Pourquoi 2 semaines de mal de tête

Prévention

Les maux de tête constants sont un phénomène fréquent lié à la vie urbaine moderne. Dans ce cas, la profession, l'âge, le sexe et d'autres moments n'affectent pas la manifestation d'un mal de tête. Des troubles de la mémoire, de la vision, des paroles, des vertiges et des nausées peuvent également être un symptôme d'un problème. Si vous avez mal à la tête pendant 5 ou 40 jours, un examen sérieux doit être effectué, car un tel symptôme peut indiquer de graves problèmes de santé. Un examen sérieux peut être appelé CG, échographie, ECG, écho, prise de sang, tomodensitométrie, IRM et bien d’autres.

Causes de maux de tête constants

Si vous avez mal à la tête pendant 14 semaines, il se peut que la prochaine céphalgie se développe:

  1. Avec une forte surtension, la tête peut être blessée pendant deux semaines ou plus.
  2. La migraine chronique peut également causer des problèmes. La migraine peut causer des maux de tête unilatéraux pendant une semaine, des nausées, des vertiges et d’autres symptômes.
  3. Les touffes de céphalées provoquent également l'apparition de la maladie.
  4. Manifestation chronique de hemcrania paroxystique.
  5. Douleur due à la dépression.

Il existe également des symptômes de céphalées quotidiennes, associés aux raisons suivantes:

  1. Une infection peut affecter le corps de différentes manières, notamment en cas de mal de tête.
  2. Au début ou à la fin du traitement, le corps se reconstruit, ce qui se traduit par un mal de tête.
  3. Trouble du volume intracrânien: tumeur, abcès, kyste.
  4. Les troubles vasculaires provoquent une malnutrition dans le cerveau, vous pouvez donc avoir mal à la tête pendant 5, 7 ou 40 jours.
  5. Avec une blessure grave, une commotion cérébrale après un certain temps, des problèmes surviennent, qui se manifestent par une douleur, des vertiges.
  6. Pathologie faciale et crânienne.
  7. Troubles métaboliques.

Selon les statistiques, chez près de 45% des patients, des maux de tête chroniques se manifestent pendant 5, 7 et 40 jours en raison du stress et du surmenage. En même temps, 40 semaines peuvent être indiquées par des épisodes de douleur périodiques. La migraine chronique survient dans près de 14% de la population, céphalées en grappes - chez 1% des patients. Lors de l’examen de cette statistique, il convient de prendre en compte le fait que le premier groupe de patients préfère se soigner lui-même en utilisant des médicaments non prescrits, le deuxième groupe ne voit un médecin qu’avec des symptômes graves, le troisième est constamment inscrit auprès d’un médecin.

Dépression, pathologie rénale, accident vasculaire cérébral, IRR commencent également à se développer avec une forte manifestation de maux de tête.

Déterminez indépendamment pour quelle raison le mal de tête ou la douleur peuvent être traités indépendamment, comme suit:

  1. Si un malaise apparaît en raison de l'apparition d'une tension, la douleur peut être caractérisée par des sensations resserrées.
  2. La migraine apparaît pendant 2, 5, 7 jours: la sensation est palpitante, des nausées apparaissent, le pouls augmente de manière significative, il y a des points dans les yeux et, dans certains cas, des vertiges constants.
  3. L'accident vasculaire cérébral est caractérisé par une douleur aiguë, qui augmente progressivement, une douleur émétique apparaît.
  4. La douleur en grappe peut être caractérisée par une congestion nasale, une rougeur. Dans le même temps, des sensations douloureuses sont prononcées, elles palpitent et brûlent.
  5. L'hypertension artérielle chronique est localisée à l'arrière de la tête, caractérisée par une douleur lancinante ou une pression constante.

Il convient de garder à l’esprit que lorsqu’on prend des analgésiques pendant 7 jours consécutifs, le fait d’avoir un analgésique pendant deux semaines aura des conséquences assez graves.

Prévention

Dans certains cas, les gens résolvent le problème d'un verre d'alcool - un tel outil peut rapidement soulager la douleur, qui reviendra presque instantanément. Les analgésiques doivent également être pris avec beaucoup de prudence. Après la première pilule ne devrait pas prendre la seconde. Le surdosage peut entraîner de graves problèmes. Il est nécessaire de prendre en compte le temps que les analgésiques ne peuvent pas résoudre un problème de santé grave.

Les réchauffeurs froids ne peuvent pas être utilisés pour les douleurs chroniques. Un spasme des vaisseaux périphériques de la tête aggrave considérablement la maladie. La nicotine provoque également des spasmes des vaisseaux sanguins, ce qui augmente considérablement la douleur et les vertiges.

Plusieurs procédures inoffensives peuvent réduire l'apparence des maux de tête. La manifestation chronique du mal de tête peut être réduite:

  1. Une compresse composée de menthe et de lavande est appliquée sur le front ou les tempes.
  2. Décoction de camomille, la lavande vous permet de vous endormir rapidement.
  3. L'auto-massage est effectué en massant du front à l'arrière de la tête. Le massage améliore la circulation sanguine dans le cerveau.
  4. L'air frais réduit également les maux de tête. Cela est dû au fait que la privation d'oxygène peut également causer une gêne.

Il est utile de noter le moment où un employé qui travaille constamment à l'ordinateur souffre constamment de divers types d'inconfort. L'ostéochondrose est la cause de la douleur provoquée par les travailleurs de l'ordinateur. Cette maladie provoque une violation de la circulation sanguine. Au début du développement de la maladie, il est nécessaire de consulter un médecin car au stade initial du développement, il est possible de mener un traitement efficace. Les produits pharmaceutiques créent des médicaments très efficaces contre l'ostéochondrose.

Si vous limitez la consommation de certains aliments, vous pouvez également réduire la manifestation de la douleur:

  1. Les épices, la cuisine asiatique et le soja doivent être exclus du régime alimentaire.
  2. Le chocolat contient de la phényléthylamine, qui peut également perturber l'activité cérébrale.
  3. Les saucisses modernes contiennent une quantité énorme de nitrite. Ils nuisent au corps humain.
  4. Les succédanés du sucre sont constitués du produit chimique E 961.
  5. Hareng fumé, fromage, vin rouge, noix - aliment contenant une grande quantité d'acide aminé teramina.

Souvent, les maux de tête graves sont traités avec des médicaments spéciaux. Ils affectent les récepteurs, mais il n'est pas toujours possible de les utiliser. Les médicaments doivent être prescrits par un médecin. La première admission doit avoir lieu sous la surveillance d'un médecin, car la réaction du corps peut être différente.

Types de maux de tête

Les experts distinguent quatre principaux types de douleur:

  1. Vasculaire - caractérisé par une sensation de pulsation. Le vertige apparaît aussi souvent.
  2. Tension musculaire.
  3. Liquorodynamique - se manifeste par une augmentation de la pression dans les veines lorsque la position du corps change.
  4. Les coupures névralgiques se produisent assez souvent. Une journée avec cela peut passer avec de rares manifestations de vertige.

Les problèmes vasculaires se produisent assez souvent. Cependant, ils se produisent pour les raisons suivantes:

  1. Artériel est d'abaisser la pression.
  2. Veineux est caractérisé par le remplissage des veines, aggravant l'écoulement. La douleur dans ce cas apparaît le matin, passe en fin de journée, peut durer 5 à 7 jours.

La céphalgie, associée au stress, survient à 30% dans le cas d'ostéochondrose, à 70%, la cause devient une dépression. Une douleur intense ne peut pas disparaître même la nuit.

Une méthode d'examen efficace peut être appelée l'utilisation de l'IRM. Pratiquement à 80%, cette méthode d’examen avec une précision de 100% détermine la maladie. La tumeur, l'effort physique et d'autres causes ont provoqué le mal de tête pendant 39 semaines avec une augmentation et une diminution constantes des symptômes.

Aux fins du traitement devrait consulter un neurologue. La pression interne devient une conséquence de la sécrétion accrue de liquide céphalo-rachidien. La nuit et le matin, les céphalées augmentent, provoquent des nausées, des vertiges et, dans certains cas, une détérioration de la vision.

Si le patient a plus de 50 ans, vous devez contacter le thérapeute. Souvent, la cause en est une artérite à cellules géantes, accompagnée de fièvre, de troubles de la vision et de fortes douleurs musculaires.

Le syndrome de l'artère vertébrale se manifeste par des vertiges, un rebond dans les orbites, des post-injections, des injections dans la région de l'occiput. Les sensations douloureuses se manifestent par des attaques constantes, qui peuvent se produire à des intervalles de 20 secondes à une heure. Dans ce cas, les analgésiques n'améliorent pas l'état.

Le traitement devrait corriger la cause de l'inconfort. Certains médicaments ne peuvent que réduire le degré de symptômes.

Les troubles névrotiques et dépressifs s'accompagnent souvent de maux de tête qui ne sont pas clairement localisés. Si vous ressentez un sentiment de dépression, vous devriez passer plus de temps dans la nature. L'exercice quotidien, passer du temps à l'air frais et bien plus encore vous permet de ne pas utiliser de médicaments. Par exemple, un oreiller orthopédique vous permet de corriger efficacement votre posture.

En conclusion, nous notons que malgré la manifestation fréquente de maux de tête, ce symptôme indique l’apparition d’un problème assez grave. Par conséquent, vous devriez procéder à un examen opportun, pour lequel vous devriez d'abord consulter un médecin. Il convient de garder à l’esprit qu’une description détaillée des symptômes permet au médecin de prescrire correctement le traitement et d’éviter le développement de formes plus graves de maux (ou de commencer à les traiter rapidement).

Pourquoi avoir mal à la tête quelques jours de suite - que faire?

Selon les statistiques, environ 20% de la population adulte se plaint de maux de tête chaque jour. La céphalgie survient dans les zones industrielles à forte teneur en gaz d'échappement dans l'air, ainsi que dans les grandes villes, où le bruit des voitures ne s'arrête pas, même la nuit. Il est donc difficile pour les patients de se détendre.

Les maladies ne provoquent pas toujours un inconfort. On le trouve même chez une personne en bonne santé. La nature de la maladie est simple: mauvaises conditions météorologiques, sommeil irrégulier, charge de travail élevée.

Types de céphalées

La douleur persistante pendant le deuxième jour ou même la deuxième semaine se reflète à la fois dans l'état général du corps et dans la productivité de la personne au travail. Avant de commencer le traitement et de supprimer la douleur, il est souhaitable d’en identifier les causes. Dans ce cas, le patient est aidé par la différenciation de la douleur en nature, force et durée.

Migraine et crise de migraine

La migraine se caractérise par un tableau clinique tel qu'une douleur paroxystique dans n'importe quelle partie de la tête (principalement les tempes ou le lobe frontal), le plus souvent il s'agit d'un mal de tête palpitant. Dans le même temps, des symptômes désagréables du tractus gastro-intestinal peuvent être observés (nausées, rota).

Des crises de migraine pendant deux jours consécutifs surviennent dans 16 à 20% des cas. Les médecins identifient certains facteurs contribuant à la manifestation de la migraine - il s'agit du sexe, de l'âge et de la nature psycho-émotionnelle de la personne.

Également distinguer la nature de la douleur:

Dans le premier cas, un léger mal de tête vous permet de faire vos activités quotidiennes, apportant un inconfort sans conséquence.

Avec une évolution modérée de la maladie, la capacité de travail est réduite, il est presque impossible de se concentrer sur la mise en œuvre des tâches définies.

Encéphalite

L'encéphalite est une maladie du SNC causée par des bactéries et des virus pathogènes. Causes:

  • la morsure de tique, qui est un vecteur du virus (au jour 5, le diagnostic est déjà visible);
  • Encéphalite japonaise, qui survient après la piqûre d'un moustique qui avait déjà consommé le sang d'une personne infectée;
  • L'encéphalite grippale se manifeste dans le contexte de la grippe transférée, en tant que complication (habituellement un mal de tête pendant 2 à 3 jours consécutifs). Sans traitement approprié, il y a 4 jours consécutifs);
  • l'encéphalite rhumatismale en tant que maladie infectieuse-allergique endommage le système nerveux central (modifications pathologiques manifestes dans le cortex cérébral), les articulations et le cœur;
  • L'encéphalite épidémique est une maladie dangereuse qui a coûté la vie à près d'un million de personnes au cours du siècle dernier, mais la nature n'a pas encore été identifiée.

Le patient est sensible à la lumière vive et aux sons aigus, il a mal à la tête pendant 4 ou 6 jours consécutifs, une guérison complète en deux semaines. Dans les cas graves, il est incapable de rien faire, même de se lever, et a un besoin urgent de prendre des analgésiques.

Douleurs de cluster

Les migraines sont parfois confondues avec les migraines, car la nature du flux des deux est très similaire. Cependant, les douleurs en grappes ressemblent davantage à un «point sensible» dans n'importe quelle partie du cerveau.

  • douleur aiguë et pénétrante;
  • il semble que le patient pleure, mais ce n’est que les conséquences d’une douleur accrue, à cause de laquelle les yeux s’arrosent, une semaine sans cesse;
  • il existe un certain nombre de symptômes secondaires: transpiration accrue, pâleur et douleur (si pressée) de la peau plus d'une semaine;
  • précision et courte durée - chaque jour, la douleur se manifeste au cours d'une certaine période et ne dure pas plus d'une heure et demie. Les attaques apparaissent et disparaissent à nouveau au même endroit pendant longtemps.

Stress de la douleur

Les patients ressentent une douleur douloureuse et sourde, autrement dit un mal de tête pressant, est également de nature bilatérale. Avec les manifestations épisodiques des crises se produisent fréquemment, mais pas plus de 15 cas par mois. Avec traitement chronique - à partir de 4 jours par semaine et plus de 15 jours par mois.
Le stress mental provoque une telle douleur. Le stress chronique est la cause de spasmes musculaires, à la suite desquels les vaisseaux sont comprimés, et la nutrition des muscles se détériore. Anxiété, la dépression réduit le niveau de sérotonine, qui a une fonction analgésique.

La méningite

La maladie est de nature infectieuse et inflammatoire, localisée dans la paroi du cerveau ainsi que dans la moelle épinière. À la même heure toute la journée mal de tête. Les causes de la méningite incluent un certain nombre de champignons, de bactéries et de virus.

  • haute température;
  • mal de tête sévère (5 jours consécutifs);
  • mal de tête à l'arrière de la tête, il est difficile de se retourner et de s'incliner;
  • manque d'appétit, nausée, vomissement, ce qui ne soulage pas;
  • faiblesse

Les principales causes de maux de tête prolongés

Même des causes mineures entraînent de graves maux de tête toute la journée. Ils sont provoqués à la fois par des facteurs externes et internes. Les facteurs externes incluent les orages magnétiques, la mauvaise écologie et le bruit industriel. Ils considèrent les maladies internes et les prédispositions génétiques.

Stress chronique

Le stress ne provoque pas seulement une gêne pendant plusieurs jours, mais affaiblit également tout le corps. La tension constante aggrave le sommeil, une personne tourmentée par une névrose ne peut pas dormir longtemps et se détendre, ce qui cause des problèmes de concentration et un mal de tête au quotidien.

Les larmes, la transpiration, l'augmentation du rythme cardiaque et la pression font partie intégrante du tableau.

Athérosclérose

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est également à l'origine de douleurs fréquentes, accompagnées de sévérité. Ils ne passent pas et amplifient d'ici la fin de la journée de travail. La principale caractéristique est la constance et la douleur cyclique.

Traumatisme cérébral

La céphalgie après une blessure dure environ deux semaines. Dans ce cas, le diagnostic est nécessaire pour le traitement nécessaire. Déterminez le degré et la sévérité du TCC, à cause desquels un mal de tête peut ne pas passer avant trois semaines.

Ostéochondrose de la vertèbre cervicale

L'ostéochondrose est détectée après des plaintes de douleur à l'arrière de la tête pendant longtemps. Ceci est dû à la compression des nerfs vertébraux, au déplacement des vertèbres de la colonne cervicale, à la hernie, etc.

L'hypertension

Dans l'hypertension, les variations de la pression artérielle entraînent des céphalées. La clinique de la douleur due aux problèmes de pression artérielle est étendue:

  • mal de tête léger;
  • pincement et douleur lancinante;
  • douleur aiguë et douloureuse.

Dans ce cas, il est nécessaire de commencer rapidement le traitement afin de ne pas provoquer de saignement dans le cerveau.

Le diabète

S'il existe un malaise dans le contexte du diabète, il est question de neuropathie et d'hypoglycémie. Avec la neuropathie, la douleur suggère un taux de glucose élevé. Lorsque l'hypoglycémie, la glycémie est inférieure à la normale.
L'essentiel est de ne pas confondre la douleur avec une migraine et de procéder au contrôle nécessaire, puis rien ne sera dérangé le deuxième jour.

Cigarettes et spiritueux

Les effets nocifs de l'alcool et du tabagisme ont été prouvés depuis longtemps. Ils détruisent le système nerveux, polluent et endommagent les vaisseaux sanguins. Une gueule de bois est un stress incroyable pour le corps quand un mal de tête est grave, et la nausée ne laisse même pas soupirer.

Drogues (douleur abuzusnaya)

La raison de ce type de douleur est considérée comme l’utilisation incontrôlée de divers médicaments lorsqu’une dépendance se développe et que la tête ne passe pas du tout.

C'est peut-être l'anémie.

L'anémie est rarement douloureuse, car avec cette maladie on observe une hypoxie, une intoxication et une augmentation de la pression intracrânienne. Le patient a souvent entendu dire qu’il avait déjà mal à la tête depuis une semaine et que la région des tempes était douloureuse.

Il est nécessaire de mener un traitement complet, où une attention particulière sera accordée à la céphalgie et à l’anémie.

Artérite

Cette maladie se caractérise par une inflammation des artères de la tête et du cou. La douleur a un caractère doux et douloureux qui dure longtemps. En soirée, généralement amélioré.
On ne le trouve que chez les personnes âgées, et jusqu'à présent, il n'a pas été possible d'identifier la cause.

Tumeurs cérébrales

Les néoplasmes, même non cancéreux, ont des conséquences graves pour la santé. Un mal de tête qui disparaît déjà dans trois semaines sera le premier signe de tout changement dans la structure du cerveau. Dans le même temps, ils sont accompagnés de vertiges, peuvent avoir des nausées.

Hypertension artérielle et intracrânienne

L'hypertension intracrânienne est appelée augmentation de la pression intracrânienne. La douleur survient pendant une semaine entière en raison de la pathologie qui se forme dans les tissus cérébraux: augmentation du volume de liquide céphalo-rachidien, de sang ou de liquide tissulaire.

Il se manifeste le matin et, dans les cas graves, s'accompagne de nausées, d'ecchymoses sous les yeux et de nervosité sont également signalés chez les patients.

Pression artérielle basse

Si vous avez mal à la tête pendant longtemps, de nombreuses personnes se plaignent d'hypotension artérielle, ce qui n'est pas surprenant. Ils sont tourmentés par des douleurs lancinantes dans les lobes occipitaux et frontaux, dues à des troubles circulatoires. Dans ce cas, il est simple de se débarrasser de la céphalgie et il suffit parfois de boire du café.

Qu'est-ce qui fait mal à la tête d'un enfant plusieurs jours de suite?

Les plaintes de douleur des enfants doivent être traitées avec une attention particulière, car, en raison de leur jeune âge, ils ne sont pas en mesure de décrire les symptômes avec précision et de demander de l'aide à temps.
Causes de la douleur chez un enfant:

  • la migraine, en tant que maladie génétique, se manifeste déjà dans l'enfance;
  • problèmes névralgiques caractérisés par une douleur aiguë ou sourde aux tempes et au cou;
  • des blessures surviennent souvent chez les enfants, mais de fortes craintes peuvent provoquer des maux de tête;
  • facteurs externes - peuvent également nuire à la tête.

Les médecins ont 5 types de céphalées

La céphalgie n'apparaît jamais sans cause. Par conséquent, la nature d'une maladie est déterminée par la nature de la douleur.

Névralgique

La céphalgie névralgique apparaît comme une douleur paroxystique, comme si elle visait pendant plusieurs jours. Mouvement de la mâchoire, rasage du visage, mastication - autant de signes d'inflammation du nerf trijumeau. Dans ce cas, il est important d’exclure la sinusite.

Vasculaire

Il dure chaque semaine et est considéré comme le plus commun. Cela est dû à une forte contraction ou à une dilatation des vaisseaux sanguins. Plus ou moins de sang passe dans les vaisseaux que nécessaire.

On dirait que la tête fait mal, sans cesser, mais elle est frappée par des marteaux, les patients doivent se rendre à l'hôpital.

Infectieux-toxique

Dans ce cas, la gêne est très longue, en l’absence de traitement approprié et l’issue fatale est probable. Cela est dû au processus inflammatoire dans tout le corps, et en particulier dans le système nerveux central. L'infection se produit avec des bactéries et des virus dangereux, ce qui affaiblit l'immunité globale.

Tension musculaire

Lorsque les muscles sont trop sollicités, des charges quotidiennes dans le gymnase peuvent causer des douleurs au crâne. Il y a une sensation de pression sur les lobes occipitaux et temporaux. Cela ne se produira pas si vous accordez au corps un repos approprié après l'exercice.

Liquorodynamique

Il survient chez les personnes âgées sujettes aux variations de la pression artérielle. Ils ont augmenté la pression intracrânienne. Le reste est causé par des complications d'autres maladies: rhume sévère et rhinite.

Que faire

La douleur se manifeste toujours au moment le plus inapproprié, de sorte que rarement quelqu'un est préparé à cela. Ce n'est qu'après une série d'attaques que vous pouvez trouver le meilleur remède. En cas de douleur régulière, ne surchargez pas votre visite chez le médecin.

Diagnostic de la maladie

Le mal de tête indique une autre maladie qui le provoque ou la présence d'une sensibilité aux changements climatiques. Les symptômes et les diagnostics modernes aideront à trouver tel ou tel écart par rapport à la norme.
Lors de l'examen initial, le médecin établit un diagnostic préliminaire du tableau clinique et l'envoie à un spécialiste du profil approprié. S'il y a des raisons sérieuses, demandez le passage du diagnostic instrumental:

  • L'EEG détermine les fluctuations des potentiels électriques dans le cerveau;
  • examen du fond d'œil par l'ophtalmologue pour détecter la présence de plusieurs pathologies;
  • L'IRM donne une image de l'état de toute activité cérébrale, révèle des anomalies aux stades précoces;
  • L'USDG est une méthode qui détermine l'état des vaisseaux de la tête et de la colonne vertébrale dans la région cervicale (si l'arrière de la tête fait mal).

Aide rapide

À la manifestation d'une indisposition, il est préférable de s'allonger et de se protéger des irritants. Si cela ne vous aide pas et que votre tête ne passe pas, utilisez alors des médicaments. Il est nécessaire d'évaluer la situation et d'éliminer les maladies causant la douleur, puis de prendre les médicaments nécessaires.
S'il y a sensation de dépression, si le patient est pâle et ouatiné, il est douloureux d'avaler, cela signifie qu'il a un rhume ou une autre maladie virale.

Quand les pilules ne vous aident pas?

Les comprimés n’aident pas dans deux cas:

  • si le médicament est mal choisi;
  • si vous vous habituez à l'un d'entre eux.