Douleur dans la tempe droite

Prévention

Beaucoup de gens ont été confrontés à un problème aussi désagréable que la douleur à la tempe droite. Souvent, cela commence soudainement et provoque la peur. Une telle douleur peut survenir pour un nombre suffisamment grand de raisons - du surmenage ordinaire à la migraine et à l'ostéochondrose.

La migraine est la cause la plus fréquente de douleur temporale.

La migraine est la principale cause de douleur unilatérale dans la tempe droite. Cette maladie grave est héritée principalement par la lignée féminine et est difficile à traiter. Le patient a périodiquement de graves maux de tête qui se produisent environ une fois par mois. Tout d'abord, les sensations sont localisées dans le temple et peuvent être à la fois oppressantes et palpitantes. Mais aussi les yeux, le front, l'arrière de la tête et la surface postérieure du cou souffrent également. Les exacerbations peuvent être accompagnées d'une perte temporaire de la vision, de larmes, de bourdonnements dans les oreilles, de nausées et de vomissements. Entre les attaques, la personne se sent à l'aise et rien ne le dérange.

Les migraines sont parfois précédées d'un état tel qu'une aura. Le patient commence à entendre de façon aiguë les sons, à sentir, vous pouvez voir des points colorés, des "mouches", des points devant vos yeux. Il y a une perte de coordination et d'équilibre. Malgré les problèmes apparemment apparents associés à aura, c’est une aide très précieuse dans la prévention des attaques.

Le patient peut prendre des mesures préventives:

  • Pour boire des analgésiques: No-spa, Spazgan, Spazmalgon, Tempalgin, Pentalgin
  • Allez vous coucher et dormez (peut-être en prenant des somnifères)
  • Éliminez les sources de lumière et de bruit: fermez les rideaux, mettez des bouchons d'oreilles, éteignez le téléphone et le réveil.
  • Organisez une séance de relaxation, écoutez de la musique relaxante, faites un auto-massage du cou, du front et du cou.

Prévention

Cependant, il est beaucoup plus efficace de ne pas provoquer d'aggravation de la migraine, car cela nécessite de traiter sa prévention. Des mesures prises avec compétence réduiront considérablement la fréquence des attaques, leur force et leur durée.

Tout d’abord, vous devez éviter le stress, les surmenages nerveux, pouvoir vous distancer des problèmes et vivre en harmonie avec vous-même. Impact négatif et exercice intense. Malheureusement, pour réduire les risques de maux de tête à la tempe droite, vous devrez considérablement réduire l’activité physique, que ce soit la course, la remise en forme ou la natation.

Vous devez également faire attention à votre régime alimentaire. Certains aliments chez les individus provoquent des crises de migraine. En règle générale, il s'agit du vin rouge, du sucre, de la caféine, des produits semi-finis à base de viande. Parfois, il suffit de changer de régime pour réduire considérablement la fréquence des exacerbations. Les attaques peuvent être provoquées par des maladies telles que l’ostéochondrose ou l’hypertension, alors le traitement doit associer le traitement de deux maladies à la fois.

Autres raisons

  1. La douleur dans la tempe droite peut être causée par le stress. En règle générale, chaque jour, une personne moderne est soumise à une surcharge nerveuse et mentale constante. En outre, il ne sait pas comment y faire face, pardonner aux "délinquants" et libérer leurs émotions à l'extérieur.
  2. Très bon moment passé à l'ordinateur. La journée de travail typique de nombreuses personnes est derrière le moniteur. De retour à la maison, les gens regardent de nouveau l'écran pendant des heures et discutent sur les réseaux sociaux. Pendant ce temps, même deux heures passées sans ordinateur à l'ordinateur entraînent une fatigue de la tête, voire une journée entière.
  3. Une surtension de l'œil droit. Cela est dû aux mêmes raisons - en raison du temps considérable passé derrière un ordinateur portable ou fixe, ainsi que de la lecture de livres ou de journaux en petits caractères. Avec la fixation constante des globes oculaires en un point, la tension de leurs muscles et l'augmentation de la pression intraoculaire se produisent. Tout cela conduit à des maux de tête qui peuvent être donnés au temple. Cela peut faire mal du côté droit parce que la plupart des gens, droitiers et inconsciemment, donnent le fardeau principal lors de la lecture à l'œil droit.
  4. Ostéochondrose cervicale. Modifications dégénératives dans les tissus de la colonne vertébrale, conduisant à pincer les vaisseaux alimentant le cerveau. La tête peut faire mal à la tempe parce que les artères vertébrales droite et gauche longe la colonne vertébrale et qu'en cas de clampage asymétrique, le vaisseau ne souffre que d'un seul côté.
  5. Dormir sur un oreiller inconfortable du côté droit de la tête (tête «couchée»). Lorsque vous dormez dans une position inconfortable, surtout pendant une longue période, il est possible que vous ressentiez une douleur liée à la pression constante du poids de la tête sur l'oreiller. Les sensations désagréables peuvent être aggravées si une personne a dormi plus longtemps que nécessaire. Parfois, cela se produit à cause du sommeil dans une pièce encombrée.
  6. Le rhume d'un côté de la tête lorsque le patient a soufflé, par exemple, à partir d'une fenêtre légèrement ouverte à la maison ou dans un véhicule. En règle générale, les douleurs ne sont observées que d'un côté de la tête, qui faisait face à la fenêtre.
  7. Les conséquences des ecchymoses. Une personne peut frapper à la porte à cause d'inattention, tomber pendant la glace, se faire frapper dans une bagarre.
  8. Une douleur à la tempe droite peut également provoquer un saut de pression. Si les vaisseaux de la naissance sont plus faibles d'un côté seulement, la douleur sera ressentie à cet endroit. La pression peut être causée par le stress (le stress, en tant que facteur indépendant, peut entraîner des douleurs dans le temple), les changements climatiques, l'activité physique.
  9. Névralgie du nerf trijumeau. Une maladie très désagréable résultant d'un rhume - on peut observer toute la partie droite ou gauche de la tête, en particulier les tempes, les joues ou les dents, les blessures et les engourdissements de ces parties du corps. Il est recommandé de prendre des analgésiques et des anti-inflammatoires, ainsi que de fournir une «chaleur sèche» - roulez les parties cicatrisées des parties douloureuses et allez vous coucher du côté endolori.

Traitement de la douleur dans la tempe droite

Si la douleur à la tempe droite vous inquiète, vous devez tout d'abord contacter un médecin: un neurologue ou un thérapeute. Le médecin déterminera la cause de la douleur du plus grand nombre possible. Après cela, vous devrez soit vous adresser à un spécialiste: chirurgien présentant une ostéochondrose cervicale, un oculiste présentant une pression intra-oculaire, soit subir un examen: imagerie par résonance magnétique, tomodensitométrie, radiographie du cou.

Selon les résultats des examens, une thérapie est prescrite, qui comprend la prise de médicaments contre la douleur, ainsi que le massage, l’acupuncture, l’échauffement et des exercices thérapeutiques. N'oubliez pas les méthodes préventives - promenades au grand air, bonne nutrition, prise de vitamines et de minéraux. Peut également être utilisé des médicaments qui ont un effet vasodilatateur et améliorent la circulation sanguine dans la tête, mais strictement comme dirigé par le médecin. Vous ne pouvez pas les boire vous-même!

Malgré le fait que la douleur dans la tempe droite puisse être assez sévère, ses causes sont tout à fait traitables. Il est seulement nécessaire de les établir avec précision, et cela ne peut être fait que par un médecin. En suivant ses recommandations et en utilisant les médicaments qui leur sont prescrits, vous pouvez réduire considérablement la douleur, voire vous en débarrasser.

Douleur dans la tempe droite

Les patients se plaignent souvent de douleurs à la tempe lorsqu'ils se rendent chez un neurologue. Selon les statistiques, seulement 30% de la population adulte ne présente pas ce symptôme. Ne soyez pas frivole et noyer ses pilules. La douleur dans le temple à droite n'est pas une maladie indépendante, mais une conséquence de changements pathologiques.

Il convient de prêter attention à ce symptôme.

Groupes

La médecine connaît environ 50 maladies qui peuvent être accompagnées de sensations douloureuses dans la région temporale de la tête, à droite. Tous sont divisés en plusieurs groupes:

  1. Les causes de la pression sont les suivantes: perturbations organiques de l'apport sanguin dans les vaisseaux cérébraux avec une pression intracrânienne élevée, rétrécissement de la lumière des vaisseaux cérébraux.
  2. Causes de douleur aiguë et atroce: maladies inflammatoires en présence d’une infection virale ou bactérienne.
  3. La douleur fréquente et prolongée chez les personnes âgées commence lors du processus d’amincissement des vaisseaux sanguins dans l’hypertension.
  4. La douleur dans la région temporale droite de la tête chez la femme est associée à un déséquilibre hormonal: migraine, syndrome prémenstruel, ménopause.
  5. Provoquer une attaque à droite peut être un pincement de la terminaison nerveuse après une blessure, une ostéochondrose cervicale.
  6. Alcool et intoxication alimentaire.
  7. Les dysfonctions végétatives d'origine psychogène provoquent une douleur dans la partie temporale de la tête, sourde ou douloureuse. Souvent complété par l'anxiété, les peurs.
  8. Une douleur prononcée de la partie temporale peut être associée à des maladies de l'articulation temporo-mandibulaire.

Toutes les causes d'une telle douleur parlent de troubles cérébraux. Pourquoi apparaissent-ils et comment est-ce expliqué?

Pour contrôler votre santé, vous devez connaître les causes de la douleur!

Perturbations végétatives

Dystonie - une maladie qui entraîne le dysfonctionnement des fonctions automatiquement exécutées dans les organes et les systèmes. Causes de douleur dans le lobe temporal droit de la tête:

  • dans le syndrome cardiovasculaire: troubles du rythme cardiaque, pertes de charge, pâleur, douleurs lancinantes et crampes au coeur;
  • dans le syndrome d'hyperventilation: la respiration s'accélère, une personne manque d'air, de vertiges;
  • dans les troubles de l'estomac et des intestins, le syndrome du côlon irritable est exprimé: douleurs et crampes abdominales, manque d'appétit, brûlures d'estomac, ballonnements, constipation ou diarrhée;
  • au cours de la douleur cérébrale dans le temple rejoindre le vertige, évanouissement, bruit dans les oreilles;
  • troubles psychonévrotiques: troubles du sommeil, tremblements des mains, augmentation de l’anxiété, hypocondrie, émotivité instable;
  • violation de la thermorégulation: sensation de chaleur ou de frissons;
  • dans le syndrome asthénique: faiblesse, fatigue, intolérance à un stress même mineur physique et nerveux, dépendance météorologique.
La dystonie végétative peut causer de la douleur.

Le traitement est généralement conservateur, visant à la normalisation du bien-être.

Liqueur, hypertension artérielle, athérosclérose, ostéochondrose

Lorsque la pression du fluide cérébral dans les ventricules, entre les membranes, augmente, cela se manifeste par une attaque de douleur à la tempe droite. Ensuite, le mal de tête s’étend à d’autres régions, accompagné de nausées et de vomissements. Des troubles visuels, une perte de conscience et des convulsions sont possibles. En cas de lésion ou de compression importante du tissu cérébral, la fréquence cardiaque du patient diminue, la réaction de la pupille au faisceau lumineux est réduite ou totalement absente.

L’hypertension liée aux boissons alcoolisées est traitée avec des médicaments diurétiques. Parfois, les médecins recommandent des remèdes populaires: tisanes et décoctions.

Des sensations douloureuses au niveau de la tempe droite chez les personnes âgées indiquent une pression artérielle élevée, qui évolue ensuite en hypertension artérielle résistante. La douleur dans le temple ou à l'arrière de la tête peut être pressante ou lancinante. Elle est accompagnée de lourdeur, de bruits ou de bourdonnements dans la tête, d'essoufflement.

Dans l'athérosclérose, en plus des douleurs à la tête dans le temple, il y a un affaiblissement de la mémoire, une diminution des capacités intellectuelles, des troubles mentaux et de la concentration. La pâleur de la peau, des interruptions dans le travail du cœur, viennent s'ajouter à ces symptômes. La plupart des personnes atteintes de diabète et de maladies cardiaques et rénales chroniques sont atteintes d'athérosclérose.

Dans le traitement de la toxicomanie comprennent des médicaments pour l'expansion des vaisseaux sanguins et renforcer les parois artérielles.

Même l'ostéochondrose peut provoquer de tels troubles.

Des douleurs pressantes dans la tempe droite accompagnent les personnes souffrant d'ostéochondrose ou d'ostéoarthrose de la colonne cervicale. Dans ces pathologies, la circulation sanguine est perturbée (souvent dans l'artère vertébrale droite) et, par conséquent, les terminaisons nerveuses commencent à souffrir, ce qui confère à la douleur un caractère oppressant. Traitement: physiothérapie, traction et thérapie manuelle.

Névralgie du trijumeau, artérite temporale

Névralgie - attaque douloureuse de la moitié du visage. Chez les femmes, il survient trois fois moins souvent que chez les hommes. Le côté gauche ne survient que dans 29% des cas. Le reste est à droite.

Les fibres endommagées dans le nerf trijumeau droit avec névralgie sont accompagnées non seulement d'une douleur lancinante dans la tempe. Il s'accompagne d'attaques à court terme, qui peuvent durer jusqu'à deux minutes et peuvent commencer par une simple pression sur le temple. Le patient du côté droit a des spasmes des muscles du visage. Au cours d'une attaque, une tique commence et la douleur se propage à la partie droite du front, du nez et des joues.

Névralgie du nerf trijumeau, comme cause!

Dans l'artérite temporale, les membranes des artères carotides et temporales sont enflammées. La maladie affecte les personnes âgées après avoir souffert de maladies respiratoires.

Accompagné d'une artérite, douleur intense et intense. Les crises s'aggravent le soir ou la nuit. Les changements dystrophiques affectent l'articulation temporo-mandibulaire. Le malade serre les mâchoires et grince des dents.

Sur la tempe droite et dans la partie pariétale de la tête, sous les doigts, sentez le sceau. Chez les patients atteints d'artérite temporale, des lésions des organes de la vision sont notées: diplopie, diminution de l'acuité visuelle, cécité, conjonctivite chronique.

Le traitement comprend les médicaments, la physiothérapie. Dans les cas graves, la chirurgie est indiquée.

La migraine

Très souvent, la douleur dans la partie temporale droite accompagne le cycle menstruel ou la ménopause. Pour la première fois, ils apparaissent pendant la puberté sur fond d'instabilité hormonale et continuent jusqu'à la grossesse. Pendant la gestation, la douleur diminue et souvent, après la naissance, la migraine disparaît pour toujours.

Migraine - une maladie qui ne survient que dans une moitié de la tête. L'attaque est forte, nette, avec une "mouche" clignotante dans les yeux. Une très grande sensibilité aux odeurs, aux goûts et aux sons est observée. Les sensations douloureuses d'une partie de la tête qui donnent aux tempes, à l'orbite de l'œil, aux nausées et aux vomissements commencent, accompagnées d'une perte d'orientation spatiale. Ils peuvent durer plusieurs heures sur deux ou trois jours.

La maladie la plus populaire est la migraine!

Pourquoi une attaque se produit:

  • troubles du sommeil;
  • surmenage;
  • mauvaise nutrition.

Souvent, les migraines chroniques surviennent lorsque le traitement avec des analgésiques est très long et incorrect, ainsi que l'abus de caféine.

La migraine menstruelle est l'une des formes qui survient chez la femme uniquement pendant la période prémenstruelle et ne se développe pas à d'autres moments. Avant la menstruation, le niveau d'hormones œstrogènes, qui sont impliqués dans la perception du signal de la douleur, diminue. Les symptômes sont les mêmes que pour la migraine normale, mais il n'y a pas de nausée et de vomissement. Un traitement avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou des analgésiques non narcotiques est prescrit.

Caractère psychogène, surmenage

Les symptômes de la douleur dans ces cas ne sont pas d’origine physique, mais mentale. Ils sont provoqués par le stress, les situations traumatiques et l’état dépressif. Ce sont des sensations douloureuses pressantes, douloureuses et paroxystiques. La douleur peut migrer: d'abord dans la tempe droite et à l'arrière de la tête, elle peut ensuite recouvrir d'autres parties de la tête et s'accompagner de dépression, d'irritabilité et de dépression.

Les maux de tête "nerveux" ne permettent pas de collecter des pensées, ne permettent pas de se concentrer et rejoignent un sentiment constant d'anxiété. Le traitement aux anti-inflammatoires et aux analgésiques n’apporte aucun résultat, mais l’état peut s’améliorer de manière significative dans un contexte psycho-émotionnel favorable.

Surtension de la douleur temporelle, douloureuse, oppressante, symétrique. Il apparaît après une dure journée de fin de semaine au personnel du bureau. Pourquoi apparaît-il:

  • un homme reste longtemps assis devant l'ordinateur dans une position inconfortable;
  • mauvaise position du corps et de la tête;
  • le tonus musculaire entrave la circulation sanguine et provoque une réaction douloureuse.

Un traitement médicamenteux téméraire à lui seul, sans prescription médicale et sans l'avis d'un médecin, n'élimine généralement pas les causes de la douleur et ne fait qu'aggraver la situation. Pourquoi ces symptômes se sont-ils développés et comment les corriger? Seul un médecin peut répondre à ces questions.

Douleur dans la tempe droite, ses causes et son traitement

Un mal de tête dans le temple droit est si courant que la plupart des gens ne font pas attention à la raison de son apparition. Par conséquent, il se limite à prendre des analgésiques. En fait, il peut signaler des violations dans les systèmes vitaux, des processus inflammatoires dans la région temporale ou des maladies des structures cérébrales.

Les principales causes de douleur dans la tempe droite

La douleur temporale du côté droit, prononcée et régulière, peut être un signe de perturbations dans le fonctionnement des structures cérébrales et des systèmes de maintien de la vie du corps. Les principales causes des processus pathologiques et de la douleur en tant que symptômes dans ce cas sont:

  • Troubles du tissu cérébral et des os crâniens (hématomes, lésions crâniennes, abcès, tumeurs d'origines diverses).
  • Inflammation ou destruction des processus nerveux (lésion du nerf trijumeau).
  • Lésion infectieuse des membranes du cerveau (méningite, encéphalite).
  • Inflammation ou lésion des vaisseaux sanguins (artérite temporale, athérosclérose, spasmes provoquant des crises de migraine, hypertension ou hypotension).
  • Dysfonctionnements hormonaux associés à la ménopause, aux règles ou à la grossesse chez les femmes.
  • Crampes musculaires causées par un effort excessif, la nervosité, le stress.
  • Processus inflammatoires purulents qui se développent dans les organes réflexes et dans la région de la mâchoire (conjonctivite, sinusite, otite moyenne, maladies des dents).
  • Le fonctionnement incorrect du système de liquide céphalorachidien et l'hypertension intracrânienne en conséquence.
  • Influence des infections virales (ARVI, mal de gorge, grippe).

Une douleur irrégulière à la tempe droite peut être causée par des facteurs irritants externes:

  • Posture gênante pendant le sommeil.
  • Manque d'oxygène (mauvaise ventilation de la pièce, influence de facteurs naturels tels que la descente dans un donjon ou la montée en hauteur).
  • Tempêtes magnétiques ou changements climatiques brusques.
  • Nourriture avec beaucoup d'épices.

Après l'élimination des stimuli externes, la douleur temporelle disparaît généralement d'elle-même. Toutefois, si un processus pathologique ou une maladie est suspecté, le corps doit être examiné et un traitement approprié doit être administré.

Types de maux de tête dans la tempe droite

Le syndrome douloureux qui se développe dans le temple du côté droit présente différentes manifestations. Par la nature de la douleur, qu’elle soit douloureuse, lancinante ou pressante, il est possible de juger des causes de son origine et de se concentrer le plus rapidement possible sur le choix de la méthode d’élimination.

Douleur lancinante dans la tempe droite

Se produit lors d’un déséquilibre de la pression artérielle ou intracrânienne, de crises de migraine, déclenchées par une tension nerveuse, une peur grave, des situations stressantes. En outre, la cause de la douleur peut être une pulpite du côté droit - une inflammation des tissus dentaires ou des terminaisons nerveuses.

Douleur douloureuse dans la tempe droite

Un signe de troubles neuropsychiatriques, apparaît sur le fond d'irritabilité, d'anxiété, de faiblesse et de fatigue. Les sentiments douloureux d'un personnage pleurnichant peuvent être l'une des manifestations de l'hypertension intracrânienne.

Douleur lancinante dans la tempe droite

Se produit avec une artérite temporale ou une lésion du nerf trijumeau de droite. Dans le premier cas, lumbago, accompagné de faiblesse, de manque de sommeil, de fièvre, de douleurs dans l'artère temporale. Avec la défaite du nerf trijumeau, les tirs dans la zone temporale sont complétés par des spasmes des nerfs du visage et une douleur donnant à la mâchoire, aux yeux, aux oreilles et aux joues.

Douleurs pressantes dans la tempe droite

Symptôme de troubles survenant dans les vertèbres cervicales. Dans des maladies telles que l'arthrose ou l'ostéochondrose, le système qui alimente le cerveau en sang est entravé. Si l'artère vertébrale droite est touchée, des sensations douloureuses de nature pressante apparaissent également du côté droit.

Douleur sourde à la tempe droite

On se sent comme une douleur sourde comme une pleurnicherie. Cela est souvent attribué au type de douleur psychogène, mais il peut aussi s'agir d'un symptôme de lésion cérébrale ou des os du crâne. Une douleur ponctuelle à court terme peut survenir dans le contexte d'une explosion émotionnelle. Le syndrome de la douleur qui se manifeste régulièrement nécessite l'attention de spécialistes.

Traitement de la toxicomanie

Lors du développement d'un traitement avec des médicaments, la cause sous-jacente est la cause de la douleur dans le temple, après quoi l'inconfort dans la région temporale disparaît. Cependant, un soulagement de la douleur provenant du groupe des analgésiques, des non-stéroïdes, du triptan, des opioïdes ou des narcotiques peut être prescrit pour soulager la douleur à court terme causée par le surmenage, des conditions météorologiques défavorables ou pour soulager la situation au cours de pathologies graves.

Les médicaments les plus courants et les plus abordables pour soulager la douleur temporale, en fonction de la cause de sa manifestation, sont les suivants:

  • Citramon - prenez au début du développement d'une attaque, la dose par jour - pas plus de 6 comprimés, la durée de réception - pas plus de 10 jours. Le médicament n'est pas recommandé pour les femmes enceintes, les mères allaitantes, ainsi que pour les personnes qui ont violé la coagulation du sang, il existe une prédisposition ou une maladie du tractus gastro-intestinal, du système rénal et hépatique.
  • Spazmalgon - à prendre au besoin, pendant les crises de migraine, pas plus de 6 comprimés par jour. Durée du traitement médicamenteux - jusqu'à 5 jours. Vous devez prendre les comprimés avec soin pour les personnes souffrant de maladie rénale, d’appareil circulatoire ou d’allergies.
  • Le paracétamol - aide non seulement à soulager la douleur temporelle, mais également à réduire la température; il est donc attribué au virus et au rhume. Il est autorisé pour les femmes allaitantes et les femmes enceintes, sa dose ne pouvant dépasser 4 g par jour.
  • Nurofen est un médicament analgésique et anti-inflammatoire efficace, autorisé pour les nourrissons, les femmes enceintes ou qui allaitent, mais qui présente un certain nombre de contre-indications à utiliser dans les cas de nerfs intestinal, gastrique, sanguin et optique. Les effets secondaires seront réduits au minimum si la durée du traitement ne dépasse pas 3 jours et si le taux journalier est de 400 mg pour un adulte.

Pour le retrait des attaques intenses développées à la suite d'un processus inflammatoire traumatique ou aigu, le patient peut se voir attribuer l'un des agents abortifs les plus puissants - sumatriptan, tramadol, butorphanol, morphine, fénamil. Ces médicaments soulagent la douleur dans les plus brefs délais, mais ils créent rapidement une dépendance. Le médecin doit donc déterminer la prescription et le bien-fondé de la prise.

Méthodes traditionnelles de traitement

Lorsque vous utilisez des méthodes traditionnelles, rappelez-vous que la douleur temporale est un symptôme de pathologie ou d'anomalie survenant dans le corps. Ce n’est qu’après un examen, des consultations avec un médecin et le diagnostic de la cause du syndrome douloureux qui permettent de comprimer et de prendre des herbes médicinales sous forme de tisanes, de teintures, d’inhalations ou de bains.

Les moyens efficaces et non contre-indiqués de se débarrasser de la douleur temporale sont les suivants:

  • Thé vert au miel et jus de citron. Une cuillerée de miel et de jus de citron ¼ est ajoutée à une tasse de thé chaud.
  • Compresse acétique. Vinaigre de cidre (1 c. À soupe) dilué dans 1 litre d’eau à la température ambiante. Un chiffon doux est humidifié dans une solution et appliqué sur le point sensible.
  • Compresse de feuilles de chou. Une feuille de chou frais est légèrement frottée avec les mains jusqu'à ce que le jus apparaisse et soit appliquée sur la région douloureuse du temple.
  • Masser le temple avec des huiles essentielles. Quelques gouttes d'huile de romarin, de menthol, de lavande ou de citron frottent doucement dans la tempe douloureuse. Peut-être une combinaison de toutes ces huiles.
  • Peigne de massage de la tête avec des dents en bois ou en os. Grâce à un peignage soigneux et en douceur des cheveux, la circulation sanguine s’améliore à travers les vaisseaux de la tête et la douleur disparaît dans la région des tempes.

Vous pouvez soulager la douleur dans le temple à l'aide de l'acupression. Cependant, cette technique doit être utilisée avec précaution par les personnes âgées et ne doit pas être utilisée chez les enfants et les femmes enceintes à une période tardive. Lorsque la douleur temporale est utilisée, pointez sur la paume de la main, située à la base de l'index et du pouce. Le point féminin est situé à la droite, le mâle à la gauche. La membrane située entre la base de deux doigts est comprimée des deux côtés jusqu'à ce que la douleur apparaisse et que des mouvements circulaires l’affectent pendant plusieurs minutes.

Les tisanes et les décoctions de baies de sureau, d'origan, de camomille et de mélisse atténuent la douleur dans les temples en raison de l'effet cumulatif. Vous devez donc les boire pendant un certain laps de temps - d'une semaine à un mois. La prescription de la composition et la posologie à utiliser dépendent uniquement de la cause première de la douleur et doivent être prescrites individuellement par le médecin. Sinon, utile à première vue, la boisson peut provoquer la perturbation d'autres organes d'activité vitale.

Prévention

La douleur dans le temple droit peut être évitée si vous connaissez la nature de son origine et prenez un certain nombre de mesures préventives:

  • Équilibrez votre alimentation quotidienne: abandonnez les plats épicés, salés, assaisonnés et les fast-foods; incluez les céréales, les produits laitiers, les fruits, les légumes et les jus naturels dans le menu principal.
  • Pratiquez quotidiennement une gymnastique médicale dont l’action vise à normaliser le travail des systèmes des liquides circulatoire et cérébro-spinal et à prévenir l’apparition de douleurs dans le temple, à droite.
  • Inclure dans la routine quotidienne les promenades, surtout le soir et le sommeil de jour.
  • Utilisation périodique d'antihistaminiques ou d'antidépresseurs prescrits par un médecin si la douleur est causée par des allergènes saisonniers ou par un stress prolongé.
  • Massages ou procédures physiothérapeutiques visant à prévenir l'exacerbation d'une maladie telle que l'ostéochondrose et la douleur à la tempe droite comme symptôme.

La mise en œuvre de ces règles simples affectera positivement le travail de tout le corps et réduira le risque de douleur temporelle du côté droit.

Causes et actions pour douleur dans la tempe droite

Tout le monde a mal à la tête. Le plus souvent, les gens s'inquiètent de la douleur dans le temple à droite. Comment cela peut-il être causé? Il est important de déterminer dans quelle mesure une maladie grave peut masquer ce symptôme inoffensif.

La douleur dans le temple droit viole souvent le régime de travail des personnes, les obligeant à interrompre leur travail et à bénéficier d'un repos forcé ou même d'un congé de maladie. Les gens de tous les âges et de toutes les spécialités en souffrent.

Pathologie du crâne et du volume du cerveau

Description
Les maux de tête à la tempe droite sont souvent causés par des lésions cérébrales, des tumeurs ou des abcès. Avec une lésion cérébrale traumatique, une gêne peut survenir non pas immédiatement après l'impact, mais après un certain temps. Une tumeur et un abcès sont accompagnés de symptômes similaires, mais la tumeur se développe plus longtemps.
Caractéristique
Douleur avec lésion cérébrale traumatique, sourde, associée à des nausées et des vertiges. La victime d'un accident vasculaire cérébral doit être emmenée chez un médecin le plus tôt possible - parfois, la lésion est accompagnée d'une hémorragie intracrânienne, dont les symptômes apparaissent après une heure ou deux de la «fenêtre brillante». Avant d’arriver à l’hôpital, il est préférable de ne donner à la victime ni pilule ni nourriture, vous ne pouvez utiliser qu’une petite quantité de liquide.

Mais comme ces formations tridimensionnelles pressent le tissu cérébral, la douleur s'intensifie matin et soir, en position horizontale. Avec un abcès, il est de nature palpitante, il se détériore considérablement lorsque la tête est inclinée vers le bas, associé à une faiblesse et une fièvre graves. Il convient de rappeler que les abcès cérébraux se développent toujours à la suite d’une autre infection - pneumonie, otite, sepsie et affectent les personnes immunodéficientes, lorsque le corps humain transmet les microbes du sang au cerveau.

En fonction de son emplacement, une tumeur et un abcès peuvent également se manifester de différentes manières: parésie, paralysie, sensibilité altérée, crises d'épilepsie. Une forte perte d'audition ou de vision d'un côté, des odeurs obsessionnelles, de graves vertiges soudains et une perte d'équilibre devraient alerter la tumeur.

Maladies neurologiques

Description
Les causes des lésions du nerf trijumeau peuvent être:

  • processus inflammatoire
  • diverses infections (même la grippe),
  • des blessures
  • maladie dentaire,
  • stress
  • hypothermie

Caractéristique
Des sensations douloureuses à droite apparaîtront avec la défaite du nerf trijumeau droit. C'est l'une des douleurs corporelles les plus graves. La névralgie se manifeste par des accès de douleur vive et lancinante qui disparaît périodiquement. Au moment de l'attaque, la personne tente de rester immobile, car toute action ne fait qu'intensifier la douleur. Le traitement de la névralgie du trijumeau est effectué par un neurologue. Les analgésiques ordinaires n’aident généralement pas, on prescrit souvent des anticonvulsifs. De nombreuses méthodes physiothérapeutiques font un bon travail avec la névralgie: acupuncture, UHF. Si la cause des attaques est une maladie dentaire, alors, en plus du neurologue, le dentiste se chargera du traitement de la personne.

Inflammations du cerveau et des membranes

Description
Méningite - inflammation de la membrane et encéphalite - une inflammation de la substance cérébrale est toujours accompagnée de douleur à la tempe droite. Leur cause est une infection: méningocoque, streptocoque, virus de la grippe, rougeole, rubéole, varicelle. N'oubliez pas l'encéphalite virale transmise par les tiques, dont la cause est la morsure d'une tique infectée. L'encéphalite ne disparaît jamais sans conséquences: un mal de tête ou des convulsions peuvent durer toute une vie.
Caractéristique
Douleur dans la tête avec méningite et encéphalite.Des crises d'épilepsie sévères et pressantes, associées à des nausées, peuvent survenir. Dès les premières heures de la méningite, il y a une éruption cutanée, comme un astérisque, qui remonte des pieds au-dessus. Si une éruption cutanée survient sur le visage, il s'agit d'un symptôme extrêmement défavorable. La méningite est facilement reconnaissable à la posture caractéristique d'une personne - recroquevillée, comme si elle gelait, mais sa tête est rejetée en arrière. C'est une position réflexe pour soulager les maux de tête.

L'inflammation dans l'encéphalite peut capturer à la fois le cerveau entier et, à certains endroits, les foyers. Selon l'emplacement de la lésion, l'encéphalite peut se manifester par une diminution de la vision et de l'ouïe, une paralysie du bras ou de la jambe, des crises d'épilepsie et une modification de la psyché.

En cas de suspicion de méningite et d'encéphalite, une équipe d'ambulances doit être appelée pour hospitaliser une personne dans un hôpital spécialisé dans les maladies infectieuses. Le plus souvent, il sera soigné dans une unité de soins intensifs, par un médecin spécialiste des maladies infectieuses et un neurologue. Le traitement de l'inflammation du cerveau et de ses membranes est toujours très long et comprend des antibiotiques, des antiviraux et des moyens de réduire l'intoxication.

Maladies vasculaires

Description
Les lésions vasculaires, telles que l'athérosclérose, l'hypertension, la migraine, l'artérite temporale, peuvent provoquer des douleurs à la tempe droite. La cause de l'athérosclérose est un taux de cholestérol élevé. Le cholestérol se dépose sur les parois, rétrécissant la lumière du vaisseau - peu de sang et d’oxygène pénètrent dans le cerveau.

L’augmentation de la pression - l’hypertension - se produit plus souvent chez les personnes âgées et, sans contrôle, peut entraîner un AVC. L’artérite temporale (ou maladie de Horton) est une maladie vasculaire inflammatoire, le plus souvent de l’artère temporale, qui touche les hommes plus âgés.

Pour artérite temporale est très caractéristique une forte augmentation de la douleur lorsque vous appuyez sur la tempe. Cette pathologie peut être vue de l'extérieur par l'enflure et la rougeur du temple. L'artérite est une maladie systémique de tous les vaisseaux et est traitée par un rhumatologue. Le diagnostic est confirmé par un test sanguin présentant des signes d'inflammation et une biopsie d'un morceau de paroi de l'artère. Le traitement est assez grave et inclut des hormones. Ne traitez donc pas l’artérite temporale à la légère.

Les migraines ne touchent toujours que la moitié de la tête et, à la même fréquence, à droite ou à gauche. Si vous avez toujours mal à droite ou à gauche, cela exclut le diagnostic de migraine. Des attaques se produisent pendant plusieurs jours, obligeant une personne à quitter son travail. Souvent, les gens se rapprochent dans une pièce sombre et évitent les bruits forts - ces symptômes sont similaires à ceux de la méningite, car les migraines irritent également les membranes du cerveau, mais ce n'est pas dangereux.

Les analgésiques classiques pour les migraines ne sont d'aucune aide, et les antispasmodiques ne peuvent qu'aggraver la situation, car les vaisseaux cérébraux sont déjà dilatés. Un neurologue ou un thérapeute qui est approché par une personne malade recommande généralement le sumatriptan, un médicament spécifiquement conçu pour se débarrasser des crises de migraine.

Troubles hormonaux pendant la menstruation, la grossesse et la ménopause

Description
Tout changement dans l'équilibre des hormones du corps féminin peut déclencher un mal de tête. De telles sensations douloureuses sont toujours associées à quelque chose, par exemple aux derniers jours du cycle menstruel ou à l’apparition de la ménopause. La menstruation s'accompagne d'une rétention d'eau dans le corps, ce qui provoque une gêne.

Maladies infectieuses

Description
Toute maladie infectieuse, qu’il s’agisse de la grippe, du mal de gorge ou simplement d’une infection virale respiratoire aiguë, force toujours une personne à se plaindre d’un mal de tête. Cependant, le principal symptôme sera une infection: forte fièvre, toux, nez qui coule, mal de gorge.

Avec la grippe, le premier symptôme est souvent le mal de tête aux tempes, précédé par une forte fièvre et une toux. Vous pouvez suspecter la grippe en fonction de la saison, de la période de l’épidémie et du contact possible avec une personne malade. Dans ce cas, il est préférable de prendre les antiviraux immédiatement:

Lorsque les maux de tête dus au SRAS sont généralement moins prononcés, ils se joignent aux symptômes déjà existants du rhume - écoulement nasal, toux. Mais les agents antiviraux ci-dessus seront également efficaces pour les infections virales respiratoires aiguës.

Mal de tête de tension

Description
Ce soi-disant mal de tête de stress. La raison de telles sensations désagréables est la névrose, une surcharge excessive et la fatigue. Cela concerne les écoliers et les employés de bureau qui sont forcés de faire un travail mental pendant longtemps et de travailler avec un ordinateur. Une position longue dans une position inconfortable au bureau provoque une tension dans les muscles du cou, qui provoque des douleurs.

Des sensations douloureuses désagréables au niveau de la tête sont également à l’origine de situations stressantes - scandales, nervosité excessive, petit travail nécessitant une grande prudence ou des moments de travail accompagnés d’un grand sens des responsabilités.

Si de telles sensations accompagnent absolument chaque journée de travail ou sont obligées de prendre plus de 2 comprimés analgésiques plus de 2 fois par semaine, on parle alors de céphalée de tension chronique. Cette situation dangereuse peut entraîner une dépression et une détérioration du travail de tous les autres organes.

Maladies des organes voisins

De nombreux organes situés directement à côté du cerveau, avec une lésion, provoquent une douleur dans la tempe du côté correspondant:

  • La conjonctivite est une inflammation des paupières,
  • La sinusite est une infection des sinus du crâne,
  • Otite - inflammation de l'oreille (interne ou secondaire),
  • Problèmes dentaires - caries, parodontite.

Caractéristique
La douleur dans les maladies des organes voisins est toujours assez forte, ce qui s'explique par l'innervation similaire dans laquelle le nerf trijumeau est impliqué.

Avec la sinusite, les sensations douloureuses sont pressantes, éclatantes. Ils s'accompagnent d'écoulement nasal, de difficultés respiratoires et de ronflements nocturnes. Parfois, les polypes sont à l’origine de la sinusite et, au lieu de provoquer un écoulement nasal, seuls le mal de tête et l’incapacité de respirer par le nez sont concernés. Le traitement de la sinusite est l'otorhinolaryngologist. Selon le type de sinusite, il peut s’agir de la prise d’antibiotiques, de l’élimination des polypes, de l’ouverture de la cavité des sinus avec élimination du pus.

Avec l'otite, la douleur peut être vive, aggravée lorsque vous appuyez sur le point situé devant le conduit auditif ou derrière l'oreille. Une personne peut être dérangée par une perte auditive, des acouphènes ou une congestion, une décharge de pus par les oreilles. Un oto-rhino-laryngologue est également capable de traiter l'otite moyenne en prescrivant des gouttes locales et des comprimés à l'intérieur. Ce sont généralement des antibiotiques - tsiprolet, rifampicine et autres.

La conjonctivite, en plus de la douleur, s'accompagne de pertes oculaires et d'une sensibilité à la lumière. Selon les espèces, il peut y avoir une conjonctivite bactérienne - avec des sécrétions blanc jaunâtre, des cils collants le matin ou virale - avec des larmoiements clairs et une forte rougeur des yeux. Le traitement de la conjonctivite est simple, c'est le travail d'un ophtalmologiste. Des gouttes antibactériennes (ziprolet) ou antivirales (ophtalmoferon) sont prescrites.

Douleur avec manque d'oxygène

Description
Un manque d'oxygène peut survenir à la fois dans une pièce encombrée et non ventilée, et par exemple lors d'une ascension ou d'une descente dans des cavernes profondes. Dans le même temps, la tempe droite de la tête est douloureuse à cause de l'hypoxie (manque d'oxygène) du cerveau.

Nourriture

Description
Curieusement, certains aliments peuvent vous donner mal à la tête. Les produits contenant de la tyramine ont cette propriété: le vin rouge, les fromages chers, le chocolat et certains fruits de mer. Le chocolat, en plus de la tyramine, contient de la caféine, qui provoque un spasme des vaisseaux sanguins et une douleur à la tempe droite.

Ces sensations apparaissent après avoir consommé une grande quantité de produits contenant des nitrites:

Caractéristique
Dans ce cas, la douleur est assez forte. Une personne devine généralement le rôle des produits dans l'apparition d'un mal de tête. Les antidouleurs ne sont pas très efficaces. Il faut du temps pour éliminer l'excès d'épices ou de tyramine du corps. Vous pouvez accélérer ce processus si vous utilisez beaucoup d'eau pure. Certaines personnes sont extrêmement sensibles à la tyramine et l'utilisation d'une quantité minime de vin rouge ou de fromage, en particulier, les rend associées à une forte migraine.

Changement de temps, orages magnétiques

Fait souvent mal à la tempe droite et à un changement brutal de la pression atmosphérique dû aux changements des conditions météorologiques. Ceci est dû à un changement de tonus vasculaire en réponse à des baisses barométriques.

Mauvaise position de sommeil

Description
Un oreiller trop plat ou trop haut peut provoquer une tension musculaire, un serrage des vaisseaux du cou et une douleur matinale à la tempe droite. Des sensations similaires sont provoquées par une mauvaise posture pendant le sommeil, avec rotation de la tête ou avec la main sous le cou.

Premiers secours en cas de douleur dans le temple à droite

Selon la situation, une personne souffrant de maux de tête peut avoir besoin d’une aide urgente ou d’un traitement retardé. Certaines conditions ne nécessitent pas d'intervention médicale et peuvent être gérées indépendamment:

Si le mal de tête ne s'accompagne d'aucun autre symptôme, la personne dans son ensemble se sent plutôt bien, il est alors nécessaire de prendre un antidouleur et, si possible, de dormir.

Analgésiques pouvant être pris (auparavant, après consultation du médecin):

  • paracétamol - 0,5 g 3 à 4 fois par jour;
  • spasmalgon - 1 comprimé, 2 à 3 fois par jour;
  • Ketorol - 1 comprimé, jusqu'à 3 fois par jour;
  • ibuprofène - 0,4 à 3 fois par jour;

Il existe des outils de médecine traditionnelle qui peuvent être utilisés pour soulager la douleur au temple:

  • thé à la mélisse ou à la menthe;
  • thé à la camomille;
  • thé vert au miel;
  • thé à l'origan;

En cas de douleur à la tempe et d’hypertension, la pression artérielle doit être mesurée et, si elle est augmentée, prenez un médicament qui la réduit - la nifédipine, le captopril ou la moxonidine.

Si le mal de tête est associé au stress, un sédatif vous aidera à vous en débarrasser, même du thé simple à la menthe.

Avec les sentiments désagréables qui accompagnent les infections et le rhume, il convient de rappeler que ce mal de tête est associé à une intoxication. Ainsi, en plus des analgésiques et des antipyrétiques, il est judicieux de boire une grande quantité de liquide - compote ou jus.

Il est possible que le mal de tête précède la perte de conscience. Il vaut la peine d'essayer d'empêcher un coup lorsqu'une personne tombe, de le coucher, de le libérer de la cravate et du mouchoir et d'essayer de le réveiller à l'aide d'un cri, d'une caresse ou d'une giclée d'eau.

Il existe des situations où une intervention médicale d'urgence en cas de maux de tête dans le temple ne peut être évitée:

  • Si la perte de conscience après un mal de tête est longue, la personne ne récupère pas après 2-3 minutes ou, en plus d'un épisode d'évanouissement: nausée, vomissements, changements mentaux, il est recommandé d'appeler une ambulance dès que possible.
  • En cas de lésion cérébrale traumatique, en premier lieu, il est nécessaire d'arrêter le saignement s'il y a une plaie ouverte. De la glace froide enveloppée de coton doit être appliquée sur le lieu de l’impact. Poser une personne et ne pas la laisser se lever - des vertiges surviennent souvent après une blessure.
  • Les tumeurs, les abcès, l'encéphalite peuvent être accompagnés d'une crise d'épilepsie. Pendant ce temps, les objets susceptibles de vous blesser doivent être retirés de la personne - ciseaux des mains, objets tranchants à proximité. La tête doit être placée sur le côté et essayer de détecter l'heure de la crise. Il est strictement interdit de placer dans la bouche du patient des objets étrangers - cuillères, mains, etc. Cela ne provoque que des dommages supplémentaires - dents cassées.

Dans tous ces cas, après avoir fourni les premiers soins, vous devez appeler une ambulance ou amener le blessé au service des urgences dès que possible.

Causes et types de douleur dans la tempe droite

Souvent, les gens ne font pas attention quand ils ont mal à la tête dans les temples. Si un symptôme n'apparaît que de temps en temps après une surcharge émotionnelle ou à la fin de la journée de travail, ne paniquez pas. Certes, le réglage du mode habituel en vaut toujours la peine. Une autre chose, si le malaise inquiète régulièrement ou même constamment. Les tentatives d'élimination de la douleur dans la partie temporale de la tête avec l'utilisation systématique d'analgésiques menacent d'exacerber le problème et le développement de complications. Il est préférable de consulter le médecin le plus tôt possible, de rechercher la cause des sensations et de mener une thérapie adéquate. Souvent, lorsque le temple droit fait mal ou tire, il suffit de changer votre mode de vie. Parfois, la manifestation indique de graves problèmes de santé et nécessite l'intervention immédiate de professionnels.

Les principales causes de douleur dans la tempe droite

Avec l'apparition régulière d'un symptôme, il convient de penser à la présence possible de problèmes au niveau organique.

La céphalgie avec localisation dans le temple droit est un symptôme courant et peu spécifique. Il est caractéristique des processus inflammatoires impliquant les nerfs, les tissus ou les méninges. Une telle douleur peut indiquer un dysfonctionnement des vaisseaux sanguins et des troubles hormonaux. L'inconfort de la tempe droite est caractéristique de l'hypertension intracrânienne, de la présence de formations purulentes dans la tête et de spasmes musculaires. Souvent, une telle localisation de la douleur indique le développement d'un rhume.

Des maux de tête peuvent survenir dans la tempe droite sous l'influence de stimuli externes:

  • l'utilisation d'accessoires inappropriés pour dormir, une posture inconfortable pendant le repos;
  • dormir pendant la journée ou trop longtemps au lit (plus de 8 heures);
  • rester dans une pièce mal ventilée, refus de marcher à l'air frais;
  • être à une altitude ou une profondeur inhabituellement élevée dans le sous-sol;
  • un changement brusque des conditions météorologiques avec une météorosensibilité ou une dépendance aux conditions météorologiques;
  • fumer, boire de l'alcool, ne pas respecter les règles d'une saine alimentation;
  • fatigue oculaire excessive - rester derrière l'écran de l'ordinateur, lire de petits caractères, un éclairage insuffisant ou trop vif.

Prendre des analgésiques peut temporairement éliminer le problème, mais pas le résoudre. Pour éliminer définitivement les maux de tête, il est nécessaire de connaître la raison de son apparition. Ce n'est qu'en influençant la provocatrice céphalgique que nous pouvons espérer un résultat positif durable.

La douleur peut également être localisée dans la tempe gauche, ses causes et les méthodes de traitement peuvent être trouvées dans cet article.

Types de maux de tête dans la tempe droite

Différentes peuvent être non seulement les causes de la céphalgie temporale, mais aussi les particularités de sa manifestation. Un spécialiste expérimenté est capable de poser un diagnostic préliminaire en fonction du type de sensations chez un patient et des spécificités du tableau clinique. Selon les statistiques, les principales causes de douleur dans le temple du côté droit sont secondaires. Ils se produisent sur le fond de la pathologie organique ou systémique, accompagnée d'autres symptômes. Avec certains types de signes, vous pouvez essayer de résoudre le problème vous-même. Pour d'autres, il vaut mieux ne pas risquer et demander immédiatement l'aide de professionnels.

Douleur lancinante dans la tempe droite

Ce symptôme procure un inconfort particulier et indique souvent le développement de maladies graves. Elle est caractéristique de l'hypertension artérielle extrêmement élevée ou trop basse et de l'hypertension intracrânienne. La pulsation dans le temple de droite peut se produire chez les personnes souffrant de migraines, dans le contexte d'une surcharge chronique psycho-émotionnelle.

Des cas occasionnels de céphalées sont possibles avec le stress, l'épuisement physique, une grande frayeur ou une explosion émotionnelle. Parfois, les pulsations dans le temple provoquent des pulpites. Les tissus de la dent peuvent être endommagés sous une forme latente. Pour exclure le diagnostic, vous devez prendre une photo.

En savoir plus sur les causes de la douleur lancinante ici.

Douleur douloureuse dans la tempe droite

Les céphalées chroniques du côté droit de la tempe sont caractéristiques des troubles neuropsychiatriques. Elle s'accompagne souvent de fatigue, de faiblesse, d'irritabilité et d'anxiété. En outre, le symptôme survient chez les personnes souffrant d'hypertension. Dans ce cas, la sensation de douleur est présente presque constamment et, avec une augmentation des indices, elle se transforme en pulsation. Dans les deux cas, le signe est généralement symétrique, mais il peut également avoir une localisation unilatérale.

Douleur lancinante dans la tempe droite

Un autre symptôme alarmant avec lequel vous devez immédiatement aller chez le médecin. Le plus souvent, cette partie de la tête se déclenche lorsqu'une lésion locale du nerf trijumeau (inflammation, pincement ou pincement) ou de l'artérite temporale se produit. Dans le premier cas, le tableau clinique est complété par des spasmes des muscles faciaux et des douleurs qui donnent à l'oreille, aux yeux, aux joues et à la mâchoire supérieure du côté droit. L'artérite temporale est caractérisée par une faiblesse générale, de la fièvre, des douleurs cutanées en réponse au toucher, des troubles du sommeil.

Douleurs pressantes dans la tempe droite

La souffrance sous la forme de pression est caractéristique du surmenage, de l'émotion émotionnelle, de rester dans une pièce mal ventilée. Le plus souvent, un symptôme similaire qui se produit du côté droit de la tempe indique une privation d'oxygène du cerveau. Le phénomène est souvent le résultat d'une insuffisance de l'apport sanguin dans le corps en raison de processus dystrophiques dans la colonne cervicale. L'ostéochondrose, l'ostéoarthrose et d'autres pathologies similaires entraînent des modifications du cartilage. Les éléments changent ou s'agrandissent. En conséquence, ils interfèrent avec le flux normal de sang dans les vaisseaux. Le tableau clinique est complété par le vertige, la fatigue, l'irritabilité, la faiblesse.

Une autre raison d'apparition d'un symptôme est le stress physique ou mental. Dans ce cas, la céphalalgie n’a généralement pas de localisation précise, mais encerclante. La plupart du temps, la tête fait mal aux tempes et appuie sur l'œil droit (ou gauche). Les sentiments s'intensifient dans le contexte de l'activité physique et du travail mental, s'affaiblissent après un repos ou une séance de relaxation.

En savoir plus sur les raisons de la pression dans la tête dans l'article.

Douleur sourde à la tempe droite

L'apparition unique de telles céphalées sur le fond du stress, des expériences, des émotions vives est considérée comme une variante de la norme. Il passe rapidement sans l'aide de médicaments ou est éliminé par des sédatifs. Les tisanes ou la valériane donnent un bon effet curatif. Une situation où, sans raison apparente, le côté droit de la tête fait constamment mal, nécessite un diagnostic minutieux. Surtout s’il ya une blessure à la tête dans l’histoire de la personne. Un symptôme peut indiquer des dommages latents aux os du crâne, une formation d'hématome, un gonflement des tissus.

Avant de consulter votre médecin Avant de consulter un médecin, vous devez tenir un journal des maux de tête pendant deux semaines. Cela accélérera considérablement la détermination de la cause et le diagnostic correct. Journal en ligne

Traitement de la toxicomanie

Les maux de tête ne peuvent être tolérés, il faut commencer à se battre immédiatement après l'apparition. Au début, il est préférable de se limiter à aérer la pièce, à une promenade, à un léger massage de la zone à problèmes ou à un court repos. En l'absence d'effet, il est permis de prendre la pilule "Citramone" ou "Analgin". En cas de suspicion de spasme musculaire ou vasculaire, il est préférable de prendre "No-Shpu" ou "Spazmolgon". Si cela ne vous aide pas, contactez un spécialiste qui sélectionnera la meilleure option d'assistance.

Article détaillé sur le choix des médicaments sur le lien.

Selon les causes et la gravité du symptôme, ces groupes de médicaments peuvent aider le patient à:

  • les analgésiques - suppriment l’inconfort, peuvent aider en cas de maux de tête de groupe et de migraine
  • AINS - soulagent la gêne et combattent le processus inflammatoire;
  • antispasmodiques - détend les muscles, dilate les vaisseaux sanguins, améliore le flux sanguin vers le cerveau;
  • antihypertenseurs - abaisser l'hypertension artérielle à des performances normales ou acceptables;
  • triptans - médicaments spécialisés pouvant rapidement aider à la migraine;
  • les stupéfiants - ils doivent être utilisés en présence de tumeurs, céphalées en grappes;
  • sédatifs - soulagent le stress psycho-émotionnel, aident à la relaxation et améliorent le sommeil;
  • Nootropiques - stimulent la circulation cérébrale, améliorent le fonctionnement du corps.

Un traitement inadéquat sans tenir compte du facteur provoquant crée des risques supplémentaires pour la santé humaine. Il menace d'augmenter la gravité du symptôme, de provoquer des complications et de provoquer un mal de tête abusif. Si la drogue une fois prise n'a pas apporté de soulagement, il est interdit de répéter la manipulation!

Plus d'informations sur le traitement de la douleur dans les temples, vous apprendrez de cet article.

Avez-vous mal à la tête? Est-ce que vos doigts deviennent engourdis? Pour éviter les maux de tête causés par un accident vasculaire cérébral, buvez un verre.

Méthodes traditionnelles de traitement

Dans certains cas, les médecines alternatives peuvent aider aussi bien que les médicaments. Il est préférable d’y avoir recours après avoir découvert les causes de la maladie et avec l’autorisation du médecin traitant. Lorsque des problèmes organiques, de telles approches ne doivent pas remplacer la thérapie traditionnelle, elles ne peuvent servir que de complément. Si le mal de tête est causé par le stress ou une surcharge, de telles approches peuvent être suffisantes.

Si cela fait mal au temple à droite, vous devriez essayer ces méthodes d'ambulance:

  • compresse de chou - vous pouvez attacher à la tempe un chiffon trempé dans du jus de chou ou la feuille de chou elle-même, légèrement froissée;
  • massage des tempes avec des éthers - dans une cuillère à thé d’huile végétale, dissolvez quelques gouttes de menthol ou d’éther de menthe. La composition résultante pour masser la zone à problèmes;
  • Compresse acétique - Dissolvez une cuillerée à thé de vinaigre de cidre dans un verre d’eau. Humidifiez un pansement ou un morceau de gaze en solution, fixez-le à la zone touchée;
  • citron frottant - prenez une zeste de citron frais, appuyez dessus avec le côté intérieur brillant sur la tempe douloureuse et massez avec une légère pression;
  • thé à la menthe, mélisse, camomille - une boisson à base de composants individuels ou un mélange de ceux-ci soulage la tension nerveuse. L'essentiel est qu'il soit frais, pas très fort et sans adjonction d'édulcorants.

Les approches énumérées sont sûres, abordables et efficaces. Dans le même temps, leur recours n’est pas systématiquement recommandé. L'abus de manipulation réduit leur efficacité et augmente le risque de développer des allergies.

Lisez à propos des recettes populaires sur le lien.

Prévention

La prévention de la douleur organique dans la tempe droite implique de traiter les pathologies énumérées ci-dessus. Dans la plupart des situations, il suffit de mener une vie saine, d’ajuster le mode de travail et de repos, de rendre visite systématiquement au thérapeute pour identifier les maladies cachées.

La prévention universelle des symptômes nécessite le respect de ces règles:

  • refus de la malbouffe, des plats cuisinés, des fast foods, des mets trop épicés;
  • introduction au régime des exercices physiques et des promenades au grand air;
  • contrôle du poids corporel;
  • le maintien d'un régime de consommation d'alcool - parfois, un mal de tête indique une déshydratation;
  • traitement rapide des maladies aiguës et chroniques;
  • une visite à la piscine, des cours de yoga et des massages pendant le travail sédentaire, ce qui affecte négativement l'état de la colonne vertébrale;
  • prévention du stress, de la surcharge physique et émotionnelle;
  • une nuit complète de sommeil et le rejet du repos de jour.

La céphalgie survient souvent chez les toxicomanes. La réception de tout médicament doit être coordonnée avec votre médecin. Les contraceptifs oraux que les femmes choisissent par eux-mêmes sont particulièrement dangereux. Même en ce qui concerne les complexes de vitamines et de minéraux, il est préférable de consulter au préalable un thérapeute.

Presque chaque personne au moins une fois dans sa vie a ressenti une douleur à la tempe droite. Dans la moitié d'entre eux, le symptôme se produit régulièrement. Dans 10% des cas seulement, les gens consultent un médecin et reçoivent des soins médicaux adéquats dans les meilleurs délais. Les autres risquent leur santé et leur bien-être en essayant de régler le problème par eux-mêmes. Dans la moitié des cas, cela conduit à l'apparition de conditions d'urgence ou chroniques.