Et si une semaine avait mal à la tête

Secouant

Le mal de tête douloureux, palpitant, monotone, parfois il ne part pas pendant des semaines et devient habituel. Comment être une personne qui a quelques jours mal à la tête? Il est nécessaire de comprendre les causes de l'inconfort et de recevoir un traitement.

Causes de maux de tête prolongés

Tout d'abord, il convient de noter que des maux de tête réguliers apparaissent chez une personne qui développe une tumeur maligne au cerveau.

Les spécialistes distinguent plusieurs types de céphalées (céphalées) qui se manifestent sur une longue période:

  • Vasculaire. Avec une augmentation ou une diminution de la pression artérielle.
  • Nerveux. Causé par le stress, la fatigue psychologique.
  • La douleur du stress. Accompagné de douleurs dans la colonne cervicale.
  • Toxique. Provoqué par la nourriture, la drogue, l'intoxication alcoolique.
  • Infectieux. Se produit avec une méningite, une encéphalite, parfois accompagnée d'un rhume, d'une grippe, d'un mal de gorge.

Ils provoquent des maux de tête persistants avec des blessures à la tête, au cou et à une commotion cérébrale. De plus, une gêne peut apparaître non seulement immédiatement après la blessure, mais également après une certaine période après la récupération: dans un mois, une année.

Si le patient a mal à la tête le troisième jour, il ne faut pas oublier un état pathologique tel qu'une augmentation de la pression intracrânienne.

Caractéristiques du syndrome douloureux

La nature du mal de tête se manifeste en fonction de la cause de l'inconfort. Il ne suffit pas de dire au médecin que vous avez mal à la tête pendant une semaine, vous devez également décrire vos sentiments en détail. Pendant longtemps la douleur accompagne:

  • La migraine Il existe une nature palpitante de la douleur qui peut devenir lancinante. Ce n'est pas seulement la tête qui fait mal, les retours de flammes donnent à l'oreille, aux yeux, à la mâchoire. La durée de l'attaque - jusqu'à deux jours.
  • Douleurs en grappes - brûlantes, aiguës, paroxystiques. Des sensations désagréables couvrent une partie de la tête, les yeux, les pommettes. L'attaque dure 15-30 minutes et passe. Ensuite, il apparaît à nouveau le même jour. Les épisodes de douleur en grappes durent de deux semaines à 4 mois.
  • La méningite Le pic de douleur dans la méningite est atteint lorsque la température atteint 40 degrés. Dommages aux méninges provoque une douleur aiguë insupportable. Des sensations douloureuses envahissent toute la tête, progressivement une sensation de distension apparaît (comme si la tête allait maintenant exploser).
  • Encéphalite La maladie s'accompagne de maux de tête intenses et prolongés, de nature oppressante. Les sensations désagréables ne passent pas après un rêve, amplifient au mouvement.
  • Augmentation de la pression artérielle. Bien sûr, vous pouvez identifier la maladie en mesurant la pression avec un tonomètre. Mais que se passe-t-il si cet appareil n'est pas à portée de main? Il est possible de suspecter le développement d'une hypertension artérielle si le patient a mal à la tête à l'arrière de la tête le deuxième jour. Dans le même temps, les sensations désagréables sont similaires à celles ressenties lors d’une migraine: pulsations, fièvre, distension. Vous pouvez sentir la chair de poule courir à l'arrière de la tête, du cou.
  • L'abaissement de la pression artérielle s'accompagne d'une douleur sourde, oppressante et douloureuse dans la région frontale et pariétale de la tête. La gêne qui survient après la sieste recouvre progressivement toute la tête.
  • Les douleurs de stress apparaissent généralement des deux côtés de la tête, ont un caractère compressif modéré. Il n'y a pas de pulsation, lorsque le malaise en mouvement augmente légèrement.

Douleur avec empoisonnement

Des maux de tête prolongés surviennent si une personne est exposée à un empoisonnement par un médicament - pendant longtemps, en prenant un certain médicament qui provoque un inconfort. La nature spécifique de la douleur dépend de la cause de l'intoxication:

  • L'empoisonnement au plomb provoque une aggravation intermittente de la douleur chronique qui touche toute la tête.
  • Avec l'inhalation régulière de vapeurs d'essence, il y a une douleur douloureuse dans différentes zones de la tête, changeant souvent d'emplacement.
  • Si l'inconfort est causé par un empoisonnement alimentaire, la constipation, la douleur est inexprimée, de nature terne et se diffuse de manière diffuse dans la tête.

Facteurs psychologiques

Déjà une migraine d'une semaine, qu'est-ce que ça pourrait être? Si les blessures, les maladies infectieuses sont exclues, la douleur peut être de nature psychologique. Avec ce genre d’inconfort, on note des douleurs palpitantes et comprimantes dans un ou deux points de la tête, parfois avec une sensation de plénitude.

Comment éliminer la douleur?

Que faire si le mal de tête ne passe pas même après les pilules? Lorsque le malaise est causé par l'hypertension, les activités suivantes sont acceptables à la maison:

  • Mesure de la pression artérielle à l'aide d'un tensiomètre automatique.
  • Les patients hypertendus diagnostiqués peuvent prendre les médicaments prescrits par leur médecin auparavant.
  • Si la tension artérielle a augmenté pour la première fois chez une personne et que le patient ressent une douleur pendant plusieurs jours, vous pouvez prendre un antispasmodique (Drotaverin).

Si la douleur est causée par un empoisonnement, la toxicité pour le corps devrait être réduite:

  • Arrêter de prendre un médicament toxique.
  • Boisson Charbon actif - 1 comprimé par 10 kg de poids humain (pas plus de 15 comprimés par jour).
  • En cas d'intoxication alimentaire - laver l'estomac après avoir bu une grande quantité d'eau.
  • Buvez de l'aspirine pour fluidifier le sang et soulager la douleur.

Malgré les activités et les médicaments pris, le mal de tête ne disparaît-il toujours pas? Par exemple, il est nécessaire d'éliminer la source d'intoxication afin de ventiler constamment la pièce ou d'installer un purificateur d'air si les fenêtres de l'appartement donnent sur une avenue animée.

Les patients qui souffrent périodiquement de migraine, de douleurs en grappe, savent que prendre des médicaments peut ne pas apporter de soulagement. Réduit l'inconfort:

  • Tête serrée, tu peux utiliser une écharpe, un torchon, une écharpe en laine.
  • Repos complet: il est souhaitable de dormir au moins 10 heures dans un silence absolu.
  • Dormez dans une pièce sans source de lumière. Avec un tel repos, la production d'hormones du sommeil est normalisée, une personne récupère plus rapidement.

Vous ne pouvez pas dormir? Demandez à votre famille de ne pas faire de bruit, évitez les sons forts, la lumière vive. Cette règle s'applique également lorsqu'une personne souffre d'un rhume. De plus, la douleur peut être soulagée si:

  • Buvez beaucoup: jus, thé à la camomille, thé noir aux framboises, miel.
  • Prenez des antipyrétiques: Paracétamol, Ibufen.
  • Se conformer au repos au lit.
  • Ne regardez pas la télévision, ne jouez pas sur l'ordinateur.
  • Dors beaucoup.

Dès que le patient commence à récupérer, le mal de tête s'atténue.

Comment éviter les complications après une blessure à la tête ou les effets du stress?

Après une commotion cérébrale, un mal de tête, des mouches mouches devant vos yeux pendant plusieurs jours, une sensation de fatigue extrême est apparue? Il est nécessaire de prolonger la période de rééducation:

  • Allongez-vous dans le lit, montez seulement aux toilettes.
  • Observez le mode silence: n'écoutez pas de musique au casque, excluez les sons forts.
  • Ne jouez pas à des jeux informatiques, abandonnez complètement l'utilisation de gadgets: téléphone, livre électronique.
  • Ne lis pas des livres, des journaux.
  • Évitez les scandales, les épreuves de force, les chocs nerveux.

Si les sensations désagréables dans la tête sont causées par un choc nerveux, il faut également normaliser son état psycho-émotionnel.

  • Buvez du thé à la menthe, mélisse.
  • Prenez un sédatif: extrait Valériane, Glycine, Sedavit.
  • Faites un massage relaxant de la tête.
  • Reposez-vous activement: partez en randonnée, visitez un musée, faites du vélo, nagez dans la piscine ou assistez à un cours de yoga.
  • Retirer des problèmes de bureau.
  • Construire des relations familiales.

Vous pouvez trouver une entreprise à votre goût, un passe-temps qui passionnera et vous aidera à oublier les problèmes. Parfois, pour se débarrasser d'un mal de tête nerveux, vous devez contacter un psychologue ou un psychothérapeute.

Tactiques contre les maux de tête chroniques

Avez-vous mal à la tête pendant 4 jours? La douleur change constamment le personnage, puis le front douloureux, puis brûle l'arrière de la tête? Analgin et Sumamigren ne aident pas, et des compresses froides ne font qu'augmenter l'inconfort?

Quand à la maison il est impossible de se débarrasser de la gêne, vous devriez consulter un médecin. Raisons supplémentaires pour les soins médicaux d'urgence:

  • Auparavant, la douleur de cette nature du patient n'est pas perturbée.
  • Il n'y a pas si longtemps, une patiente a été diagnostiquée avec une commotion cérébrale.
  • Il y avait des douleurs quotidiennes modérées le matin, passant le soir.
  • L'inconfort est accompagné d'une douleur aiguë dans les yeux, derrière l'oreille, un engourdissement des membres, une altération de la parole, de la vision.
  • Une crise de migraine est suspectée, mais au bout de trois jours, elle ne disparaît pas. Les comprimés ne permettent pas de surmonter les sensations désagréables.
  • Le patient a une forte fièvre et ne décolle pas avec des médicaments antipyrétiques.
  • Un homme tombe, perd conscience.
  • Chaque jour, la douleur devient plus forte.

Il convient de noter séparément que vous ne pouvez pas faire:

  • Buvez un à un des médicaments contre la douleur.
  • Supprimez l'inconfort lié à l'alcool.
  • Établissez vous-même un diagnostic et commencez un traitement avec des médicaments puissants, des tranquillisants.
  • Essayer de se débarrasser de la douleur de façon radicale: aller au bain, plonger dans le trou de glace.

Attention! Des maladies telles que la méningite et l'encéphalite ne sont traitées qu'à l'hôpital. Un diagnostic exact peut docteur. En cas de syndrome de douleur atypique, veillez à appeler une ambulance.

Méthodes traditionnelles de traitement

Lorsqu'une semaine a mal à la tête et qu'il est impossible de consulter un médecin, il est possible de soulager la maladie à l'aide de procédures simples. À un certain moment, supprime l'inconfort:

  • Bain de pieds chaud.
  • Douche de contraste.
  • Auto-massage du cou et de la tête.
  • Acupressure
  • Utilisez des compresses froides ou chaudes.
  • Lotions aux ingrédients naturels: pommes de terre râpées, gruau de citrouille, feuilles de chou, bardane.
  • Aromathérapie (peut être utilisé pour l'inhalation d'huile de théier, citron, valériane, laurier, menthe, lavande).
  • Bouillons aux herbes médicinales: origan, thé de saule, camomille, menthe poivrée.

Souviens toi! Le traitement à domicile n'est pas une panacée. Il ne s'agit que d'une solution temporaire pouvant être utilisée lorsqu'il est impossible de recevoir des soins médicaux.

Prévention

Surveillez votre régime alimentaire, des maux de tête prolongés surviennent chez les patients qui consomment des boissons contenant de la caféine, du chocolat, mangent beaucoup de produits synthétiques, des épices contenant du glutamate monosodique.

Dose des charges physiques et intellectuelles. Même des personnes en parfaite santé s'épuisent au travail, refusent de se reposer, communiquent avec leurs amis et pratiquent des loisirs culturels.

Les patients qui ne peuvent pas organiser un régime quotidien ont mal à la tête pendant longtemps, ils se couchent tard et se lèvent pour le dîner. Normalisez votre routine quotidienne, reposez-vous bien, passez régulièrement un examen médical et le malaise ne vous dérangera pas.

Les maux de tête durent 3 semaines ou plus? La cause peut être des troubles des organes internes.

Les maux de tête sont familiers à tous les membres de la population humaine. Malheureusement, ils sont devenus partie intégrante de la vie et ont même pénétré notre discours. Des phrases comme: «J'ai mal à la tête à cause de toi...» ou «... j'ai même mal à la tête à cause de ça...», nous utilisons très souvent.

Si le mal de tête est peu fréquent et ne se caractérise pas par une intensité élevée, vous pouvez y faire face à l'aide d'analgésiques classiques ou simplement attendre qu'il disparaisse tout seul. Mais il y a une douleur qui dure deux semaines, 17 jours et même plus longtemps! Quelle pourrait être la cause d'une situation aussi difficile et comment améliorer votre condition?

Déséquilibre dans le corps

Malgré le fait que les maux de tête sont fréquents, ils n'apparaissent jamais sans une raison spécifique, et chaque cas est la manifestation d'un certain déséquilibre, une perturbation qui se produit dans le corps. Pour la séparation et la classification de la maladie en médecine, il existe un certain nombre de systèmes basés sur divers symptômes et phénomènes connexes.

Le premier et principal type est un mal de tête causé par une maladie organique:

  1. Tumeurs du cerveau et des méninges /
  2. Conséquences de la blessure /
  3. Problèmes vasculaires tels que malformations ou anévrismes /
  4. Divers blocage dans l'écoulement du liquide céphalo-rachidien /

Toutes ces maladies contribuent à une augmentation de la pression intracrânienne, connue pour être limitée par la densité osseuse. Ainsi, les maux de tête (qui durent parfois de 1 semaine à 17 jours ou même plus longtemps) constituent un symptôme très commun de la maladie et sont souvent la seule manifestation pouvant contribuer à la détection de la maladie. Un diagnostic correct, à son tour, aide à déterminer les méthodes appropriées à appliquer pour le traitement.

Comme déjà mentionné, chaque mal de tête a une cause dans un déséquilibre du corps, qu’il soit transitoire et léger ou grave et prolongé (de 1 semaine à 17 jours ou plus). Il arrive souvent qu'une personne crée ce déséquilibre elle-même, et donc elle sait pourquoi il existe un mal de tête, par exemple après un sommeil de mauvaise qualité, un stress psychologique important, une alimentation excessive ou au contraire un jeûne, un manque de liquide, un épuisement sévère, etc. Toutes ces causes entraînent un déséquilibre transitoire du flux d'énergie dans le corps et, une fois celui-ci compensé, le mal de tête disparaît également. Chaque personne est sensible à ce déséquilibre de différentes manières - nous parlons de la stabilité du corps. Si la douleur réapparaît fréquemment ou est longue (de 1 semaine à 17 jours ou plus), réfléchissez-y et essayez de trouver la cause du déséquilibre dans le corps.

L'état des organes et le flux d'énergie

Selon la médecine chinoise, la stabilité de notre corps est déterminée par la qualité et la régularité du flux d'énergie dans le corps, qui relie les organes internes à tous les tissus du corps. Cette stabilité dépend d'un certain nombre de facteurs fondamentaux, tels que la prédisposition innée, le mode de vie, y compris l'alimentation, l'exercice, le stress mental, etc. La somme de toutes ces influences crée non seulement l'individualité d'une personne, mais également des maladies et des problèmes.

Tous les déséquilibres ne conduisent pas à des maux de tête, ce problème étant surtout associé à des troubles du foie, des reins ou du pancréas. Parlant de ces organes, la médecine chinoise a à l'esprit toute la chaîne énergétique dans un large éventail d'activités. Par conséquent, un mal de tête peut survenir en raison d'un trouble organique, bien que les tests médicaux restent négatifs.

Raison: foie

La charge sur le foie est la cause la plus courante de céphalées de longue durée (17 jours ou plus) et de courte durée. Cet organe régule la capacité de transmission, donc la distribution uniforme de l'énergie dans le corps. Si un problème survient dans le foie, il y a stagnation et blocage du flux d'énergie, ce qui entraîne un mal de tête. Cette maladie est souvent accompagnée d'une tension accrue, à la fois mentale et musculaire.

La douleur survient souvent après un stress psychologique, mais aussi à la suite d'erreurs alimentaires. Il est clair qu'un déséquilibre prolongé peut entraîner de nombreux autres symptômes, dont certains sont plus ou moins prononcés. Par exemple, sensation fréquente de stress psychologique interne, de nervosité ou d'agressivité, tension accrue des tendons, en particulier dans les muscles du cou, souvent accompagnée de douleurs dans cette région, de fatigue et de malaises à l'estomac. Le foie est un organe qui est maintenant très souvent surchargé. Les causes les plus courantes de surcharge sont le stress à long terme. Il existe souvent une combinaison claire de troubles du foie et de malnutrition.

Lorsque les maux de tête de ce type d'analgésiques soulagent la maladie, mais du fait que leurs effets secondaires sont des lésions du foie, ils aggravent la cause de la maladie et entraînent des rechutes plus fréquentes. Dans ce cas, un changement de mode de vie cohérent et à long terme aide. Idéalement, vous devriez éviter le stress ou au moins limiter les situations stressantes. Il est extrêmement important de changer de régime afin de réduire la consommation de viande, de produits laitiers et de pâtisseries. Le traitement thermique doit être remplacé par des légumes crus, des céréales. Il est conseillé d'éviter les arachides, les huiles hydrogénées, incl. légume

Prenez soin des reins!

Les reins sont un autre organe pouvant causer des maux de tête prolongés (17 jours ou plus). Lorsque les dommages aux reins se produisent, les reins sont un autre organe pouvant causer des maux de tête prolongés (17 jours ou plus). En cas de dysfonctionnement des reins, il se produit une céphalée sourde accompagnée de faiblesse générale, de fatigue, d'extrémités froides, de faiblesse des épaules ou des genoux. Les reins sont un lieu d'énergie innée et leur insuffisance, malheureusement, est souvent héritée, accompagnant une personne tout au long de sa vie. La faiblesse de cet organe ne signifie pas nécessairement une maladie, il s'agit de savoir si une personne épargne ses reins ou les surcharge. Avec les reins surchargés et affaiblis, il faut faire preuve de prudence lorsqu'il fait froid. Ils sont également sensibles aux autres influences: un rapport équilibré de sel et d’eau est très important. Cela signifie que le sel devrait être utilisé au minimum. Il est important de l'inclure dans la cuisine, mais pas dosalivat déjà cuit! Le manque d'eau entraîne des lésions rénales, mais il en va de même pour l'excès de liquide. Ces deux extrêmes entraînent des dommages aux reins et des maux de tête. Le manque de liquide est familier à chaque personne moderne, mais un excès est également un phénomène très courant. Elle est causée soit par un excès de sel dans le régime et, par conséquent, par un plus grand besoin de liquide, soit par des tentatives de se conformer au régime de consommation d'alcool, lorsqu'une personne boit consciemment beaucoup de liquide et exagère sa consommation.

Les produits qui surchargent les reins comprennent une quantité excessive de protéines, pommes de terre, tomates. Il en va de même pour la consommation de nourriture la nuit, qui est notre habitude fréquente et très défavorable. Une alimentation équilibrée et modérément salée est idéale pour maintenir la santé de vos reins, en particulier si vous incluez des légumineuses capables de renforcer cet organe.

Qu'est-ce qui nuit au pancréas?

Le troisième organe est le pancréas. Dans le corps, il transforme les aliments et les liquides en énergie et en nutrition pour le sang. Si cela ne fonctionne pas correctement, il peut y avoir un manque d'énergie et de sang. Dans certains cas, la transformation du fluide est en suspension, ce qui entraîne la formation de mucus et d'humidité. Toutes ces conditions peuvent provoquer des maux de tête et être accompagnées d'autres symptômes spécifiques, tels que selles molles, distension abdominale, fatigue après avoir mangé, manque d'appétit ou, au contraire, appétit excessif, fatigue générale constante.

Étant donné que le pancréas est responsable de la digestion, il est évident que la nutrition joue un rôle important dans la cause des dommages. Les sucres simples et l'absence de sucres complexes (céréales), une quantité excessive de légumes crus, un excès de nourriture font du mal à cet organe - si vous mangez trop, trop souvent ou pas assez, vous mâchez des aliments. Il est souhaitable de remplacer les sucres simples par des complexes, les légumes crus sont plus susceptibles d'être traités thermiquement. Enfin, il est important d'harmoniser les aliments avec le rythme de la digestion. Cela signifie que vous devez prendre des pauses entre les repas, ne pas trop manger et mâcher avec soin.

Quelques mots en conclusion

Vous pouvez gérer vous-même un mal de tête épisodique en évitant de lourdes charges physiques et mentales, ainsi que des nutriments. Toutefois, si nous parlons de douleur fréquente ou intense, vous devez faire appel à un professionnel.

Comme mentionné au début, il est bon d'éliminer les causes organiques de la maladie, ne vous fiez pas aux analgésiques, mais cherchez des moyens d'éliminer le problème naturellement.

Le diagnostic séquentiel est très important, ce qui aidera à déterminer les méthodes de traitement. Parfois, il est nécessaire de nettoyer les organes ou de reconstituer le manque d'énergie, afin d'harmoniser le rythme de la vie.

Pour que le corps se stabilise à long terme et que les problèmes ne se reproduisent pas, il est nécessaire d'arrêter la charge de nourriture et de modifier le régime alimentaire, en particulier la composition de la nourriture, ce qui entraîne un déséquilibre du corps.

Le traitement des maux de tête n'est pas toujours rapide et sans problèmes, mais avec un changement de mode de vie, la plupart des affections deviennent progressivement moins fréquentes et moins intenses, puis disparaissent complètement ou presque complètement. Cela donne des résultats encourageants.

Il n'y a pas de baguette magique qui élimine les sensations douloureuses, chaque personne doit «mériter» ses exploits; cela s'applique aussi bien au travail et à la vie personnelle qu'à l'état de santé.

Dans cet article, bien sûr, il est impossible de décrire toutes les raisons possibles pour lesquelles il existe un mal de tête, il existe encore un grand nombre de facteurs externes responsables de la maladie. Ici ne sont considérées que les causes les plus courantes. Bien entendu, la situation dans son ensemble est compliquée par le fait que les causes peuvent être combinées de différentes manières. De plus, souvent, les gens eux-mêmes ne traitent pas leur corps avec parcimonie, le surchargeant et lui causant beaucoup de problèmes.

Chaque personne étant «originale» et unique, la situation doit donc être résolue dans le contexte le plus large de sa vie.

Pourquoi avoir mal à la tête quelques jours de suite - que faire?

Selon les statistiques, environ 20% de la population adulte se plaint de maux de tête chaque jour. La céphalgie survient dans les zones industrielles à forte teneur en gaz d'échappement dans l'air, ainsi que dans les grandes villes, où le bruit des voitures ne s'arrête pas, même la nuit. Il est donc difficile pour les patients de se détendre.

Les maladies ne provoquent pas toujours un inconfort. On le trouve même chez une personne en bonne santé. La nature de la maladie est simple: mauvaises conditions météorologiques, sommeil irrégulier, charge de travail élevée.

Types de céphalées

La douleur persistante pendant le deuxième jour ou même la deuxième semaine se reflète à la fois dans l'état général du corps et dans la productivité de la personne au travail. Avant de commencer le traitement et de supprimer la douleur, il est souhaitable d’en identifier les causes. Dans ce cas, le patient est aidé par la différenciation de la douleur en nature, force et durée.

Migraine et crise de migraine

La migraine se caractérise par un tableau clinique tel qu'une douleur paroxystique dans n'importe quelle partie de la tête (principalement les tempes ou le lobe frontal), le plus souvent il s'agit d'un mal de tête palpitant. Dans le même temps, des symptômes désagréables du tractus gastro-intestinal peuvent être observés (nausées, rota).

Des crises de migraine pendant deux jours consécutifs surviennent dans 16 à 20% des cas. Les médecins identifient certains facteurs contribuant à la manifestation de la migraine - il s'agit du sexe, de l'âge et de la nature psycho-émotionnelle de la personne.

Également distinguer la nature de la douleur:

Dans le premier cas, un léger mal de tête vous permet de faire vos activités quotidiennes, apportant un inconfort sans conséquence.

Avec une évolution modérée de la maladie, la capacité de travail est réduite, il est presque impossible de se concentrer sur la mise en œuvre des tâches définies.

Encéphalite

L'encéphalite est une maladie du SNC causée par des bactéries et des virus pathogènes. Causes:

  • la morsure de tique, qui est un vecteur du virus (au jour 5, le diagnostic est déjà visible);
  • Encéphalite japonaise, qui survient après la piqûre d'un moustique qui avait déjà consommé le sang d'une personne infectée;
  • L'encéphalite grippale se manifeste dans le contexte de la grippe transférée, en tant que complication (habituellement un mal de tête pendant 2 à 3 jours consécutifs). Sans traitement approprié, il y a 4 jours consécutifs);
  • l'encéphalite rhumatismale en tant que maladie infectieuse-allergique endommage le système nerveux central (modifications pathologiques manifestes dans le cortex cérébral), les articulations et le cœur;
  • L'encéphalite épidémique est une maladie dangereuse qui a coûté la vie à près d'un million de personnes au cours du siècle dernier, mais la nature n'a pas encore été identifiée.

Le patient est sensible à la lumière vive et aux sons aigus, il a mal à la tête pendant 4 ou 6 jours consécutifs, une guérison complète en deux semaines. Dans les cas graves, il est incapable de rien faire, même de se lever, et a un besoin urgent de prendre des analgésiques.

Douleurs de cluster

Les migraines sont parfois confondues avec les migraines, car la nature du flux des deux est très similaire. Cependant, les douleurs en grappes ressemblent davantage à un «point sensible» dans n'importe quelle partie du cerveau.

  • douleur aiguë et pénétrante;
  • il semble que le patient pleure, mais ce n’est que les conséquences d’une douleur accrue, à cause de laquelle les yeux s’arrosent, une semaine sans cesse;
  • il existe un certain nombre de symptômes secondaires: transpiration accrue, pâleur et douleur (si pressée) de la peau plus d'une semaine;
  • précision et courte durée - chaque jour, la douleur se manifeste au cours d'une certaine période et ne dure pas plus d'une heure et demie. Les attaques apparaissent et disparaissent à nouveau au même endroit pendant longtemps.

Stress de la douleur

Les patients ressentent une douleur douloureuse et sourde, autrement dit un mal de tête pressant, est également de nature bilatérale. Avec les manifestations épisodiques des crises se produisent fréquemment, mais pas plus de 15 cas par mois. Avec traitement chronique - à partir de 4 jours par semaine et plus de 15 jours par mois.
Le stress mental provoque une telle douleur. Le stress chronique est la cause de spasmes musculaires, à la suite desquels les vaisseaux sont comprimés, et la nutrition des muscles se détériore. Anxiété, la dépression réduit le niveau de sérotonine, qui a une fonction analgésique.

La méningite

La maladie est de nature infectieuse et inflammatoire, localisée dans la paroi du cerveau ainsi que dans la moelle épinière. À la même heure toute la journée mal de tête. Les causes de la méningite incluent un certain nombre de champignons, de bactéries et de virus.

  • haute température;
  • mal de tête sévère (5 jours consécutifs);
  • mal de tête à l'arrière de la tête, il est difficile de se retourner et de s'incliner;
  • manque d'appétit, nausée, vomissement, ce qui ne soulage pas;
  • faiblesse

Les principales causes de maux de tête prolongés

Même des causes mineures entraînent de graves maux de tête toute la journée. Ils sont provoqués à la fois par des facteurs externes et internes. Les facteurs externes incluent les orages magnétiques, la mauvaise écologie et le bruit industriel. Ils considèrent les maladies internes et les prédispositions génétiques.

Stress chronique

Le stress ne provoque pas seulement une gêne pendant plusieurs jours, mais affaiblit également tout le corps. La tension constante aggrave le sommeil, une personne tourmentée par une névrose ne peut pas dormir longtemps et se détendre, ce qui cause des problèmes de concentration et un mal de tête au quotidien.

Les larmes, la transpiration, l'augmentation du rythme cardiaque et la pression font partie intégrante du tableau.

Athérosclérose

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est également à l'origine de douleurs fréquentes, accompagnées de sévérité. Ils ne passent pas et amplifient d'ici la fin de la journée de travail. La principale caractéristique est la constance et la douleur cyclique.

Traumatisme cérébral

La céphalgie après une blessure dure environ deux semaines. Dans ce cas, le diagnostic est nécessaire pour le traitement nécessaire. Déterminez le degré et la sévérité du TCC, à cause desquels un mal de tête peut ne pas passer avant trois semaines.

Ostéochondrose de la vertèbre cervicale

L'ostéochondrose est détectée après des plaintes de douleur à l'arrière de la tête pendant longtemps. Ceci est dû à la compression des nerfs vertébraux, au déplacement des vertèbres de la colonne cervicale, à la hernie, etc.

L'hypertension

Dans l'hypertension, les variations de la pression artérielle entraînent des céphalées. La clinique de la douleur due aux problèmes de pression artérielle est étendue:

  • mal de tête léger;
  • pincement et douleur lancinante;
  • douleur aiguë et douloureuse.

Dans ce cas, il est nécessaire de commencer rapidement le traitement afin de ne pas provoquer de saignement dans le cerveau.

Le diabète

S'il existe un malaise dans le contexte du diabète, il est question de neuropathie et d'hypoglycémie. Avec la neuropathie, la douleur suggère un taux de glucose élevé. Lorsque l'hypoglycémie, la glycémie est inférieure à la normale.
L'essentiel est de ne pas confondre la douleur avec une migraine et de procéder au contrôle nécessaire, puis rien ne sera dérangé le deuxième jour.

Cigarettes et spiritueux

Les effets nocifs de l'alcool et du tabagisme ont été prouvés depuis longtemps. Ils détruisent le système nerveux, polluent et endommagent les vaisseaux sanguins. Une gueule de bois est un stress incroyable pour le corps quand un mal de tête est grave, et la nausée ne laisse même pas soupirer.

Drogues (douleur abuzusnaya)

La raison de ce type de douleur est considérée comme l’utilisation incontrôlée de divers médicaments lorsqu’une dépendance se développe et que la tête ne passe pas du tout.

C'est peut-être l'anémie.

L'anémie est rarement douloureuse, car avec cette maladie on observe une hypoxie, une intoxication et une augmentation de la pression intracrânienne. Le patient a souvent entendu dire qu’il avait déjà mal à la tête depuis une semaine et que la région des tempes était douloureuse.

Il est nécessaire de mener un traitement complet, où une attention particulière sera accordée à la céphalgie et à l’anémie.

Artérite

Cette maladie se caractérise par une inflammation des artères de la tête et du cou. La douleur a un caractère doux et douloureux qui dure longtemps. En soirée, généralement amélioré.
On ne le trouve que chez les personnes âgées, et jusqu'à présent, il n'a pas été possible d'identifier la cause.

Tumeurs cérébrales

Les néoplasmes, même non cancéreux, ont des conséquences graves pour la santé. Un mal de tête qui disparaît déjà dans trois semaines sera le premier signe de tout changement dans la structure du cerveau. Dans le même temps, ils sont accompagnés de vertiges, peuvent avoir des nausées.

Hypertension artérielle et intracrânienne

L'hypertension intracrânienne est appelée augmentation de la pression intracrânienne. La douleur survient pendant une semaine entière en raison de la pathologie qui se forme dans les tissus cérébraux: augmentation du volume de liquide céphalo-rachidien, de sang ou de liquide tissulaire.

Il se manifeste le matin et, dans les cas graves, s'accompagne de nausées, d'ecchymoses sous les yeux et de nervosité sont également signalés chez les patients.

Pression artérielle basse

Si vous avez mal à la tête pendant longtemps, de nombreuses personnes se plaignent d'hypotension artérielle, ce qui n'est pas surprenant. Ils sont tourmentés par des douleurs lancinantes dans les lobes occipitaux et frontaux, dues à des troubles circulatoires. Dans ce cas, il est simple de se débarrasser de la céphalgie et il suffit parfois de boire du café.

Qu'est-ce qui fait mal à la tête d'un enfant plusieurs jours de suite?

Les plaintes de douleur des enfants doivent être traitées avec une attention particulière, car, en raison de leur jeune âge, ils ne sont pas en mesure de décrire les symptômes avec précision et de demander de l'aide à temps.
Causes de la douleur chez un enfant:

  • la migraine, en tant que maladie génétique, se manifeste déjà dans l'enfance;
  • problèmes névralgiques caractérisés par une douleur aiguë ou sourde aux tempes et au cou;
  • des blessures surviennent souvent chez les enfants, mais de fortes craintes peuvent provoquer des maux de tête;
  • facteurs externes - peuvent également nuire à la tête.

Les médecins ont 5 types de céphalées

La céphalgie n'apparaît jamais sans cause. Par conséquent, la nature d'une maladie est déterminée par la nature de la douleur.

Névralgique

La céphalgie névralgique apparaît comme une douleur paroxystique, comme si elle visait pendant plusieurs jours. Mouvement de la mâchoire, rasage du visage, mastication - autant de signes d'inflammation du nerf trijumeau. Dans ce cas, il est important d’exclure la sinusite.

Vasculaire

Il dure chaque semaine et est considéré comme le plus commun. Cela est dû à une forte contraction ou à une dilatation des vaisseaux sanguins. Plus ou moins de sang passe dans les vaisseaux que nécessaire.

On dirait que la tête fait mal, sans cesser, mais elle est frappée par des marteaux, les patients doivent se rendre à l'hôpital.

Infectieux-toxique

Dans ce cas, la gêne est très longue, en l’absence de traitement approprié et l’issue fatale est probable. Cela est dû au processus inflammatoire dans tout le corps, et en particulier dans le système nerveux central. L'infection se produit avec des bactéries et des virus dangereux, ce qui affaiblit l'immunité globale.

Tension musculaire

Lorsque les muscles sont trop sollicités, des charges quotidiennes dans le gymnase peuvent causer des douleurs au crâne. Il y a une sensation de pression sur les lobes occipitaux et temporaux. Cela ne se produira pas si vous accordez au corps un repos approprié après l'exercice.

Liquorodynamique

Il survient chez les personnes âgées sujettes aux variations de la pression artérielle. Ils ont augmenté la pression intracrânienne. Le reste est causé par des complications d'autres maladies: rhume sévère et rhinite.

Que faire

La douleur se manifeste toujours au moment le plus inapproprié, de sorte que rarement quelqu'un est préparé à cela. Ce n'est qu'après une série d'attaques que vous pouvez trouver le meilleur remède. En cas de douleur régulière, ne surchargez pas votre visite chez le médecin.

Diagnostic de la maladie

Le mal de tête indique une autre maladie qui le provoque ou la présence d'une sensibilité aux changements climatiques. Les symptômes et les diagnostics modernes aideront à trouver tel ou tel écart par rapport à la norme.
Lors de l'examen initial, le médecin établit un diagnostic préliminaire du tableau clinique et l'envoie à un spécialiste du profil approprié. S'il y a des raisons sérieuses, demandez le passage du diagnostic instrumental:

  • L'EEG détermine les fluctuations des potentiels électriques dans le cerveau;
  • examen du fond d'œil par l'ophtalmologue pour détecter la présence de plusieurs pathologies;
  • L'IRM donne une image de l'état de toute activité cérébrale, révèle des anomalies aux stades précoces;
  • L'USDG est une méthode qui détermine l'état des vaisseaux de la tête et de la colonne vertébrale dans la région cervicale (si l'arrière de la tête fait mal).

Aide rapide

À la manifestation d'une indisposition, il est préférable de s'allonger et de se protéger des irritants. Si cela ne vous aide pas et que votre tête ne passe pas, utilisez alors des médicaments. Il est nécessaire d'évaluer la situation et d'éliminer les maladies causant la douleur, puis de prendre les médicaments nécessaires.
S'il y a sensation de dépression, si le patient est pâle et ouatiné, il est douloureux d'avaler, cela signifie qu'il a un rhume ou une autre maladie virale.

Quand les pilules ne vous aident pas?

Les comprimés n’aident pas dans deux cas:

  • si le médicament est mal choisi;
  • si vous vous habituez à l'un d'entre eux.

Mal de tête pendant plusieurs jours: cause de l'apparition et méthodes d'élimination

Chacun de nous a été confronté au problème des maux de tête et a pu évaluer plus d’une fois tous les problèmes d’une céphalgie épuisante à court terme ou à long terme.

Notre corps réagit à la présence d'une maladie particulière, vous ne devez donc pas simplement attendre que le mal de tête passe par lui-même. Il est nécessaire de comprendre ses types, ses causes et de choisir le bon médicament, en particulier dans les cas où un mal de tête fait mal pendant plusieurs jours, provoquant un grand inconfort et, bien sûr, une incidence sur la qualité de la vie.

Espèces de céphalées

Il existe plusieurs types principaux de céphalées.

Chacun d’entre eux a ses propres caractéristiques dans la manifestation et la tactique de traitement.

Céphalées vasculaires

Il se produit sur le fond d'une augmentation ou d'une diminution de la pression artérielle. Il est communément admis que les maux de tête n'apparaissent qu'en cas d'hypertension. En fait, la tête fait mal non seulement avec une forte dilatation des vaisseaux, mais également en cas d'hypotension.

  • l'hypertension;
  • l'hypotension;
  • l'athérosclérose;
  • la migraine;
  • ostéochondrose cervicale;
  • artérite temporale.

Céphalées névralgiques

Se produit avec des maladies du nerf trijumeau ou occipital à la place de leur passage.

Le plus souvent - dans la région maxillo-faciale.

  • névralgie du nerf occipital;
  • névralgie du trijumeau.

Stress de la douleur

Se produit quand surtension.

  • tension nerveuse;
  • stress chronique;
  • posture de travail inconfortable;
  • surmenage visuel;
  • les muscles de la nuque font une surcharge;

Céphalgie liquorodynamique

Cela se produit à la suite d'une augmentation ou d'une diminution de la pression intracrânienne.

  • l'hydrocéphalie;
  • divers kystes du cerveau (en particulier - formations kystiques du corps pinéal);
  • processus inflammatoires dans le cerveau;
  • violation du débit veineux;

Céphalées infectieuses

C'est l'un des symptômes des maladies infectieuses.

Céphalées toxiques

Il peut apparaître pendant l’intoxication du corps avec des substances toxiques et des médicaments.

  • abus d'alcool;
  • ingestion de toxines et de poisons;
  • mauvaises conditions environnementales sur le lieu de résidence ou de travail;
  • intoxication médicamenteuse.

Céphalées oncologiques

Se produit avec le cancer non seulement du cerveau, mais aussi du sang ou des glandes endocrines.

  • Tumeurs du SNC;
  • autres néoplasmes.

Il existe de nombreuses variétés et causes de maux de tête, les facteurs provoquants pouvant être de 2 ou 3 ou plus.

La plupart des douleurs sont caractérisées par un mécanisme mixte d'apparition et leur apparence est influencée par la combinaison de tous les facteurs.

Les maladies les plus courantes qui causent la céphalgie

Malgré l'abondance des causes de maux de tête, je voudrais développer trois d'entre elles. C'est une migraine, un empoisonnement et une tension musculaire.

La migraine

La migraine à probabilité égale se produit chez les enfants, les adultes et les adolescents. La durée moyenne des attaques - de plusieurs heures à une semaine.

Si nous décrivons les sensations éprouvées par les patients lors d’une migraine, nous pouvons dire que non seulement la tête est douloureuse, mais qu’il existe une douleur aiguë caractéristique dans la région des orbites, il y a aussi des tirs dans la direction de l’oreille, de la mâchoire ou du cou.

Dans le même temps, une photophobie, des nausées et un larmoiement peuvent survenir. Les causes de la migraine sont inconnues, il n'y a que des théories non prouvées. La seule chose que l'on puisse dire avec certitude est que les femmes souffrent beaucoup plus souvent de cette maladie.

Maux de tête de tension

Levez-vous principalement dans le contexte du stress, du régime alimentaire et de la consommation d'alcool, du manque de sommeil, du long séjour dans une position inconfortable Cette douleur est caractérisée par des sensations désagréables intenses dans le front, donnant dans la tête.

Ces maux de tête sont souvent chroniques et s'accompagnent d'une fatigue constante, d'un manque de sommeil, d'une perte d'appétit. Ils peuvent durer plusieurs heures pendant 15-30 jours.

Empoisonnement

Si une intoxication alimentaire ou alcoolique se produit, des maux de tête peuvent apparaître, mais on peut difficilement les appeler durables. Vous pouvez être intoxiqué non seulement avec de la nourriture ou des boissons, mais aussi avec des médicaments. À cet égard, les patients sont constamment avertis que les médicaments non contrôlés n’aident pas non plus dans la situation actuelle, mais peuvent également entraîner un empoisonnement.

Ces cas sont assez fréquents et la durée de la maladie dépend du temps nécessaire pour éliminer les drogues ou l'alcool du corps.

Recommandations pour réduire les symptômes de la douleur

Chacun des types de céphalées ci-dessus est accompagné de symptômes très désagréables. Peut-être des vertiges, des nausées, une photophobie, le patient peut se plaindre d'avoir mal à la tête plusieurs jours de suite, sans cesse. Dans ce cas, il existe des moyens de gérer la douleur à la maison avant de se rendre dans un centre médical. À savoir:

  • boire du thé avec mélisse, citron ou menthe;
  • bien aérer la pièce;
  • se promener au grand air;
  • faire l'auto-massage, meilleure région temporale et occipitale de la tête;
  • prenez de temps en temps une douche de contraste.

Mesures préventives

La principale mesure préventive a toujours été un mode de vie sain. Il n'est pas rare qu'un mal de tête prolongé disparaisse simplement après la normalisation du sommeil et du repos. Si vous avez mal à la tête pendant longtemps, il suffit parfois de marcher au grand air. Mais quand vous êtes littéralement aux prises avec une migraine persistante pendant plusieurs jours et que vous ne savez pas de quoi il s'agit, vous devez de toute urgence vous rendre chez le médecin.

Si vous utilisez beaucoup de café, de chocolat, d'aliments fumés, d'alcool et d'aliments contenant des additifs nocifs, vous ne pouvez pas vous demander pourquoi un mal de tête.

Il est également nécessaire de combiner autant que possible la charge physique et intellectuelle, de travailler plus longtemps dans le gymnase et, si possible, d’équilibrer le rythme de votre travail afin d’éviter les surtensions. Il arrive souvent que 5 jours, voire un mois, présente un mal de tête, mais le patient tente de faire face à cela avec l'aide de pilules non contrôlées. Dans ce cas, la personne perd non seulement le temps requis pour le traitement, mais peut également causer un préjudice irréparable à la santé.

Mal de tête chez les femmes

Séparément, je veux souligner le thème de la céphalgie féminine. Cela peut facilement s'expliquer par un changement des niveaux hormonaux, qui est la cause de fréquents maux de tête et de sautes d'humeur. Des maux de tête pendant plusieurs jours d'affilée peuvent perturber le beau sexe dans la période:

  • l'apparition de la menstruation;
  • début de grossesse;
  • ménopause.

Dans tous ces cas, la tête ne fait pas mal à cause de la présence de pathologies, mais à cause de changements dans le fond hormonal. Les maux de tête peu intenses peuvent être soulagés par une compresse froide ou un long repos. Une attention particulière doit être portée si une femme enceinte ne souffre pas de maux de tête pendant un certain temps.

La gravité de la situation réside dans le fait que pendant la grossesse, il est interdit de prendre la plupart des analgésiques. Si des symptômes apparaissent, par exemple, en raison d'un régime inadéquat ou d'un manque d'air dans la pièce, il sera alors facile de les gérer.

Mais si le mal de tête ne vous donne pas la tranquillité d’esprit pendant deux jours ou plus, vous ne devez pas attendre qu’il passe seul. Il est nécessaire de contacter votre médecin d'urgence.

Diagnostic de la maladie

Lorsque vous contactez un établissement médical, il est nécessaire de détailler vos plaintes auprès du médecin:

  • concentrez-vous sur les toutes premières manifestations de la douleur, peut-être même mineures;
  • préciser quelle forme d'attaques de maux de tête, permanente ou périodique (préciser, combien de temps dure l'attaque);
  • nommer les symptômes supplémentaires qui accompagnent cette attaque;
  • indiquer sur quelles parties de la tête la douleur est la plus prononcée;
  • caractériser la douleur.

Vous pouvez également accélérer le processus de diagnostic de vos propres pensées sur les raisons pour lesquelles vous avez mal à la tête. Ainsi, à qui, sinon à vous, les caractéristiques individuelles de votre corps sont mieux connues. Et il est très important de mentionner la présence ou l'absence de lésions cérébrales traumatiques, cette information peut changer radicalement le plan de traitement ultérieur.

Après votre conversation, le médecin devra vous référer pour des tests et des examens supplémentaires:

  • IRM
  • examen des vaisseaux du cerveau et du cou;
  • test sanguin général et biochimique;
  • électroencéphalographie;
  • consultations d'autres spécialistes.

Traitement des maux de tête

Si les pilules n’aident pas, le patient doit recevoir un traitement adéquat, et peu importe qu’il ait mal à la tête depuis une semaine ou seulement le deuxième jour. Cela peut être une variété de procédures et de médicaments sur ordonnance.

Les traitements non médicamenteux incluent:

  • Thérapie d'exercice;
  • physiothérapie;
  • massage des tempes et de la zone du cou;
  • acupuncture;
  • lotions et compresses.

Les médicaments prescrits en fonction du type de céphalgie peuvent être comptés:

  • les antidépresseurs;
  • des relaxants musculaires;
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Il existe de nombreuses méthodes différentes pour traiter un mal de tête, y compris les remèdes populaires, mais seul un spécialiste qualifié sera en mesure de diagnostiquer correctement la maladie, d’expliquer quoi faire et de prescrire le traitement approprié.

Quelles actions sont strictement interdites pour les maux de tête

Même si vous suivez toutes les recommandations pour la prévention de la céphalgie, si vous utilisez les moyens énumérés ci-dessous pour réduire et éliminer le mal de tête quotidien, un faux pas peut réduire tous vos efforts à néant. Les actions indésirables comprennent l'habitude de certains patients de supporter un mal de tête.

Beaucoup de gens croient que les analgésiques sont nocifs et il vaut mieux attendre que la douleur disparaisse. Mais ce n'est pas le cas: la prise de comprimés dès l'apparition des premiers symptômes peut prévenir une attaque plus grave. Il est préférable de prendre le médicament immédiatement, car avec le mal de tête, le corps subit un stress qui affecte négativement la qualité de la vie et peut provoquer une anxiété et même une dépression.

Ne pas étouffer la douleur avec de l'alcool. Une telle méthode ne peut améliorer la situation que dans le cas d'une diminution de la pression, et dans beaucoup d'autres, elle peut même augmenter l'attaque.

Il est également déconseillé de se rendre au hammam ou d'essayer de calmer la douleur à l'aide d'une douche froide. Cela conduit à une forte expansion ou contraction des vaisseaux et peut être dangereux pour l'organisme, qui subit déjà des charges énormes.

Après avoir étudié les informations sur la céphalgie et les méthodes de traitement, n'oubliez pas que le mal de tête est une réaction du corps à un dysfonctionnement. Si la céphalée ne survient pas plus de 2 fois par semaine, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Mais cette question nécessite une approche individuelle et tout symptôme doit être traité avec prudence.

Si le mal de tête ne disparaît pas et que des crampes prolongées vous empêchent de profiter de la vie, consultez un spécialiste. Si le médecin vous a déjà diagnostiqué et vous a prescrit un médicament, vous devez le prendre, mais essayez quand même de rechercher les causes d'un mal de tête prolongé.

Et si ma tête me faisait mal pendant plusieurs jours et plusieurs semaines de suite?

Beaucoup sont familiers avec des accès de maux de tête. Cela se produit pendant quelques minutes, mais parfois cela me fait mal à la tête plusieurs jours de suite. Donc, notre corps donne le signal que son travail normal est brisé. Et pour comprendre comment vous aider, vous devez comprendre les causes de l'indisposition. En médecine, le mal de tête s'appelle la céphalgie. Selon les statistiques, 25% de la population mondiale au moins une fois par an souffrent d'attaques à long terme de cette maladie.

Causes de maux de tête prolongés

La cause d'un mal de tête prolongé est une lésion du système nerveux. Il est capable de provoquer une méningite, une tumeur au cerveau ou une hémorragie. L'intensité de la douleur augmente ou diminue temporairement. Exposés à des facteurs provoquants, les symptômes persistent longtemps. Voici les principales causes de céphalées longues:

  • douleur de tension;
  • maladies vasculaires du cerveau (hémorragie, artérite temporale, hypertension artérielle);
  • la migraine;
  • irritation de la muqueuse du cerveau en cas de méningite ou d'encéphalite;
  • une forte augmentation ou diminution de la pression intracrânienne;
  • commotion cérébrale et diverses lésions cérébrales;
  • gueule de bois, antritis, ARVI et d'autres raisons.

La détérioration de la santé, les vertiges et les maux de tête provoquent un stress, une inhalation de vapeurs chimiques, un manque d'oxygène, une malnutrition. Parfois, ces symptômes sont dus à des lunettes mal choisies, au bruit, à la lumière vive ou aux pieds plats. Dans le syndrome de l'artère vertébrale, la douleur est accompagnée d'acouphènes, de picotements à l'arrière de la tête et du cou. Ces sentiments persécutent constamment le patient et les exacerbations durent plusieurs heures ou une semaine.

Une diminution du taux d'hémoglobine entraîne une diminution de l'apport d'oxygène au cerveau. Dans ce cas, il y a des vertiges, des céphalées, de la fatigue causée par des charges mineures. Ces symptômes dérangent la personne tout le temps jusqu'à ce que les niveaux de fer redeviennent normaux.

Il se trouve qu'aucune des raisons énumérées ne convient, et le mal de tête fait mal très longtemps. Que pourrait-il être? Cette condition s'appelle psychalgie, la cause est cachée dans les désordres nerveux. Par exemple, dans la dépression, une personne ressent une douleur pendant une longue période, qui augmente ou diminue. La localisation est difficile à déterminer, ainsi que la nature des sensations.

Le cerveau lui-même ne ressent pas la douleur, elle se produit dans la peau, les muscles, les vaisseaux sanguins, le périoste et les membranes du cerveau. En cas de diverses maladies, différents mécanismes sont activés pour signaler le problème.

Types et développement des symptômes de la douleur

L'ondulation croissante à l'intérieur du crâne, localisée d'un ou des deux côtés, résulte de l'étirement important des parois des vaisseaux sanguins. Cette affection est caractéristique de la migraine, des crises d’hypotension ou de l’hypertension, elle peut persister plus de trois jours. Plus de 10% des habitants de différents pays sont confrontés à des migraines.

Une douleur sourde au pressage indique un gonflement des parois des vaisseaux sanguins. Un spasme prolongé provoque une hypoxie du tissu cérébral. Peu à peu, les symptômes de la douleur s’ajoutent des nausées, des vertiges et un assombrissement des yeux. Si l'apport normal d'oxygène aux tissus n'est pas assuré, la douleur durera très longtemps.

Un fort relâchement des parois veineuses est accompagné d'une douleur douloureuse au front, d'un gonflement des paupières et de la muqueuse nasale. Ceci est le plus clairement exprimé dans la matinée. Si cette affection est associée à une augmentation de la viscosité du sang, les douleurs dans la région occipitale sont fréquentes. Ils sont amplifiés en position horizontale, la tête inclinée, les muscles abdominaux tendus, le col et les cravates serrés.

Méthodes d'examen complémentaire

Si vous avez mal à la tête plusieurs jours de suite, vous devez contacter un neurologue, car la raison en est très grave. Habituellement, le médecin utilise les méthodes de diagnostic suivantes:

  • IRM des vaisseaux cérébraux pour exclure la thrombose et la pathologie du système circulatoire;
  • Radiographie de la colonne cervicale pour détecter la présence d'ostéochondrose;
  • test sanguin pour le niveau de sucre;
  • effectue l'étude du fond hormonal;
  • dopplerographie pendant la grossesse;
  • examen gynécologique après l'accouchement.

Un diagnostic complet aidera à établir la cause exacte et à commencer à l’éliminer, puisqu’un mal de tête qui dure plus d’une journée indique des problèmes de santé graves. Voici certaines maladies qui s'accompagnent d'épisodes céphaliques débilitants:

  1. Artérite. Lésion infectieuse des vaisseaux cérébraux.
  2. Névralgie du nerf trijumeau. Accompagné d'une douleur lancinante unilatérale dans l'oreille et la mâchoire. Même avec un traitement intensif, la douleur persiste pendant 5 semaines.
  3. Infection à adénovirus et adénoïdite. Fièvre, gonflement de la muqueuse nasale, larmoiement et céphalées provoquent l'apparition de la maladie.
  4. Adénome hypophysaire. La formation d'une tumeur dans le cerveau provoque une douleur douloureuse. Au cours de sa croissance, de petites hémorragies se produisent, ce qui réduit la vision du patient. Les attaques durent jusqu'à 5 jours et se reproduisent souvent.

De nombreuses maladies se développent rapidement, causant des dommages irréparables au cerveau. Par conséquent, il est important de consulter rapidement un neurologue et d’autres spécialistes.

Comment se comporter lors d'une attaque?

Et si la douleur prenait par surprise? Les actions entreprises aux premiers symptômes de la céphalgie peuvent éliminer les sensations désagréables.

Il est nécessaire de mesurer la pression artérielle. Si des écarts importants sont constatés, vous devez prendre un comprimé pour normaliser le problème. Comme techniques de premiers secours, ces techniques:

  • compresse d'eau fraîche avec l'ajout d'huiles essentielles de menthe et de lavande;
  • pour saturer le cerveau en oxygène, il est nécessaire d'aérer la pièce le plus souvent possible et de passer plus de temps à l'air frais;
  • boire du thé noir sucré ou une tisane à la camomille ou à la menthe;
  • massage de la tête (zones frontale, temporale et pariétale);
  • un peu d'entraînement pour les muscles du cou et du dos.

La plupart des personnes souffrant de maux de tête préfèrent être traitées seules, mais si les symptômes ne disparaissent pas avant 2 semaines, elles ne peuvent pas s'en passer sans consulter un médecin.

Pour soulager la condition, vous devez suivre un régime. À exclure du régime les chocolats, viandes fumées, épices, fromages, saucisses. En aucun cas, ne peut pas boire de boissons alcoolisées. Devrait arrêter de fumer. Avec de longues attaques, vous ne pouvez pas souvent utiliser des packs de refroidissement et des coussins chauffants. Cela provoque un spasme des vaisseaux sanguins et réduit le flux sanguin vers le cerveau.

Si l'analgésique pris n'a eu aucun effet, ne prenez pas le second comprimé. Cela ne fera qu'augmenter les effets secondaires. L'utilisation permanente d'analgésiques peut apporter un soulagement temporaire, mais la cause principale de la douleur restera. Seule une enquête complète aidera à l'identifier.

Caractéristiques de la thérapie

Il n'y a pas de moyen universel de se débarrasser de la douleur, car celle-ci est causée par divers processus dans le corps. Si le patient connaît déjà la raison, nous pouvons parler de son traitement.

Lorsque ICP ou vasoconstriction aidera les vasodilatateurs. Réduire la pression en utilisant de l'aminophylline et des diurétiques. Le paracétamol ou l'ibuprofène peut réduire l'inconfort.

Pour lutter contre la migraine, des systèmes spéciaux ont été mis au point, les analgésiques classiques ne fonctionnant pas. Il est recommandé de prendre "Sumatriptan", "Amigrenin", "Zorig". Ils résistent bien aux migraines, mais ils ne vont pas aider avec des symptômes d'origine différente. Ces médicaments sont prescrits par un médecin si un mal de tête fait mal pendant plusieurs jours. Vous devez commencer la réception sous la supervision d'un médecin.

De nombreux patients utilisent des prescriptions de médicaments traditionnels. Ils peuvent être combinés avec un traitement traditionnel, mais il est important d'informer le médecin traitant. Voici quelques remèdes populaires contre la douleur.

Pour obtenir un bon résultat, vous devez les prendre au moins 3 semaines:

  1. Une cuillère à soupe de baies de viorne est broyée avec une cuillère à café de miel, un verre de lait tiède est ajouté au mélange. Prenez une fois par jour avec l'hypertension artérielle et la surcharge nerveuse.
  2. Une pâte de gingembre râpé avec de l'eau est appliquée sur le front et laissée pendant 10-15 minutes. Il accélère la circulation sanguine et l'apport musculaire en oxygène.
  3. Couper l'oignon en deux et appliquer sur les tempes pendant 15-20 minutes. La procédure est répétée trois fois par jour pendant l'exacerbation. La durée du traitement est de 3 à 5 jours, puis une pause est prise.

Prévention de la céphalgie

Il vaut mieux prévenir toute maladie que de se battre longtemps avec ses conséquences.

Avec l'aide de moyens pour renforcer le corps peut prévenir l'apparition de maux de tête.

Le rêve est d'une grande importance. Il faut le payer de 7 à 9 heures par jour. Il est nécessaire d'observer le régime et de se détendre complètement pendant le repos. Un oreiller orthopédique et un matelas aideront la colonne vertébrale à se positionner correctement.

Les activités sportives et les promenades au grand air satureront le sang en oxygène et éviteront l'ostéochondrose. Ainsi, la probabilité de violation des vaisseaux sanguins sera minimisée.

Il est important de surveiller votre état psychologique afin de ne pas provoquer d'attaque de psychalgie. Pendant la journée, vous devez être distrait des pensées lourdes et vous permettre de petits plaisirs: patinage à roulettes, ski, activités amateurs, aller au cinéma, etc.

Si la douleur accompagne la personne pendant une longue période, vous devez tenir un journal de bien-être. Il note la fréquence, la force et la localisation des céphalées.

Indique les produits utilisés, la durée du sommeil, le niveau de stress physique et mental. Les femmes doivent associer les crises au cycle menstruel, car les hormones changent au cours du mois. Ces observations aideront la personne ou le médecin à déterminer pourquoi un mal de tête commence à faire mal.