Douleur abdominale et étourdissements

Sclérose

Les maladies aiguës et chroniques du tractus gastro-intestinal ont des manifestations locales et communes. Lorsque l'estomac vous fait mal et que vous êtes étourdi, la situation devrait être alarmante, car cela peut être une source de perturbations dangereuses.

La douleur abdominale est une manifestation de contraction spastique ou d'étirement de la couche musculaire d'organes creux, d'élargissement ou de gonflement du parenchyme du foie, de la rate, des reins, de la présence d'adhérences et de ligaments.

Mais le vertige qui l'accompagne indique un mécanisme complexe de lésion: les cellules du cerveau réagissent à l'entrée de substances toxiques dans le sang, à une chute du tonus vasculaire et de la pression artérielle, ainsi qu'à une nutrition insuffisante. Pourquoi cela se produit en violation de la digestion, nous allons essayer de le savoir.

Quand un problème survient-il dans la vie quotidienne?

Dans la vie de tous les jours, nous devons effectuer de nombreuses actions qui ne sont pas liées à une contrainte particulière ou à la probabilité d’une maladie. Cependant, ils peuvent être accompagnés de malaises à l'estomac, de nausées et de vertiges. Ces signes sont individuels.

Il convient de noter:

  • sur la combinaison avec l'expression des émotions (joie, peur);
  • augmenter l'activité physique;
  • fumer et boire de l'alcool;
  • l'effet d'une exposition prolongée au soleil;
  • le mal des transports dans les véhicules, dans les avions;
  • manque de glucose dans le régime en raison de l'utilisation de régimes spéciaux;
  • manifestations allergiques;
  • l'apparition de la menstruation chez les femmes (syndrome prémenstruel).

Principales causes aiguës et chroniques

Les vertiges et la faiblesse peuvent causer des formes aiguës et chroniques de la maladie. Dans le cas de maladies aiguës, la cause la plus courante est une douleur soudaine et sévère (choc) dans un ulcère gastrique perforé, une crise d'appendicite, une pancréatite, une maladie biliaire et rénale, un saignement gastro-intestinal, l'incarcération d'une hernie.

Une douleur intense provoque un spasme des vaisseaux cérébraux, les cellules réagissent à l'hypoxie (manque d'oxygène). Les manifestations cliniques se développent rapidement. Premièrement, une personne se plaint de douleurs soudaines, parfois de poignard:

  • avec un ulcère perforé dans l'épigastre;
  • avec un zona de pancréatite;
  • en cas de colique rénale, dans le bas du dos et sur le côté de l'abdomen;
  • La cholécystite aiguë et la cholélithiase provoquent une douleur dans l'hypochondre droit avec irradiation de l'omoplate, de la clavicule.

Chez la femme, une douleur soudaine est causée par une hémorragie dans les ovaires, une rupture et une torsion du kyste, une grossesse extra-utérine avec surétirement et une violation de l'intégrité de la trompe de Fallope. En même temps, le bas de l'abdomen fait mal et la tête tourne.

Les gens réagissent différemment à la douleur: certains ont un seuil de douleur élevé et sont capables de supporter longtemps, d'autres ont un état collaptoïde pouvant aller jusqu'à la perte de conscience. Les patients deviennent pâles, les lèvres bleuâtres, des sueurs froides et collantes apparaissent sur la peau, la pression artérielle baisse.

Lors d'une crise d'appendicite, vous vous plaignez généralement de nausées, parfois de vomissements. En cas de saignement gastrique, il y a un mélange abondant de sang dans le vomi, une diarrhée est possible avec la libération d'excréments noirs et goudronneux (méléna). Une douleur soudaine dans le bas de l'abdomen chez une femme enceinte indique le début du rejet du fœtus, un travail prématuré.

Le long cours de la maladie est accompagné d'exacerbations. La défaite du système digestif entraîne une défaillance de l'absorption, de l'absorption des substances nécessaires, de la synthèse des protéines et des vitamines, de l'énergie, de la production de laitier. Par conséquent, chez les patients atteints d'hépatite chronique, de pancréatite, de cirrhose du foie, d'entérocolite, de la maladie de Crohn, chaque exacerbation est de plus en plus difficile.

Le vertige est considéré comme un signe de malnutrition dans le cerveau. L'insuffisance chronique des fonctions hépatique et rénale conduit nécessairement au stade d'encéphalopathie. Les patients deviennent irritables, apathiques, perdent la mémoire, se plaignent d'appétit, ont mal à la tête, ils ont toujours la nausée.

Maladies inflammatoires

Les vertiges contribuent à l'inflammation intense des organes digestifs. Même sans douleur intense, il enfreint la protection de ses propres tissus et «libère» des micro-organismes pathologiques dans le sang, entraînant une septicémie. Une telle évolution est possible avec une appendicite, une colite pseudo-membraneuse, une péritonite, un abcès sous-hépatique et intrahépatique, une hépatite virale et une gastrite.

La condition du patient est la plus dure, le plus de microbes dans le sang. Certains agents pathogènes sont capables de produire leur toxine, qui a un effet local et empoisonne le cerveau (Klebsiella dans la colite pseudomembraneuse).

La température du patient augmente brusquement, il y a un frisson et son esprit se trouble. Les crises sont possibles. Lors de la destruction des terminaisons nerveuses, la douleur diminue, mais cela indique seulement une transition vers le stade de la gangrène. À quel point le processus inflammatoire est-il prononcé? Les médecins évaluent les analyses de sang.

Le rôle des substances toxiques

Douleur abdominale et vertiges provoquent:

  • intoxication alimentaire produits de qualité inférieure;
  • toxines et poisons alimentaires (champignons, toxines botuliques);
  • les virus.

Les manifestations cliniques commencent plusieurs heures après l'utilisation d'un produit dangereux. Ils se distinguent à la fois par la défaite multiple de membres de la famille, d’une entreprise festive et de groupes d’enfants. Une surdose de médicaments peut également être considérée comme un exemple d'empoisonnement du corps.

Intoxication alimentaire

Le produit qui a provoqué l'intoxication peut être de la viande, du lait, du poisson, du fromage cottage, des saucisses, de la salade d'hier. La cause de l'intoxication est généralement associée à une tentative d'utilisation, achetée à un prix inférieur au prix habituel, de produits dont la durée de conservation est terminée, au non-respect des règles de cuisson et de stockage.

Les agents pathogènes d'Escherichia coli, Staphylococcus, Clostridia deviennent des agents pathogènes. Les patients ont observé: vomissements d'aliments ingérés, douleurs dans l'épigastre et autour du nombril, vertiges et maux de tête, diarrhée, "assombrissement" des yeux, fièvre, froid des mains et des pieds;

Un lavage gastrique, une consommation d'alcool abondante et la consommation d'entérosorbants (charbon actif, Enterosgel) aident à éliminer les microorganismes pathologiques et leurs produits de décomposition. Il n'est pas recommandé de prendre des médicaments qui arrêtent la diarrhée. Dans les cas graves, avec déshydratation, intoxication grave, le liquide est injecté par voie intraveineuse.

Botulisme

La maladie est considérée toxique-infectieuse avec une lésion primaire du système nerveux. L'agent pathogène (du genre Clostridia) vit dans le sol. Etudié 7 variétés. Formation typique d'un conflit. Une personne est infectée par des aliments contaminés par le sol, entre ses mains non lavées, en mangeant de la viande d'animaux mal cuits.

Moins susceptible d'infection de chemin de poussière. La toxine libère du gaz. Nous le voyons en violation de la forme de bombes bombes contenant de la nourriture en conserve.

Une fois dans l'estomac, il n'est pas détruit par l'acide chlorhydrique. Rapidement absorbé dans le sang. Il affecte les voies neuronales de transmission des impulsions motrices du cerveau et de la moelle épinière. Dans ce cas, les fibres sensibles ne changent pas.

Les muscles respiratoires thoraciques souffrent le plus. Leur inaction contribue à l'impossibilité de respirer de manière indépendante sur fond de conscience totale, de vertiges. Le traitement nécessite l'introduction urgente d'un sérum antibotulinique (avec répétition d'un cours), une détoxification par lavage à l'aide d'une sonde gastrique et un lavement lavant, des anti-inflammatoires et des vitamines du groupe B.

Gastro-entérite virale

Les maladies virales (ARVI, grippe) sont souvent accompagnées de douleurs abdominales et de diarrhées mélangées à du sang. Ceci est une variante de l'évolution des infections virales et à rotavirus. Ces dernières années, l’hépatite virale causée par l’herpès a acquis une importance croissante.

Les signes de la grippe «gastrique» comprennent l’épigastrie et la diarrhée qui sont apparues sur le fond d’une intoxication générale, de maux de tête et de vertiges. Plus souvent, ils sont accompagnés de vomissements.

Pour le traitement, vous devez boire beaucoup de liquides, une alimentation saine, prendre de l'interféron et des immunomodulateurs, des vitamines, du repos au lit pendant au moins cinq jours.

Surdose de drogue

L'empoisonnement avec des médicaments est moins perceptible, on peut donc appeler son effet négatif sur le corps humain. Lorsque vous achetez des médicaments en pharmacie, vous devez vous familiariser avec les effets secondaires et les contre-indications.

Par exemple, nous présentons la possibilité d’empoisonnement à l’acide ascorbique, ce que beaucoup considèrent comme particulièrement utile pendant la période hiver-printemps. L'acide ascorbique est l'un des composants de la vitamine C. Il est nécessaire à de nombreux processus biochimiques. Puisqu'il n'est pas synthétisé seul, il doit provenir de la nourriture.

Mais cela ne signifie pas qu'il faille le prendre complètement hors de contrôle. Les instructions indiquent clairement la dose pour les enfants et les adultes. Un surdosage survient:

  • lorsqu'il est utilisé avec des fruits riches en vitamines;
  • excès de dosage;
  • affaiblir les défenses de l'organisme contre les maladies infectieuses;
  • de la grossesse.

Les signes sont de graves vertiges, des vomissements, des douleurs épigastriques. Il est important que personne ne songe à une overdose et que les gens continuent à en prendre plus. L'empoisonnement est éliminé quelques jours après l'arrêt du médicament. Les symptômes d'intoxication toxiques sont associés à l'utilisation de contraceptifs par les femmes, de médicaments à des fins suicidaires (barbituriques, analgésiques, sédatifs).

Qu'est-ce qui cause l'intoxication industrielle?

Les poisons industriels contenant du mercure, du plomb, de l'arsenic, du cobalt et du cuivre sont d'une importance particulière. L'apparition de plaintes de douleurs abdominales, de chaise instable, de vertiges nécessite une clarification des risques professionnels et le respect de mesures de protection.

Les principes de traitement de l'intoxication aiguë comprennent les mesures suivantes:

  • arrêter l'absorption de substances toxiques;
  • désactiver (inactiver) une dose déjà absorbée;
  • enlèvement accéléré;
  • neutralisation de l'action;
  • fournir des soins symptomatiques.

En plus de laver l'estomac et les intestins, utilisez des antidotes:

  • Unithiola - dans le contexte d'empoisonnement aux sels de mercure, de bismuth, d'arsenic;
  • sel de sodium de l'acide éthylènediaminetétraacétique avec du calcium - lorsqu'il est exposé au corps en plomb, cadmium, zinc, cobalt, chrome, fer;
  • Déféroxamine - pour neutraliser les sels de fer;
  • thiosulfate de sodium - efficace contre l'arsenic, le plomb, le mercure, le cyanure;
  • nitrite de sodium et nitrite d'amyle - injectés pour la neutralisation des sels de cyanure.

Les toxicologues ont un schéma détaillé des antidotes. Dans les cas graves, lorsque l'intoxication entraîne une altération de la fonction rénale, appliquez une hémodialyse.

Autres raisons

Lors de l'examen d'un patient souffrant de douleurs abdominales et de vertiges, le médecin doit penser:

  • sur les comorbidités, par exemple, chez les patients âgés souffrant d’hypertension avec gastrite, la pression artérielle augmente, la nutrition du cerveau se détériore;
  • manifestations physiologiques du début de la grossesse;
  • modifications hormonales de la ménopause et des maladies endocriniennes;
  • anémie, carence en fer et carence en vitamine B12 avec de l'acide folique;
  • probabilité de métastase tumorale des organes abdominaux dans le cerveau.

La combinaison de vertiges et de douleurs abdominales ne découle pas de causes simples. Les symptômes disparaissent rarement d'eux-mêmes. Vous ne pouvez pas tolérer ou être traité avec des teintures à base de plantes. Il est nécessaire de subir un examen et de suivre les recommandations du médecin.

Nausée et vertiges

Nausées, vertiges, faiblesse et douleurs abdominales - une clinique de diverses affections.

Parallèlement, des études cliniques ont montré que les causes des douleurs abdominales, complétées par des nausées, une faiblesse et des vertiges, sont différentes chez les hommes et les femmes.

Cela est dû à la différence cardinale dans l'anatomie de la cavité pelvienne. Les représentants des organes reproducteurs de sexe juste sont situés dans le bas de l'abdomen, de sorte que la douleur indique des maladies gynécologiques.

Chez les hommes, les organes reproducteurs étant situés à l'extérieur, les causes de la clinique en question sont associées à des problèmes musculaires ou intestinaux.

Étiologie

Plus souvent, les femmes souffrent de douleurs abdominales. Les raisons de cette condition - la grossesse. Vertiges, faiblesse, nausée - les symptômes typiques de la conception.

En outre, cette clinique se manifeste chez les femmes atteintes d'endométriose, de myome utérin, d'endométrite. Si les hommes se plaignent de douleurs abdominales, on leur diagnostique plus souvent une appendicite.

Blessure à la tête

Les vertiges et la faiblesse générale peuvent causer des blessures à la tête de nature différente. Pour tout dommage à la tête, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • la migraine;
  • des nausées;
  • des convulsions;
  • vomissements;
  • problèmes d'audition et de vision;
  • somnolence

Les causes de commotion sont associées à des blessures graves à la tête. Par conséquent, lors de la manifestation de la clinique ci-dessus, il est recommandé d'appeler la brigade des ambulances.

Problèmes d'estomac

La gastro-entérite d'étiologie virale à un stade précoce provoque des douleurs abdominales et une diarrhée. Il y a souvent des nausées. Les symptômes supplémentaires incluent:

  • la migraine;
  • le blanc des yeux rouge;
  • maux de gorge;
  • les matières fécales d'une teinte jaune;
  • des frissons;
  • faiblesse générale.

La grippe gastrique n'est pas considérée comme une maladie dangereuse pour les adultes. Il est traité avec des antibiotiques.

La méningite

Lorsque l'inflammation des membranes de GM se produit des maux de tête. À un stade précoce, la maladie s'apparente à un rhume:

  • faiblesse avec de la fièvre;
  • articulations douloureuses;
  • des vertiges.

La migraine augmente chaque jour. Causes du coma et de l'œdème cérébral - l'absence de traitement rapide de la méningite.

Conception

Causes de douleur abdominale, réflexe nauséeux - grossesse. De plus, le patient semble faible, inquiet pour la nausée.

Ces phénomènes sont attribués à des signes de toxicose, qui se produisent souvent le matin.

Thermoeurose

Dans le contexte de cette thérapie, il y a un spasme des capillaires. Cela conduit à une augmentation de la température corporelle, une douleur à l'abdomen.

De plus, le patient peut se plaindre de faiblesse et de vertiges. Pour éliminer les symptômes considérés, l’aide d’un neurologue est requise.

Cancer du cerveau

Pour le processus tumoral qui se développe dans le cerveau, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  • des vertiges;
  • somnolence;
  • la faiblesse;
  • perte de sensation dans les membres;
  • mauvais souvenir

Si les cellules cancéreuses apparaissent à gauche, la douleur se manifeste à droite et inversement. Des nausées et des douleurs à l'estomac se produisent dans de rares cas.

La nature de l'image clinique affichée

Afin d'identifier les causes principales de la clinique en question, des spécialistes étudient séparément la nature de la manifestation de chaque symptôme.

La localisation de la douleur dans l'abdomen et son intensité sont particulièrement importantes. Prend également en compte le type de douleur.

Le diagnostic est posé après avoir étudié l'historique et la nature des symptômes suivants:

Ils peuvent augmenter avec le temps, apparaître brusquement et disparaître périodiquement. Dans certaines maladies, la clinique apparaît après la commission de certaines actions, notamment manger, avoir des relations sexuelles et faire de l'exercice.

La localisation de la douleur et des autres signes considérés indique la localisation du problème principal.

Mais pour établir les causes exactes du problème, le médecin prend en compte le fait que la localisation de la douleur peut ne pas correspondre à la localisation de l'organe affecté.

Le plus souvent, il a un caractère terne, indistinct, diffus. Mais après le développement de la maladie, il devient aigu, acquérant une clinique claire et un emplacement.

Lorsque le syndrome d'appendicite est localisé dans l'abdomen, dans le nombril. En outre, le patient apparaît des vertiges, des nausées. Leur nature de manifestation dépend du cours de la maladie.

Le type et la nature du syndrome douloureux ont un bon contenu informatif. Une douleur constante et des nausées indiquent une inflammation.

Dans le même temps, le premier symptôme progresse et, avec le temps, il se renforce et acquiert un caractère à grande échelle.

Un syndrome de douleur sourde met en garde contre une éventuelle polypose intestinale ou des troubles intestinaux. Une douleur forte, aiguë et aiguë indique la rupture d'un kyste, un abcès, un saignement interne.

En cas de colique rénale, le patient peut se plaindre de douleurs abdominales, de fièvre, de vertiges. Le syndrome douloureux aigu et puissant nécessite des soins médicaux d'urgence.

Le syndrome des crampes indique des problèmes intestinaux, qui se caractérisent également par des nausées et de la fièvre.

Des problèmes similaires se posent avec la contraction améliorée et à long terme des muscles lisses des intestins et d'autres organes creux.

Le plus souvent, une clinique similaire se développe à NK, le météorisme. Une douleur abdominale de type crampes indique une appendicite.

La nature de la douleur compte tenu du diagnostic

Chez la femme, la nature de la douleur peut révéler diverses conditions et pathologies. Avec la menace d'une naissance prématurée, la douleur se manifeste sous la forme de contractions. Il peut apparaître dans le bas du dos ou dans le bas de l'abdomen.

En outre, augmente le tonus de l'utérus. Une telle clinique apparaît après 37 semaines. Dans de tels cas, il est recommandé de demander de l'aide d'urgence à un gynécologue.

Avec le début du travail prématuré, une hospitalisation urgente de la femme dans le poste est nécessaire. Avec ce diagnostic, douleur gênante dans le bas de l'abdomen.

Marieurs permanents permis. Tous les symptômes se manifestent jusqu'à 37 semaines, tandis que le liquide amniotique peut passer.

En cas de décollement prématuré du placenta, une hospitalisation urgente du patient est également requise. Dans ce cas, la douleur est localisée au milieu de l'abdomen.

Parmi les symptômes supplémentaires peuvent être des pertes sanglantes, moins de vertiges, une faiblesse légère, des évanouissements, une tachycardie. Parfois, le pouls fœtal n'est pas détectable.

À la rupture de l'utérus, apparaissent des cicatrices ou une dystrophie du myomètre. Une hospitalisation urgente d'une femme est requise. Avec ce diagnostic, il y a une douleur intense dans l'abdomen.

Ce phénomène peut se produire entre 30 et 35 semaines de grossesse.

Une clinique de traitement de la douleur aiguë peut perturber une femme dans les cas suivants:

  • Pipe WB se manifeste par des douleurs douloureuses ou des crampes dans le bas de l'abdomen. Rarement, ils donnent au rectum. Cette clinique est observée à partir de la période de 14 à 30 jours, lorsque les règles sont retardées. Puis vient le repérage. La nausée peut être dérangeante;
  • tubal VB, déclenché par la rupture de l'arbre fruitier vers l'extérieur, s'accompagne de douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen. Auparavant, il fait mal, irradiant vers la région intestinale. Auparavant, il y a un retard de menstruation avec une durée différente. Au premier stade, la douleur douloureuse est dérangeante. Ensuite, il est remplacé par des syndromes douloureux aigus et des saignements abdominaux. De plus, des nausées apparaissent, la peau pâlit, la pression artérielle baisse;
  • VB abdominal ou ovarien s'accompagne de douleurs abdominales aiguës. La clinique supplémentaire révèle un essoufflement, une pression artérielle basse, une tachycardie. Ces symptômes peuvent donner une image floue et changeante. Dans la phase aiguë de la pathologie, des signes de saignements abdominaux se développent;
  • L'apoplexie ovarienne se manifeste par une hémorragie soudaine dans l'ovaire et d'autres tissus. Avec ce phénomène, un syndrome douloureux aigu de localisation différente se produit. Le plus souvent, ce phénomène se développe au milieu ou dans la 2e moitié du cycle. Parfois, la pathologie est accompagnée de saignements abondants, de vertiges, de faiblesses, de sueurs froides, de nausées, de tachycardie. Rarement, les saignements se produisent sous une forme rare;
  • les jambes des kystes ovariens sont tordues de 90 degrés, alors qu'il est difficile ou complètement bloqué l'écoulement de sang des veines. Ensuite, le tissu dans les tailles augmente. Avec ce phénomène inquiète, douleur persistante, faible ou modérée des deux côtés de l'abdomen. Les symptômes considérés se manifestent après un rapport sexuel ou un effort physique;
  • les jambes du kyste sont tordues à 360 degrés, bloquant la circulation du sang artériel, entraînant la mort des tissus. Avec ce diagnostic, il y a une douleur intense. La température corporelle augmente de quelques degrés, provoquant des nausées accompagnées de vomissements. Les symptômes apparaissent après le rapport sexuel.
  • les conséquences de l'avortement se manifestent par une douleur croissante à l'abdomen - une température élevée, des écoulements de consistance différente sont émis par une autre clinique;
  • le prolapsus de l'utérus au-delà de la fissure est accompagné d'une douleur intense à l'abdomen et au bas du dos, qui se manifeste après un effort physique. Dans la clinique supplémentaire, écoulement sanglant, des problèmes urinaires apparaissent.

Une femme peut ressentir une douleur récurrente ou persistante dans les pathologies suivantes:

  • l'irritation des tissus avec le liquide folliculaire s'accompagne d'une douleur faible et d'un inconfort abdominal. Pas d'autres symptômes;
  • l'inflammation des appendices de l'organe reproducteur s'accompagne de douleurs chroniques à l'abdomen et à l'aine. Dans le même temps, le cycle est violé. L'infertilité peut être diagnostiquée. Périodique symptomatique et sujet à l'extinction. Le plus souvent, ce phénomène est provoqué par l'accouchement ou l'avortement;
  • L'algoménorrhée est associée à une menstruation douloureuse. En général, le phénomène est normal, mais il peut nécessiter une consultation avec un thérapeute. Le syndrome douloureux est modéré, faiblement pulsé et présente des crampes. Souvent, il est donné dans les hanches et le bas du dos. La douleur survient au début du saignement pendant la menstruation. Après 2 jours, les symptômes disparaissent. Nausée, migraine, diarrhée peuvent parfois déranger;
  • L'endométriose est associée à la croissance de la paroi interne de l'organe génital en organes et tissus non naturels pour cela. Dans le myome utérin, une tumeur bénigne des muscles utérins est diagnostiquée.

Avec ce diagnostic, l'estomac fait mal pendant la menstruation, le sexe, la miction. D'une autre clinique, infertilité, périodes prolongées.

Symptômes chez l'homme

Chez les hommes, la prostatite chronique est souvent diagnostiquée. Avec cette pathologie, apparaissent des douleurs de nature obscure. D'autres signes n'apparaissent pas.

Les maladies communes chez les hommes et les femmes comprennent:

  • péritonite, dans laquelle il y a une inflammation dans le péritoine. Avec cette pathologie, le syndrome douloureux est chronique. En outre, le patient peut se plaindre d'une faiblesse, d'une forte fièvre;
  • L'appendicite se manifeste auparavant par une douleur sourde et incertaine. Ensuite, elle entre dans le syndrome aigu, acquérant un caractère spasmodique, augmentant pendant un certain temps. Nausée avec vomissements possibles;
  • la colite est associée à une inflammation intestinale. Avec cette pathologie, le caractère douloureux du syndrome douloureux est perturbant. Il peut augmenter après les selles. La chaise en même temps est perturbée, diarrhée, soucis de constipation.

Avec la manifestation de la maladie ci-dessus nécessaire de subir un traitement en temps opportun.

Toutes les causes possibles de nausée, vertige, faiblesse et douleur dans l'abdomen

Les nausées, les vertiges, la faiblesse et la douleur dans l'abdomen peuvent avoir diverses causes. Ignorer les symptômes peut avoir des conséquences graves. Il est nécessaire de déterminer la cause de la maladie et d'évaluer l'état général du patient.

Si vous vous sentez mal à cause du surmenage, du stress ou d'un changement de temps, vous pouvez vous faire soigner à la maison. Une intervention médicale est nécessaire si vous suspectez des maladies chroniques ou infectieuses graves. Aussi, avec la détérioration rapide du patient.

Raisons

Dans la plupart des cas, ces symptômes sont des signes d'empoisonnement, de maladies virales, infectieuses ou chroniques. Peut également se produire pour des raisons physiologiques.

Empoisonnement

Les intoxications alimentaires sont les plus courantes. Se produire en raison de l'utilisation de produits de mauvaise qualité ou périmés, de champignons non comestibles, d'abus d'alcool, de consommation inappropriée de drogues.

Les caractéristiques distinctives de l'intoxication alimentaire sont:

  • douleur abdominale, lourdeur;
  • nausée, vomissement;
  • maux d'estomac;
  • faiblesse grave;
  • somnolence;
  • dégoût pour la nourriture;
  • des vertiges;
  • forte fièvre;
  • des frissons

Dans la plupart des cas, la douleur se propage dans tout l'abdomen. Le caractère dépend du degré d'empoisonnement. Il peut être à la fois douloureux, oppressant et aigu, des crampes. Rezi se produire avec une intoxication grave. Il est nécessaire d'appeler une ambulance, car vous pourriez avoir besoin d'un lavage gastrique.

L'empoisonnement peut être arrêté au stade initial. Si l'on soupçonne que le produit consommé a été gâté ou s'il y a eu une légère indisposition, il est nécessaire de prendre du charbon activé. Il est nécessaire de refuser la nourriture au moins pendant plusieurs heures.

Alcool

L'intoxication alcoolique présente les mêmes symptômes que les aliments. En outre, il peut y avoir une douleur dans l'hypochondre droit, des battements de coeur fréquents, une hypotension artérielle, une augmentation de la transpiration. En outre, des taches rouges apparaissent sur la peau.

S'il y a des symptômes d'intoxication, il est nécessaire de faire vomir et de commencer à prendre des absorbants. Il faut refuser les repas, utiliser une grande quantité d’eau, en particulier du thé chaud. Si les choses ne s'améliorent pas, demandez l'aide d'un spécialiste.

Champignons

L'intoxication aux champignons est particulièrement dangereuse, car elle peut être fatale. Dans les cas graves, on observe des convulsions, une altération de la coordination des mouvements, des hallucinations, une perte de conscience.

Des médicaments

Les intoxications médicamenteuses se produisent pour diverses raisons:

  • utilisation inappropriée;
  • surdose;
  • application après une date d'expiration;
  • stockage inapproprié;
  • mauvaise qualité;
  • incompatibilité des médicaments;
  • tentative de suicide;
  • accessibilité pour les enfants.

Il y a faiblesse, léthargie, somnolence, malaise général, accélération du rythme cardiaque ou du pouls, absence de réponse aux stimuli (douleur, lumière). Une perte de conscience peut survenir.

Produits non alimentaires

Ce groupe comprend les colorants, les produits chimiques ménagers, les produits de nettoyage, les détergents, les bureaux, les matériaux de construction et bien plus encore. Beaucoup d'entre eux sont toxiques.

  • si avalé;
  • inhalation;
  • lorsqu'il est accumulé dans le corps;
  • en contact avec les muqueuses.

Les traits distinctifs des maux incluent:

  • mal de tête sévère et parfois pressant;
  • toux
  • essoufflement;
  • perturbation de la conscience;
  • salivation profuse;
  • se déchirer;
  • écume de la bouche;
  • déficience temporaire ou perte de vision;
  • trouble du rythme cardiaque;
  • difficulté à respirer;
  • la léthargie;
  • apathie

Indépendamment face à un empoisonnement chimique est difficile. Vous devez appeler un médecin et consulter un spécialiste sur les premiers secours. Il est nécessaire de décrire en détail l'état du patient et tous les signes. Clarifiez également la cause exacte de l'intoxication.

Pour soulager les symptômes, buvez beaucoup d’eau par petites portions. Le vomissement est interdit. Les vomissements peuvent contenir des produits chimiques pouvant causer des brûlures. Ils peuvent aussi entrer dans les poumons.

Maladies virales et infectieuses

Différence dans la localisation de la douleur, la nature de la douleur, les symptômes et les méthodes de traitement.

Grippe virale ou intestinale

Survient le plus souvent chez les enfants et les personnes âgées. Chez les adultes, une bonne immunité peut survenir sans signes extérieurs. Lorsqu'un enfant est malade, il est impératif d'appeler le pédiatre. Il déterminera si une hospitalisation est nécessaire ou non, prescrira un traitement.

Quelques façons de transmettre le virus:

  • nourriture (fruits et légumes non lavés, produits laitiers de mauvaise qualité, eau brute du robinet, mains sales, etc.);
  • aéroporté (parler, éternuer, tousser, etc.);
  • contact et ménage (lieux de rassemblement de masse).

Les principaux symptômes de la grippe intestinale sont les suivants:

  • mal de gorge en avalant;
  • douleur sourde au cou et à la partie occipitale;
  • rougeur et inflammation de la gorge;
  • selles molles jusqu'à 5-10 fois par jour;
  • petite toux et nez qui coule;
  • douleur intense intermittente dans l'estomac, surtout dans la partie supérieure;
  • grondant;
  • augmentation de la température corporelle;
  • rougeur de l'oeil;
  • nausée, vomissement;
  • la déshydratation;
  • la faiblesse;
  • malaise;
  • léger vertige.

Le traitement principal consiste à prendre des médicaments qui abaissent la température et luttent contre l'indigestion. Vous devez également boire du charbon actif ou d'autres sorbants.

Pendant un moment, il est nécessaire de refuser les aliments faibles et de suivre un régime. Il est strictement interdit de consommer des produits laitiers. Ils provoquent la croissance d'organismes pathogènes dans l'intestin.

La méningite

La méningite est une inflammation de la moelle épinière et du cerveau. Maladie plutôt dangereuse nécessitant une hospitalisation urgente. Le traitement est effectué exclusivement à l'hôpital. Le plus souvent chez les enfants.

  • La méthode la plus courante est l’air.
  • Un enfant peut attraper des micro-organismes provoquant la méningite de la mère pendant le travail. La mère peut simplement être porteuse de la maladie. Les enfants nés d'une intervention chirurgicale sont exposés à un risque.
  • La transmission orale-fécale affecte les enfants qui négligent de se laver les mains après être allés aux toilettes, avoir marché ou joué avec des animaux.
  • Transmis par la nourriture et l'eau contaminés par des rongeurs.
  • Par les piqûres d'insectes, qui sont des porteurs.

Pendant la méningite on observe:

  • augmentation de la température;
  • des frissons;
  • convulsions
  • mal de tête;
  • éruption cutanée sur la peau ou à l'arrière de la gorge;
  • la conjonctivite;
  • nausée, vomissement;
  • perte d'appétit;
  • intolérance à la lumière, aux sons;
  • hypotension artérielle;
  • douleur abdominale basse;
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • la soif
  • hallucinations;
  • l'apathie;
  • douleur en tapotant sur le crâne;
  • difficulté à plier la tête et à redresser les jambes fléchies.

Si vous présentez des symptômes de méningite, consultez un médecin d'urgence. Les premiers secours sont fournis par un spécialiste, sur la base des signes initiaux. Le traitement est géré par un spécialiste des maladies infectieuses et un neurologue.

Maladies chroniques

Des nausées, des vertiges, une faiblesse, des douleurs abdominales peuvent apparaître dans le contexte de maladies chroniques des reins, du coeur, de la thyroïde et de l'estomac.

Inflammation rénale

Les symptômes apparaissent dans les deux jours. Si les reins sont réfrigérés, il y a:

  • maux de dos;
  • douleur tirante dans le bas de l'abdomen du côté gauche;
  • violation de la miction;
  • sang, sable, sel dans l'urine;
  • gonflement des membres;
  • des frissons;
  • augmentation de la température jusqu'à 39-40 degrés;
  • éruption cutanée.

La maladie a quatre causes:

  1. l'hypothermie;
  2. maladies infectieuses bactériennes (grippe, scarlatine, mal de gorge et autres);
  3. virus qui pénètrent dans le sang (Escherichia coli, Staphylococcus et autres);
  4. prendre un grand nombre de médicaments.

Il est nécessaire de passer un test d’urine et de commencer à prendre les médicaments prescrits par un médecin. En règle générale, prescrire un complexe de médicaments, y compris les diurétiques et les antibiotiques.

L'hypothyroïdie

Violation de la glande thyroïde. C'est une libération insuffisante d'hormones. Plus commun chez les femmes après 50 ans. Les principaux symptômes sont les nausées, la faiblesse, les flatulences, l'enflure des membres, les douleurs abdominales, la prise de poids, l'hypotension artérielle, les troubles menstruels.

Le médecin endocrinologue diagnostique la maladie. Examens de laboratoire et instrumentaux conduits. Le traitement est assez long, cela peut prendre plusieurs mois à plusieurs années. Dans certains cas, il est nécessaire de prendre des médicaments à vie.

Ulcère de l'estomac

Défaut sur la muqueuse gastrique. Les plus susceptibles sont les hommes âgés de 20 à 50 ans. La maladie s'accompagne de douleurs exacerbées au printemps et à l'automne. La nature de la douleur peut être quelconque. La douleur survient le plus souvent au centre de l'abdomen, la région du nombril, mais peut survenir dans la partie supérieure ou dans l'hypochondre gauche et droit.

Les autres signes de la maladie sont les suivants: brûlures d'estomac, nausées et vomissements, perte d'appétit, ballonnements, sensation de lourdeur, diarrhée, faiblesse, présence de sang dans les selles. Le diagnostic repose sur des analyses de sang, une gastroscopie et d'autres examens prescrits par un médecin.

Vous avez besoin d'un traitement complet et d'un régime strict. Vous ne pouvez pas manger d'aliments épicés, salés ou frits, d'épices, de viandes grasses, de viandes fumées, de conserves, de produits de boulangerie, de thé et de café forts, de boissons gazeuses.

Causes physiologiques

Des sensations désagréables peuvent survenir pendant la menstruation. Si vous vous inquiétez de douleurs aiguës qui durent plusieurs jours, de nausées, de vomissements, vous devriez consulter un médecin. Les douleurs de tirage durent généralement les premiers jours de la période menstruelle. Ils peuvent être soulagés à la maison à l'aide d'un léger massage, d'une bouillotte ou d'une douche chaude.

Premiers secours

Il est impératif d'appeler le médecin en cas de douleur aiguë, de faiblesse grave, de détérioration rapide, de suspicion de maladies chroniques et infectieuses. Dans d'autres cas, vous pouvez essayer de gérer vous-même les symptômes. Cependant, ces signes ne peuvent être ignorés. Vous devez consulter un médecin pour comprendre la cause de la maladie.

Retirer la charge, refuser temporairement la nourriture, boire de l’eau, prendre des absorbants aident à soulager l’état en cas d’empoisonnement et de problèmes du tube digestif. La première consiste à abandonner les produits gênants. Si aucune amélioration ne se produit ou si d'autres symptômes apparaissent, vous devez consulter un spécialiste.

Les tisanes, les décoctions de camomille, d'ortie et de menthe poivrée aident à réduire les crampes menstruelles. Vous pouvez également prendre une douche chaude. Lit allégé. Le plus optimal est la position de l'embryon.

Conclusion

Si l’empoisonnement ou le malaise peut être déterminé à la maison, les maladies chroniques et infectieuses sont plus difficiles. Des symptômes similaires de diverses maladies rendent l'auto-traitement presque impossible. Des analyses et des examens de tout l'organisme ou de chacun des organes sont nécessaires à un diagnostic précis, car tous ces signes sont souvent une conséquence et non la cause réelle de la maladie.

Causes de vertige, faiblesse, nausée et douleur abdominale

Le corps humain est protégé par le système immunitaire. Cependant, les bactéries, virus et autres agents pathogènes mutent constamment, trouvant de nouveaux moyens de surmonter la barrière immunitaire. C'est pourquoi il s'affaiblit, augmentant le risque d'infection. Ensuite, probablement des nausées, des vertiges, une faiblesse, des douleurs abdominales. Les causes de ces affections peuvent être très diverses, de même que les symptômes eux-mêmes. Il existe de nombreuses maladies infectieuses, parfois elles donnent des signes très similaires, ce qui explique pourquoi un diagnostic correct est important.

Contenu:

Maladies provoquant des douleurs abdominales basses, des nausées, des vertiges et une faiblesse

Des symptômes tels que nausées, vertiges, faiblesse, douleurs abdominales apparaissent lors de diverses maladies. Ce sont des symptômes très fréquents observés par un patient au cours des premiers stades de la maladie. Les symptômes peuvent être plus ou moins prononcés, se manifester un à la fois ou dans un complexe, être accompagnés d'autres maux. Tout dépend du type de processus pathologique, des caractéristiques individuelles de la santé du patient. La liste des maladies qui se manifestent par des nausées, des douleurs à l'estomac et des faiblesses est assez large. Il est conseillé à chaque personne de se familiariser avec cette information afin de comprendre les processus possibles.

Empoisonnement

Une écologie médiocre, un mode de vie malsain, des conditions de travail néfastes, un traitement médicamenteux inapproprié peuvent entraîner une intoxication du corps humain de gravité variable. Cela peut être un empoisonnement:

  • alcool - en cas d'abus ou de mauvaise qualité de la boisson;
  • aliments - le plus souvent, les agents pathogènes se multiplient dans les produits laitiers, les œufs, la viande, le poisson;
  • médicaments - surdose avec tout médicament, fonds expirés;
  • produits chimiques - gaz, détergents, produits chimiques, etc.

Dans toute forme d'empoisonnement, le patient peut se plaindre non seulement de l'estomac, des nausées et de la faiblesse. Dans le même temps, la douleur qui en résulte est très vive et peut se développer en outre: diarrhée, vomissements, etc. Une personne éprouvera une soif constante due à la déshydratation.

L'empoisonnement peut avoir des conséquences assez graves, y compris la mort. Tout dépend de sa gravité. Par conséquent, il est important d'appeler une ambulance en attendant les mesures d'urgence décrites ci-dessous.

  • Faire vomir avec beaucoup d'eau bouillie.
  • Donner du charbon actif ou un autre absorbant.
  • Fournir de fréquentes et fortes beuveries.
  • Il est conseillé de prendre du rehydron pour rétablir l'équilibre eau / électrolytes.

En cas d'empoisonnement, il est strictement interdit de manger jusqu'à ce que l'état du patient se soit stabilisé.

Si les mesures primaires n'ont pas eu l'effet escompté et que la condition humaine ne s'améliore pas, l'hospitalisation est obligatoire.

Toxicité alimentaire

Si des nausées, une distension abdominale, une faiblesse, des vertiges se manifestent en même temps, le patient peut alors être infecté par une toxine-infection des aliments. Ceux-ci comprennent:

  • Staphylococcus aureus;
  • Botulisme par Clostridium;
  • bactéries de l'espèce Bacillus cereus, Clostridium perfringens, etc.

En cas de défaite du corps avec les infections ci-dessus, le patient peut ressentir que l'estomac lui fait mal. Les douleurs abdominales sont très aiguës au niveau du nombril (lorsqu'elles sont infectées par le Clostridia). Cela peut provoquer de graves maux de tête, un dysfonctionnement de l'appareil visuel, des diarrhées, des vomissements et une augmentation de la pression artérielle. Dans ce cas, vous devez rincer l'estomac, prendre des absorbants, boire beaucoup.

Le botulisme bactérien, les clostridies entraînent parfois une paralysie des muscles respiratoires pouvant entraîner la mort; il est donc important d'appeler une ambulance pour prendre des mesures d'urgence et hospitaliser la victime

Gastroentérite

La grippe gastrique (gastro-entérite) est souvent confondue avec un empoisonnement ordinaire. Vertiges, douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhée, faiblesse - les symptômes ressemblent beaucoup aux symptômes d'intoxication. Seulement ceci ajoute également des matières fécales jaunes caractéristiques avec une odeur aigre, des rougeurs aux protéines oculaires, des maux de gorge, des frissons et de la fièvre. Il s’agit d’une maladie virale transmise le plus souvent par les rotavirus et les bâtons intestinaux.

La plupart des enfants en bas âge souffrent de cette maladie, car ils sont moins enclins à garder leurs mains propres. La gastro-entérite est traitée avec des médicaments antibactériens et entraîne rarement de graves conséquences. La prévention sert - le respect des règles d'hygiène personnelle, en particulier le lavage régulier des mains.

Méningite, encéphalite, tumeurs cérébrales

La méningite est un processus inflammatoire qui se produit dans l'une des membranes du cerveau. Son principal symptôme est des maux de tête implacables, sujets à une amplification à chaque mouvement. Mais à côté de cela, le patient présente les signes d’un rhume courant - nausée, température de 37 ° C, faiblesse, douleur à l’abdomen, douleurs musculaires, fièvre. L'encéphalite a les mêmes signes mais, en outre, les patients ont des crises d'épilepsie. Ces maladies sont très graves et peuvent affecter le cerveau à une vitesse incroyable. Par conséquent, un traitement thérapeutique approprié et opportun est important. Sinon, le développement de l'œdème cérébral, le coma peut se produire, ce qui peut être fatal.

Une situation similaire se produit lors de processus oncologiques dans le cerveau. Vertiges, somnolence, faiblesse, souvent accompagnés du fait que la personne a la nausée, le bas-ventre fait mal. La perte temporaire de la vision, la mémoire, la sensibilité des extrémités, etc. sont caractéristiques de cet état.

Traumatisme cérébral

Avec des blessures à la tête de gravité variable, il ne peut pas seulement faire mal et se sentir étourdi. Des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements et une faiblesse sont des signes de commotion cérébrale. La somnolence, la déficience visuelle, auditive et les convulsions viennent s’ajouter à eux. Certains troubles du système nerveux contribuent également à l'apparition de ces symptômes.

Augmentation de la pression artérielle et intracrânienne

L'hypertension ces dernières années affecte une majorité croissante de la population de notre planète. Son apparence est associée à:

  • mode de vie sédentaire des gens modernes;
  • aliments malsains;
  • mauvaise écologie;
  • l'hérédité.

Loyal compagnons d'hypertension nausée, vertige, faiblesse, douleur dans l'abdomen. Les causes et le traitement découlent toujours les uns des autres. En cas d’hypertension artérielle, afin d’éviter le développement d’une crise hypertensive, il est important de prendre le bon traitement. Il est souhaitable de réviser complètement, de changer le mode de vie, en particulier l’attitude face aux charges sportives et à la nutrition.

Une pression intracrânienne élevée nécessite également une intervention médicale, car elle peut entraîner de graves problèmes d'activité mentale du cerveau, d'hémorragies et d'autres complications.

La grossesse

Comme vous le savez, l’état de grossesse est typique de la femme. Le processus est naturel, mais il n'est ni parfait ni indolore. Des vertiges, des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, de la diarrhée, une faiblesse et une somnolence constante sont des signes de toxicose. Ils souffrent souvent de femmes portant un enfant. Malheureusement, les patients doivent souvent supporter une certaine période, dans la mesure où de nombreux analgésiques sont interdits. Si l'état de santé de la mère est à risque, la prescription de médicaments est effectuée sous la surveillance étroite d'un médecin qui surveille la patiente.

Prévention et traitement des douleurs abdominales, des vertiges et des faiblesses

Douleurs abdominales et à l'estomac, vertiges, faiblesse - ce sont les symptômes. Leur traitement n’est pas tout à fait correct, mais il est nécessaire de prendre des mesures pour réduire le risque de leur apparition. Même si vous avez réussi à supprimer le mal à l'aide des outils disponibles, vous devez faire appel à une aide spécialisée. Ces symptômes sont très fréquents, ils peuvent signaler différentes maladies. C'est pourquoi il est important de bien les diagnostiquer. Cela est nécessaire pour exclure les maladies graves, dans lesquelles toute perte de temps entraîne une grave aggravation de la santé humaine et met sa vie en danger.

C'est important! Si vous remarquez une manifestation pathologique de symptômes tels que des vertiges, des nausées, des douleurs à l'estomac, une faiblesse, ne restez pas trop longtemps chez le médecin. Ces symptômes peuvent être graves et nécessiter une hospitalisation urgente.

Le médecin vous orientera vers les examens nécessaires et, en fonction de leurs résultats, vous prescrira le traitement approprié. N'oubliez pas qu'il vaut mieux éviter la maladie que de la traiter. Le respect habituel de la santé est la meilleure prévention. Ne négligez pas les exercices, la nutrition, l’hygiène personnelle, les promenades au grand air et, bien sûr, minimisez les mauvaises habitudes.

Nausée, vertiges, faiblesse et douleur dans l'abdomen: causes et traitement

Lorsque la nausée survient en même temps que le vertige, la faiblesse générale et la douleur dans l'abdomen, vous pouvez immédiatement suspecter que quelque chose ne va pas dans le corps. Un tel état est très épuisant pour une personne, tant moralement que physiquement, et il est donc impossible d’ignorer ces symptômes. Nausées, vertiges, faiblesse, douleurs à l'abdomen - les causes de cette affection sont très diverses, mais nécessitent presque toujours une attention pour leur santé.

Causes de l'état pathologique

Les causes les plus courantes de douleur dans la région de l'estomac, de nausées et de vertiges sont les maladies infectieuses, les maladies de nature générale et l'utilisation de diverses substances toxiques. Les principales raisons peuvent être identifiées dans cette liste:

  • Empoisonnement par des aliments rassis ou de mauvaise qualité.
  • Maladie intestinale infectieuse.
  • Maladies générales.
  • Consommation accidentelle ou spéciale de végétation toxique.
  • Empoisonnement des médicaments.
  • Intoxication alcoolique.
  • Troubles neurologiques.
  • La grossesse

En cas de douleur aiguë à l'abdomen, accompagnée de nausées et d'une faiblesse générale, il est nécessaire de rappeler ce qu'il y avait dans le régime la veille et s'il y avait eu contact avec des substances toxiques ou des plantes.

Chez certaines jeunes femmes en âge de procréer, cette affection est observée avant la menstruation. Cela est dû à une forte augmentation des hormones dans le sang.

Comment aider

Si une personne devine les causes de telles affections, vous pouvez essayer de l'aider à la maison. Mais fournir une telle assistance n'est possible que dans un état satisfaisant du patient. Si un enfant est malade jusqu'à 3 ans, alors vous devriez immédiatement aller à l'hôpital.

Intoxication alimentaire

L'intoxication alimentaire est la cause la plus fréquente de nausée, de vomissement et de diarrhée. Souvent, les maux de tête et la lourdeur dans l'estomac s'ajoutent à ces conditions. En raison des vomissements et de la diarrhée, il se produit rapidement une déshydratation accompagnée d'une forte fièvre. Si nous parlons d'un petit enfant de moins de 3 ans ou d'une femme enceinte, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin. Dans d'autres cas, si l'état du patient ne se détériore pas, l'algorithme suivant peut vous aider:

  • Laver l'estomac avec une solution faible de permanganate de potassium. Laisser boire quelques verres de cette solution à la fois, puis faire vomir. La procédure se poursuit jusqu'à ce que les eaux usées soient propres.

Il n'est pas recommandé aux enfants de moins de 7 ans de subir un lavage gastrique à la maison. Cet article est donc ignoré.

  • Les sorbants sont administrés selon une posologie thérapeutique indiquée dans l’abrégé.
  • Fournir au patient un bon régime d'alcool. Pour otpaivaniya eau convenable, thés, décoctions d'herbes et boissons aux fruits. Boire est donné en petites portions, mais très souvent.
  • Si la fièvre est élevée, vous pouvez administrer du paracétamol ou du nurofène à la dose en fonction de l’âge.

Dans la plupart des cas, il suffit de fournir une telle assistance et dans quelques heures, cela deviendra plus facile pour une personne. Mais si la victime s'aggrave de minute en minute, appelez rapidement un médecin.

Maladie intestinale infectieuse

Des nausées persistantes, des vomissements et des douleurs abdominales aiguës peuvent déclencher diverses infections intestinales - rotavirus, salmonellose, gastro-entérite, dysenterie et autres. Dans ce cas, le début de la maladie est aigu, le patient se sent mal et se plaint de douleurs à l'estomac.

Si le rotavirus peut être traité à la maison, la salmonellose et les infections plus graves similaires ne sont traitées qu'en milieu hospitalier.

Avant l'arrivée du médecin, le patient peut recevoir des adsorbants et se désosser. En outre, une personne doit être organisée paix complète, à la fois physique et morale. Pour cela, il est couché confortablement dans son lit.

Maladies Générales

Assez souvent, les nausées, les vomissements et la faiblesse générale sont provoqués par une forte fièvre, qui se développe avec des infections virales respiratoires aiguës, une pneumonie ou une bronchite. Cela est dû à l'intoxication générale du corps par les bactéries et leurs produits de dégradation.

Une douleur à l'estomac, une faiblesse générale et des vomissements avec des traînées de sang peuvent indiquer un ulcère peptique ou un ulcère duodénal. Au moindre soupçon de cette maladie, une personne est emmenée à l'hôpital par ses propres moyens ou une ambulance est appelée.

Il faut se rappeler que les saignements internes constituent un danger pour la vie humaine. Avec des soins intempestifs fournis, le patient est menacé de mort.

Intoxication par les plantes toxiques

En cas d'intoxication par des champignons ou des plantes toxiques, tous les symptômes d'une intoxication grave apparaissent également. La victime vomit, sa tête tourne et il y a une forte faiblesse. Dans certains cas, confusion possible, incoordination et convulsions.

Avant l'arrivée du médecin, le patient peut laver l'estomac, administrer des adsorbants et des produits d'enrobage - bananes, gelée, lait, protéines fraîches ou beurre. Ces actions empêcheront l’absorption ultérieure de poisons dans le sang.

En cas d'intoxication par certains types de végétation toxique, vous pouvez utiliser des antidotes spécifiques vous permettant de normaliser rapidement l'état du patient.

Intoxication médicamenteuse

Si une personne a pris accidentellement une quantité excessive de drogue, des nausées et des vomissements persistants, ainsi qu'une faiblesse musculaire. Dans de nombreux cas, avec ce type d’empoisonnement, les victimes se plaignent de tête qui tourne et de confusion. En cas d'empoisonnement par des sédatifs ou des antihistaminiques, une personne s'endort profondément, sa respiration et ses fonctions cardiaques sont perturbées.

Si vous détectez un surdosage avec un médicament, vous devez immédiatement appeler le médecin, car cela peut avoir des conséquences très désagréables. Avant l'arrivée du médecin, le patient reçoit cette assistance:

  1. Causer des vomissements artificiels, puis laver l'estomac avec de l'eau. De plus, la procédure est répétée jusqu'à ce que l'eau sortante cesse de sentir les médicaments.
  2. Donner des absorbants. Toute drogue fera l'affaire.
  3. Dessouder soigneusement la victime avec de l'eau propre.

Il faut se rappeler que certains médicaments sont excrétés par les reins. Par conséquent, avec l'augmentation du nombre de patients otpaivanii, le retrait des médicaments est considérablement accéléré.

Intoxication alcoolique

Si vous buvez trop d'alcool, vous pouvez également avoir des nausées, une faiblesse et des vertiges, qui sont complétés par des douleurs abdominales. Pour le corps humain, l'éthanol est une substance étrangère à partir de laquelle il essaie d'être purifié de toutes ses forces. De ce fait, tous les symptômes d'intoxication aiguë apparaissent.

Pour aider une personne après une forte consommation d'alcool, vous pouvez lui offrir un bain puis boire quelques tasses de thé chaud. Il est obligatoire que le patient boive beaucoup, boire beaucoup d'eau éliminera rapidement les particules d'éthanol du corps. Si vous craignez un mal de tête grave, vous pouvez donner une pilule antidouleur.

Troubles neurologiques

Presque toutes les personnes sont au courant de la situation lorsque la nausée commence avant une réunion ou un spectacle important, des vertiges, des vertiges et même de la diarrhée. Tout cela s'explique par le stress et les sentiments, grâce auxquels le corps comprend un mécanisme protecteur.

Si une personne est très susceptible, il est conseillé de boire quelques comprimés de valériane ou une tasse de thé à la menthe avant tout événement important.

La grossesse

Au début de la grossesse, les femmes se plaignent également de nausées, de vertiges, de faiblesses et de douleurs persistantes dans le bas de l'abdomen. Au début, une femme en âge de procréer peut ne pas encore deviner la grossesse qui a eu lieu. Par conséquent, si de tels signes apparaissent, il est nécessaire d’analyser s’il existe un retard dans les règles et, si nécessaire, de faire un test de grossesse.

Quoi ne pas faire à la maison

Afin de ne pas nuire encore plus au patient, vous devez vous rappeler ce que vous ne pouvez pas faire avant l'arrivée du médecin. La liste n'est pas si grande, il n'est pas difficile de se souvenir:

  • Vous ne pouvez pas laisser le patient seul, même pour quelques minutes.
  • Vous ne pouvez pas donner de médicaments, à l'exception des antipyrétiques ou des médicaments non-shpy.
  • Vous ne pouvez pas forcer le patient à manger.
  • Vous ne pouvez pas otpaivat personne produits laitiers et jus.
  • Vous ne pouvez pas tirer avec l'appel d'une ambulance, si une personne s'aggrave.

Les nausées, les vomissements, la faiblesse et les vertiges peuvent parler de différentes maladies. Dans la plupart des cas, le patient devine comment cette affection est provoquée, dans d’autres cas, l’aide d’un médecin est nécessaire pour poser un diagnostic.