou toucher une partie importante de la tête. Pourquoi le front et les tempes font-ils mal? Que faire pour ceux qui sont confrontés à des sensations similaires?

Symptômes de la douleur

Pour une fois dans chaque vie, chaque personne a ressenti des douleurs au front et aux tempes. La durée et la nature de la douleur qui apparaît dans ces parties de la tête peuvent être divisées en plusieurs catégories:

  1. Des douleurs sévères et souvent répétées parlent d'une pathologie grave du système cardiovasculaire. L'inconfort et la douleur peuvent perturber une personne pendant une longue période, même pendant le sommeil.
  2. Les douleurs épisodiques apparaissent généralement de manière inattendue et ne durent pas longtemps. Dans la plupart des cas, ces sensations sont associées à des modifications des conditions météorologiques. Pour se débarrasser de l'inconfort, il suffit de prendre une pilule anesthésique. En règle générale, un tel mal de tête se produit rarement au niveau du front ou des tempes. Bien que dans certains cas, il peut devenir chronique, en particulier si la cause en est une maladie infectieuse du corps ou une crise de migraine. Les principaux signes d'une telle douleur comprennent des pulsations, des nausées, une sensation de pincement, une douleur uniforme, augmentant avec tout mouvement.
  1. La douleur chronique est caractérisée par l'absence d'une phase aiguë. Mais lors d'une exacerbation, une personne ressent une douleur serrée, ce qui ne lui permet pas de faire ses activités habituelles. Dans ce cas, le patient est tenu de consulter un neurologue, qui sera en mesure de déterminer la cause principale de son apparition et de prescrire un traitement préventif. Une telle thérapie permet de réduire la durée et l'intensité de la douleur.

Chers lecteurs, la tête ne fera pas mal comme ça. Il y a une raison pour tout. Si vous ressentez l'un des symptômes ci-dessus, vous devez faire attention à votre état. Le neurologue Mikhail Shperling dira au sujet de quels symptômes cliniques peuvent parler de pathologies graves:

Les maux de tête dans la partie frontale ou les tempes peuvent être spasmodiques ou avoir un caractère uniforme et uniforme. Le plus souvent, les personnes âgées et celles qui ont des problèmes au niveau du travail du cœur ou des vaisseaux sanguins se plaignent de tels symptômes.

Localisation de la douleur

Des douleurs au front et aux tempes peuvent se produire simultanément ou indépendamment les unes des autres. En cas d'ingestion d'un virus, une gêne ne se produit que dans la partie frontale. Et avec un changement brutal de la pression artérielle, les céphalées apparaissent exclusivement dans la région temporale. Si les pulsations commencent ou si une sensation de compression du temple apparaît, c'est la preuve d'une perturbation grave du travail des vaisseaux.

Parfois, le malaise qui se posait sur le front, se déplaçant progressivement vers les tempes. Fondamentalement, cela peut indiquer la présence d’une infection dans le corps, qui nécessite un traitement immédiat. Un tel mal de tête peut se déplacer du front vers le contour des yeux.

En même temps, une personne souffre de photophobie, de nausées et la douleur devient plus intense.

La localisation des sensations dépendra toujours de la raison pour laquelle le mal de tête est apparu. Le nombre total de médecins a environ 55 causes différentes de douleur. Étant donné que, parfois, une gêne et une douleur dans la région des tempes ou du front peuvent indiquer des pathologies graves nécessitant un traitement immédiat, il est important de déterminer la cause exacte de ce symptôme.

Causes de la douleur au front

Très souvent, après une dure journée de travail, des nuits blanches ou une activité mentale, une personne doit faire face à une douleur au niveau du front. Mais d'autres raisons peuvent aussi conduire à ceci:

  • Augmentation de la pression intracrânienne.
  • Fatigue physique ou travail mental prolongé.
  • Processus inflammatoire dans la cavité buccale.
  • Inflammation dans les sinus maxillaires de caractère purulent.
  • La surextension des muscles oculaires ou le développement d'une infection dans les organes de la vision.

Le neurologue de la catégorie la plus élevée, responsable du centre de traitement des maux de tête, Elena Lebedeva, aidera à traiter de nombreuses causes de sensations désagréables:

Si un mal de tête résulte du processus inflammatoire des sinus maxillaires ou de la cavité buccale, l'inconfort accompagne constamment la personne, et même les puissants antidouleurs ne permettent pas de s'en débarrasser. Par conséquent, il est nécessaire de consulter un médecin si d’autres signes d’infection se sont joints à la douleur au front:

  1. Pâleur de la peau.
  2. Haute température
  3. Nausée
  4. Congestion nasale ou congestion nasale.
  5. Haute sensibilité des gencives.
  6. Faiblesse générale du corps.

Pourquoi le whisky fait-il mal?

Près des temples, il n’ya pas de foyers possibles d’inflammation, d’autres facteurs entraînent donc des sensations désagréables. Tout d'abord, les tempes font mal lorsque le travail des vaisseaux est irrégulier, car c'est à travers la zone temporale que passent les nombreux vaisseaux sanguins et lymphatiques qui alimentent le cerveau. Les principales causes de douleur dans ce cas sont les suivantes:

  • Athérosclérose des vaisseaux.
  • Stress émotionnel (stress, anxiété, etc.).
  • Spasmes musculaires de la mâchoire, ce qui est possible en raison du stress.
  • Empoisonnement des substances toxiques.

Autres causes de maux de tête

Outre le développement de maladies graves dans le corps, d'autres facteurs peuvent également causer des maux de tête. Ceux-ci comprennent:

  1. La malnutrition, dominée par des produits nocifs pour la santé (fast food, plats cuisinés et fast food, etc.).
  2. Mode de vie inactif et manque d'effort physique quotidien.
  3. En cas de surcharge du corps de nature physique, psychologique ou émotionnelle, les muscles du corps ne sont pas en mesure de se détendre complètement.
  1. Violation du régime de travail et de repos (longue journée de travail, absence d'une nuit complète de sommeil, etc.).
  2. Abus de nicotine, d'alcool et de café fort.

Dans ce cas, il suffit d'éliminer le facteur provoquant et l'état du corps se stabilise.

Traitement de la toxicomanie

L’apparition d’un mal de tête au front et aux tempes peut considérablement assombrir la vie d’une personne et même la faire sortir du rythme de la vie. Pour s'en débarrasser, aidez les médicaments qui aideront à déterminer le médecin, après avoir découvert la cause de la douleur.

Pilules pour la douleur au front

Une gêne dans la région frontale indique souvent un processus inflammatoire dans le corps. Par conséquent, en plus de soulager un symptôme déplaisant, le médicament doit avoir un effet anti-inflammatoire. Dans le même temps, pour soulager les symptômes de la douleur, vous pouvez prendre des médicaments à base d’acide acétylsalicylique:

Tous sont capables d’éliminer rapidement l’inconfort du front et des yeux. Afin de ne pas surcharger le foie et les reins, vous ne pouvez pas boire 2 comprimés immédiatement ou dans un court laps de temps.

Si le mal de tête dans la région du front est permanent, alors vous devez savoir ce qui a contribué à cela et commencer à combattre ce facteur. Dans les cas où il résulte d'une inflammation des sinus maxillaires, des dents ou des gencives, un traitement antibactérien ou antiviral est nécessaire. Dans le même temps, le médecin vous conseillera de prendre des médicaments contenant de l'ibuprofène, qui, en plus de l'effet analgésique, peut augmenter les défenses de l'organisme. Ces tablettes incluent:

Comprimés de douleur dans la région temporale

Si le whisky a commencé à faire mal, il est alors difficile pour une personne de se concentrer sur quoi que ce soit. Ceci est souvent une preuve d'hypertension ou de spasmes vasculaires et musculaires. Dans ce cas, les médicaments à base de paracétamol seront efficaces. Ils ont un effet anesthésique, antispasmodique et réduisent la température. Dans la pharmacie, vous pouvez choisir l'un des médicaments suivants:

Utilisation de remèdes populaires

Il est difficile de trouver un médicament qui n’aurait pas d’effet négatif sur le corps, car ces médicaments sont retirés du corps pendant longtemps et chargent le travail du foie et des reins. Une alternative à eux sont les remèdes populaires sûrs.

Douleur au front

La feuille de chou est un remède efficace contre les maux de tête au front. Pour cela, vous avez besoin de:

  1. Prenez une grande feuille de chou juteuse.
  2. Il est bon de le laver et de le maintenir quelques minutes dans de l'eau bouillante.
  3. Fixez une feuille sur le front et allongez-vous dessus pendant au moins 30 minutes.

Pour une telle compresse, vous pouvez utiliser une feuille mère-et-belle-mère ou bardane.

Si une pression intracrânienne élevée a provoqué des douleurs au front, les herboristes recommandent l’utilisation d’une décoction d’ortie:

  • 1 cuillère à soupe de plante séchée est versé avec 1 tasse d'eau bouillante.
  • La perfusion est perfusée pendant environ 15 minutes, après quoi elle est filtrée.
  • Après avoir filtré, buvez la moitié du bouillon obtenu.
  • Après 1 heure, buvez le médicament restant.

Le bain de pieds aide à éliminer la douleur. Cette procédure sera pertinente dans le développement du processus inflammatoire dans le corps. La durée de la procédure est d'une heure. La température de l'eau ne dépasse pas 45 degrés (avec le temps, il est nécessaire d'ajouter une petite quantité d'eau chaude à l'eau refroidie). Tout en prenant un bain, vous pouvez boire une tasse de thé à la camomille ou du lait chaud au miel.

Douleur dans les temples

Ceux qui ont mal au temple devraient faire attention à leur état psycho-émotionnel. La meilleure option dans de tels moments serait de dormir. Toutefois, si cela n’est pas possible, vous pouvez boire une tasse de thé à la menthe poivrée, au tilleul, à la valériane, à la camomille ou à la mélisse pour calmer le système nerveux. Après 2 heures, vous pouvez toujours prendre soin de vous avec une telle tisane.

Parfois, une personne ne remarque pas qu'il serre fortement sa mâchoire. Et cela peut aussi causer de la douleur dans les tempes. Cela aide le crayon habituel. Pour ce faire, placez-le entre les dents, empêchant ainsi la fermeture des mâchoires. Dans cette position, vous devriez continuer à travailler ou vous reposer. Assez 20 minutes pour ressentir un soulagement significatif de l'État.

Bien se détendre et soulager la douleur aidera le massage. Sur la façon dont il a réalisé notre prochaine vidéo:

De graves maux de tête peuvent survenir chez chaque personne. Cela peut entraîner à la fois une fatigue ou un stress normal et une maladie grave. Par conséquent, supporter de telles sensations est non seulement désagréable, mais également extrêmement dangereux. Pour comprendre pourquoi cela s’est passé et comment se débarrasser des maux de tête obsessionnels, vous devez consulter un médecin qui, après examen, vous prescrira un traitement compétent capable de supprimer l’inconfort sans nuire à votre santé.

Douleur dans les tempes et le front: causes et symptômes

Avec le rythme de vie moderne, l'apparition régulière de maux de tête au front et aux tempes a cessé d'être une rareté pour beaucoup. Cette localisation de la céphalgie est typique de la fatigue mentale, du stress chronique et de l'épuisement émotionnel.

Avec une faible manifestation du symptôme et sa disparition indépendante après un repos, il n'y a aucune raison de paniquer. Et pourtant, il faut passer à un mode de fonctionnement plus inoffensif, trouver de bons moyens relaxants d’origine naturelle. Sinon, la maladie menace la transition vers la forme chronique et des complications sous forme de névrose, de psychose et de dépression. Si un symptôme apparaît en combinaison avec d'autres symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin et poser un diagnostic complet.

Quelles sont les causes de la douleur dans les tempes et le front

Si un mal de tête apparaît dans les tempes et la partie frontale du crâne, il est recommandé de consulter un médecin et d’obtenir un diagnostic.

Dans 90% des cas, le symptôme est la manifestation principale, non associée à des troubles organiques. Il se produit sur le fond de l'hypoxie du cerveau ou de l'étirement excessif des vaisseaux et des muscles sur le fond du travail mental intensif, du stress, des émotions fortes. Dans les 10% restants, la céphalgie est secondaire, ce qui constitue déjà un grave danger pour le corps.

Raisons principales

La cause la plus commune de la douleur d'une telle localisation est le développement d'un rhume dans le corps. Un inconfort sous la forme d'une sensation de pression apparaît dans la partie frontale et s'étend progressivement sur les tempes. Elle s'accompagne de faiblesse, d'une détérioration générale de la santé, d'une perte d'appétit. Au fil du temps, la douleur augmente et les symptômes caractéristiques d'une infection virale se rejoignent.

Un autre front et des tempes peuvent faire mal pour de telles raisons:

  • processus infectieux et inflammatoires aigus de la bouche et de la cavité nasale, des oreilles, des yeux;
  • activité pathogène dans les sinus;
  • infections chroniques des régions crâniennes (adénoïdes, amygdalite, stomatite et autres);
  • maladie vasculaire et diminution de leur fonctionnalité;
  • dommages aux fibres musculaires et aux terminaisons nerveuses;
  • les changements dans la nature des processus naturels à la suite de blessures;
  • augmentation de la pression artérielle ou intracrânienne;
  • la formation de tumeurs, d'abcès, d'hématomes;
  • troubles circulatoires dans les parties frontales ou temporales du cerveau;
  • corps hormonal reconstruisant contre la menstruation, la ménopause, la grossesse.

Les maux de tête de la localisation frontale ou temporale sont caractéristiques des personnes qui ne font pas assez attention à leur alimentation. Son apparition est souvent associée à l'utilisation active de produits semi-finis et modifiés contenant des conservateurs, des additifs et des colorants. Ces substances perturbent le cours normal des processus métaboliques et obstruent les canaux sanguins.

Vous pouvez apprendre de cet article sur les causes de la douleur dans la partie frontale et dans la région des yeux.

Avant de consulter votre médecin Avant de consulter un médecin, vous devez tenir un journal des maux de tête pendant deux semaines. Cela accélérera considérablement la détermination de la cause et le diagnostic correct. Journal en ligne

Symptômes accompagnant des douleurs au front et aux tempes

Les malaises au front et aux tempes ne se manifestent que rarement de manière isolée. L'inconfort affecte l'état général du patient, provoquant l'apparition de symptômes supplémentaires. Leur combinaison simplifie le diagnostic, indique les causes du problème. Pour comprendre pourquoi le mal de tête au front fait mal, il faut faire attention à la nature des manifestations, à la présence de signes dangereux.

Principales caractéristiques

Des maux de tête de la localisation frontale ou temporale peuvent survenir dans des dizaines de maladies. Chacune des pathologies nécessite un traitement spécifique. Par exemple, rien que par le tableau clinique, il est difficile de distinguer si une pression élevée ou basse gêne une personne. Le traitement de ces problèmes nécessite des traitements différents. Après avoir commis une erreur en choisissant un médicament, vous pouvez provoquer le développement d'une urgence.

Les symptômes de douleur au front et aux tempes peuvent être complétés par les symptômes suivants:

  • fièvre
  • congestion nasale, nez qui coule et éternuements;
  • des nausées;
  • des vertiges;
  • pauvreté ou rougeur de la peau;
  • faiblesse, malaise général;
  • perte d'appétit.

Le traitement symptomatique dans la plupart des cas ne donne qu'un effet à court terme. Parfois, l'utilisation de médicaments «classiques» pour le mal de tête est totalement inutile. L'hypertension intracrânienne ne fonctionne pas avec les analgésiques et les antispasmodiques ne permettent pas d'éliminer l'infection ou l'inflammation. Le traitement des céphalées frontales ou temporales doit être complet et ciblé.

Types de douleur et symptômes accompagnant

Les céphalées épisodiques suscitent le moins d'inquiétude chez l'homme, mais elles ne peuvent être ignorées. Les douleurs surviennent de manière inattendue, ne durent pas longtemps, sont bien éliminées par les analgésiques et disparaissent complètement après un traitement spécialisé. Typiquement, une telle céphalgie est une réaction à une pression atmosphérique ou artérielle altérée, à un processus infectieux, au stress ou au surmenage. Si possible, exclure les facteurs provocateurs, sans quoi des manifestations rares se développeraient en une maladie chronique ou deviendraient une cause de complications.

Les maux de tête fréquents et graves sont caractéristiques des problèmes vasculaires. Elle ne réagit pratiquement pas à l'accueil des analgésiques, peut déranger pendant des heures et se produire à tout moment de la journée. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les sensations vont augmenter. Dans un groupe séparé, distinguer les céphalées chroniques. Ce symptôme gêne presque constamment et s’aggrave de temps en temps. Les patients âgés et hypertendus, les personnes atteintes de VVD et la migraine en souffrent.

Symptômes dangereux

Si la tête fait souvent mal, il est nécessaire de consulter un médecin quelle que soit l'intensité des sensations. Dans certains cas, même un symptôme ponctuel nécessite une intervention médicale urgente.

Indications d'appeler une ambulance pour une personne souffrant de mal de tête:

  • la céphalgie est apparue brusquement, elle se développe et s'accompagne d'un assombrissement de la conscience, de problèmes d'élocution ou de perception;
  • douleur de compression d'intensité accrue, ce qui ne vous permet pas de faire les choses habituelles;
  • la température corporelle dépasse 38,5 ° C;
  • nausée accompagnée de vomissements répétés;
  • le patient a beaucoup de bruit dans les oreilles ou la tête, les mouches clignotant devant ses yeux;
  • le symptôme est si prononcé qu'il est difficile pour le patient de mâcher et de toucher douloureusement la peau du front ou des tempes.

Le déroulement pathologique de la grossesse peut également causer des maux de tête dans les tempes et se propager au front. En association avec l'hypertension, l'œdème et les protéines dans l'urine, ceci indique une prééclampsie. Cet état est extrêmement dangereux et nécessite l'hospitalisation immédiate d'une femme.

À propos des analgésiques pouvant être pris pendant la grossesse, lisez l'article.

Avez-vous mal à la tête? Est-ce que vos doigts deviennent engourdis? Pour éviter les maux de tête causés par un accident vasculaire cérébral, buvez un verre.

Types de maladies

Les maux de tête, limités aux tempes et au front, sont caractéristiques de nombreuses maladies. Pour plus de commodité, tous ces États ont été divisés en trois grands groupes. Pour les affections d'un type, la similitude du tableau clinique et des méthodes de traitement du problème est caractéristique. Dans le même temps, la liste des approches thérapeutiques pour le traitement de pathologies spécifiques peut varier considérablement.

Maladies vasculaires

Lorsque les vaisseaux cérébraux sont pincés, rétrécis ou affectés par des plaques, cela entraîne une perturbation du processus de transport du sang vers et depuis le cerveau. Le résultat est la privation d'oxygène des tissus, leur intoxication par leurs propres produits de désintégration. Le maillage vasculaire épais dans la région temporale conduit au fait que la maladie manifeste un mal de tête juste une telle localisation. Symptôme associé à des troubles du sommeil, des vertiges, une faiblesse, une diminution de l'activité cérébrale. Les pathologies les plus fréquentes sont l’hypertension, l’IRR, la migraine et l’artérite. Ignorer les signes de problèmes de développement peut entraîner un accident vasculaire cérébral.

Maladies infectieuses et inflammatoires

La présence d'une inflammation ou d'une infection dans le corps dans 99% des cas est accompagnée d'un mal de tête. Le plus souvent, il prend naissance dans la partie frontale et capture les temples. Le tableau clinique est complété par une faiblesse, une fièvre, une détérioration de l'état général.

Si le patient a des nausées et des vomissements, des muscles raides dans le cou et la peur de la lumière, cela peut indiquer une méningite. Même les ARVI ordinaires peuvent entraîner des complications graves si leur traitement est légèrement traité.

Que faire avec le SRAS, lisez l'article.

Maladies traumatiques

Quand une commotion cérébrale, une compression ou une contusion du cerveau provoque toujours un mal de tête. Habituellement, la localisation frontale ou temporelle des sensations indique que le coup est tombé dans cette zone, mais des exceptions sont possibles. Les conséquences d'une blessure à la tête sont souvent accompagnées de nausées et de vomissements, de faiblesse, de perte à court terme ou de confusion.

Le tableau clinique peut être retardé de plusieurs mois, voire de plusieurs années.

Premiers secours en cas de maux de tête au front

En cas d'apparition soudaine de céphalées, il est nécessaire de se distraire du travail, de se reposer quelques minutes. Si possible, promenez-vous à l'air frais ou au moins aérez la pièce. Si le symptôme est léger, vous pouvez vous limiter à un traitement médicamenteux ou folklorique du trait. Pour des douleurs sévères, prolongées ou récurrentes, consultez un spécialiste. Le neurologue vous prescrira les études nécessaires, diagnostiquera et sélectionnera le schéma thérapeutique optimal.

Pharmacothérapie

Avec un seul mal de tête d'étiologie peu claire, il est permis de prendre une pilule "Citramone", "Analgin" ou un analgésique combiné. S'il y a suspicion de spasmes musculaires ou de vaisseaux sanguins, il est préférable de boire du "No-Shpu" ou du "Baralgin". Le stress lié à la céphalgie est mieux éliminé par les sédatifs naturels, comme la valériane. Le mal de tête associé au processus inflammatoire soulagera bien le «paracétamol» ou «l'ibuprofène». Si vous soupçonnez une hypertension ou une hypotension, vous devez mesurer la pression artérielle et agir en fonction des résultats.

En savoir plus sur le choix des médicaments, lisez le lien.

Utilisation de la médecine traditionnelle

Si la trousse de premiers soins n'était pas disponible ou si vous ne souhaitez pas utiliser de produits chimiques, vous pouvez limiter les outils disponibles. D'un mal de tête de n'importe quelle étiologie, soulage le thé faible au citron ou à l'eau avec l'ajout d'acide ascorbique. En outre, avec la douleur d'une telle localisation aide à frotter les temples de menthol ou d'huile essentielle de menthe. Parfois, il suffit de respirer par paires pour ressentir un soulagement. Des céphalées sur fond de stress ou de stress soulagent le thé de la camomille, de la menthe ou de la mélisse.

Ici, vous apprendrez ce que vous pouvez faire à la maison.

L'apparition fréquente de douleurs aux tempes et à la partie frontale de la tête peut réduire considérablement la qualité de la vie. Cela est vrai même dans les cas où les problèmes organiques sont absents et que le symptôme survient en raison d'une perturbation de la routine, du stress ou du surmenage. L'essentiel est de ne pas créer un tel état dans l'espoir que le corps s'adapte rapidement. Il est préférable d’ajuster votre schéma thérapeutique et de consulter un médecin. Sinon, la situation ne fera que s'aggraver, augmentant le risque de complications. Et l'utilisation systématique de médicaments menace d'effets secondaires et de maux de tête.

Mal de tête au front - causes et traitement

Les maux de tête au niveau du front, localisés dans la région des yeux ou des temples, sont les plus fréquents. De telles sensations douloureuses sont connues de presque tout le monde.

Douleur dans la région frontale, sensation de lourdeur et de pression dans les yeux et les tempes - sensation désagréable. Une telle douleur peut se manifester chez un adulte en parfaite santé. Par conséquent, pour ses recherches, nous allons découvrir les raisons pour lesquelles un tel symptôme peut se développer.

Selon les statistiques, les experts ont identifié cinq principaux facteurs de céphalées localisés dans cette zone. La douleur peut être causée par:

  • les blessures;
  • maladies vasculaires du cerveau;
  • infections virales et bactériennes;
  • position inconfortable de la tête et du cou;
  • le mauvais régime de jour et une longue condition de stress émotionnel.

La douleur pousse souvent sur le front et les yeux après une surcharge mentale prolongée, au milieu de stress et de surmenage nerveux. Dans ce cas, vous avez l’impression que vous portez un bonnet moulant, des nausées et une faiblesse générale. Et l'apparition systématique d'une douleur à l'avant de la tête peut déjà être le signe de maladies spécifiques ou d'un mauvais mode de vie.

Pour comprendre les causes et les méthodes d’élimination de la douleur au front et aux yeux, vous devez les examiner en détail.

Causes de maux de tête au front et aux yeux

Que pourrait-il être? Ainsi, considérons les principales causes menant à l’apparition d’un mal de tête localisé au niveau du front, touchant les yeux ou les ressorts. Les maladies dont le symptôme est la présence d'une telle douleur incluent:

  • la migraine;
  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • hématome intracrânien;
  • condition pré-AVC;
  • anévrisme vasculaire;
  • méningite;
  • le glaucome;
  • tumeur cérébrale;
  • sinusite frontale;
  • spasme de logement;
  • céphalée de tension;
  • douleur de l'amas;
  • maladies infectieuses d'origine différente: (rhume, mal de gorge, pneumonie, grippe, paludisme, fièvre typhoïde).

Afin d'identifier et d'éliminer rapidement la cause des maux de tête douloureux, il est préférable de consulter immédiatement un médecin, car différents médicaments (antibactériens), procédures (physiothérapie) et même éventuellement une pénétration du sinus peuvent être prescrits et prescrits (pour les sinus).

Produits ou additifs alimentaires

Qu'est ce que cela signifie? La survenue de maux de tête peut être provoquée par l’utilisation de produits alimentaires contenant des substances nocives:

  1. Nitrates Produits de viande ayant subi un traitement thermique. Ils peuvent contenir des nitrates en quantités supérieures à la norme. Si vous surveillez votre alimentation, limitez autant que possible la consommation d'aliments contenant des nitrates.
  2. L'histamine. Les boissons alcoolisées, y compris la bière et le vin rouge, contiennent de grandes quantités d'histamine. À petites doses, cette substance est même utile - elle renforce le système immunitaire du corps humain. Mais une quantité excessive d'histamine peut déclencher une migraine.
  3. Glutamate monosodique. Les plats rapides, les plats exotiques et les sauces en magasin contiennent une grande quantité de ce complément alimentaire. Cela comprend également les plats de poisson et de viande n'ayant pas subi de traitement thermique de haute qualité. L'excès de tels plats dans le régime provoque des maux de tête réguliers.
  4. Tyramine. Cela peut aussi causer des maux de tête. Le chocolat, les noix et certains types de fromage sont riches en cette substance.
  5. La caféine. Tout le monde connaît la caféine, qui en petites quantités a un effet positif sur le fonctionnement du cerveau. Mais si une consommation excessive de café, de thé, d'énergie et de cola, vous pouvez provoquer des douleurs.

Le respect du régime alimentaire est également le facteur le plus important dans la prévention des maux de tête. Beaucoup de gens ne prennent pas de petit-déjeuner et c'est une grave erreur. Après le sommeil, l’énergie disponible dans le corps est faible et, pour gagner en vigueur, il a besoin de calories le matin.

Mangez 3 à 5 fois par jour et rappelez-vous qu’il vaut mieux en consommer moins, mais plus souvent. Pour le dîner, vous devez manger moins que lors des autres repas. Pour prévenir la déshydratation qui peut déclencher une migraine, buvez plus d’eau pure et mangez des salades de légumes et de légumes verts frais.

Surmenage et fatigue mentale

La première et la plus facile à expliquer est le surmenage et la fatigue mentale. Il y a une telle douleur au front dans la seconde moitié de la journée de travail, après un long travail derrière le moniteur ou un effort mental intense. Il est simple de s'en débarrasser. Assez pour vous détendre un peu, fermez les yeux, détendez-vous, respirez l'air frais, changez le "paysage" sous vos yeux.

Bien que cette douleur au front ne nécessite pas de traitement médical, elle n’est pas sans danger. Si cela se produit constamment, cela parle de fatigue chronique, qui pourrait bientôt entraîner de graves problèmes de santé.

Sinusite

Une maladie courante avec des symptômes caractéristiques d'intoxication générale, une douleur du bord inférieur des yeux à la pommette, une douleur intense au front peut être provoquée lorsque la tête est inclinée. Lorsque la sinusite augmente également la température du corps et apparaissent écoulement purulent du nez.

Il existe de rares cas où, dans un processus chronique, mis à part un mal de tête et une petite rhinite, une fièvre légère, une personne ne se préoccupe plus de rien.

Avant

Maladie caractérisée par le développement d'un processus inflammatoire dans les sinus frontaux situés dans l'épaisseur de l'os frontal, directement au-dessus du nez. Le plus souvent, la sinusite frontale est une complication des maladies respiratoires aiguës, des infections virales.

La douleur au front à l'avant est généralement accompagnée des symptômes suivants:

  • malaise général, fièvre;
  • congestion nasale du côté où la douleur est notée;
  • dans les cas graves, il y a une perte de l'odorat, une photophobie.

Une infection de la grippe se manifeste très souvent au front et à la droite ou à la gauche du front. Dans le même temps, le patient peut souvent remarquer un gonflement sur le nez en raison d'un débit sanguin réduit dans les capillaires et d'un gonflement de la peau.

Augmentation de la pression intracrânienne

Ce type de mal de tête est très susceptible aux personnes souffrant d’augmentations constantes de la pression artérielle. Les changements dans le tonomètre et les maux de tête se produisent avec les changements de temps, la fatigue, le stress. La douleur peut se propager non seulement au front, aux tempes et aux yeux, mais également à l'ensemble de la tête.

L'hypertension

Lorsque l'hypertension artérielle peut blesser non seulement l'arrière de la tête, comme on le croit généralement, mais également le front. Dans le même temps, la douleur peut irradier dans la région des yeux. Une telle douleur a le caractère d'une pression, comme si la tête du patient portait un cerceau qui la serrait autour de la circonférence. Vous pouvez diagnostiquer la douleur de l'hypertension pour d'autres symptômes. Il est accompagné de nausées, assez bénignes, sans vomissements.

Le visage peut rougir, en particulier sur le front et les joues. Parfois, il y a aussi un léger gonflement du visage. Dans le même temps, la douleur augmente avec les efforts physiques et les tensions de natures diverses, en particulier lorsque vous toussez ou éternuez. Ce n'est pas trop intense, mais peut durer longtemps.

La migraine

La migraine peut affecter la région de l'œil gauche (et de droite également), le front et même le nez. Avant une attaque, les jambes et les mains deviennent souvent engourdies, les yeux deviennent sensibles à la lumière. Si de tels signes apparaissent, vous pouvez immédiatement prendre un analgésique simple ou un médicament du groupe des AINS: indométhacine, Nurofen dicolfenac, ibuprofène.

Le traitement d'attaques plus fortes implique l'utilisation d'outils plus puissants, notamment le zalidar, le paracétamol et des agents contenant du triptan. Cela soulagera la douleur, mais le traitement cardinal de la migraine n'a pas encore été inventé.

Mal de tête de tension

Ce type de mal de tête se développe à la suite de perturbations métaboliques au cours d’un long séjour dans une position donnée (travail devant un ordinateur, assemblage de petites pièces, etc.). L'aggravation du flux sanguin cérébral entraîne une perturbation du métabolisme des tissus, ce à quoi le corps humain réagit en cas de céphalées de tension. Une personne est souvent perturbée par des douleurs dans la région frontale du personnage courbé ou endolori.

Afin d’éliminer les maux de tête frontaux insupportables, il suffit parfois de prendre une courte pause de travail et de s’en sortir. Si l'aération, un échauffement physique simple, un auto-massage du cou et de la tête ne vous aident pas, vous pouvez prendre les pilules de tout anesthésique.

Douleurs de cluster

Ce sont des douleurs paroxystiques qui apparaissent spontanément, sans raison apparente, et s’auto-infligent également. Les douleurs de groupe sont caractérisées par une intensité élevée: parfois, elles sont si fortes que le patient tente de se suicider et tente de se suicider.

Dans la plupart des cas, la douleur à la tête du groupe au front se manifeste pour la première fois entre 20 et 50 ans. L'âge le plus caractéristique est 30 ans. Il s'ensuit généralement une série d'attaques, après lesquelles aucun symptôme ne gêne le patient pendant 3 ans. Puis les maux de tête se reproduisent.

Comment traiter la douleur au front?

Si vous avez mal à la tête, vous devez prendre un certain nombre de mesures qui contribueront à l’atténuer.

  1. Prenez un bain chaud avec du bouillon de camomille (s'il n'y a pas de température).
  2. Si la douleur dans les yeux et la tête s’est manifestée à la suite d’un séjour excessif à la télévision et à l’ordinateur, il vous suffit parfois de vous distraire et la douleur disparaîtra.
  3. Vous pouvez boire du lait chaud avec une cuillère de miel, du thé chaud avec de la mélisse ou de la camomille, cela vous aidera à vous calmer, à vous détendre et à la disparition progressive de la céphalalgie.
  4. Faites un petit auto-massage de la tête (bien sûr, s'il n'y a pas d'infection).

Si le mal de tête dans la partie frontale est systématique, contactez votre médecin et passez un examen complet. Pour des accès simples de douleur, vous pouvez prendre des préparations pharmacologiques contenant de l'ibuprofène ou utiliser des remèdes populaires. Rappelez-vous: de graves maux de tête au front peuvent indiquer le développement de processus pathologiques dans le corps et de maladies graves.

Mal de tête au front et aux tempes

Les statistiques affirment que l'état des maux de tête au front et aux tempes est le plus courant de tous les types de maux de tête, et ce malgré le fait que chaque sixième habitant de la Terre a des maux de tête - un phénomène courant.

La fréquence de la propagation de la pathologie n'est pas seulement due au mode de vie moderne.

Les maux de tête sont une conséquence de l’écologie défavorable, des produits de mauvaise qualité, de la toxicomanie, des maladies chroniques.

Les spécificités de la maladie

En découvrant pourquoi le front et les tempes adjacentes sont douloureuses, une personne peut faire face à une tumeur tumorale, à des maladies dégénératives dystrophiques, la douleur peut être le résultat de mauvaises habitudes et du symptôme d’une lésion mortelle.

Tout symptôme de douleur (les tempes, l'arrière de la tête, la mâchoire, le front, les orbites des yeux peut faire mal) - signe de problèmes existants dans le corps.

La tête elle-même ne peut pas faire mal. Ses nombreux segments et organes, notamment le cerveau, les temples, les organes de la vue et de l'ouïe, les vaisseaux sanguins et les fibres nerveuses, les os, le cartilage et les articulations, en souffrent.

Le système nerveux peut déclencher une douleur au front, comme dans toute autre région de la tête humaine.

Les maux de tête sont causés par des vaisseaux sanguins anormaux, des impulsions nerveuses, des maladies de la colonne vertébrale et des sensations de douleur émanant d'autres organes, non d'origine locale.

Constants et persistants, avec une périodicité effrayante, les maux de tête sont dans la plupart des cas de nature pathologique, bien qu’ils puissent parfois être causés par des causes naturelles.

Il fait mal au front et donne aux tempes, des pulsations dans les tempes et le sourd répond sous les arcades du crâne - ce n'est pas une maladie, mais un symptôme dans une région qui sert de réceptacle aux organes dont une personne a besoin.

La nature du problème et les principales raisons de

Localisation de la douleur dans la région temporale - l’un des types de maux de tête les plus fréquents.

La combinaison de symptômes négatifs dans les temples (douleurs dans les temples) et de douleurs dans d'autres segments de la tête indique une localisation possible du problème, qui peut être pathologique.

La douleur dans les temples est une maladie des segments temporaux, et il y en a beaucoup dans la région des temples:

  • contrôle du muscle de l'oreille conque;
  • ganglions lymphatiques et vaisseaux lymphatiques;
  • veine temporale;
  • artère temporale connectée à l'artère carotide externe;
  • artère carotide interne;
  • nerfs (anatomiques et zygomatiques, trijumeaux, faciaux, cochléaires, crâniens, glossopharyngés et vagues);
  • articulation temporo-mandibulaire et ses ligaments.

En ce qui concerne la localisation de la douleur, il est logique de supposer qu'elle peut être causée par 4 groupes de problèmes: maladies vasculaires, pathologies du système nerveux (ou douleur de segments voisins transmis par les nerfs situés dans la région des temples), pathologies des articulations et des ligaments dans les temples..

En cas de douleurs simultanées au front, les sinus frontaux, le cerveau, ses membranes et ses vaisseaux sanguins peuvent en souffrir.

L'impact sur le cerveau peut produire des causes non seulement externes mais également internes de la douleur, des troubles de la colonne vertébrale, des maladies infectieuses, des empoisonnements, etc.

Tout composant de la zone frontale peut être sujet à une inflammation, une infection, une blessure ou une maladie vasculaire.

Le front et les tempes en tant que symptôme séparé

Les douleurs primaires dans les temples et la tête apparaissent si la lésion se situe dans les segments directement nommés et provoquent le sentiment qu’elle fait mal à la fois dans l’un et dans l’autre.

Des études cliniques ont permis de différencier les types de maux de tête les plus caractéristiques et l’état dans lequel ils se manifestent:

  1. La migraine est une affection spécifique dont l'étiologie n'est pas claire. La tête est censée faire mal au jeu des vaisseaux en raison d'échecs héréditaires.
  2. L'artérite temporale est une inflammation des parois vasculaires des tempes, qui rétrécit la lumière visible de l'artère en raison d'un œdème. Une mauvaise circulation sanguine provoque une douleur simultanée. La conséquence de la maladie peut être un anévrisme, une insuffisance de la circulation cérébrale, une thrombose des tempes.
  3. Névralgie du nerf trijumeau, caractérisée par une douleur de nature différente et une étiologie multiple - du processus inflammatoire dans la zone de passage du nerf à la compression ou à l'irritation des terminaisons nerveuses.
  4. Les douleurs en grappes, ainsi que la migraine, surviennent fortement et soudainement, sont aiguës et présentent une étiologie inexpliquée, vraisemblablement vasculaire ou héréditaire.
  5. La perturbation de la circulation cérébrale est le stade initial d'un accident vasculaire cérébral, ischémique ou hémorragique, qui s'accompagne non seulement des symptômes étudiés, mais peut également conduire à un état comateux, à une perte de conscience, à une perte de capacité à parler de manière cohérente.
  6. Un trouble hormonal peut provoquer des maux de tête chez les femmes, pendant les règles, la grossesse, la ménopause. Les médecins du front et des tempes associent ce dernier à un certain état et à une certaine activité hormonale.
  7. Hypertension intracrânienne déclenchée par une maladie du cerveau. Les douleurs dans cet état sont dues à une pression accrue à l'intérieur du crâne, provoquée par une modification de la taille du cerveau ou d'une partie de celui-ci sous l'action de facteurs pathogènes;
  8. Les spasmes musculaires, qui sont survenus sous l’influence de causes externes, lorsque la tête est douloureuse à la suite d’une surcharge musculaire (être assis dans une position inconfortable pendant les heures de travail ou dormir dans des circonstances inhabituelles.

La coïncidence fréquente de la douleur dans les tempes et le front signifie que ces phénomènes sont interdépendants, mais cela ne peut être causé que par leur emplacement et par la généralité des systèmes nerveux et vasculaire.

Les sensations primaires sont parfois provoquées par la fatigue, la tête peut être douloureuse à cause du manque de sommeil ou du surmenage, sous l’influence de facteurs thermiques ou par un abus de nicotine ou d’alcool.

Tandem symptomatique provocateurs secondaires

La tête peut également être blessée par des provocateurs secondaires, qui sont également divisés en plusieurs groupes.

Une intoxication par des sels de métaux lourds, l’alcool éthylique et le monoxyde de carbone peut provoquer des douleurs.

Cela peut être causé par des pesticides et même des médicaments, qui se manifestent par un syndrome de la gueule de bois chez les alcooliques, ou par des toxicomanes, par un syndrome de sevrage.

Au niveau du front et des tempes, des sensations négatives peuvent apparaître à la suite d'un régime alimentaire inadéquat.

Le whisky et le front sont attaqués et résultant de l'utilisation de produits nocifs, des aliments contenant des substances nocives pour l'homme.

Causes des maux de tête - L'impact des composants toxiques sur le cerveau.

L'empoisonnement peut toujours être accompagné de nausées et dans les temples, il apparaît même en cas d'angine de poitrine, de gueule de bois et de troubles de l'alimentation.

Les causes de la douleur peuvent être dans les pathologies vasculaires. Toute maladie qui perturbe la circulation sanguine normale peut augmenter ou diminuer la pression artérielle.

L'athérosclérose des artères cérébrales s'applique également aux pathologies vasculaires: elle peut donner des sensations qui ne sont pas aiguës, mais constantes, en raison d'une rupture d'approvisionnement en oxygène du cerveau.

La pression dans cette maladie est généralement élevée, car la lumière du vaisseau est fermée par le cholestérol, les dépôts lipidiques et les douleurs deviennent un compagnon indispensable pour une personne dont le flux sanguin est altéré.

Une lésion cérébrale traumatique peut souvent avoir des conséquences sous forme de douleur, au fil des années, survenant constamment dans la région touchée ou meurtrie.

Dans ce cas, la localisation des sensations fantômes et la nature de la douleur dépendent de la gravité des dommages et de la partie du front ou de la tête qu’ils présentaient.

L'exposition thermique, le froid ou l'excès de chaleur sont parfois localisés dans les lobes frontaux.

La surchauffe fait généralement mal, mais le froid peut également entraîner des processus inflammatoires des nerfs cérébraux, ainsi que des douleurs dues à l'inclusion de mécanismes compensatoires, à un rétrécissement ou à un élargissement des vaisseaux sanguins qui se produisent pendant le froid et la chaleur.

Les causes du symptôme peuvent être des désordres métaboliques.

Un manque de glucose dans le sang (hypoglycémie) peut causer un mal de tête en raison d'un manque de fonction cérébrale normale. le manque d'oxygène (hypoxie), peut inhiber le travail du système nerveux central, provoquant une augmentation de la fréquence de la respiration et des maux de tête.

Le phénomène inverse pendant l'hypoxie devient l'hypercapnie - un excès de dioxyde de carbone dans le sang.

La tête dans les deux cas fait mal à cause d'un mauvais métabolisme et d'un apport pathologique de cellules nerveuses, qui sont très sensibles à des pathologies similaires.

Certaines violations de l'activité des glandes endocrines peuvent provoquer des maux de tête non seulement au front et aux tempes, mais aussi diffuses ou diffuses, pouvant s'accompagner d'un retard mental et de troubles visuels progressivement progressifs de la sphère sexuelle.

Au niveau du crâne, ils s'accompagnent de la prolifération de la plaque frontale, de la croissance des os ou de leur épaississement.

Selon certains calculs, le front et les tempes peuvent affecter jusqu'à 50 pathologies associées à diverses maladies et à des douleurs associées à une luxation similaire, dans ces conditions - il s'agit simplement d'un symptôme, dans lequel il est difficile de naviguer.

Les maladies des yeux, les pathologies de la colonne vertébrale, les maladies du système nerveux et les tumeurs entraînent également des maux de tête.

Les causes peuvent être des excroissances anormales, des troubles métaboliques, des influences externes, une altération du flux sanguin.

La tête dans la région du front souffre de pathologies du système nerveux, d'anomalies vasculaires, de tumeurs et de migraines.

C'est un sujet très vaste qui nécessite plusieurs volumes de recherche.

Les causes de la douleur peuvent être vasculaires, musculaires, neuralgiques, liquorodynamiques, centrales ou mixtes.

Détérioration et symptômes associés

Des sensations relativement anodines d'inconfort, de pulsations, de balayage ou de douleur peuvent également apparaître sur le front et les tempes, ce qui est un signe de danger immédiat, qui peut annoncer l'apparition d'une maladie grave.

Lorsqu'ils sont accompagnés de symptômes menaçants supplémentaires, il n'est plus possible d'hésiter à consulter un médecin. Dans différents cas, les tempes et le front accompagnés de douleurs d'une autre nature accompagnent:

  • fièvre, vertiges, vomissements et nausées (méningite, encéphalite, abcès cérébral, crise hypertensive;
  • perte de la parole et de la compréhension des autres - très probablement un coup de cerveau;
  • vision floue, vision floue, pression douloureuse - artérite temporale pouvant provoquer la cécité, accident vasculaire cérébral, altération de la circulation sanguine dans le cerveau;
  • douleur accompagnée de nausées, de vomissements, de perte de conscience - intoxication par un poison ou des composants toxiques, médicaments.

En cas de blessure inhabituelle des tempes et du front, accompagnée de complications supplémentaires, de plusieurs jours ou de pauses d'une journée ou de plusieurs heures, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin.

Dans de tels cas, des raisons anodines peuvent difficilement agir.

Le diagnostic médical est dû à l’augmentation de la douleur causée par la toux et les éternuements, à l’incapacité d’arrêter la douleur avec des médicaments, à un symptôme d’engourdissement pendant le sommeil, à la nature croissante de la douleur.

Il est constamment blessé au front et aux tempes, et transmet à l'œil ou à l'oreille - un processus inflammatoire dans les organes de la vue ou de l'ouïe -, les causes doivent être éliminées immédiatement, avant qu'elles ne se transforment en quelque chose de plus.

Chercher un médecin et diagnostiquer la maladie

Que faire quand ça fait mal aux tempes et au front - une question étrange pour un adulte.

Lorsque la localisation de la douleur est proche du cerveau, dans la zone où se concentrent les sources d'informations de base sur le monde environnant - yeux, oreilles, nez, bouche - il peut y avoir n'importe quelle raison.

Sans diagnostic fiable, il est impossible de déterminer la nature de la pathologie du front, des tempes, du cerveau ou des organes internes, ni d’instituer un traitement approprié et adéquat.

Il est nécessaire de se tourner avec un mal de tête vers le thérapeute, qui procédera à un examen externe, collectera l'anamnèse et dirigera les tests.

Lorsque le diagnostic préliminaire est fait, le tour du spécialiste du profil viendra.

Un neurologue, si les causes de la douleur au front sont causées par des pathologies du système nerveux, un psychiatre, une maladie psychosomatique, un ORL ou un oculiste, lorsque la douleur au front et aux tempes est provoquée par des maladies de l’œil ou du nez, ou un cardiologue, s’il existe des causes possibles dans le domaine des problèmes vasculaires.

Si vous ne faites pas le test et que vous vous limitez à prendre des analgésiques, ce phénomène peut entraîner l’élaboration d’un scénario négatif.

Les méthodes de diagnostic et de traitement sont déterminées par un spécialiste. Il peut prescrire des diagnostics informatiques, des rayons X, des études supplémentaires sur les ultrasons, des tests de laboratoire, des encéphalogrammes.

Les causes et le diagnostic seront déterminés sur la base des recherches et, en fonction de ceux-ci, un traitement sera prescrit.

Une chose est claire: si la douleur ne disparaît pas après un repos, un bon sommeil ou une pilule inoffensive, le problème est grave et on ne peut pas s'en passer, sans consultation médicale.

Et prendre soin de sa propre santé devrait être confié à une personne adéquate, sans faute, pour tous les symptômes douloureux.

Pourquoi fait mal au front et aux tempes: les causes principales et comment s'en débarrasser

Les maux de tête au front et aux tempes détériorent sérieusement la santé et entravent les activités vitales normales.

Pour cette raison, il est difficile pour une personne de se concentrer et d'être recueillie, son humeur se dégrade, son appétit est perdu et son intérêt pour ce qui se passe autour de lui est perdu.

La douleur au front et aux tempes peut être un symptôme indépendant associé, par exemple, à une fatigue ou à un surmenage banal, mais dans d'autres cas, elle est la conséquence d'une maladie grave. Pour vous débarrasser de la douleur, vous devez d'abord trouver la cause fondamentale.

Surmenage et fatigue

La fatigue est l'une des causes les plus courantes. La douleur apparaît sur le fond d'un surmenage émotionnel ou physique en raison d'un état de stress prolongé ou d'un séjour prolongé dans une position, par exemple un travail sédentaire. Le syndrome douloureux est causé par la fatigue des muscles rotuliens et par une augmentation de la pression intracrânienne.

Dans ce cas, la douleur peut être exacerbée par d'autres facteurs externes: changement brutal des conditions météorologiques et de la pression atmosphérique, alimentation non systématique, manque d'oxygène dans la pièce. La douleur peut durer d'une demi-heure à plusieurs jours. Pour s'en débarrasser, ils massent la tête et le cou pour améliorer la circulation sanguine et soulager les spasmes ou prendre des analgésiques.

Névralgie

La particularité réside dans l'intensité et la gravité des symptômes de maux de tête, qui apparaissent soudainement pendant quelques secondes, puis disparaissent. Cela peut se produire en mangeant, en parlant, en changeant la position du corps ou en se brossant les dents. La cause en est le nerf trijumeau, qui passe juste à travers les lobes temporaux et frontaux. Il devient périodiquement enflammé et se fait sentir. Dans ce cas, vous devriez consulter un médecin et vous faire examiner, car la maladie est de nature névralgique.

Maladies des voies respiratoires supérieures

Nos lecteurs conseillent!

Notre lectrice régulière a partagé une méthode efficace qui l’a aidée à se débarrasser de l’hypertension. Il semblait que rien ne pourrait aider, cependant, une méthode efficace, recommandée par Elena Malysheva. Plus sur cette méthode

Toute maladie des voies respiratoires supérieures peut provoquer des maux de tête aigus, en particulier dans la partie frontale. Cela peut être la réponse du corps à un processus infectieux ou à une pathologie des sinus et des muqueuses nasales. Les maux de tête accompagnent des maladies telles que: la sinusite, la rhinite, la pollinose, la sinusite, l'amygdalite, la grippe. Chaque cas a ses propres caractéristiques, mais toutes sont en quelque sorte liées à l'infection. L'inflammation entraîne l'apparition de pus et la libération de toxines dans le sang qui, une fois libérées dans la région de la tête, irritent les récepteurs nerveux et provoquent des douleurs et un vasospasme.

Pour éliminer la douleur, il est nécessaire de guérir la maladie elle-même et d'éliminer l'infection. Pour le soulagement temporaire de la condition aidera les vasodilatateurs tels que No-shpy ou Aspirin. Le traitement principal doit être prescrit par le médecin, après l’établissement du diagnostic.

Maladie des yeux

Les organes de la vision sont étroitement liés aux lobes temporaux et frontaux. Par conséquent, toute pathologie oculaire est ressentie comme un mal de tête. Cela peut être l'astigmatisme ou la cataracte du glaucome. Les maladies provoquent l'ovulation des muscles oculaires, une altération de la circulation sanguine au front et une irritation des récepteurs nerveux. L'un des symptômes est la céphalée, qui s'accompagne d'une déficience visuelle. Il est nécessaire de consulter un ophtalmologiste et de se faire tester.

Artérite temporale

Cette maladie est causée par des dommages chroniques aux vaisseaux sanguins. Les maux de tête sont accompagnés par un gonflement et une gêne dans les tempes. Habituellement, cette maladie affecte les personnes âgées de 40 à 60 ans. Le danger réside dans le risque de perdre la vue en raison de troubles circulatoires et de l'accès des nutriments aux organes de la vision. La maladie est traitée par un apport régulier en glucocorticoïdes pendant un an.

Autres raisons

Les facteurs suivants peuvent également causer des maux de tête:

  • blessures à la tête;
  • troubles hormonaux;
  • hypoxie (manque d'oxygène);
  • troubles mentaux;
  • vasospasme;
  • empoisonnement;
  • la gueule de bois;
  • cycle menstruel.

Mal de tête et nausée: qu'est-ce que cela pourrait être? Nous avons la réponse!

Découvrez ce que le cerveau EEG montre à partir de cet article.

Les symptômes

Pour déterminer plus précisément la cause du mal de tête au front et aux tempes, comparez les symptômes supplémentaires qui accompagnent la douleur: