Mal de tête dans les tempes: causes, traitement

L'épilepsie

Des douleurs lancinantes dans les tempes tourmentent souvent les patients. Cela est dû au fait que les causes d'inconfort dans ce domaine sont très nombreuses. Selon l'origine de la douleur, la façon dont elle est traitée change également.

Causes de douleurs lancinantes dans les tempes

La douleur dans les temples n'est pas une pathologie indépendante, mais un symptôme caractéristique de nombreuses pathologies. Ceux-ci comprennent:

  • Infections du cerveau (méningite, sinusite, sinusite);
  • Troubles de la circulation sanguine cérébrale (migraine, artériosclérose, accidents vasculaires cérébraux, etc.);
  • Lésions nerveuses périphériques - névrite;
  • Artérite (processus inflammatoire) dans l'artère temporale;
  • Tumeurs cérébrales;
  • Violation de l'articulation entre l'os temporal et la mâchoire inférieure;
  • Intoxication chimique du système nerveux, y compris les médicaments;
  • Stress, surtension.

Une des causes de la douleur pulsative dans les tempes est une migraine. Il s'agit d'un mal de tête unilatéral, généralement accompagné d'une peur de la lumière (photophobie) et de nausées.

Souvent, douleur dans le temple due à une altération de la perméabilité du cerveau. Ils peuvent être dus à l’athérosclérose - dépôts de composants gras sur les zones endommagées des artères. La plaque d'athérosclérose réduit la lumière du vaisseau et le sang n'atteint pas le cerveau en quantité suffisante. Une déficience en oxygène se développe - une hypoxie cérébrale, dont l’une des manifestations est la douleur dans le temple.

Les infections des méninges (méningite), du nez et des sinus (sinusite, sinusite) peuvent également causer des maux de tête pulsatoires. La douleur causée par ces maladies se caractérise par la propagation de l'inconfort non seulement dans le temple, mais également à l'arrière de la tête.

La névralgie, inflammation des nerfs crâniens, sont des pathologies assez courantes. Les douleurs palpitantes dans le temple surviennent généralement lors de la défaite du nerf trijumeau. Il ne traverse pas seulement cette zone, ses branches innervent toute la surface du visage. Par conséquent, la névralgie est caractérisée par des douleurs aiguës au contact avec le front, les joues et le menton.

D’autres maladies sont beaucoup moins fréquentes, mais il est toujours utile d’envisager la possibilité de les faire apparaître.

Effets des maux de tête

Très souvent, les patients ne font pas attention aux maux de tête, croyant qu'ils sont causés par le stress ou le surmenage. Cependant, le syndrome douloureux peut masquer des maladies graves qui évolueront progressivement sans traitement approprié. Les effets négatifs pouvant survenir avec des douleurs lancinantes persistantes dans la région temporale comprennent:

  • Troubles du sommeil (insomnie ou, au contraire, somnolence diurne constante);
  • Changements psychologiques (irritabilité, apathie, diminution des performances);
  • Vision floue;
  • Pathologie de l'audition;
  • Troubles ischémiques, y compris les accidents vasculaires cérébraux.

Si vous présentez des maux de tête persistants dans la région temporale, qui ne sont pas éliminés par les analgésiques conventionnels, il est recommandé de consulter un médecin qui déterminera correctement la cause de leur survenue.

Diagnostics

Les pathologies du système nerveux, dont le symptôme est considéré comme un mal de tête, sont traitées par un médecin spécialisé - un neurologue. Lorsque vous le contactez, un examen complet du patient est effectué. Cela commence par interroger le patient. Le médecin découvre quand un mal de tête apparaît, à quelle fréquence, quels facteurs il provoque. Il est très important d'essayer de répondre à ces questions de manière précise et complète, car cela aidera le médecin à établir le diagnostic.

Après cela, le neurologue effectue un examen général - vérifie les réflexes, la sensibilité, la présence de changements pathologiques dans le système nerveux. Après cela, le médecin peut généralement poser un diagnostic présomptif, qui doit être confirmé par des recherches supplémentaires. Ainsi, les méthodes suivantes sont très largement utilisées:

  • Les rayons X, y compris l'angiographie - l'étude des vaisseaux sanguins;
  • Tomographie par ordinateur;
  • Tomographie magnétique;
  • Électroencéphalogramme.

Mieux encore, la structure du cerveau est visualisée par tomographie magnétique. Vous pouvez y voir toutes les sections principales dans les couches et détecter les modifications pathologiques existantes. Il est possible de réaliser une IRM avec l'introduction d'un agent de contraste dans les vaisseaux cérébraux. Cette technique est utilisée en cas d'ischémie cérébrale présumée (accidents vasculaires cérébraux et autres troubles dyscirculatoires).

Si un patient est suspecté de méningite, une ponction lombaire est effectuée et la composition du liquide céphalo-rachidien est examinée. La présence de modifications caractéristiques vous permet de déterminer avec précision le diagnostic. Des changements caractéristiques peuvent être détectés dans le test sanguin.

Traitement des douleurs lancinantes dans les tempes

Une douleur lancinante dans la tempe gauche (droite) résultant d'un stress ou d'un surmenage peut être soulagée par le patient. Pour ce faire, vous pouvez simplement masser vos temples ou leur attacher quelque chose de froid.

Parfois, pour soulager la douleur, il suffit de dormir. L'inconfort dans les temples est souvent associé à un manque constant de sommeil, ce qui perturbe le cerveau.

Avec l'apparition fréquente de douleur dans les tempes, le patient doit prendre rendez-vous avec un médecin. Il n'est pas recommandé de prendre des analgésiques par soi-même. Vous devez d'abord consulter un médecin qui vous prescrira un médicament approprié. Par exemple, si une personne a une migraine, mais ne va pas chez le médecin et prend tsitramon, alors il aggrave encore plus la douleur. Seul le médecin peut choisir le bon médicament.

Avec certaines maladies graves (méningite, troubles circulatoires), le patient devra suivre une thérapie à l'hôpital. L'ensemble des procédures médicales est sélectionné par le médecin traitant du patient.

Les céphalées lancinantes dans les tempes sont un symptôme caractéristique de nombreuses maladies, allant du simple effort excessif aux accidents vasculaires cérébraux et à la méningite. Si vous ressentez des douleurs fréquentes dans cette région, il est recommandé de consulter un médecin pour prévenir la survenue de complications.

Maux de tête dans les temples: principales causes de la maladie

Les maux de tête temporels sont familiers à chaque deuxième résident de notre pays. Elle torture des personnes d'âges différents. Quelqu'un a mal à la tête à la tempe droite ou à la gauche, et quelqu'un aux deux tempes. Certes, le syndrome douloureux est très toléré. Une personne est prête à accepter de boire n'importe quel médicament, juste pour cesser rapidement de ressentir la douleur qui palpite. Il existe différentes solutions médicamenteuses pour se débarrasser d'un mal de tête.

La douleur temporelle vous rend fou. Bien entendu, cette manifestation a un impact sur le bien-être. Il est difficile pour une personne de se détendre, il ne peut se concentrer sur rien, sa capacité de travail est considérablement réduite. La seule chose qui intéresse une personne dans une telle situation est de savoir comment se débarrasser rapidement des maux de tête dans les temples palpitants. On ne peut parler de repos dans une telle situation.

Les principales causes de la douleur temporelle

Les maux de tête peuvent être causés par différentes raisons. La douleur peut avoir un caractère pulsant et pressant. Moins souvent, c'est couper. La douleur temporelle à la tête, généralement douloureuse, survient le matin, ce qui vous fait vous réveiller avant l’alarme. En général, les accès de douleur "ne préviennent pas" quand ils surviennent. Tout se passe rapidement et de manière inattendue. En aucun cas, ne tardez pas avec une visite chez le médecin, si les maux de tête dans vos temples s'intensifient, ils se produisent avec une certaine périodicité. Au minimum, il vaut la peine de contacter un thérapeute, qui vous dirigera vers un spécialiste. Quelle est la nature des maux de tête dans les temples? En fait, les causes du syndrome douloureux qui se produit dans la tête peuvent être très différentes. Cela nécessite une étude approfondie.

La chute de pression est la cause la plus courante de maux de tête dans les deux tempes. De plus, des crises peuvent survenir en raison d'une maladie. Il existe plus de cinquante causes principales pouvant causer des maux de tête dans les tempes. Voici les causes les plus courantes de maux de tête dans les temples:

  1. Violation du système circulatoire (à savoir le cerveau). Les médecins notent que la douleur survient avec une nette augmentation des performances. La douleur est souvent due à la détérioration des vaisseaux sanguins et à la perte de leur élasticité. Dans ce cas, un traitement à long terme est nécessaire.
  2. Virus, bactéries. Il est nécessaire de tomber malade avec une sinusite, une grippe, un rhume, une méningite, car dans les tempes il y a un mal de tête. Comment se débarrasser d'elle? Il est nécessaire de suivre un traitement contre une maladie virale ou bactérienne et le problème sera résolu.
  3. Changements dans le corps dus à l'âge. Au fil des ans, les vaisseaux cérébraux sont considérablement épuisés et le sang les traverse difficilement. Cela peut causer de graves maux de tête dans les tempes.
  4. L'intoxication. Manger des produits de qualité médiocre, boire de l'alcool, fumer des cigarettes, abuser des épices, vous pouvez empoisonner votre corps. En fait, l’intoxication est l’une des causes les plus courantes de maux de tête dans les temples.
  5. Nerf trijumeau pincé. Cela est dû à une blessure à la colonne vertébrale, ainsi qu’après le développement d’une maladie du cou. Souvent, dans ce cas, les maux de tête temporaux sont accompagnés d'effets de bruit.
  6. Crash fond hormonal. Pendant la puberté, pendant la grossesse, l'allaitement, pendant la ménopause, il peut y avoir des irrégularités dans le système hormonal. Ils sont la cause de maux de tête dans les temples. Dans ce cas, la consultation d'un bon spécialiste est également nécessaire.
  7. Mal aux dents Il est à noter que toute douleur ressentie sur le visage peut provoquer l'apparition d'une douleur temporelle. Le mal de tête, ou plutôt sa véritable cause, est plus difficile à diagnostiquer.
  8. Surtension du corps. Un rythme fou incite les gens modernes à vaquer à leurs occupations sans prêter attention à leur propre fatigue. Et après tout, cela peut causer de graves maux de tête dans les tempes.

Comme chacun le comprend, les causes des maux de tête temporels sont très individuelles. Et cela suggère que dans aucun cas, on ne devrait recourir aux recommandations de connaissances, d'amis, qui ont également eu une attaque de maux de tête temporelle. Il est extrêmement important de déterminer la cause réelle de la douleur. Et alors seulement, après avoir consulté un médecin compétent, vous pourrez recevoir certains médicaments. Veuillez noter que différents traitements peuvent être prescrits pour différentes personnes pour les mêmes raisons.

Mal de tête temporel: symptômes

Tout mal de tête dans les temples est caractérisé par la soudaineté, la netteté. Dans le cas où le syndrome douloureux surviendrait sur fond de surmenage, serait soumis à de graves troubles émotionnels, la durée de la céphalée temporale peut être de 30 minutes et peut durer une journée entière.

Si un mal de tête apparaît dans les tempes le matin, il est très probablement causé par un dysfonctionnement des vaisseaux. Une telle douleur est accompagnée d'une faiblesse générale, d'acouphènes, de nausées. Bien sûr, nous ne devrions pas exclure l'option lorsque la douleur peut survenir en raison de troubles circulatoires dus au sommeil dans une position inconfortable. C’est-à-dire que si l’attaque douloureuse est passée d'elle-même, vous savez, au bout d'un moment, il n'y a aucune raison de s’inquiéter sérieusement, mais il est bon de penser à changer l’oreiller ou le matelas. Dans la lutte contre les douleurs chroniques à la tête le matin, ces manipulations n’aideront pas. Je dois aller chez le médecin.

Lorsque la douleur survient à l'arrière-plan du traumatisme subi, les symptômes peuvent être très différents: pulsation dans les tempes, déplacement du foyer de la douleur du lobe temporal à l'occipital. Dans tous les cas, la douleur est très grave et si vous ne prenez pas les mesures appropriées, cette douleur peut devenir chronique. Lorsque des sensations désagréables sont présentes dans les tempes et dans le cou, et même que des échos se font entendre dans les oreilles, il est fort probable que vous ayez un nerf se terminant dans la région occipitale.

Comme vous pouvez le constater vous-même, en explorant les symptômes en détail, il est facile de deviner la véritable cause du mal de tête temporel, mais ce n’est pas une raison pour l’automédication. Il est impératif de subir un examen après lequel le médecin sera en mesure de poser un diagnostic et de prescrire le traitement approprié. Si vous souhaitez aider le médecin à établir le diagnostic, nous vous recommandons de tenir un journal dans lequel seront notés le nombre et la nature des maux de tête. Ceci est important pour ceux qui souffrent d'une maladie non pas sporadiquement mais constamment. Grâce à vos dossiers, il sera plus facile pour un spécialiste de se faire une idée de l'évolution de la maladie. Ne doutez pas, le journal peut vraiment aider à établir le diagnostic correct. Après avoir consulté un médecin, vous pouvez commencer à prendre des médicaments. Il peut également s'agir de sédatifs qui soulagent efficacement les syndromes douloureux. Un médecin qui prescrit des médicaments est guidé par une seule idée: proposer un remède qui entraîne moins d’effets secondaires. Les médicaments absolument inoffensifs n'existent tout simplement pas. Quiconque est trop friand de pilules devrait s'en souvenir. Par voie médicale, les médicaments doivent être utilisés exclusivement en cas de nécessité extrême.

Qui a particulièrement besoin de limiter la consommation de drogues, de sorte que ce sont les enfants et les femmes qui occupent ce poste, ainsi que les mères allaitantes. Dans tous les cas, tout le monde doit respecter scrupuleusement le dosage spécifié.

Se débarrasser des maux de tête dans les temples à la maison

Soulager la condition avec des maux de tête dans les temples, vous pouvez essayer à la maison, sans recourir à la drogue. Ne pensez pas qu’aucune méthode ne vous aidera immédiatement à vous rétablir. Le traitement à domicile est une approche intégrée:

  • Auto-massage de la tête. Cela se fait simplement, sans aide, il est seulement important de savoir où se trouvent les points responsables du mal de tête. Pour beaucoup de connaissances vient dans le processus de massage. Je dois admettre que l'auto-massage est vraiment efficace. Ne les néglige pas. Dès que vous ressentez une crise de douleur, prenez immédiatement une position confortable et commencez à masser votre tête du bout des doigts. Il est préférable de commencer par la zone qui fait particulièrement mal. Ensuite, vous devez passer par-dessus toute la tête, en capturant à la fois les zones temporales, occipitales et frontales. Une fois le massage terminé, restez détendu quelques minutes de plus. Reste dans c'est le meilleur - le meilleur des médicaments.
  • Bain chaud, douche. Que choisir? Cela dépend de la cause de votre douleur. Grâce au contraste de l'âme, vous améliorez considérablement la circulation sanguine, ce qui éliminera les maux de tête. Un bain vous détendra, ce qui aidera également à soulager la douleur.
  • Méditation Comme indiqué ci-dessus, la douleur peut être due au stress, au surmenage ou à la fatigue. La méditation est le meilleur repos pour le système nerveux. Beaucoup de gens pensent à tort qu'il est difficile de méditer. En fait, tout le monde peut maîtriser les bases de la méditation.
  • Marcher dans l'air frais. Il semblerait que tout le monde sache qu’il est important de marcher dans la rue, mais beaucoup de gens négligent ce conseil. Cependant, tout le monde peut être sûr que la douleur dans la région temporale passe après 30 minutes passées à l'air frais. Marcher dans les places, les parcs - la meilleure prévention des migraines. Et puis, n'oubliez pas de ventiler constamment la pièce.

En ce qui concerne l'utilisation de recettes folkloriques, des herbes, vous devez comprendre que sans le consentement du médecin pour mener à bien les procédures pour un tel traitement personnel est impossible. Après tout, ne connaissant pas la véritable nature de l’origine de la douleur temporelle, vous pouvez nuire considérablement à votre santé.

Si vous ressentez soudainement une vive douleur à la tête, remettez simplement tout et essayez de vous détendre, vous pouvez vous allonger et dormir. Un rêve de qualité vous sera certainement bénéfique. Et, très probablement, vous n’avez pas à recourir à des médicaments.

Conclusion: Conseils de prévention temporaire de la douleur

Les maux de tête fréquents sont un signe évident que vous devez absolument faire appel à un spécialiste. Le thérapeute ou le neurologue prescrira un examen médical complet du système cardiovasculaire et du système nerveux et, sur la base de ses résultats, établira un diagnostic, prescrira un traitement doux approprié. En règle générale, la maladie sous-jacente (cause) est traitée et des médicaments sont prescrits pour la période de traitement, dans le but d'arrêter la douleur temporelle.

N'importe quel médecin dira qu'il vaut mieux prévenir la maladie que la traiter.

Voici une brève liste de mesures préventives:

  • maintenir un mode de vie sain;
  • éviter l'alcool, les drogues, la nicotine;
  • manger des aliments sains;
  • adhésion au jour;
  • éducation physique, sports.

Les mesures préventives donnent toujours un résultat positif si elles sont prises à temps. Mais dans ce numéro devraient être guidés par les recommandations de spécialistes, surtout si nous parlons de méthodes difficiles. Par exemple, l'acupuncture peut être pratiquée exclusivement dans des cliniques spécialisées. L'impact non professionnel est lourd de conséquences pour la santé.

Donc, vous pouvez vous débarrasser d'un mal de tête. Dans ce cas, l’essentiel est de sélectionner individuellement la méthode qui vous convient. Et vous ne devriez pas vous auto-traiter. Sinon, en plus de la tête, de nombreux organes et systèmes corporels devront être traités. Toute action ou décision doit être convenue avec le médecin. Et rappelez-vous que votre succès à vous débarrasser de la douleur dans les tempes dépend des éléments d'un mode de vie sain: un bon sommeil, une alimentation saine, du repos et du sommeil. Et à propos de mauvaises habitudes devront oublier.

Douleur dans les temples: causes, nature, traitement

Les maux de tête avec localisation dans les temples sont familiers à presque toutes les personnes - les statistiques indiquent qu'au moins 98% des personnes ont connu ce syndrome désagréable. Si le syndrome douloureux habituel peut être supporté et même supporter son impact assez intense, la douleur dans les tempes des personnes les plus tolérantes est obligée d'utiliser des médicaments. Cela est dû au fait qu'un grand nombre de nerfs et de vaisseaux sont déployés dans la région temporale: la moindre pression sur les terminaisons nerveuses entraîne une douleur intense.

La nature de la douleur dans la partie temporale de la tête

La douleur dans les tempes est rarement décrite comme sourde et douloureuse - le plus souvent, les patients les décrivent de la même manière: tir, pulsations, aiguës, intenses. En outre, la douleur à cet endroit de la tête peut être de courte durée, mais dans certains cas, dure pendant des heures, voire des jours, perturbant le rythme de vie habituel.

Il est à noter que les causes de la douleur dans les temples n'affectent pas leur caractère - elles diffèrent toujours de manière conditionnelle avec la même intensité.

Causes de la douleur dans les tempes

La douleur dans les tempes peut être causée par diverses raisons. Souvent, à première vue, elles ne sont pas du tout liées à cette partie du corps.

La migraine


Cette maladie provoque non seulement une crise aiguë de douleur dans l'une ou l'autre partie de la tête avec une sensation de pulsation dans la tempe, mais aussi des nausées, des vomissements, le rejet de la lumière et du bruit. La migraine ne peut se manifester que par des douleurs intermittentes dans la tempe, accompagnées d'irritation et de nervosité.

Souvent, les patients ne sont pas conscients de la présence de migraine. Par conséquent, si les symptômes ci-dessus se manifestent, vous devez consulter un médecin - le médicament a mis au point un traitement spécifique pour cette affection et l'utilisation d'antalgiques ne procure aucun soulagement.

Quelques maladies infectieuses

Certaines maladies infectieuses peuvent être accompagnées de pulsations, d'intensité modérée et de douleurs prolongées dans les tempes. Elles sont par exemple inhérentes au développement précoce des maux de gorge, de la grippe, de la brucellose et d'autres maux.

Fais attention: prendre des analgésiques n'a pas l'effet escompté, il nécessite un examen, la consultation d'un médecin et la nomination d'un traitement compétent, non pas de la douleur, mais de ses causes.

Angiodystonie caractère cérébral

Cette maladie se développe en conséquence de violations du tonus de la paroi des vaisseaux artériels et veineux. En plus de la douleur dans les tempes, il y aura des symptômes:

  • faiblesse dans les bras et les jambes, engourdissement des doigts (court terme);
  • des vertiges;
  • acouphènes occasionnels;
  • l'insomnie

Une angiodystonie cérébrale se manifeste soudainement / spontanément, quelle que soit l'heure de la journée. Ils peuvent être caractérisés comme stupide, douloureux, caractérisé par un sentiment de «douleurs».

Haute pression intracrânienne

Pathologie caractérisée par la présence d'une grande quantité de LCR (liquide) dans le crâne - beaucoup de pression sur certaines parties du cerveau et provoquant un mal de tête puissant, régulier et épuisant.

La maladie est assez dangereuse car elle entraîne des violations de la fonctionnalité de certaines parties du cerveau. En plus d'une douleur intense aux tempes, les patients ont noté des nausées, une perte de vision et une sensation de pression dans les yeux "de l'intérieur". Fais attention: caractéristique d'un patient présentant une augmentation de la pression intracrânienne est la recherche constante d'une posture confortable dans laquelle la douleur temporelle cesse - certaines postures présentent parfois une configuration étrange.

Athérosclérose

Habituellement, lorsque la maladie a déjà été diagnostiquée, des maux de tête dans la zone des temples de l'athérosclérose apparaissent - un rétrécissement de la lumière pathologique des vaisseaux est noté, ainsi que leur obstruction. La douleur temporelle devient permanente, dure longtemps, aucun analgésique n'aide ou n'a d'effet à court terme. Les patients ont noté une réduction significative de la mémoire, une augmentation de la fatigue et une irritabilité non motivée.

Dysfonctionnement autonome

Une maladie systémique caractérisée par des dysfonctionnements dans des fonctions que l'organisme exécute normalement automatiquement. Tous ne provoquent pas l'apparition de douleurs dans les tempes - ce syndrome ne sera inhérent qu'aux troubles cérébro-vasculaires. Dans ce cas, la douleur dans les tempes sera accompagnée de vertiges réguliers, d’évanouissements fréquents et d’acouphènes presque incessants.

Douleurs de cluster

Ils sont inhérents aux hommes (dans la plupart des cas) qui présentent un deuxième ou un troisième degré d'obésité et qui ont l'habitude de fumer. Les douleurs temporelles en grappes sont plus souvent enregistrées pendant la période printemps-été et ont une manifestation caractéristique:

  • viens toujours soudainement;
  • la douleur est présente non seulement dans le temple, mais s'étend instantanément au globe oculaire;
  • il y a une déchirure abondante;
  • les sinus nasaux sont notés;
  • visage hyperémique (rougeur marquée).

La douleur dans les tempes est si forte qu'une personne est forcée de s'arrêter, de s'asseoir, elle commence automatiquement à masser sa tempe avec ses doigts. Une telle attaque ne dure pas plus d'une heure; on note plus souvent des accès de 15 minutes de douleurs en grappes.

Artérite temporale

Dans cette maladie, un processus inflammatoire est observé dans les artères / veines situées dans la région temporale. Le syndrome de la douleur dans un tel cas est puissant, palpitant, il augmente soit la nuit soit l'après-midi, très souvent la douleur apparaît au moment de la mastication ou de la conversation active, lorsque les muscles du visage sont utilisés.

Fais attention: en ressentant les os temporaux (les patients le font habituellement de manière mécanique afin de réduire le syndrome désagréable), la douleur augmente considérablement.

L'hypertension

Une pression soutenue est toujours accompagnée de maux de tête - ils peuvent être présents dans n’importe quelle partie de la tête. Les sensations de pulsation et de pulsation active sont caractéristiques des tempes. Dans l'hypertension, la douleur dans les tempes peut être déclenchée par les facteurs suivants:

  • explosions psycho-émotionnelles;
  • changement soudain des conditions météorologiques;
  • orages magnétiques.

Avec l'hypertension, la douleur dans les tempes n'est pas solitaire, elle est toujours accompagnée d'une faiblesse générale, d'un essoufflement, d'une douleur au cœur et d'un bruit dans les oreilles.

Névralgie du nerf trijumeau

Une condition très désagréable, qui s'accompagne de douleurs lancinantes aux tempes - une telle chambre croisée peut durer de 10 à 80 secondes. La douleur survient toujours spontanément / soudainement, la personne s’arrête à ce moment-là, craignant une amplification du syndrome, quelques secondes après un lumbago à la tempe, un spasme des muscles faciaux du côté affecté se manifeste et la douleur se propage à la joue, aux yeux, aux oreilles, au menton.

Troubles hormonaux chez les femmes

Les douleurs temporelles peuvent survenir immédiatement avant le début des règles ou au milieu du cycle menstruel (période d'ovulation). En règle générale, elles sont les plus intenses à un jeune âge, puis leur force diminue et, après la naissance, la douleur disparaît complètement.

Une douleur dans les tempes peut apparaître pendant la ménopause de la vie d'une femme. Elles sont également associées à des changements hormonaux dans le corps. Elles sont caractérisées par un caractère terne et douloureux, qui dure plusieurs jours d'affilée, décrites par la femme comme "ondulées, qui roulent".

Changements pathologiques de l'articulation temporo-mandibulaire

La douleur dans les tempes de cette pathologie n’est pas unique: le même syndrome est également présent à l’arrière de la tête, il peut y avoir une irradiation du cou et des épaules. Un signe caractéristique de la pathologie de l'articulation temporo-mandibulaire, en plus de la douleur temporelle, est le grincement des dents, une forte compression des mâchoires.

Blessures à la tête

Le patient lui-même indiquera la cause de la douleur aux tempes - soit une chute, soit un coup à la tête. Lorsque les douleurs temporelles infligées ne diffèrent pas par leur nature intense, les patients ne leur prêtent aucune attention, se soulageant en consommant les analgésiques habituels. Et en fait, ce syndrome indique toute violation de la fonctionnalité du cerveau, du système circulatoire, nécessitant la participation active de professionnels.

Outre les conditions pathologiques, divers processus inflammatoires et infectieux, des facteurs externes peuvent également causer une douleur temporelle. Ceux-ci comprennent:

  1. Le jeûne Le refus complet de la nourriture, que les gens utilisent à des fins médicinales ou en vertu de la religion, peut entraîner l’apparition d’une douleur lancinante, intense et constante dans les temples. De plus, les premiers syndromes douloureux commencent à apparaître dans les 24 heures suivant le début du jeûne complet.
  2. Empoisonnement. Vous pouvez empoisonner non seulement des aliments, mais aussi des substances toxiques dans l'air. Par exemple, intoxication au monoxyde de carbone, formaldéhyde, styrène, chlorure de vinyle et autres substances nocives. La douleur dans les tempes sera palpitante dans la nature, accompagnée de vertiges, de nausées et de vomissements, d’une somnolence accrue. Fais attention: les matières plastiques modernes contiennent souvent des substances toxiques nocives. Par conséquent, en cas d'apparition de maux de tête permanents dans la région temporale immédiatement après les travaux de réparation dans la maison / le bureau ou l'achat de nouveaux meubles, il convient de vérifier leur qualité.
  3. Manque de sommeil Selon des recherches médicales, une conclusion a été tirée: une douleur dans les temples peut apparaître après des troubles du sommeil - chaque personne doit se reposer au moins 8 heures par jour.
    Une surmenage banale peut également entraîner des maux de tête dans la région temporale - cela est souvent observé chez les personnes dont le travail est lié à la nécessité de traiter un grand nombre de documents en restant longtemps devant un ordinateur.

Fais attention: Certains scientifiques prétendent que le glutamate de monosodium peut causer des douleurs aux tempes. Cette substance est contenue dans de nombreux aliments, épices, sauces - pour éviter son utilisation est presque impossible.

Traitement de la douleur dans les tempes

Il n'y a pas de recommandation spécifique pour le soulagement de la douleur dans les tempes - même des analgésiques puissants n'apportent pas de soulagement dans certains cas. Un mal de tête dans les temples peut indiquer le développement d'une pathologie menaçant non seulement la santé, mais aussi la vie humaine - un appel à un médecin ne doit pas être différé indéfiniment.

Le traitement du syndrome douloureux peut être effectué par diverses méthodes:

  • la douleur dans les tempes de la migraine peut être arrêtée par des médicaments spécifiques - ergotamine, triptans;
  • l'hypertension, la dystonie végétative, l'athérosclérose ne peuvent pas être traitées seules - une prescription d'un traitement à long terme sera nécessaire, au cours de laquelle la douleur aux tempes cessera également;
  • Si ce syndrome est à l'origine d'irritabilité et d'autres facteurs psychologiques, vous pouvez le supprimer grâce à une séance d'aromathérapie. Prévenez-vous avec des huiles essentielles d'orange, de théier et de menthe;
  • la pathologie de nature végéto-vasculaire est traitée par des méthodes physiothérapeutiques (sports) et par la prise de médicaments qui modifient le ton des parois vasculaires.

Fais attentionL'aspirine peut aider en cas de douleurs dans le temple - c'est ce médicament anti-inflammatoire non stéroïdien qui a des effets bénéfiques sur les vaisseaux sanguins. Mais il est impossible d'introduire la réception de ce médicament dans le système - tout médicament doit être utilisé de manière autorisée.

Premièrement, premiers soins pour les maux de tête dans les temples:

  1. Buvez une tasse de café en silence et dans une pièce sombre. Fais attention: Cette recommandation ne convient que pour les personnes exclues de l'hypertension artérielle et des maladies du système cardiovasculaire.
  2. Faites un massage de la tête. Si la localisation du syndrome douloureux tombe sur les tempes, vous devez agir sur cette zone: utilisez vos doigts pour appuyer sur la fosse temporale et tenez la tension pendant 5 à 10 secondes pour masser en mouvements circulaires.
  3. Procédures contrastées. Appliquez sur les tempes et sur le front une compresse froide pendant 5 minutes, puis changez pour chauffer. 10-15 minutes suffisent pour de telles procédures contrastées et la douleur dans les tempes disparaîtra.

Si nous parlons de prévention et de réduction du nombre de crises de douleur dans les temples, vous pouvez procéder comme suit:

  1. Prenez suffisamment de temps pour dormir - une personne devrait dormir au moins 6 heures par jour, la meilleure option étant de 8 heures.
  2. Le plus souvent, laissez vos yeux et vos muscles se reposer pendant le travail sédentaire et pénible, arrêtez de vous asseoir devant un ordinateur en dehors des heures de travail - mieux lire un livre.
  3. Buvez régulièrement des tisanes - par exemple, à base de fleurs de camomille pharmaceutiques (1 cuillerée à soupe de source sèche par tasse d’eau bouillie, préparez-la comme un thé ordinaire).
  4. Marchez dans l'air frais, aérez régulièrement la pièce - l'apport d'oxygène dans l'air assurera le fonctionnement adéquat de tous les systèmes du corps.

Les recommandations ci-dessus s’appliquent aux conseils généraux - seul un médecin peut donner des rendez-vous plus spécifiques. Le syndrome de la douleur dans la région temporale de la tête est un signal d’alarme indiquant des problèmes de santé. Seul un examen professionnel approfondi vous permettra d’exclure ou de confirmer toute pathologie.

Plus de détails sur les douleurs dans les temples sont décrits dans le programme «Soyez en bonne santé»:

Yana Alexandrovna Tsygankova, critique médicale, médecin généraliste de la catégorie de qualification la plus élevée.

24,620 vues totales, 4 vues aujourd'hui